Archives par mot-clé : 1837

LE ROI DE MÉLINDE LOUE VASCO DE GAMA – OS LUSIADAS V-90 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Da boca do facundo Capitão

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-90 LES LUSIADES V-90
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

************


Da boca do facundo Capitão
La bouche du Capitaine, Vasco de Gama, s’était tue,
Pendendo estavam todos embebidos,
Qu’ils continuaient à écouter comme s’il parlait encore,
Quando deu fim à longa narração
Quand la longue narration fut terminée
Dos altos feitos grandes e subidos.
Des hauts et des grands faits contés.
Louva o Rei o sublime coração
Le Roi de Mélinde loue le cœur sublime
Dos Reis em tantas guerras conhecidos;
Des Rois Lusitaniens pendant tant de guerres sublimes ;
Da gente louva a antiga fortaleza,
Louant la force antique de ce peuple,
A lealdade de ânimo e nobreza.
La loyauté et la noblesse de son âme.



****************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

UNE VÉRITÉ SUPÉRIEURE A L’ÉNÉIDE ET A L’ODYSSÉE – OS LUSIADAS V-89 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Ventos soltos lhe finjam

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-89 LES LUSIADES V-89
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

*********


« Ventos soltos lhe finjam, e imaginem
« Imaginant des vents libérés d’une outre d’Éole, ou
Dos odres e Calipsos namoradas;
Des Caplypsos amoureuses ;
Harpias que o manjar lhe contaminem;
Des Harpies qui gâtent la nourriture des marins ;
Descer às sombras nuas já passadas:
Descendant dans les domaines des ombres :
Que por muito e por muito que se afinem
Peu importe la quantité extraordinaire
Nestas fábulas vãs, tão bem sonhadas,

De ces vaines fables, pourtant si bien rêvées,
A verdade que eu conto nua e pura
La vérité que je conte, nue et pure,
Vence toda grandíloqua escritura. »
Dépasse toute cette écriture grandiloquente. « 


*******

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

HOMÈRE & VIRGILE : CES DEUX DEMI-DIEUX – OS LUSIADAS V-88 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Cantem , louvem e escrevam sempre extremos

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-88 LES LUSIADES V-88
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

*********


« Cantem , louvem e escrevam sempre extremos
« Ils chantent, louent et évoquent toujours des exploits,
Desses seus Semideuses, e encareçam,
Virgile et Homère, ces deux demi-dieux,
Fingindo Magis Circes, Polifemos,
Créant des Magiciennes telle Circé, des Cyclopes tel Polyphème,
Sirenas que com o canto os adormeçam;
Des Sirènes qui endorment de leur chant ;
Dêem-lhe mais navegar à vela e remos
Qu’ils les dirigent à la force des voiles et des pagaies
Os Cicones, e a torra onde se esqueçam
Chez les Cicones et sur la terre où ils oublient,
Os companheiros, em gostando o Loto;
Les compagnons, en goûtant au Lotus ;
Dêem-lhe perder nas águas o piloto;
Ou qu’ils perdent le pilote Palinure dans les eaux *;

******

NOTE

*Palinure
Barreur de la flotte d’Énée
dans l’ Énéide
Virgile, Énéide, Livre V

cum pater amisso fluitantem errare magistro
sensit, et ipse ratem nocturnis rexit in undis
multa gemens casuque animum concussus amici :
« o nimium caelo et pelago confise sereno,
nudus in ignota, Palinure, iacebis harena. »



***********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

HOMÈRE & VIRGILE – OS LUSIADAS V-87 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Esse que bebeu tanto da água Aónia

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-87 LES LUSIADES V-87
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

******


« Esse que bebeu tanto da água Aónia,
« Qu’Homère qui a tant bu des eaux d’Aonie,
Sobre quem tem contenda peregrina,
Sur qui ce sont affrontées pour le reconnaître tant de cités,
Entre si, Rodes, Smirna e Colofónia,
Parmi elles, Rhodes, Smyrne et Calophon,
Atenas, Ios, Argo e Salamina:
Athènes, Ios, Argos et Salamine :
Essoutro que esclarece toda Ausónia,
Que Virgile, qui illumine toute l’Ausonie,
A cuja voz altíssona e divina
Dont la voix haute et divine
Ouvindo, o pátrio Míncio se adormece,
Berce la patrie de Mincio,
Mas o Tibre, com o som se ensoberbece;
Mais fait gonfler le Tibre d’orgueil ;


*******

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

PLUS LOIN QU’ÉNÉE et ULYSSE- OS LUSIADAS V-86 – LES LUSIADES – Luís de Camões -Julgas agora, Rei, se houve no mundo

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-86 LES LUSIADES V-86
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

***************


« Julgas agora, Rei, se houve no mundo
« Juges-tu maintenant, ô Roi, qu’il y ait dans le monde
Gentes que tais caminhos cometessem?
Des hommes qui se sont engagés sur de tels chemins ?
Crês tu que tanto Eneias e o facundo
Crois-tu donc qu’Énée, crois-tu que l’éloquent
Ulisses pelo inundo se estendessem?
Ulysse dans le monde aient autant voyagé ?
Ousou algum a ver do mar profundo,
Penses-tu qu’il y ait quelqu’un, sur la profonde mer,
Por mais versos que dele se escrevessem,
Peu importe les versets écrits sur lui,
Do que eu vi, a poder de esforço e de arte,
Qui ait vu ce que j’ai vu, grâce à la ténacité et à l’habileté,
E do que ainda hei de ver, a oitava parte?
Et qui en ait vu seulement la huitième partie ?



