Archives par mot-clé : monde

L’ŒUVRE DE ANDRE MAUROIS

*
LITTERATURE FRANCAISE
ANDRE MAUROIS

André Maurois
Émile Salomon Wilhelm Herzog

26 juillet 1885 Elbeuf – 9 octobre 1967 Neuilly-sur-Seine

 

L’ŒUVRE DE 
ANDRE MAUROIS

par Jacky Lavauzelle

_______________________
Claude Monet, La Promenade, La Femme à l’ombrelle, 1875

*********************

LA FRAGMENTATION DU MOI
&
LA DERIVE DU TEMPS et DES ÊTRES

LES THEMES MAJEURS d’André Maurois

DE LA SOUDAINE JEUNESSE AUX SOLEILS DEFUNTS

UNE RECOMPOSITION DES TRAITS
ORIGINAUX DE MON MOI

UN PROUST CHIRURGIEN ET UN MAUROIS ARCHEOLOGUE

UN COMPOSITEUR MYSTERIEUX
QUI ORCHESTRE NOTRE EXISTENCE

NOS EMOTIONS LES PLUS FORTES
SONT-ELLES LES PLUS RESISTANTES ?

ET QUE MEUVENT NOS HUMEURS

UN MOI PRESENT ET UN MOI DISPARU

« NOUS RECONNAISSONS LEUR VERITE
PASSE A LA FORCE PRESENTE
DE LEURS EFFETS« 

CREER UN PASSE QUI NE FUT POINT

AU MOINS UN AIR DE VERITE,
JUSTE UN AIR

TIRER DE CHAQUE MOMENT
CE QU’IL PEUT CONTENIR D’INTENSITE

ANDRE MAUROIS
UNE CERTAINE IDEE DU MONDE

« ON SENT TOUT DE MÊME QU’ILS NE SONT PAS DE NOTRE MONDE« 

LES MALHEURS DE LA NAISSANCE

CE NE SONT PAS DES GENS
COMME NOUS

S’ELEVER DU SENTIMENT DE CASTE
AU SENTIMENT NATIONAL

ANDRE MAUROIS
OU LA MUSIQUE DANS LA NATURE

Le charme d’une musique rode, habille ou se jette sur les protagonistes dans l’œuvre d’André Maurois.

 » De la musique avant toute chose » 
(Verlaine, Art poétique)


« Prends l’éloquence et tords-lui son cou ! »

 » C’est des beaux yeux derrière des voiles »
(Verlaine, Art poétique)

ANDRE MAUROIS
LA LENTE DERIVE VERS LA MER

C’est le destin, maître de tout qui dirige le mouvement. Sans libération avec lassitude, oubli, parfois résignation attendue et sereine, toujours dans l’abandon de toute volonté : « The weariest river, répétait-elle souvent, la rivière la plus lasse, j’aime bien ça…C’est moi, Dickie, la rivière la plus lasse… Et je m’en vais tout doucement vers la mer. » (Climats)

LA FEMME CAMELEON

Une femme dans l’œuvre d’André Maurois n’a aucune personnalité, ou plutôt les a toutes ; elle a la personnalité de l’homme aimé, totalement. La femme se retrouve véritable caméléon.  Elle n’est, bien entendu, plus avec Maurois déjà ce qu’elle pouvait être du temps de Molière, par exemple. Les temps ont changé.

ANDRE MAUROIS
LE CHEVALIER & LA PRINCESSE

 A l’origine était l’amour parfait, un héros, fort et titanesque, et sa belle, fragile, douce et tendre, voire larmoyante.
Le héros, Cavalier d’or, magnifique, serait le défenseur, armé et bataillant contre tous les ennemis. Comme dans toute l’œuvre de Maurois, la belle serait là, à attendre ou prisonnière, point fixe, dans sa chambre, sa tour ou son château aimantant le cavalier errant et tournoyant, défendant dans des contrées interlopes, lointaines ou non, l’honneur de sa dame.

ANDRE MAUROIS
ET LA MUSIQUE DU SENTIMENT AMOUREUX

Une vie amoureuse et symphonique
où les thèmes s’entremêlent    

L’ŒUVRE
DE
ANDRE MAUROIS

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

ISOLEMENT – Poème de Eduard MÖRIKE – Verborgenheit

*

Mörike
Traduction Jacky Lavauzelle


LITTERATURE ALLEMANDE
Deutsch Literatur

Gedichte – Poèmes

EDUARD MÖRIKE

8. September 1804  Ludwigsburg- 4. Juni 1875 Stuttgart
8 septembre 1804 – 4 juin 1875

__________________

ISOLEMENT
Verborgenheit
_________________

********


Laß, o Welt, o laß mich sein!
Laisse, ô monde, ô laisse-moi !
Locket nicht mit Liebesgaben,
Oublie sa vie amoureuse,
Laßt dies Herz alleine haben
Laisse à ce cœur solitaire
Seine Wonne, seine Pein!
Son bonheur, sa douleur !…

FANATISME – Poème de FLORBELA ESPANCA – FANATISMO -1923

Traduction Jacky Lavauzelle João da Cruz e Sousa
João da Cruz e Sousa Traduction Jacky Lavauzelle

LITTÉRATURE PORTUGAISE
POÉSIE PORTUGAISE
LITERATURA PORTUGUESA
POESIA PORTUGUESA

******
TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE
******

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est La-poésie-de-Florbela-Espanca.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Espanca_Florbela.jpg.
Florbela Espanca
Flor Bela de Alma da Conceição
Poétesse portugaise
8 décembre 1894 – 8 décembre 1930
Vila Viçosa, 8 de dezembro de 1894 — Matosinhos, 8 de dezembro de 1930

________________________________________________________________

FANATISME
FANATISMO
Poème paru dans « 
Livro de Sóror Saudade« 
1923 

________________________________________________________________

 

 

Caspar David Friedrich, Le Voyageur contemplant une mer de nuages, 1818, Hambourg Kunsthalle

********************


Minh’alma, de sonhar-te, anda perdida.
Mon âme, rêvant de toi, s’est perdue.
Meus olhos andam cegos de te ver.
Mes yeux sont devenus aveugles de te voir.
Não és sequer razão do meu viver
Tu n’es même pas la raison de ma vie.
Pois que tu és já toda a minha vida!
Car déjà tu es toute ma vie !

*

Não vejo nada assim enlouquecida…
Je ne vois rien d’aussi fou …
Passo no mundo, meu Amor, a ler
Entrez dans le monde, mon Amour, à lire
No misterioso livro do teu ser
Dans le livre mystérieux de ton être
A mesma história tantas vezes lida!…
La même histoire si souvent lue ! …

*

« Tudo no mundo é frágil, tudo passa… »
« Tout dans le monde est fragile, tout va …« 
Quando me dizem isto, toda a graça
Quand on me dit ça, toute la grâce
Duma boca divina fala em mim!
D’une bouche divine parle de moi !

*

E, olhos postos em ti, digo de rastros:
Et, les yeux posés sur toi, je dis en me traînant :
« Ah! podem voar mundos, morrer astros,
« Ah, les mondes peuvent voler, les étoiles mourir,
Que tu és como Deus: princípio e fim!… »
Que te es comme Dieu : l’alpha et l’oméga ! …  »

* *******************
LA POÉSIE DE FLORBELA ESPANCA – POESIA DE FLORBELLA ESPANCA
*******************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Picture_of_Florbela_Espanca.jpg.
João da Cruz e Sousa Traduction Jacky Lavauzelle

LES COPLAS DE AUGUSTO FERRAN Y FORNIES – LAS COPLAS – Augusto Ferrán – LA SOLEDAD – LA SOLITUDE -1861

Traduction Jacky Lavauzelle João da Cruz e Sousa

Una copla es una composición poética que, por lo general, consiste en cuatro versos (usualmente octosílabos).
Une copla est une composition poétique composée généralement de quatre versets (généralement octosyllabique).
La copla se retrouve dans de nombreuses chansons populaires espagnoles ainsi que dans la littérature de langue espagnole.

João da Cruz e Sousa Traduction Jacky Lavauzelle

LITTÉRATURE ESPAGNOLE
POÉSIE ESPAGNOLE
LITERATURA ESPAÑOLA
POESÍA ESPAÑOLA


*****************
TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE
*****************

Augusto Ferrán
AUGUSTO FERRAN Y FORNIES
poeta español
Madrid 27 juillet 1835 – Madrid 2 avril 1880
Madrid, 27 de julio de 1835 – Madrid, 2 de abril de 1880
******************

Le Greco, El Greco
Vue de Tolède sous l’orage, 1596-1600, Metropolitan Museum of Art, New York

LA SOLEDAD
LA SOLITUDE
Recueil
1860 – 1861

I

Las fatigas que se cantan
Les fatigues que l’on chante
son las fatigas más grandes,
sont les plus grandes fatigues,..

II

Al ver en tu sepultura
Voir sur ta tombe
las siemprevivas tan frescas,
ce feuillage persistant si frais,..

III

Los mundos que me rodean
Les mondes qui m’entourent…

IV

Los que la cuentan por años
Nombreux depuis des années..

VI

Pasé por un bosque y dije:
J’ai traversé la forêt et dis :
«aquí está la soledad…»
« la voici la solitude... »…

VII

Dos males hay en el mundo
Deux maux dans le monde
que es necesario vencer:

IX

Yo me marché al campo santo
Je suis allé au cimetière
y a voces llamé a los muertos,
et appelé les morts..

XV

La muerte ya no me espanta;
La mort ne me fait plus peur ;
tendría más que temer
j’aurais plus à craindre…
.

XVI

Si mis ojos no te dicen
Si mes yeux ne te disent pas …

XVIII

Yo no sé lo que yo tengo,
Je ne sais ce que je veux..

XXI

De mirar con demasía
A trop chercher…

XXII

Si me quieres como dices,
Si tu me veux, comme tu le dis…

XXIII

No os extrañe, compañeros,
Ne soyez pas surpris, mes amis,
que siempre cante mis penas,
que je chante toujours mes peines,…

XXIV

Hace ya muy largos años
Depuis longtemps…

XXVI

Mirando al cielo juraste
En regardant le ciel, tu as juré…

XXIX

Tu aliento es mi única vida,
Ton souffle est ma seule vie,…

XXX

Del fuego que por tu gusto
Du feu que pour toi …

XXXI

Pobre me acosté, y en sueños
pauvre je me suis endormi et dans mes rêves …

XXXII

¿Cómo quieres que yo queme
comment veux-tu que je brûle …

XXXIII

El pájaro que me diste,
L’oiseau que tu m’as donné,…

XXXVI

Si os encontráis algún día
Si un jour tu te trouves…

XXXVII

Sé que me voy a perder
Je sais que je vais me perdre…

XXXXVIII

Tengo deudas en la tierra,
J’ai des dettes sur terre,
y deudas tengo en el cielo:
et des dettes dans le ciel :…

XXXIX

En sueños te contemplaba
Dans mes rêves, je t’ai contemplée
dentro de la oscuridad,
au cœur de l’obscurité, …


Todo comenzó a brillar,
Tout a commencé à briller…

XLI

Antes piensa y después habla,
Penser avant et parler après,…

XLII

Entre un rosal y una zarza
Entre un rosier et un buisson…

XLIV

Cuando se llama a una puerta
Quand on appelle à une porte…

LII

El querer es una hoguera
La volonté est un feu de joie..

LIII

«Desde Granada a Sevilla,
« De Grenade à Séville,

LIX

¡Ay pobre de mí, que a fuerza
Ah ! Pauvre de moi, qui à force…

LX

Ánimo, corazoncito,
Courage, mon cœur,…

LVI

En el cielo hay una estrella
Il y a dans le ciel une étoile…

LVII

Levántate si te caes,
Relève-toi si tu tombes…

LIX

Por la noche pienso en ti,
La nuit je pense à toi…

Vivirá en mí tu memoria,
Ta mémoire vivra en moi, …

LX

Me desperté a media noche,
Je me suis réveillé à minuit, …

LXI

Yo me asomé a un precipicio
J’ai regardé un précipice…

LXII

Me han dicho que hay una flor,
On m’a dit qu’il existait une fleur,…

LXIII

Las pestañas de tus ojos
Les cils de tes yeux…

LXI

Yo no podría sufrir
Je ne pourrais souffrir…

LXVI

Los cantares que yo canto
Les chansons que je chante…

LXVII

No vayas tan a menudo
Ne pars pas si souvent…

LXVIIII

Niño, moriste al nacer;
Enfant, mort à la naissance ;…

LXX

Cada vez que sale el sol
Chaque fois que le soleil se lève…

LXXIV

Te he vuelto a ver, y no creas
Je t’ai revue et je ne crois pas…

LXXV

Sé que me vas a matar
Je sais que tu vas me tuer…
en vez de darme la vida:

LXXVI

Yo me he querido vengar
Je voulais me venger …

LXXVIII

En lo profundo del mar
Dans les profondeurs de la mer…

LXXXI

Escuchadme sin reparo;
Ecoute bien ceci :…

LXXXII

Ni en la muerte he de encontrar
Même dans la mort je ne trouve ….

