Archives par mot-clé : 1923

FERNANDO PESSOA TROIS CHANSONS MORTES Três Canções Mortas

Trois Chansons mortes
Contemporanêa, n°7, janvier 1923

 

I

**

FERNANDO PESSOA Três Canções Mortas III TROIS CHANSONS MORTES

Trois Chansons mortes
Contemporanêa, n°7, janvier 1923

III

Se você me amar um pouco? Por piedade    
Si vous m’aimiez un peu ? Par miséricorde
não por amor…    
Pas par amour …
um nada… pois amor de verdade    
Un rien… car l’amour vrai
seria esplendor.   
serait une splendeur.

*

Faça de mim alguém que você ame
Faites de moi quelqu’un qui vous aime
não este alguem que vivo    
Pas ce quelqu’un qui vit
quando o sonho é belo, até o infame    
Quand le rêve est beau, même l’infâme
se torna altivo.
Devient grand.

*

Seja eu triste ou feio — assombração…   
Que je sois triste ou laid – une ombre…
Para que o dia    
Pour que la journée
lhe seja fresco, faço desta escuridão    
Vous soit fraîche, je fais de cette obscurité
tua moradia.
votre maison.

FERNANDO PESSOA

Pessoa Três Canções Mortas

FERNANDO PESSOA TROIS CHANSONS MORTES Três Canções Mortas II

Trois Chansons mortes
Contemporanêa, n°7, janvier 1923

II

Eu tive um sonho. A aurora  
J’ai fait un rêve. L’aube
não podia se levantar    
Ne pouvait soulever
do frescor de outrora
La fraîcheur d’antan
neste meu sono singular.   
De mon singulier sommeil.

*

Em vão toda a sombra    
En vain toute ombre
foi abandonada na escuridão    
Était abandonnée dans l’obscurité
meu coração sobre a alfombra    
Mon cœur sur le tapis
aflita do meu coração.    
Affligé de mon cœur.

*

Ele morreu. o que resiste?    
Il est mort. Qui résiste ?
Existo para o que sobrou.    
J’existe pour ce qui reste.
Qual o quê? sou ainda mais triste…   
Qu’est-ce  ? Je suis encore plus triste …
Ah, apagado sonho se acabou.   
Ah ! Ce rêve caché se finissait.

*

Feito o momento tardonho    
Le temps passait vite
o coração menos esmorecido…    
Le cœur moins chancelant…
O que era enfim este sonho?    
Quel était finalement ce rêve ?
Eu não teria nunca sabido.
Je ne l’ai jamais su.

FERNANDO PESSOA

Três Canções Mortas

FERNANDO PESSOA TROIS CHANSONS MORTES Três Canções Mortas I

Trois Chansons mortes
Contemporanêa, n°7, janvier 1923

I

Você é bela: fácil lhe adorar    
Vous êtes belle : qu’il est facile de vous aimer
você é jovem: fácil lhe sorrir.    
Vous êtes jeune: qu’il est facile de vous sourire.
Se um amor pudesse florir   
Si un  amour pourrait fleurir
neste coração que nada desabrocha.    
De ce cœur où rien ne se passe.
*
Este sorriso de minha desesperança    
Ce sourire de mon désespoir
se transformaria, longínqua reflexão,   
Se transformerait, lointain reflet,
 sobre o ouro pálido de suas tranças,
Sur l’or pâle de vos tresses,
sobre o mastro branco de sua mão.
Sur le blanc mat de votre main.
*
mas nada tenho além deste sorriso
Mais je n’ai rien au-delà de ce sourire
que no fundo dos meus olhos cochila —
Qui profondément sommeille dans mes yeux
lago frio que, enquanto olha o riso,
Lac froid qui, vous regardant rire,
 num reflexo de felicidade vacila.
Dans un reflet heureux vacille.

FERNANDO PESSOA

Três Canções Mortas

THE FAREWELL KHALIL GIBRAN THE PROPHET XXVIII L’ADIEU DU PROPHETE

THE FAREWELL Khalil Gibran The Prophet
L’ADIEU ou EPILOGUE

The Prophet XXVIII
THE FAREWELL KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898







جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET XXVIII
 THE FAREWELL
L’ADIEU
ou
EPILOGUE




1923


And now it was evening.
Et maintenant le soir était tombé.

And Almitra the seeress said, « Blessed be this day and this place and your spirit that has spoken. »
Et Almitra, la voyante, dit : « Béni soit ce jour, béni soit ce lieu et béni ton esprit qui a parlé. »

And he answered, Was it I who spoke? Was I not also a listener?
Et il répondit : « Est-ce moi qui ai parlé ? N’étais-je pas aussi un auditeur ? »

Then he descended the steps of the Temple and all the people followed him. And he reached his ship and stood upon the deck.
Puis il descendit les marches du Temple et tout le peuple le suivit. Et il arriva à son vaisseau et se tint sur le pont.

And facing the people again, he raised his voice and said:
Et face au peuple encore, il leva sa voix et dit :

People of Orphalese, the wind bids me leave you.
Gens d’Orphalese, le vent me dit qu’il est temps de vous quitter.

 Less hasty am I than the wind, yet I must go.
Je suis moins pressé que le vent, pourtant je dois partir.

We wanderers, ever seeking the lonelier way, begin no day where we have ended another day; and no sunrise finds us where sunset left us.
Nous, les errants, toujours à la recherche du chemin le plus solitaire, ne commençons pas un jour où nous avons passé un autre jour ; Et aucun lever du soleil ne nous trouve où le coucher du soleil nous a quittés.

Even while the earth sleeps we travel.
Même lorsque la terre dort, nous voyageons.

We are the seeds of the tenacious plant, and it is in our ripeness and our fullness of heart that we are given to the wind and are scattered.
Nous sommes les graines de la plante tenace, et c’est dans notre maturité et notre plénitude de cœur que nous sommes donnés au vent et que nous sommes dispersés.




