Archives par mot-clé : Moçambique

LES LUSIADES II-17 OS LUSIADAS

LES LUSIADES II-17 OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES II-17

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT II
Canto Segundo

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  17
Strophe 17

II-17

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

Na terra, cautamente aparelhavam
Sur la terre, les Maures sortaient prudemment
Armas e munições que, como vissem
Les armes et les munitions, et attendaient
 Que no rio os navios ancoravam,
Que les navires se mettent à quai,
Neles ousadamente se subissem;
Pour les arraisonner sévèrement ;
E, nesta traição determinavam
Et, sur cette trahison affirmée,
Que os de Luso de todo destruíssem,
Que les Lusitaniens soient détruits,
E que incautos pagassem deste jeito
Et qu’ils payent de cette façon
 O mal que em Moçambique tinham feito.
Le mal qu’ils avaient fait à Mozambique.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
LES LUSIADES II-17

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LA VIE DE LUIS DE CAMOES
par Charles Magnin

( Extrait )
Par En cherchant à montrer la différence qui sépare la vie aventureuse et active des écrivains portugais, notamment celle de Camoens, de la vie casanière et posée de la plupart de nos gens de lettres, je ne prétends pas élever par-là les œuvres des uns, ni déprimer les productions des autres. Je n’en crois pas les élégies de Camoens plus touchantes parce qu’elles sont datées d’Afrique, de la Chine et de l’Inde ; je n’en estime pas Polyeucte et Cinna moins admirables, parce que le grand Corneille n’a guère fait de plus longues pérégrinations que le voyage de Paris à Rouen. Je ne conseille à personne de louer un cabinet d’étude à Macao ; mais je crois que, généralement, si les ouvrages écrits au milieu des traverses et au feu des périls ne sont pas plus beaux, les vies de leurs auteurs sont plus belles. Indépendamment de la variété des aventures, on y trouve plus d’enseignements. J’admire et j’honore infiniment La Fontaine et Molière, mais j’honore et j’admire encore plus, comme hommes, Cervantès et Camoens. A mérite de rédaction égal, une histoire littéraire du Portugal serait un meilleur et plus beau livre qu’une histoire littéraire de notre dix-septième ou dix-huitième siècle. C’est une chose bonne et sainte que la lecture de ces vies d’épreuves, que ces passions douloureuses des hommes de génie, Je ne sache rien de plus capable de retremper le cœur. C’est pour cela que dans ce temps de souffrances oisives, de désappointements frivoles, de molles contrariétés et de petites douleurs, j’ai cru bon d’écrire l’étude suivante sur la vie de Luiz de Camoens.
….

CHARLES MAGNIN
Revue des Deux Mondes
1832
Tome 6
Littérature étrangère – Luiz de Camoëns

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 99- Verso 99

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  99
Strophe 99

I-99

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

O mesmo o falso Mouro determina,
Bien entendu, le Maure sournois était bien déterminé,
Que o seguro Cristão lhe manda e pede;
A faire ce que le tranquille Chrétien lui demandait et exigeait ;
Que a ilha é possuída da malina
L’île était possédé par de dangereuses
Gente que segue o torpe Mahamede.
Personnes qui suivaient l’indigne Mahomet.

Kilwa Quíloa Quiloa archipèle Tanzanie Os Lusiadas Chant I 99 verso verset 99
Aqui o engano e morte lhe imagina,
C’est ici qu’il imaginait de les tromper et de les tuer,
Porque em poder e forças muito excede
Car en puissance et en force, elle dépassait de loin
A Moçambique esta ilha, que se chama
Le Mozambique, cette île qui est appelée
Quíloa, mui conhecida pela fama.
Quiloa, plus connue par la gloire.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 77- Verso 77

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  77
Strophe 77

I-77

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

Isto dizendo, irado e quase insano,
A cette parole, en colère et presque fou,
Sobre a terra africana descendeu,
Sur le sol africain il descendit,
Onde vestindo a forma e gesto humano,
se parant de la forme et du geste humain,
Para o Prasso sabido se moveu.
Pour rejoindre le cap de la mer des Indes.
E por melhor tecer o astuto engano,
Et comme meilleure armure à son ingénieuse tromperie,
No gesto natural se converteu
Les gestes naturels il prit
 Dum Mouro, em Moçambique conhecido
D’un Maure, connu au Mozambique
Velho, sábio, e co’o Xeque mui valido.
Vieux, sage, et par le Cheikh très apprécié.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 54- Verso 54

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 54
Strophe 54

I-54

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

« Esta ilha pequena, que habitamos,
« Cette petite île, que nous habitons,
em toda esta terra certa escala
est de toute les terres l’escale la plus sûre
 De todos os que as ondas navegamos
Pour tous ceux qui naviguent sur les vagues
De Quíloa, de Mombaça e de Sofala;
De Quiloa, Mombaze et Sofala ;
E, por ser necessária, procuramos,
Et, par nécessité, nous avons cherché,
  Como próprios da terra, de habitá-la;
A posséder ces terres, à les habiter ;
  E por que tudo enfim vos notifique,
Et pour que tout enfin soit dans les règles,
Chama-se a pequena ilha Moçambique.
Nous avons appelé cette terre la petite île du Mozambique.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane