Archives par mot-clé : Virgile

NI VIRGILE NI HOMÈRE – OS LUSIADAS V-98 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Por isso, e não por falta de natura

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-98 LES LUSIADES V-98
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

********


Por isso, e não por falta de natura,
Pour cela, et non par manque de la nature,
Não há também Virgílios nem Homeros;
Il n’y a pas donc ni Virgile ni Homère ;
Nem haverá, se este costume dura,
Il n’y aura pas non plus, si cela perdure,
Pios Eneias, nem Aquiles feros.
De pieux Énée, ni même d’Achille.
Mas o pior de tudo é que a ventura
Mais le pire c’est que le destin qui nous a faits
Tão ásperos os fez, e tão austeros,
Si âpre et si austère,
Tão rudos, e de engenho tão remisso,
Si fort et si ingénieusement négligent,
Que a muitos lhe dá pouco, ou nada disso.
Beaucoup ne s’en préoccupe pas plus que ça.


*********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

LA GLOIRE ET LA RENOMMÉE DE VASCO DE GAMA- OS LUSIADAS V-94 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Trabalha por mostrar Vasco da Gama

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-94 LES LUSIADES V-94
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

*********

Trabalha por mostrar Vasco da Gama
Vasco da Gama démontre ainsi
Que essas navegações que o mundo canta
Que tant de navigations que le monde chante
Não merecem tamanha glória e fama
Ne méritent pas une telle gloire et une telle renommée
Como a sua, que o céu e a terra espanta.
Que la sienne, elle qui étonne tant le ciel que la terre.
Si; mas aquele Herói, que estima e ama
Oui, ce Héros, qu’apprécie et aime
Com dons, mercês, favores e honra tanta
Par des dons, des remerciements, des faveurs et honneurs tant
A lira Mantuana, faz que soe
La lyre de Mantoue*, a fait que
Eneias, e a Romana glória voe.
La gloire a rejailli tant pour Énée que pour Rome.



*********

Note*

Epitaphe du tombeau présumé de Virgile
Mantua me genuit, Calabri rapuere, tenet nunc
Parthenope.
Mantoue m’a donné la vie, la Calabre me l’a ôtée, Naples maintenant
me garde.







********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

UNE VÉRITÉ SUPÉRIEURE A L’ÉNÉIDE ET A L’ODYSSÉE – OS LUSIADAS V-89 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Ventos soltos lhe finjam

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-89 LES LUSIADES V-89
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

*********


« Ventos soltos lhe finjam, e imaginem
« Imaginant des vents libérés d’une outre d’Éole, ou
Dos odres e Calipsos namoradas;
Des Caplypsos amoureuses ;
Harpias que o manjar lhe contaminem;
Des Harpies qui gâtent la nourriture des marins ;
Descer às sombras nuas já passadas:
Descendant dans les domaines des ombres :
Que por muito e por muito que se afinem
Peu importe la quantité extraordinaire
Nestas fábulas vãs, tão bem sonhadas,

De ces vaines fables, pourtant si bien rêvées,
A verdade que eu conto nua e pura
La vérité que je conte, nue et pure,
Vence toda grandíloqua escritura. »
Dépasse toute cette écriture grandiloquente. « 


*******

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

HOMÈRE & VIRGILE : CES DEUX DEMI-DIEUX – OS LUSIADAS V-88 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Cantem , louvem e escrevam sempre extremos

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-88 LES LUSIADES V-88
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

*********


« Cantem , louvem e escrevam sempre extremos
« Ils chantent, louent et évoquent toujours des exploits,
Desses seus Semideuses, e encareçam,
Virgile et Homère, ces deux demi-dieux,
Fingindo Magis Circes, Polifemos,
Créant des Magiciennes telle Circé, des Cyclopes tel Polyphème,
Sirenas que com o canto os adormeçam;
Des Sirènes qui endorment de leur chant ;
Dêem-lhe mais navegar à vela e remos
Qu’ils les dirigent à la force des voiles et des pagaies
Os Cicones, e a torra onde se esqueçam
Chez les Cicones et sur la terre où ils oublient,
Os companheiros, em gostando o Loto;
Les compagnons, en goûtant au Lotus ;
Dêem-lhe perder nas águas o piloto;
Ou qu’ils perdent le pilote Palinure dans les eaux *;

******

NOTE

*Palinure
Barreur de la flotte d’Énée
dans l’ Énéide
Virgile, Énéide, Livre V

cum pater amisso fluitantem errare magistro
sensit, et ipse ratem nocturnis rexit in undis
multa gemens casuque animum concussus amici :
« o nimium caelo et pelago confise sereno,
nudus in ignota, Palinure, iacebis harena. »