LXXXIII

En verdad, dos son las cosas
En vérité, deux choses …

LXXXV

Cuando el reloj da las horas,
Quand l’horloge donne les heures, …

Y el pobre que anda despacio,
Et le pauvre, qui lentement marche,…

XCI

Dices que hablo mal de ti,
Tu dis que je parle mal de toi,…

XCIII

Morid contentos, vosotros
Meurs heureux, toi…

XCVIII

Cuanto más pienso en las cosas,
Plus je pense aux choses…

CV

Cuando te mueras te haré
Quand tu mourras je te ferai …

CXVII

Ahora que me estás queriendo,
Maintenant que tu m’aimes…

CXVIII

La noche oscura ya llega;
La nuit noire arrive ;…

CXXV

A la luz de las estrellas
A la lumière des étoiles …

CXXII

Tenía los labios rojos,
Ses lèvres étaient rouges, …

CXXXI

Si yo pudiera arrancar
Si je pouvais arracher …

CXXXIII

¡Ay de mí! Por más que busco
Pauvre de moi ! Plus je cherche …

CXXXVIII

Guárdate del agua mansa,
Méfiez-vous de l’eau douce,…

CXL

Caminando hacia la muerte
En marchant vers la mort…

CXLII

Todo hombre que viene al mundo
Tout homme qui vient au monde …

CXLIV
dernier copla

Los que quedan en el puerto
Ceux qui restent au port…

************************************

TRADUCTION LITTÉRATURE ESPAGNOLE
TRADUCCIÓN DE TEXTOS EN ESPAÑOL





João da Cruz e Sousa Traduction Jacky Lavauzelle

世界上最动听的歌曲

世界上最动听的歌曲

chansons du monde RANKING ARTGITATO

世界上最动听的歌曲
排行

1

美国
Fistful of love

Antony and the Johnsons

2
波兰
Maszynka Do Swierkania
Czeslaw Spiewa

3
塞内加尔
Tajabone
Ismaël Lô

4
西班牙巴西
Cucurrucucu Paloma (Hable Con Ella de Pedro Almodóvar)

Caetano Veloso

5
美国
My girl

Otis Redding
When she

6
美国
When she believes

Ben Harper

7
南非
Vulindlela
Brenda Fassie

8
美国
Unchained melody

Elvis Presley

9
印度
Lag Ja Gale लग जा गले

Lata Mangeskhar
Chanson du film Wok Kaun Thi (1962)

10
中国
Su Yunying 蘇運瑩
後來
Hòulái

11
葡萄牙
Beijo
Pedro Abrunhosa

12
俄罗斯
Пока Земля ещё вертится (Alors que la terre tourne encore…) Boulat Okoudjava (Булат Окуджава)




13
美国
Stand by me
Playing For Change Song Around the World

14
芬兰
Hyvää puuta
Vesa-Matti Loiri

15
越南
Diễm Xưa
KHÁNH LY

16
南非
  Pata Pata
Miriam Makeba

17
土耳其
Sari Gelin
Cem Adrian

18
中国
Su Yunying 蘇運瑩
冥明
míng míng

19
美国
I’ve Been Loving You Too Long

Otis Redding

20
美国
I want you

Bob Dylan

美国
Cryin’

Aerosmith

希腊
Rain and Tears
Aphrodite’s Child

英国
Brothers in arms
Mark Knopfler

美国
Try a little tenderness
Otis Redding

美国
What’d I say
Ray Charles




泰国
ซมซาน (Som Sarn)
Sek Loso (โลโซ )

 英国
You Are My Sister
Boy George & Antony and the Johnsons

美国
Rehab
Amy Whinehouse

英国
Bohemian Rhapsody
Queen

冰岛
Little Talks
Of Monsters and Men

美国
Hallelujah
Jeff Buckley

英国
Clint Eastwood
Gorillaz

中国
Su Yunying 蘇運瑩
精靈
Jīng líng

德国
Still Loving You

Scorpions

以色列
Love it or leave it
Asaf Avidan

美国
Sex Bomb
Tom Jones

美国
Werewolf
CocoRosie

美国
Back To Black
Amy Whinehouse

美国
You Only Live Once
The Strokes

英国
Stairway to Heaven
Led Zeppelin

意大利
Se Bastasse Una Canzone
Luciano Pavarotti & Eros Ramazzotti

绒面
Åh gud
Lisa Ekdhal

美国
Suspicious Mind
Elvis Presley

爱尔兰
Zombie

The Cranberries

英国
Somewhere Only We Know
Keane ou Lily Allen

加拿大
The Future
Leonard Cohen

中国
内蒙古
梦中的额吉 (Mother far away)
Uudam 乌达木

俄罗斯
Виноградная косточка
Вахтанг Кикабидзе -Vakhtang Kikabidze

美国
Like a rolling stone
Bob Dylan

美国
these boots are made for walking
Nancy Sinatra

英国
Sultans Of Swing

Dire Straits

日本
ありがとう
MONTA、BIG BEAR & LINE




俄罗斯
Купола Coupoles
Vladimir Vyssotski – ВладимирВысоцкий

英国
Twist and Shout

The Beatles

英国
Let Her Go

Passenger

美国
This is a mans world
James Brown

Angie
The Rolling Stones

法国
Quand on n’a que l’amour
Jacques Brel

美国
Billie Jean
Michael Jackson

英国
Uprising
Muse

美国
You Know I’m No Good
Amy Whinehouse

美国
My way
Frank Sinatra ou Elvis Presley

美国
Beautiful Boyz
CocoRosie

以色列
מישהו פעם
Ivri Lider (עברי לידר),

法国
L’Hymne à l’amour
Edith Piaf

中国
Cui Jian
(崔健)