Brief were my days among you, and briefer still the words I have spoken.
Brefs ont été  mes jours parmi vous, et encore plus brefs les paroles que j’ai prononcées.

But should my voice fade in your ears, and my love vanish in your memory, then I will come again,
Mais si ma voix s’efface dans vos oreilles, et que mon amour s’évanouit dans votre mémoire, je reviendrai alors.

And with a richer heart and lips more yielding to the spirit will I speak.
Et avec un cœur plus riche et des lèvres plus en phase avec l’esprit, je vous parlerai à nouveau.

Yea, I shall return with the tide,
Oui, je reviendrai avec la marée,

And though death may hide me, and the greater silence enfold me, yet again will I seek your understanding.
Et même si la mort me cache, et que le plus grand silence m’enveloppe, encore une fois je chercherai votre compréhension.

And not in vain will I seek.
Et je ne chercherai pas en vain.

If aught I have said is truth, that truth shall reveal itself in a clearer voice, and in words more kin to your thoughts.
Si tout ce que j’ai dit est vérité, cette vérité se révélera d’une voix plus claire, et en paroles plus proches de vos pensées.

I go with the wind, people of Orphalese, but not down into emptiness;
Je vais avec le vent, gens d’Orphalese, mais pas vers le néant ;


And if this day is not a fulfilment of your needs and my love, then let it be a promise till another day. Know therefore, that from the greater silence I shall return.
Et si ce jour n’est pas un accomplissement de vos besoins et de mon amour, alors qu’il soit une promesse jusqu’à un autre jour. Sachez donc que du plus grand silence je reviendrai.

The mist that drifts away at dawn, leaving but dew in the fields, shall rise and gather into a cloud and then fall down in rain.
La brume qui dérive à l’aube, en laissant de la rosée dans les champs, se lève et se rassemble dans un nuage, puis retombe en pluie.

And not unlike the mist have I been.
Et n’ai-je pas été comme de la brume.

In the stillness of the night I have walked in your streets, and my spirit has entered your houses,
Dans le calme de la nuit, j’ai marché dans v osrues, et mon esprit est entré dans vos maisons,

And your heart-beats were in my heart, and your breath was upon my face, and I knew you all.
Et vos battements de cœur étaient dans mon cœur, et votre souffle était sur mon visage, et je vous connaissais tous.

Ay, I knew your joy and your pain, and in your sleep your dreams were my dreams.
Oui, je connaissais et vos joies et vos peines et, dans votre sommeil, vos rêves étaient mes rêves.

And oftentimes I was among you a lake among the mountains.
Et souvent, j’étais au milieu de vous un lac au milieu des montagnes.

I mirrored the summits in you and the bending slopes, and even the passing flocks of your thoughts and your desires.
J’ai reflété les sommets en vous et les pentes, et même les troupeaux passants de vos pensées et vos désirs.

And to my silence came the laughter of your children in streams, and the longing of your youths in rivers.
Et mon silence accueillait le rire de vos enfants en ruisseaux, et le désir de vos jeunes en rivières.

And when they reached my depth the streams and the rivers ceased not yet to sing.
Et quand ils arrivèrent à ma profondeur, les ruisseaux et les rivières ne cessèrent de chanter.

But sweeter still than laughter and greater than longing came to me.
Mais une chose plus douce encore que le rire et plus grande que le désir venait à moi :

It was boundless in you;
C’était l’illimité qui se trouve en vous ;

The vast man in whom you are all but cells and sinews;
L’homme immense dont vous êtes tous des cellules et des nerfs ;

He in whose chant all your singing is but a soundless throbbing.
Lui, dans le chant duquel tout votre chant n’est que le bruit d’une palpitation.

It is in the vast man that you are vast,
C’est dans l’homme immense que vous êtes immense,


And in beholding him that I beheld you and loved you.
Et en le voyant, je vous ai regardés et vous ai aimés.




For what distances can love reach that are not in that vast sphere?
Quelles distances l’amour peut-il atteindre qui ne soient pas dans cette vaste sphère ?

What visions, what expectations and what presumptions can outsoar that flight?
Quelles visions, quelles attentes et quelles présomptions peuvent dépasser ce vol ?

Like a giant oak tree covered with apple blossoms is the vast man in you.
Comme un chêne géant recouvert de fleurs de pommier est cet immense homme en vous.

His mind binds you to the earth, his fragrance lifts you into space, and in his durability you are deathless.
Son esprit vous lie à la terre, son parfum vous élève dans l’espace, et dans sa éternité vous êtes immortels.

You have been told that, even like a chain, you are as weak as your weakest link.
On vous a dit que, comme une chaîne, vous êtes aussi faible que votre maillon le plus faible.

This is but half the truth. You are also as strong as your strongest link.
Ce n’est que la moitié de la vérité. Vous êtes aussi fort que votre lien le plus fort.

To measure you by your smallest deed is to reckon the power of ocean by the frailty of its foam.
Vous mesurer par votre plus petit acte, c’est mesurer la puissance de l’océan par la fragilité de son écume.

To judge you by your failures is to cast blame upon the seasons for their inconsistency.
Vous juger par vos échecs, c’est jeter le blâme sur les saisons pour leur incohérence.

Ay, you are like an ocean,
Oui, vous êtes comme un océan,

And though heavy-grounded ships await the tide upon your shores, yet, even like an ocean, you cannot hasten your tides.
Et quoique les vaisseaux lourds attendent la marée sur vos rivages, pourtant, tel un océan, vous ne pouvez hâter vos marées.

And like the seasons you are also,
Et vous êtes à l’image des saisons,

And though in your winter you deny your spring,
Même si en votre hiver vous niez votre printemps,




Yet spring, reposing within you, smiles in her drowsiness and is not offended.
Pourtant le printemps, reposant en vous, sourit dans sa somnolence et n’est pas offensé.

Think not I say these things in order that you may say the one to the other, « He praised us well. He saw but the good in us. »
Ne pensez pas que je dise ces choses afin que vous puissiez dire l’un à l’autre : «Il nous a bien loués, il n’a vu que le bien en nous. »

I only speak to you in words of that which you yourselves know in thought.
Je ne vous parle que par des paroles de ce que vous connaissez en pensée.

And what is word knowledge but a shadow of wordless knowledge?
Et qu’est-ce donc que la connaissance des mots, si ce n’est l’ombre d’une connaissance sans paroles ?

Your thoughts and my words are waves from a sealed memory that keeps records of our yesterdays,
Vos pensées et mes mots sont les vagues d’une mémoire scellée qui garde des souvenirs de nos hiers,

And of the ancient days when the earth knew not us nor herself,
Et des jours jadis où la terre ne nous connaissait ni ne se connaissait,

And of nights when earth was upwrought with confusion,
Et des nuits où la terre était envahie par la confusion,

Wise men have come to you to give you of their wisdom. I came to take of your wisdom:
Des hommes sages sont venus à vous pour vous donner de leur sagesse. Je suis venu pour prendre de votre sagesse :

And behold I have found that which is greater than wisdom.
Et voici, j’ai trouvé ce qui est plus grand que la sagesse.

It is a flame spirit in you ever gathering more of itself,
C’est un esprit de flamme en vous rassemblant toujours plus de lui-même,

While you, heedless of its expansion, bewail the withering of your days.
Pendant que vous, insouciant de son expansion, pleurez le dépérissement de vos jours.


It is life in quest of life in bodies that fear the grave.
C’est la vie en quête de vie dans des corps qui craignent la tombe.

There are no graves here.
Il n’y a pas de tombes ici.

These mountains and plains are a cradle and a stepping-stone.
Ces montagnes et plaines sont un berceau et un tremplin.

Whenever you pass by the field where you have laid your ancestors look well thereupon, and you shall see yourselves and your children dancing hand in hand.
Chaque fois que vous passez par le champ où vous avez déposé vos ancêtres, regardez-les bien, et vous verrez vous-mêmes et vos enfants dansant main dans la main.

Verily you often make merry without knowing.
En vérité, vous donnez de la joie souvent sans savoir.

Others have come to you to whom for golden promises made unto your faith you have given but riches and power and glory.
D’autres sont venus à vous, à qui, pour des promesses d’or faites à votre foi, vous avez donné la richesse, la puissance et la gloire.

Less than a promise have I given, and yet more generous have you been to me.
J’ai donné moins d’une promesse, et pourtant plus généreux avez-vous été avec moi

You have given me deeper thirsting after life.
Vous m’avez donné plus de soif de la vie.




Surely there is no greater gift to a man than that which turns all his aims into parching lips and all life into a fountain.
Certes, il n’y a pas de plus grand cadeau pour un homme que celui qui transforme tous ses buts en lèvres sèches et toute vie en une fontaine.

 And in this lies my honour and my reward, –
Et c’est là mon honneur et ma récompense,

That whenever I come to the fountain to drink I find the living water itself thirsty;
Que chaque fois que je viens à la fontaine pour boire, je trouve l’eau vive elle-même assoiffée;

And it drinks me while I drink it.
Et elle me boit pendant que je la bois.

Some of you have deemed me proud and over-shy to receive gifts.
Certains d’entre vous m’ont jugé ou trop fier ou trop timide pour recevoir des présents.

Too proud indeed am I to receive wages, but not gifts.
Je suis trop fier pour recevoir des salaires, mais pas des présents.

And though I have eaten berries among the hill when you would have had me sit at your board,
Et bien que j’aie mangé des baies sur la colline, quand vous m’auriez fait asseoir à votre table,

And slept in the portico of the temple where you would gladly have sheltered me,
Et je me suis endormi dans le portique du temple alors que vous auriez bien voulu m’abriter,

Yet was it not your loving mindfulness of my days and my nights that made food sweet to my mouth and girdled my sleep with visions?
Pourtant, n’est-ce pas votre attention affectueuse de mes jours et de mes nuits qui a rendu la nourriture douce à ma bouche et a rempli mon sommeil de visions ?

For this I bless you most:
Pour cela, je vous bénis :

You give much and know not that you give at all.
Vous donnez beaucoup et vous ne le savez pas.

Verily the kindness that gazes upon itself in a mirror turns to stone,
En vérité, la bonté qui se fixe dans un miroir se transforme en pierre,

And a good deed that calls itself by tender names becomes the parent to a curse.
Et une bonne action qui s’appelle par des noms tendres devient le parent d’une malédiction.

And some of you have called me aloof, and drunk with my own aloneness,
Et certains d’entre vous m’ont trouvé à l’écart, et ivre de ma propre solitude,

And you have said, « He holds council with the trees of the forest, but not with men.




Et vous avez dit : «Il tient conseil avec les arbres de la forêt, mais pas avec les hommes.

He sits alone on hill-tops and looks down upon our city. »
Il est assis seul sur les sommets des montagnes et regarde de haut notre ville. »

True it is that I have climbed the hills and walked in remote places.
C’est vrai que j’ai grimpé les collines et marché dans des endroits éloignés.

How could I have seen you save from a great height or a great distance?
Comment aurais-je pu vous voir autrement que d’une grande hauteur ou d’une grande distance ?

How can one be indeed near unless he be far?
Comment peut-on être vraiment proche si ce n’est en étant loin ?

And others among you called unto me, not in words, and they said,
Et d’autres parmi vous m’ont appelé, non par des paroles, et ils ont dit :

Stranger, stranger, lover of unreachable heights, why dwell you among the summits where eagles build their nests?
Étranger, étranger, amoureux de hauteurs inaccessibles, pourquoi habitez-vous parmi les sommets où les aigles construisent leurs nids ?

Why seek you the unattainable?
Pourquoi cherchez-vous l’inaccessible ?

What storms would you trap in your net,
Quelles tempêtes voulez-vous prendre dans votre filet,

And what vaporous birds do you hunt in the sky?
Et quels oiseaux vaporeux chassez-vous dans le ciel ?

Come and be one of us.
Venez et soyez l’un de nous.

Descend and appease your hunger with our bread and quench your thirst with our wine. »
Descendez et apaisez votre faim avec notre pain et étanchez votre soif avec notre vin. « 

In the solitude of their souls they said these things;
Dans la solitude de leur âme, ils disaient ces choses;

But were their solitude deeper they would have known that I sought but the secret of your joy and your pain,
Mais si leur solitude était plus profonde, ils auraient su que je ne cherchais que le secret de votre joie et de votre douleur,




And I hunted only your larger selves that walk the sky.
Et je n’ai chassé que votre moi-immense qui marche dans le ciel.

But the hunter was also the hunted:
Mais le chasseur aussi était chassé :

For many of my arrows left my bow only to seek my own breast.
Car beaucoup de mes flèches ont quitté mon arc seulement pour chercher ma propre poitrine.

And the flier was also the creeper;
Et celui qui vole était aussi celui qui rampe ;

For when my wings were spread in the sun their shadow upon the earth was a turtle.
Car, quand mes ailes étaient étendues au soleil, leur ombre sur la terre était une tortue.

And I the believer was also the doubter;
Et moi, le croyant, j’étais aussi dans le doute ;

For often have I put my finger in my own wound that I might have the greater belief in you and the greater knowledge of you.
Car j’ai souvent mis mon doigt dans ma propre blessure pour que je puisse avoir une plus grande foi en vous et une plus grande connaissance de vous.

And it is with this belief and this knowledge that I say,
Et c’est avec cette croyance et cette connaissance que je dis :

You are not enclosed within your bodies, nor confined to houses or fields.
Vous n’êtes pas enfermés dans vos corps, ni enfermés dans des maisons ou des champs.

That which is you dwells above the mountain and roves with the Wind.
Ce qui est vous habite au-dessus de la montagne et défile avec le vent.

It is not a thing that crawls into the sun for warmth or digs holes into darkness for safety,
Ce n’est pas une chose qui rampe dans le soleil pour la chaleur ou creuse des trous dans l’obscurité pour sa sécurité,

But a thing free, a spirit that envelops the earth and moves in the ether.
Mais une chose libre, un esprit qui enveloppe la terre et se meut dans l’éther.

If this be vague words, then seek not to clear them.
Si ce sont des mots vagues, alors cherchez à ne pas les clarifier.

Vague and nebulous is the beginning of all things, but not their end,
Vague et nébuleux sont le commencement de toutes choses, mais pas leur fin,

And I fain would have you remember me as a beginning.
Et je voudrais que vous vous souveniez de moi comme un commencement.

Life, and all that lives, is conceived in the mist and not in the Crystal.
La vie, et tout ce qui vit, est conçue dans la brume et non dans le cristal.

 And who knows but a crystal is mist in decay?
Et qui sait si le cristal est une brume qui part ?

This would I have you remember in remembering me:
Rappelez-vous ceci en pensant à moi :

 That which seems most feeble and bewildered in you is the strongest and most determined.
Ce qui semble le plus faible et le plus déconcerté en vous est le plus fort et le plus déterminé.


Is it not your breath that has erected and hardened the structure of your bones?
N’est-ce pas votre souffle qui a érigé et durci la structure de vos os ?

And is it not a dream which none of you remember having dreamt, that builded your city and fashioned all there is in it?
Et n’est-ce pas un rêve dont aucun d’entre vous ne se souvient d’avoir rêvé, qui a bâti votre ville et façonné tout ce qu’il y a ?

Could you but see the tides of that breath you would cease to see all else,
Pourriez-vous voir les marées de ce souffle vous cesseriez de voir tout le reste,

And if you could hear the whispering of the dream you would hear no other sound.
Et si vous pouviez entendre le chuchotement du rêve, vous n’entendriez plus aucun autre son.

But you do not see, nor do you hear, and it is well.
Mais vous ne voyez pas, et vous n’entendez pas, et c’est bien.

The veil that clouds your eyes shall be lifted by the hands that wove it,
Le voile qui occulte vos yeux sera soulevé par les mains qui l’ont tissé,

And the clay that fills your ears shall be pierced by those fingers that kneaded it.
Et l’argile qui remplit vos oreilles sera percée par ces doigts qui l’ont pétri.

 And you shall see
Et vous verrez

And you shall hear.
Et vous entendrez.

Yet you shall not deplore having known blindness, nor regret having been deaf.
Pourtant, vous ne regretterez pas avoir connu l’aveuglement, ni ne regretterez d’avoir été sourd.

For in that day you shall know the hidden purposes in all things,
Car en ce jour-là, vous connaîtrez les desseins cachés en toutes choses,

And you shall bless darkness as you would bless light.
Et vous bénirez les ténèbres comme vous avez béni la lumière.

After saying these things he looked about him, and he saw the pilot of his ship standing by the helm and gazing now at the full sails and now at the distance.
Après avoir dit ces choses, il regarda autour de lui, et il vit le pilote de son navire debout à la barre et regardant un coup les voiles pleines et un coup l’horizon.

And he said:
Et il dit :

Patient, over-patient, is the captain of my ship.
Patient, trop-patient, est le capitaine de mon navire.

The wind blows, and restless are the sails;
Le vent souffle, et les voiles sont agitées ;

Even the rudder begs direction;
Même le gouvernail de direction pousse la direction ;

Yet quietly my captain awaits my silence.
Mais tranquillement mon capitaine attend mon silence.

And these my mariners, who have heard the choir of the greater sea, they too have heard me patiently.
Et ces marins, qui ont entendu le chœur de la grande mer, m’ont aussi entendu patiemment.

Now they shall wait no longer.
Maintenant, ils ne doivent plus attendre.

I am ready.
Je suis prêt.

The stream has reached the sea, and once more the great mother holds her son against her breast.
Le fleuve a atteint la mer, et une fois de plus la grande mère tient son fils contre sa poitrine.

Fare you well, people of Orphalese.
Adieu, gens d’Orphalese.

This day has ended.
Cette journée est terminée.

It is closing upon us even as the water-lily upon its own tomorrow.
Elle se referme sur nous même comme le nénuphar sur son propre lendemain.

What was given us here we shall keep,
Ce qui nous a été donné ici, nous le garderons,

And if it suffices not, then again must we come together and together stretch our hands unto the giver.
Et si cela ne suffit pas, alors nous devons encore nous réunir et étendre nos mains vers celui qui donne.

Forget not that I shall come back to you.
N’oubliez pas que je reviendrai vers vous.

A little while, and my longing shall gather dust and foam for another body.
Un peu de temps, et mon désir rassemblera la poussière et la mousse pour réaliser un autre corps.

 A little while, a moment of rest upon the wind, and another woman shall bear me.
Un peu de temps, un moment de repos sur le vent, et une autre femme me portera.

Farewell to you and the youth I have spent with you.
Adieu à vous et à la jeunesse que j’ai passée avec vous.

It was but yesterday we met in a dream.
Ce n’était que hier que nous nous sommes rencontrés dans un rêve.

You have sung to me in my aloneness, and I of your longings have built a tower in the sky.
Vous avez chanté dans ma solitude, et moi, de vos désirs, j’ai bâti une tour dans le ciel.

 But now our sleep has fled and our dream is over, and it is no longer dawn.
Mais maintenant notre sommeil a fui et notre rêve est fini, et l’aube n’est plus.

The noontide is upon us and our half waking has turned to fuller day, and we must part.
Le midi est sur nous et notre demi-réveil s’est tourné vers un jour plus complet, et nous devons nous séparer.

If in the twilight of memory we should meet once more, we shall speak again together and you shall sing to me a deeper song.
Si au crépuscule de la mémoire nous nous retrouvons une fois de plus, nous parlerons à nouveau ensemble et vous me chanterez un chant plus profond.

And if our hands should meet in another dream, we shall build another tower in the sky.
Et si nos mains se rencontrent dans un autre rêve, nous construirons une autre tour dans le ciel.

So saying he made a signal to the seamen, and straightaway they weighed anchor and cast the ship loose from its moorings, and they moved eastward.
En disant cela, il fit un signal aux marins, et, aussitôt, ils levèrent l’ancre et larguèrent leurs amarres, et ils se dirigèrent vers l’est.

And a cry came from the people as from a single heart, and it rose into the dusk and was carried out over the sea like a great trumpeting.
Et un cri vint du peuple comme d’un seul cœur, et il monta au crépuscule et se porta sur la mer comme une grande trompette.


Only Almitra was silent, gazing after the ship until it had vanished into the mist.
Seule Almitra resta silencieuse, regardant le navire jusqu’à sa disparition dans la brume.

And when all the people were dispersed she still stood alone upon the sea-wall, remembering in her heart his saying,
Et quand tout le peuple fut dispersé, elle resta seule sur la jetée, se souvenant dans son cœur de ses paroles :

« A little while, a moment of rest upon the wind, and another woman shall bear me. »
« Un peu de temps, un moment de repos sur le vent, et une autre femme me portera. »

***********

The Farewell Khalil Gibran

************

DEATH KHALIL GIBRAN LA MORT The Prophet XXVII

DEATH Khalil Gibran The Prophet
Sur La Religion

The Prophet XXVII
DEATH KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898



جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET XXVII
 DEATH
LA MORT

1923


death-khalil-gibran-la-mort-artgitato-le-triomphe-de-la-mort-peinture-de-pieter-brueghel-lancien-1562Le Triomphe de la Mort
 Pieter Brueghel l’Ancien
1562
Musée du Prado
Museo del Prado
Madrid

*

Then Almitra spoke, saying, « We would ask now of Death. »
Puis Almitra parla en demandant : « Nous voudrions maintenant que vous parliez de la Mort. »

And he said:
Et il dit :

You would know the secret of death.
Vous voudriez connaître le secret de la mort.

But how shall you find it unless you seek it in the heart of life?
Mais comment le trouverez-vous ailleurs qu’en cherchant dans le cœur de la vie?

The owl whose night-bound eyes are blind unto the day cannot unveil the mystery of light.
Le hibou, voyant la nuit, aveugle le jour, ne peut pas dévoiler le mystère de la lumière.

If you would indeed behold the spirit of death, open your heart wide unto the body of life.
Si vous souhaitez réellement voir l’esprit de la mort, ouvrez grand votre cœur vers le corps de la vie.

For life and death are one, even as the river and the sea are one.
Car la vie et la mort sont une, comme le fleuve et la mer ne font qu’un.

In the depth of your hopes and desires lies your silent knowledge of the beyond;
Dans la profondeur de vos espoirs et vos désirs se trouve votre connaissance silencieuse de l’au-delà;

And like seeds dreaming beneath the snow your heart dreams of spring.
Et comme les graines rêvant sous la neige, votre cœur rêve du printemps.

Trust the dreams, for in them is hidden the gate to eternity.
Faites confiance aux rêves, car en eux se cache la porte de l’éternité.

Your fear of death is but the trembling of the shepherd when he stands before the king whose hand is to be laid upon him in honour.
Votre peur de la mort est comme le tremblement du berger quand il se tient devant le roi dont la main va l’honorer en se posant sur lui.

Is the shepherd not joyful beneath his trembling, that he shall wear the mark of the king?
Le berger n’est-il pas joyeux, sous son tremblement, de porter la marque du roi ?

Yet is he not more mindful of his trembling?
N’est-il pas pourtant plus conscient de son tremblement ?

For what is it to die but to stand naked in the wind and to melt into the sun?
Mourir, n’est-ce pas se tenir nu dans le vent et se fondre dans le soleil ?

And what is it to cease breathing, but to free the breath from its restless tides, that it may rise and expand and seek God unencumbered?
Cesser de respirer, n’est-ce pas libérer le souffle de ses marées agitées, afin qu’il s’élève, s’élargisse et recherche Dieu sans encombrements ?

Only when you drink from the river of silence shall you indeed sing.
Ce n’est que quand vous boirez du fleuve du silence que vous chanterez.

And when you have reached the mountain top, then you shall begin to climb.
Et quand vous aurez atteint le sommet de la montagne, que vous commencerez à monter.

And when the earth shall claim your limbs, then shall you truly dance.
Et quand la terre réclamera vos membres, alors vous danserez vraiment.

BEAUTY KHALIL GIBRAN LA BEAUTE PROPHET XXV

BEAUTY Khalil Gibran The Prophet
Sur La Beauté

The Prophet XXV
BEAUTY KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898



جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET XXV
 BEAUTY
LA BEAUTE

1923


*

beauty-khalil-gibran-artgitato-la-beaute-gustav-klimt-le-baiserGustav Klimt
Le Baiser
1906-1908
Galerie Österreichische, Vienne

*

BEAUTY KHALIL GIBRAN

And a poet said, « Speak to us of Beauty. »
Et le poète demanda : « Parle-nous de la Beauté. »

And he answered, saying:
Et il répondit en disant :

Where shall you seek beauty, and how shall you find her unless she herself be your way and your guide?
Où allez-vous chercher la beauté, et comment allez-vous la trouver, si elle-même n’est votre chemin et votre guide ?
Et comment parlerez-vous d’elle, si elle n’est le fil qui tisse vos paroles ?

And how shall you speak of her except she be the weaver of your speech?
Et comment allez-vous parler de la beauté, si elle-même n’est pas le tisserand de votre discours ?

The aggrieved and the injured say, « Beauty is kind and gentle.
Ceux qui sont injuriés et blessés disent : «La beauté est bonne et douce.

Like a young mother half-shy of her own glory she walks among us. »
Comme une jeune mère à moitié intimidée par sa propre gloire qui marche parmi nous « .

And the passionate say, « Nay, beauty is a thing of might and dread.
Et ceux qui sont passionnés disent : «Non, la beauté est une chose qui vient de la force et de la peur.

Like the tempest she shakes the earth beneath us and the sky above us. »
Comme la tempête elle secoue la terre sous nos pieds et le ciel au-dessus de nous « .

The tired and the weary say, « Beauty is of soft whisperings. She speaks in our spirit.
Ceux qui sont fatigués disent : «La beauté se compose de doux chuchotements. Elle parle dans notre esprit.

Her voice yields to our silences like a faint light that quivers in fear of the shadow. »
 Sa voix cède à nos silences comme une faible lumière qui tressaille dans la peur de l’ombre « .

But the restless say, « We have heard her shouting among the mountains,
Mais les inquiets disent : «Nous avons entendu des cris dans les montagnes,

And with her cries came the sound of hoofs, and the beating of wings and the roaring of lions. »
Et avec ces cris, arrivent le bruit des sabots, le battement des ailes et le rugissement des lions « .

At night the watchmen of the city say, « Beauty shall rise with the dawn from the east. »
La nuit, les gardiens de la ville disent :  «La beauté se lèvera, à l’aube, de l’est. »

And at noontide the toilers and the wayfarers say, « We have seen her leaning over the earth from the windows of the sunset. »
Et à midi,  les travailleurs et les passants disent : « Nous avons vu la beauté se pencher sur la terre depuis les fenêtres du coucher du soleil. »

In winter say the snow-bound, « She shall come with the spring leaping upon the hills. »
En hiver, ceux qui sont recouverts de neige disent : «Elle arrivera avec le printemps sautant sur les collines. »

And in the summer heat the reapers say, « We have seen her dancing with the autumn leaves, and we saw a drift of snow in her hair. »
Et dans la chaleur de l’été, les moissonneurs disent : « Nous avons vu la beauté danser avec les feuilles d’automne, et nous l’avons vue avec de la neige dans ses cheveux. »

All these things have you said of beauty.
Toutes ces choses, vous les dites de la beauté.

Yet in truth you spoke not of her but of needs unsatisfied,
Pourtant, en vérité, vous n’avez pas parlé d’elle, mais de vos besoins non satisfaits,

And beauty is not a need but an ecstasy.
Et la beauté est pas un besoin mais une extase.

It is not a mouth thirsting nor an empty hand stretched forth,
Elle n’est pas une bouche assoiffée, ni une main vide tendue,

But rather a heart enflamed and a soul enchanted.
Mais plutôt un cœur enflammé et une âme enchantée.

It is not the image you would see nor the song you would hear,
Elle n’est pas l’image de ce que vous souhaitez voir, ni la chanson que vous voulez entendre,

But rather an image you see though you close your eyes and a song you hear though you shut your ears.
Mais plutôt une image que vous voyez si vous fermez vos yeux et une chanson que vous entendez si vous bouchez vos oreilles.

It is not the sap within the furrowed bark, nor a wing attached to a claw,
Elle n’est pas la sève à l’intérieur sous l’écorce ridée, ni une aile attachée à une griffe,

But rather a garden for ever in bloom and a flock of angels for ever in flight.
Mais plutôt un jardin éternellement en fleurs et un groupe d’anges à jamais en vol.

People of Orphalese, beauty is life when life unveils her holy face.
Gens d’Orphalese, la beauté est la vie quand la vie dévoile son saint visage.

But you are life and you are the veil.
Mais vous êtes la vie et vous êtes le voile.

Beauty is eternity gazing at itself in a Mirror.
La beauté est l’éternité se contemplant dans un miroir.

But you are eternity and you are the mirror.
Mais vous êtes l’éternité et vous êtes le miroir.

