MA DOULEUR – Poème de Florbela ESPANCA – A MINHA DOR – 1919

Traduction Jacky Lavauzelle João da Cruz e Sousa
João da Cruz e Sousa Traduction Jacky Lavauzelle

LITTÉRATURE PORTUGAISE
POÉSIE PORTUGAISE
LITERATURA PORTUGUESA
POESIA PORTUGUESA

******
TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE
******

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est La-poésie-de-Florbela-Espanca.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Espanca_Florbela.jpg.
Florbela Espanca
Flor Bela de Alma da Conceição
Poétesse portugaise
8 décembre 1894 – 8 décembre 1930
Vila Viçosa, 8 de dezembro de 1894 — Matosinhos, 8 de dezembro de 1930

MA DOULEUR
A MINHA DOR
Poème paru dans « Livro de Mágoas« 
1919 

AUGUSTO SANTO escultor português ISMAËL – Bronze 1889 Musée national
Soares dos Reis 
Photo Jacky Lavauzelle

******

A minha Dor é um convento ideal
Ma douleur est un couvent idéal
Cheio de claustros, sombras, arcarias,
Plein de cloîtres, d’ombres, d’arches,
Aonde a pedra em convulsões sombrias
Où la pierre dans de sombres convulsions
Tem linhas dum requinte escultural.
A les lignes d’un raffinement sculptural.

*

Os sinos têm dobres de agonias
Les cloches clament leurs agonies
Ao gemer, comovidos, o seu mal …
En gémissant, émues, leur mal …
E todos têm sons de funeral
Et tous délivrent des sons funéraires
Ao bater horas, no correr dos dias …
En battant les heures, au cours des jours …

*

A minha Dor é um convento. Há lírios
Ma douleur est un couvent. Il y a des lys
Dum roxo macerado de martírios,
Du violet macéré de martyres,
Tão belos como nunca os viu alguém!
Si beaux comme personne jamais ne les a vus !

*

Nesse triste convento aonde eu moro,
Dans ce triste couvent où je vis,
Noites e dias rezo e grito e choro,
Nuits et jours je prie et je crie et je pleure,
E ninguém ouve … ninguém vê … ninguém …
Et personne n’entend … personne ne voit … personne …

**

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Picture_of_Florbela_Espanca.jpg.

*******************
LA POÉSIE DE FLORBELA ESPANCA – POESIA DE FLORBELLA ESPANCA
*******************

João da Cruz e Sousa Traduction Jacky Lavauzelle