Huāfáng Gūniáng 花房姑娘
崔健 不插电
(Cuijian Unplugged 插电)

希腊
Αύγουστος (août – august)
Níkos Papázoglou – Νίκος Παπάζογλου

美国
Fever
Peggy Lee




美国
New-York New-York
Frank Sinatra

英国
Another Brick In The Wall

Pink Floyd

以色列
Over my head

Asaf Avidan




美国
Hotel California
The Eagles

美国
For Your Precious Love
Otis Redding

英国
Let it be
The Beatles




英国
Rolling in the Deep
Adele

澳大利亚
Big Jet Plane
Angus & Julia Stone

德国
Irgendwie Anders
Tonbandgerät

美国
Moon River

Audrey Hepburn (Breakfast at Tiffany’s )

德国
Lili Marleen
Marlène Dietrich

法国
La Mer
Charles Trenet

美国
Walk On The Wild Side
Lou Reed

越南
Cuối cùng cho một tình yêu Vũ Thanh Xuân
(à la verticale de l’été)

阿根廷
Solo le Pido a Dios
Mercedes Sosa

波兰
Piesn O Szczesciu
Czeslaw Spiewa & Mela Koteluk

美国
Its Raining Men
Weather Girls

英国
You’re Beautiful
James Blunt

中国台湾
邓丽君
Teresa Teng
月亮代表我的心
The Moon Represents My Heart
La Lune représente mon cœur

北爱尔兰
Parisienne Walkways

Gary Moore

美国
We Are The World (USA for Africa – 1985)
Lionel Richie & Michael Jackson

日本
いつも何度でも
Kimura Yumi 木村弓

美国
The Rose
Bette Midler

爱尔兰
One
U2

美国
I Will Always Love You
Whitney Houston

美国
Hurt
Johnny Cash

美国
Good vibrations
Beach Boys





越南
Sắc Màu
Trần Thu hà

美国
Simply The Best
Tina Turner

美国
Jailhouse Rock
Elvis Presley

丹麦
Just So
Agnes Obel

美国
Like a Rolling Stone
Bob Dylan

美国
Kinda outta luck
Lana Del Rey

英国
Father and Son
Cat Stevens

加拿大
Heart Of Gold

Neil Young





俄罗斯
Кольщик (Фрагмент из фильма Легенды о Круге)
Mihail Krug – Михаил Владимирович Круг

美国
The River
Bruce Springsteen

美国
ÜBerlin
R.E.M.

牙买加
One Love
Bob Marley

匈牙利
A szerelemnek múlnia kell
Zorán Sztevanovity

阿根廷
Flaca
Andres Calamaro

美国
Blowin’ In The Wind
Bob Dylan

美国
Perhaps Perhaps Perhaps
Doris Day

马来西亚
Nak Dara Rindu
P. Ramlee

美国
What A Wonderful World
Louis Armstrong
ou dans le film indien Guzaarish (2010)

 

挪威
Masken
Ole Paus

英国
Nude
Radiohead

美国
Friends of mine
Adam Green

美国 加拿大
Wake Up
Arcade Fire

牙买加
No Woman no cry
Bob Marley

阿尔及利亚
Khalouni
Souad Massi

西班牙
Por qué te vas
Janette

墨西哥
La Llorona
Chavela Vargas

巴西
Toda Menina Bahiana
Gilberto Gil

芬兰
Jope Ruonansuu
Enkeleitä toisillemme

美国
All of Me

John Legend

世界上最动听的歌曲

 

HÖLDERLIN BUONAPARTE GEDICHT – Poème de Hölderlin – BONAPARTE

HÖLDERLIN BUONAPARTE
LITTERATURE ALLEMANDE
Deutsch Literatur

Friedrich Hölderlin

1770-1843

 

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

 BUONAPARTE

Gedicht

BONAPARTE

poème

Heilige Gefäße sind die Dichter,
Les poètes sont des vases sacrés,
Worin des Lebens Wein, der Geist
Où le vin de la vie, l’esprit
Der Helden, sich aufbewahrt,
Des héros se conserve,

Aber der Geist dieses Jünglings,
Mais l’esprit de cette jeunesse,
    Der schnelle, müßt er es nicht zersprengen,
L’impatient, ne doit-il pas briser,
Wo es ihn fassen wollte, das Gefäß?
ce vase qui voudrait le prendre ?