******

BEAUTY KHALIL GIBRAN
Sur la Beauté

Friendship KHALIL GIBRAN SUR L’AMITIE

Friendship The Prophet
Sur l’Amitié

The Prophet XIX
FRIENDSHIP KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898



جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET XIX
 Friendship
SUR L’AMITIE

1923


*

friendship-khalil-gibran-sur-lamitie-arearea-paul-gauguin-1892

Arearea Paul Gauguin 1892

*

And a youth said, « Speak to us of Friendship. »
Et un jeune homme demanda : « Parle-nous de l’amitié. »

And he answered, saying:
Et il répondit en disant :

Your friend is your needs answered.
Votre ami répond à vos besoins.

He is your field which you sow with love and reap with thanksgiving.
Il est votre champ que vous semez avec amour et récoltez avec remerciement.

And he is your board and your fireside.
Et il est votre conseil et votre foyer.

For you come to him with your hunger, and you seek him for peace.
Car vous venez à lui avec votre faim, et vous le cherchez pour la paix.

When your friend speaks his mind you fear not the « nay » in your own mind, nor do you withhold the « ay. »
Quand votre ami parle de sa pensée, vous ne craignez pas le «non» dans votre propre esprit, ni ne retenez le «oui».

And when he is silent your heart ceases not to listen to his heart;
Et quand il est silencieux, alors votre cœur ne cesse d’écouter son cœur ;

For without words, in friendship, all thoughts, all desires, all expectations are born and shared, with joy that is unacclaimed.
Car sans mots, en amitié, toutes les pensées, tous les désirs, toutes les attentes naissent et sont partagés, dans une joie muette.

When you part from your friend, you grieve not;
Quand vous vous séparez de votre ami, ne vous affligez pas ;

For that which you love most in him may be clearer in his absence, as the mountain to the climber is clearer from the plain.
Car ce que vous aimez le plus en lui peut être plus clair en son absence, comme la montagne pour l’alpiniste parait plus claire de la plaine.

And let there be no purpose in friendship save the deepening of the spirit.
Et qu’il n’y ait aucun but dans l’amitié que l’approfondissement de l’esprit.

For love that seeks aught but the disclosure of its own mystery is not love but a net cast forth: and only the unprofitable is caught.
Car l’amour qui cherche autre chose que la révélation de son propre mystère n’est pas de l’amour, mais un filet jeté qui ne prendra que de l’inutile.

And let your best be for your friend.
Et que le meilleur soit pour votre ami.

If he must know the ebb of your tide, let him know its flood also.
S’il doit connaître le reflux de votre marée, faites-lui connaître son flux tout autant.

For what is your friend that you should seek him with hours to kill?
Qu’est-ce que votre ami si vous le cherchez pour tuer le temps ?

Seek him always with hours to live.
Cherchez-le toujours avec des heures intenses.

For it is his to fill your need, but not your emptiness.
Car il est là pour combler vos besoins, mais pas pour votre vacuité.

And in the sweetness of friendship let there be laughter, and sharing of pleasures.
Et dans la douceur de l’amitié, qu’il y ait du rire et du partage des plaisirs.

For in the dew of little things the heart finds its morning and is refreshed.
Car dans la rosée des petites choses, le cœur trouve son matin et il en est rafraîchi.

***********

SUR L’AMITIE
FRIENDSHIP KHALIL GIBRAN

ON TEACHING KHALIL GIBRAN SUR L’ENSEIGNEMENT

The Prophet
On Teaching
Sur l’Enseignement

The Prophet XVIII
KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898



جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET XVIII
On Teaching
SUR L’ENSEIGNEMENT

 

1923


*

on-teaching-khalil-gibran-sur-lenseignement-artgitato-hippolyte-flandrin-jeune-homme-assisJeune homme nu assis
Hippolyte Flandrin
1855 musée du Louvre

*


Then said a teacher, « Speak to us of Teaching. »
Puis un professeur demanda : « Parle-nous de l’Enseignement. »
And he said:
Et il dit :
No man can reveal to you aught but that which already lies half asleep in the dawning of our knowledge.
Aucun homme ne peut vous révéler autre chose que ce qui est déjà à moitié endormi dans l’aube de notre connaissance.

 The teacher who walks in the shadow of the temple, among his followers, gives not of his wisdom but rather of his faith and his lovingness.
 Le maître qui marche dans l’ombre du temple, parmi ses disciples, ne donne pas de sa sagesse, mais plutôt de sa foi et de son amour.  
  If he is indeed wise he does not bid you enter the house of wisdom, but rather leads you to the threshold of your own mind.
S’il est sage, il ne vous fera pas entrer dans la maison de la sagesse, mais il vous conduira au seuil de votre propre esprit.
The astronomer may speak to you of his understanding of space, but he cannot give you his understanding.
L’astronome peut vous parler de sa compréhension de l’espace, mais il ne peut vous donner sa compréhension elle-même.
The musician may sing to you of the rhythm which is in all space, but he cannot give you the ear which arrests the rhythm nor the voice that echoes it.
  Le musicien peut vous jouer le rythme qui est dans tout espace, mais il ne peut pas vous donner l’oreille qui capte le rythme ni la voix qui lui fait écho.
 And he who is versed in the science of numbers can tell of the regions of weight and measure, but he cannot conduct you thither.
Et celui qui est versé dans la science des nombres peut dire des correspondances des poids et mesures, mais il ne peut vous y conduire.
For the vision of one man lends not its wings to another man.
Car la vision d’un homme ne prête pas ses ailes à un autre homme.
      And even as each one of you stands alone in God’s knowledge, so must each one of you be alone in his knowledge of God and in his understanding of the earth.
Et comme chacun de vous se tient seul dans la connaissance de Dieu, il faut que chacun d’entre vous soit seul dans sa connaissance de Dieu et dans sa compréhension de la terre.  

***

Sur l’Enseignement
Khalil Gibran
On Teaching

THE PROPHET KHALIL GIBRAN LE PROPHETE IX HOUSES LES MAISONS

the-prophet-khalil-gibran-houses-les-maisons-artgitato-caspar-david-friedrichThe Prophet
HOUSES
LES MAISONS

Le Prophète

The Prophet IX
KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898





جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET IX
HOUSES
LES MAISONS

1923




*****
The Prophet

*

the-prophet-khalil-gibran-houses-les-maisons-artgitato-caspar-david-friedrich

 Le Rêveur  Der Träumer Caspar David Friedrich
1835-1840
Musée de l’Ermitage – Saint Pétersbourg

Then a mason came forth and said, « Speak to us of Houses. »
Ensuite, un maçon sortit et dit : «Parle-nous des maisons. »

And he answered and said:
Et il répondit et dit :

Build of your imaginings a bower in the wilderness ere you build a house within the city walls.
Construisez en imagination un écrin dans le désert avant que vous ne construisiez une maison dans les murs de la ville.

For even as you have home-comings in your twilight, so has the wanderer in you, the ever distant and alone.
Car, comme vous, au crépuscule, rentrez chez vous, il en va de même pour le vagabond qui est en vous, le toujours lointain et solitaire.

Your house is your larger body.
Votre maison est votre grand corps.

It grows in the sun and sleeps in the stillness of the night; and it is not dreamless. Does not your house dream? And dreaming, leave the city for grove or hilltop?
Elle se développe au soleil et dort dans le silence de la nuit ; et ce ne sont pas sans rêves. Votre maison n’a-t-elle pas de rêve ? Et rêvant, ne quitte-t-elle pas la ville pour un bosquet ou une colline ?

Would that I could gather your houses into my hand, and like a sower scatter them in forest and meadow.
Si je pouvais rassembler vos maisons dans ma main, et, comme un semeur, les disperser dans la forêt et la prairie.

Would the valleys were your streets, and the green paths your alleys, that you might seek one another through vineyards, and come with the fragrance of the earth in your garments.
Que les vallées soient vos rues et les chemins verts vos allées, que vous puissiez vous chercher à travers les vignes, et revenir avec le parfum de la terre sur vos vêtements.

But these things are not yet to be.
Mais ces choses ne sont pas encore là.

In their fear your forefathers gathered you too near together. And that fear shall endure a little longer. A little longer shall your city walls separate your hearths from your fields.
Dans leur crainte, vos ancêtres se sont réunis les uns à côté des autres. Et cette crainte durera un peu plus longtemps. Un peu plus tard encore, vos murs de la ville sépareront vos foyers de vos champs.

And tell me, people of Orphalese, what have you in these houses? And what is it you guard with fastened doors?
Et dites-moi, gens de Orphalese, que possédez-vous donc dans ces maisons ? Et que gardez-vous avec des portes fermées ?

Have you peace, the quiet urge that reveals your power?
Avez-vous la paix, l’assurance tranquille qui révèle votre puissance?

Have you remembrances, the glimmering arches that span the summits of the mind?
Avez-vous des souvenirs, des arches scintillantes qui couvrent les sommets de l’esprit ?

Have you beauty, that leads the heart from things fashioned of wood and stone to the holy mountain?
Avez-vous la beauté, qui mène au cœur des choses façonnées de bois et de pierre à la montagne sainte ?

Tell me, have you these in your houses?
Dites-moi, avez-vous ces choses-là dans vos maisons?

Or have you only comfort, and the lust for comfort, that stealthy thing that enters the house a guest, and becomes a host, and then a master?
Ou avez-vous seulement le confort, et la soif de confort, cette chose furtive qui pénètre dans la maison tel un invité, et devient un hôte, et enfin un maître ?

Ay, and it becomes a tamer, and with hook and scourge makes puppets of your larger desires.
Oui, et il devient un dompteur, et avec un  crochet et un fléau fait des marionnettes de vos plus grands désirs.

Though its hands are silken, its heart is of iron.
Bien que ses mains soient soyeuses, son cœur est de fer.

It lulls you to sleep only to stand by your bed and jeer at the dignity of the flesh.
Il vous berce pour dormir seulement pour se tenir près de votre lit et se railler de la dignité de la chair.

It makes mock of your sound senses, and lays them in thistledown like fragile vessels.
Il se moque de vos sens solides, et les dépose dans l’ouate comme des vases fragiles.

Verily the lust for comfort murders the passion of the soul, and then walks grinning in the funeral.
En vérité, la soif de confort tue la passion de l’âme, et se gausse en souriant à ses funérailles.

But you, children of space, you restless in rest, you shall not be trapped nor tamed.
Mais vous, les enfants de l’espace, vous qui êtes agités dans le repos, vous ne serez pas pris au piège ni apprivoisés.

Your house shall be not an anchor but a mast.
Votre maison ne doit pas être un point d’ancrage, mais un mât.

It shall not be a glistening film that covers a wound, but an eyelid that guards the eye.
Elle ne doit pas être une bandelette étincelante qui couvre une plaie, mais une paupière qui protège l’œil.

You shall not fold your wings that you may pass through doors, nor bend your heads that they strike not against a ceiling, nor fear to breathe lest walls should crack and fall down.
Vous ne plierez point vos ailes pour passer à travers les portes, ni ne baisserez vos têtes pour qu’elles ne se frappent au plafond, ni ne craindrez de respirer de peur que les murs ne se fissurent puis tombent.

You shall not dwell in tombs made by the dead for the living.
Vous ne vous attarderez pas dans des tombes faites par les morts pour les vivants.

And though of magnificence and splendour, your house shall not hold your secret nor shelter your longing.
Et bien que remplie de magnificence et de splendeur, votre maison ne doit pas tenir votre secret, ni abriter votre désir.

For that which is boundless in you abides in the mansion of the sky, whose door is the morning mist, and whose windows are the songs and the silences of night.
Ce qui est immense en vous demeure dans la maison du ciel, dont la porte est la brume du matin, et les fenêtres les chants et les silences de la nuit.

*****

The Prophet
LES MAISONS
HOUSES

Khalil Gibran
Le Prophète IX

the-prophet-khalil-gibran-houses-les-maisons-artgitato-caspar-david-friedrich