******************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

DEVANT L’ÂPRE MOZAMBIQUE – OS LUSIADAS V-84 – LES LUSIADES – Luís de Camões – « Assim que, deste porto nos partirmos

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-84 LES LUSIADES V-84
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

***************


« Assim que, deste porto nos partirmos
« Ainsi nous quittâmes ce port
Com maior esperança e maior tristeza,
Avec plus d’espoir et de tristesse,
E pela costa abaixo o mar abrirmos
Et, le long de la côte, nous naviguâmes sur mer
Buscando algum sinal de mais firmeza.
A la recherche d’un signe plus certain.
Na dura Moçambique enfim surgimos,
Face à l’âpre Mozambique, nous arrivâmes,
De cuja falsidade e má vileza
Dont la félonie et la méchanceté
Já serás sabedor, e dos enganos
Étaient bien connues et les ruses
Dos povos de Mombaça pouco humanos.
Du peuple du Monbaze peu humain.



***********************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

UN HAVRE DE PAIX – OS LUSIADAS V-85 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Até que aqui no teu seguro porto

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-85 LES LUSIADES V-85
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

**********


« Até que aqui no teu seguro porto,
« Nous arrivâmes ici, dans ton havre de paix,
Cuja brandura e doce tratamento
Dont la douceur et les attentions
Dará saúde a um vivo, e vida a um morto,
Donneraient la santé aux vivants et la vie aux morts,
Nos trouxe a piedade do alto assento.
Et où nous trouvâmes la piété du ciel miséricordieux.
Aqui repouso, aqui doce conforto,
Ici, le repos, ici, le doux confort,
Nova quietação do pensamento
Ici, une nouvelle quiétude pour la pensée
Nos deste: e vês aqui, se atento ouviste,
Nous trouvâmes : et vois-tu, si tu m’as écouté attentivement,
Te contei tudo quanto me pediste.
Je t’ai dit tout ce que tu m’as demandé.



**********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

HOMMAGE AUX DISPARUS DU SCORBUT – OS LUSIADAS V-83 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Enfim que nesta incógnita espessura

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-83 LES LUSIADES V-83
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

********


« Enfim que nesta incógnita espessura
« Quoi qu’il en soit, dans cette épaisse forêt inconnue
Deixamos para sempre os companheiros,
Nous laissâmes nos compagnons pour toujours,
Que em tal caminho e em tanta desventura
Eux qui sur ce si long chemin et après tant de malheurs
Foram sempre conosco aventureiros.
Nous avaient accompagnés dans cette aventure.
Quão fácil é ao corpo a sepultura!
Comme la sépulture est simple pour le corps !
Quaisquer ondas do mar, quaisquer outeiros
Que toutes les vagues de la mer, toutes ces collines
Estranhos, assim mesmo como aos nossos,
Etrangères, comme les nôtres,
Receberão de todo o Ilustre os ossos.
Reçoivent les ossements de tous ces Illustres.



************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

UNE CHIRURGIE DE FORTUNE – OS LUSIADAS V-82 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Apodrecia com um fétido e bruto

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-82 LES LUSIADES V-82
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

**************


« – Apodrecia com um fétido e bruto
« – La chair pourrissait dans un fétide et forte
Cheiro, que o ar vizinho inficionava;
Odeur, qui infestait l’air tout autour ;
Não tínhamos ali médico astuto,
Nous n’avions pas de médecin spécialisé là-bas,
Cirurgião subtil menos se achava;
Ni, non plus, de chirurgien aguerri ;
Mas qualquer, neste ofício pouco instructo,
Mais n’importe qui, peu instruit dans cet office,
Pela carne já podre assim cortava
Coupait dans cette chair déjà pourrie
Como se fora morta, e bem convinha,
Comme si elle était morte et c’est ce qu’il convenait de faire,
Pois que morto ficava quem a tinha.
Car mourraient, ceux qui n’étaient pas amputés.




******************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

LES RAVAGES DU SCORBUT – OS LUSIADAS V-81 – LES LUSIADES – Luís de Camões – E foi que de doença crua e feia

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-81 LES LUSIADES V-81
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

************


« E foi que de doença crua e feia,
« Et c’était celle d’une maladie cruelle et laide,
A mais que eu nunca vi, desampararam
Comme je n’avais jamais vue encore, qui nous coûta
Muitos a vida, e em terra estranha e alheia
Tant de vie, et, dans une terre étrange et lointaine,
Os ossos para sempre sepultaram.
Nous les enterrâmes pour toujours.
Quem haverá que, sem o ver, o creia?
Qui peut croire cela sans l’avoir vu ?
Que tão disformemente ali lhe incharam
Comme elles gonflaient avec tant de difformités,
As gengivas na boca, que crescia
Les gencives dans la bouche, tout autant
A carne, e juntamente apodrecia.
Que la chair, et elles pourrissaient ensemble.


***********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.