Der Dichter laß ihn unberührt wie den Geist der Natur,
Que le poète le laisse intact comme l’esprit de la Nature,
An solchem Stoffe wird zum Knaben der Meister.
        De telles questions font du maître un apprenti.

Er kann im Gedichte nicht leben und bleiben,
Il ne peut pas vivre dans les poèmes et y rester,
       Er lebt und bleibt in der Welt. 
Il vit et restera dans le monde.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*******************
Hölderlin Buonaparte
Bonaparte Hölderlin

HYMNEN AN DIE NACHT 1 Novalis Texte & Traduction Hymnes à la Nuit 1ère partie

LITTERATURE ALLEMANDE
Deutsch Literatur

NOVALIS
1772-1801

 

Hymnen an die nacht Erste Teil Première partie Novalis L'Hymne à la nuit Texte Traduction Artgitato

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

HYMNEN AN DIE NACHT

Hymnes à la Nuit

1799-1800

1
Erste Teil
Première Partie

Welcher Lebendige, Sinnbegabte, liebt nicht vor allen Wundererscheinungen des verbreiteten Raums um ihn, das allerfreuliche Licht 
Quel vivant, je veux dire quel être sensible, n’est-il attiré par des manifestations miraculeuses, réparties dans l’espace, tout autour de lui, par cette lumière nocturne qui se répand 
– mit seinen Farben, seinen Stralen und Wogen;
avec ses couleurs, ses lumières et ses vagues;
seiner milden Allgegenwart, als weckender Tag.
sa douce omniprésence que par le jour qui se lève.
Wie des Lebens innerste Seele athmet es der rastlosen Gestirne Riesenwelt, und schwimmt tanzend in seiner blauen Flut
Comme l’âme, dans son intimité profonde, aime à aspirer le moindre des rayons des astres agités du monde incommensurable, elle flotte en dansant dans ses flots bleus 
– athmet es der funkelnde, ewigruhende Stein, die sinnige, saugende Pflanze, und das wilde, brennende, vielgestaltete Thier –
ses rayons font scintiller la pierre, éternelle et impassible, fait circuler la sève ingénieuse de la plante, et fait de l’animal sauvage une bête fougueuse et multiforme
vor allen aber der herrliche Fremdling mit den sinnvollen Augen, dem schwebenden Gange, und den zartgeschlossenen, tonreichen Lippen.
mais avant tout, l’étranger aux regards ardents, à la démarche hésitantes et aux lèvres palpitantes.
Wie ein König der irdischen Natur ruft es jede Kraft zu zahllosen Verwandlungen, knüpft und löst unendliche Bündnisse, hängt sein himmlisches Bild jedem irdischen Wesen um.
Comme un monarque de la nature terrestre, elle gouverne toutes les forces pour d’innombrables transformations, construisant et recomposant des alliances sans fin, enveloppant de son image céleste toutes les créatures terrestres.
– Seine Gegenwart allein offenbart die Wunderherrlichkeit der Reiche der Welt.
Sa seule présence révèle la splendeur merveilleuse des royaumes du monde.

*

Abwärts wend ich mich zu der heiligen, unaussprechlichen, geheimnißvollen Nacht.
Je m’incline devant le sacré, l’ineffable, le mystère de la Nuit.
Fernab liegt die Welt
Le monde se trouve loin
– in eine tiefe Gruft versenkt –
qui a sombré dans une fosse profonde
wüst und einsam ist ihre Stelle.
dépouillé et solitaire est alors devenu le lieu qu’il occupait.
In den Sayten der Brust weht tiefe Wehmuth.
Dans ma poitrine souffle une profonde tristesse.
In Thautropfen will ich hinuntersinken und mit der Asche mich vermischen.
Dans les gouttes de rosée je veux pénétrer et dans la cendre me mélanger.
Fernen der Erinnerung, Wünsche der Jugend, der Kindheit Träume, des ganzen langen Lebens kurze Freuden und vergebliche Hoffnungen kommen in grauen Kleidern, wie Abendnebel nach der Sonne Untergang. 
Les souvenirs lointains, les désirs de la jeunesse, les rêves de l’enfance, courtes joies et vains espoirs  d’une longue vie, se présentent en habits gris, comme le brouillard du soir après le coucher du soleil.
– In andern Räumen schlug die lustigen Gezelte das Licht auf.
En d’autres lieux, la lumière impressionne  les chapiteaux de la joie.
Sollte es nie zu seinen Kindern wiederkommen, die mit der Unschuld Glauben seiner harren?
Mais ne doit-elle donc jamais revenir vers ses enfants, qui l’attendent avec la foi de l’innocence ?

*

Was quillt auf einmal so ahndungsvoll unterm Herzen, und verschluckt der Wehmuth weiche Luft?
Comment le chagrin présent dans mon cœur s’est-il si vite évaporé dans l’air ?
Hast auch du ein Gefallen an uns, dunkle Nacht?
As-tu également plaisir d’être avec nous, nuit noire ?
Was hältst du unter deinem Mantel, das mir unsichtbar kräftig an die Seele geht?
Que mets-tu sous ta veste, invisible mais qui agite si vigoureusement mon âme ?
Köstlicher Balsam träuft aus deiner Hand, aus dem Bündel Mohn.
De délicieuses gouttes de baume sort de ta main, des coquelicots en bouquet.
Die schweren Flügel des Gemüths hebst du empor.
Les lourdes ailes de l’esprit, tu te plais à les soulever.
Dunkel und unaussprechlich fühlen wir uns bewegt
Sombre et indicible nous nous sentons déplacé
– ein ernstes Antlitz seh ich froh erschrocken, das sanft und andachtsvoll sich zu mir neigt, und unter unendlich verschlungenen Locken der Mutter liebe Jugend zeigt.
un visage sérieux, je le vois,  serein, qui s’incline doucement et avec respect vers moi, c’est l’amour infini sous les baisers d’une mère, voici le spectacle de ma jeunesse.
Wie arm und kindisch dünkt mir das Licht nun
Combien pauvre et puérile me semble la lumière du jour désormais
– wie erfreulich und gesegnet des Tages Abschied –
combien me semble agréable et béni son départ
Also nur darum, weil die Nacht dir abwendig macht die Dienenden, säetest du in des Raumes Weiten die leuchtenden Kugeln, zu verkünden deine Allmacht- deine Wiederkehr -in den Zeiten deiner Entfernung.
Alors seulement parce que la nuit fait ressentir à tes serviteurs plus d’impressions que ces  sphères incandescentes qui se doivent d’annoncer en fanfare ton omnipotence
Himmlischer, als jene blitzenden Sterne, dünken uns die unendlichen Augen, die die Nacht in uns geöffnet.
Les célestes étoiles, clignotant, nous semblent des yeux infinis qui nous ouvrent la nuit.
Weiter sehn sie, als die blässesten jener zahllosen Heere
Ils’élèvent bien plus loin que ces astres
– unbedürftig des Lichts durchschaun sie die Tiefen eines liebenden Gemüths –
Nous n’avons pas besoin de tant de lumière pour voir à travers les profondeurs d’un amour
was einen höhern Raum mit unsäglicher Wollust füllt. 
qui occupe un espace supérieur avec un plaisir indicible.
sie sendet mir dich – zarte Geliebte –
l’amour t’envoie vers moi tendre amant
liebliche Sonne der Nacht, 
comme le doux soleil de la nuit,
 – nun wach ich –
maintenant je veille
denn ich bin Dein und Mein –
car je suis toi et moi
du hast die Nacht mir zum Leben verkündet – 
tu m’as annoncé que la nuit était ma vie
mich zum Menschen gemacht –
Tu m’as fait homme
zehre mit Geisterglut meinen Leib, daß ich luftig mit dir inniger mich mische und dann ewig die Brautnacht währt.
afin que, quand mon corps sera consumé par les forces de l’esprit, je puisse m’envoler pour me mêler à toi et consacrer pour toujours notre nuit de noces.

***********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
***********************

INTO THE TWILIGHT Yeats Texte & Traduction – DANS LE CREPUSCULE

ARTGITATO

William Butler Yeats
English literature English poetry
Littérature Anglaise – Poésie Anglaise

 

YEATS
1865-1939

[The Wind Among The Reed –  1899]


INTO THE TWILIGHT
poem
Dans le Crépuscule
[Poème]

Into The Twilight Yeats Traduction Artgitato & Texte anglais

————————–

Out -worn heart, in a time out-worn,  
Cœur délabré dans un temps délabré,
Come clear of the nets of wrong and right;  
Emancipe-toi des filets du bien et du mal ;
Laugh heart again in the gray twilight,  
Ris de nouveau, cœur, dans le crépuscule gris,
Sigh, heart, again in the dew of the morn.  
Soupire, coeur, à nouveau dans la rosée du matin.

Your mother Eire is always young,
Ta mère Eire est toujours jeune,
Dew ever shining and twilight gray;   
Rosée toujours brillante et gris crépuscule;
Though hope fall from you and love decay,  
Bien que l’espoir te quitte et l’amour s’étiole,
Burning in fires of a slanderous tongue.   
Brûlés dans les feux d’une langue diffamante.

Come, heart, where hill is heaped upon hill:   
Viens, cœur, où la montagne s’ajoute à la montagne :
For there the mystical brotherhood   
Car la confrérie mystique
Of sun and moon and hollow and wood  
Du soleil et de la lune et des vallées et des bois
And river and stream work out their will;
Et des rivières et des ruisseaux travaillent sur leur volonté ;

And God stands winding His lonely horn,  
Et Dieu souffle dans Son cor solitaire,
And time and the world are ever in flight;  
Et le temps et le monde s’envolent pour toujours ;
And love is less kind than the gray twilight,  
Et l’amour est moins suave que le crépuscule gris,
And hope is less dear than the dew of the morn.
Et l’espoir est moins nécessaire que la rosée du matin.

*****************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
****************

Into the Twilight Yeats

A FAERY SONG Yeats Texte & Traduction – UNE CHANSON DE FEE

ARTGITATO

William Butler Yeats
English literature English poetry
Littérature Anglaise – Poésie Anglaise
 

 

YEATS
1865-1939

[The Rose –  1893]


A FAERY SONG
poem
Une Chanson de Fée
poème

A Faery Song Yeats Traduction Artgitato & Texte anglais

————————–

We who are old, old and gay,
Nous qui sommes vieilles, vieilles et gaies,
O so old!
O si vieilles !
Thousands of years, thousands of years,
Des milliers d’années, des milliers d’années,
 If all were told:
Si tout était dit :
Give to these children, new from the world,
Donnons à ces enfants, qui viennent au monde,
Silence and love;
Silence et amour;
And the long dew-dropping hours of the night,
Et les longues heures de la nuit quand tombe la rosée,
And the stars above:
Et les étoiles au-dessus :
Give to these children, new from the world,
Donnons à ces enfants, qui viennent au monde,
Rest far from men.
Le repos loin des hommes.
Is anything better, anything better?
Y a-t-il quelque chose de mieux, quelque chose de mieux ?
Tell us it then:
Dites-le nous alors :
Us who are old, old and gay,
Nous qui sommes vieilles, vieilles et gaies,
O so old!
O si vieilles !
Thousands of years, thousands of years,
Des milliers d’années, des milliers d’années,
If all were told.
Si tout était dit.

*****************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
****************

A Faery Song Yeats

THE ROSE OF THE WORLD Yeats Texte & Traduction LA ROSE DU MONDE

ARTGITATO

William Butler Yeats
English literature English poetry
Littérature Anglaise – Poésie Anglaise
 

 

YEATS
1865-1939

[The Rose –  1893]


THE ROSE OF THE WORLD
poem
La Rose du Monde
poème

The Rose of the World Yeats Traduction Artgitato & Texte anglais la Rose du Monde

————————–

Who dreamed that beauty passes like a dream?
 Qui rêvait que la beauté passe comme un rêve ?
 For these red lips, with all their mournful pride,
Pour ces lèvres rouges, avec toute leur fierté lugubre,
Mournful that no new wonder may betide,
Il est triste qu’aucune nouvelle merveille ne puisse advenir,
 Troy passed away in one high funeral gleam,
Troie s’en est allé dans l’une des hautes lueurs funéraires,
And Usna’s children died.
Et les enfants de Usna sont morts.

We and the labouring world are passing by:
Nous et ce monde qui travaille nous passons :
Amid men’s souls, that waver and give place
Au milieu de l’âme des hommes, qui vacillent et qui dévalent
Like the pale waters in their wintry race,
Comme les eaux pâles dans leur course hivernale,
Under the passing stars, foam of the sky,
Sous les étoiles fuyantes, écume du ciel,
Lives on this lonely face.
Habitant sur cette face solitaire.

Bow down, archangels, in your dim abode:
Prosternez-vous, archanges, dans votre trouble demeure !
Before you were, or any hearts to beat,
Avant que nous ne passiez, ou avant que plus un cœur ne batte,
Weary and kind one lingered by His seat;
Lasse et bienfaisante, elle s’attardait près de Son siège ;
He made the world to be a grassy road
Il a fait le monde comme un chemin herbeux
Before her wandering feet. 
Devant ses pieds errants.

*****************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
****************

The Rose of the world Yeats