***********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

LES CAMÈNES, NYMPHES DES SOURCES- OS LUSIADAS V-63 – LES LUSIADES – Luís de Camões -As mulheres queimadas vêm em cima

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-63 LES LUSIADES V-63
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

*********



« As mulheres queimadas vêm em cima
« Les femmes à la peau brûlée en tête arrivent,
Dos vagarosos bois, ali sentadas,
Portées par des bœufs lents ;
Animais que eles têm em mais estima
Animaux qu’ils chérissent
Que todo o outro gado das manadas.
Plus que tous les autres troupeaux de bovins.
Cantigas pastoris, ou prosa ou rima,
Des chants pastoraux, en prose ou en rime,
Na sua língua cantam concertadas
Dans leur langue, ils chantent en concert,
Com o doce som das rústicas avenas,
Avec le doux son des chalumeaux rustiques,
Imitando de Títiro as Camenas.
Imitant les Camènes, nymphes des sources, du berger Tityre*.

[* Tityre et Mélibée sont deux bergers dans les Bucoliques de Virgile]




************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

AVEC LES MORTS – POEME DE ANTERO DE QUENTAL – COM OS MORTOS

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

*

traduction Jacky Lavauzelle
LITTERATURE PORTUGAISE
literatura português

Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

Antero de Quental

18 avril 1842 – Ponta Delgada (Les Açores)-  11 septembre 1891 Ponta Delgada
 18 de abril de 1842 – Ponta Delgada, 11 de setembro de 1891

______________________________________ 

Traduction Jacky Lavauzelle

 _______________________________________

AVEC LES MORTS
COM OS MORTOS

_______________________________________

Ary Scheffer, Les ombres de Francesca da Rimini et de Paolo Malatesta apparaissent à Dante et à Virgile, Le Louvre, 1855

**********


Os que amei, onde estão? Idos, dispersos,
Ceux que j’aimais, où sont-ils ? Disparus, dispersés,
arrastados no giro dos tufões,
entraînés par de violents typhons,
Levados, como em sonho, entre visões,
Pris, comme en un rêve, entre visions,
Na fuga, no ruir dos universos…
Fuites, dans l’effondrement des univers …

*

E eu mesmo, com os pés também imersos
Et moi, avec mes pieds aussi emportés
Na corrente e à mercê dos turbilhões,
Dans le courant et à la merci des tourbillons,
Só vejo espuma lívida, em cachões,
Je ne vois que la blême écume,
E entre ela, aqui e ali, vultos submersos…
Et en elle, ici et là, des ombres immergées …

*

Mas se paro um momento, se consigo
Mais si je m’arrête un instant, si je peux
Fechar os olhos, sinto-os a meu lado
Fermer les yeux, je les sens à mes côtés
De novo, esses que amei vivem comigo,
A nouveau, ceux que j’aimais vivent avec moi,

*

Vejo-os, ouço-os e ouvem-me também,
Je les vois, je les entends et ils m’entendent aussi,
Juntos no antigo amor, no amor sagrado,
Ensemble dans cet ancien amour, dans cet amour sacré,
Na comunhão ideal do eterno Bem.
Dans la communion idéale du Bien éternel.

**************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

OMBRE & LUMIÈRE – Poésie de LOPE DE VEGA – De la abrasada eclíptica que ignora

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.

Littérature espagnole
Literatura española
Poésie espagnole
Poesía española

************************
TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE
*************************

LOPE DE VEGA
Félix Lope de Vega y Carpio
Madrid 25 novembre 1562 – Madrid 27 août 1635

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est La-Poésie-de-Lope-de-Vega-849x1024.jpg.
BNE Biblioteca Nacional de España Biblitothèque Nationale d'Espagne Artgitato Madrid Lope de Vega
Lope de Vega, La Bibliothèque d’Espagne – Biblioteca de españa – Photo Jacky Lavauzelle
Phaéton foudroyé par Zeus, Jan Carel van Eyck (XVIIe siècle)

************

De la abrasada eclíptica que ignora
OMBRE & LUMIÈRE


************


De la abrasada eclíptica que ignora
De cette éclipse embrasée qu’ignore
intrépido corrió las líneas de oro
cet intrépide, courant sur des lignes dorées,
mozo infeliz, a quien el verde coro
serviteur malheureux, le chœur vert
vió sol, rayo tembló, difunto llora.
voit le soleil, la foudre trembler, les défunts pleurer…

*******************************************
LA POÉSIE de LOPE DE VEGA
LA POESIA DE LOPE DE VEGA

*******************************************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Lope_de_Vega_firma.png.