Archives par mot-clé : sépulcre

SUR UN « EROTIK » D’EDOUARD GRIEG Sonnet de Gabriele D’ANNUNZIO – Sonetto – SOPRA UN « EROTIK » Di Eduard Grieg

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
LITTERATURE ITALIENNE

 

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——– Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens


                SOPRA UN « EROTIK »       Di Eduard Grieg

Sur un « Erotik » d’Edouard Grieg

 

Voglio un amore doloroso, lento,
Je veux un amour douloureux, lent,
che lento sia come una lenta morte,
aussi lent qu’une mort lente,
e senza fine (voglio che piú forte
et sans fin (je le veux plus fort
sia de la morte) e senza mutamento.
que la mort) et sans changement.

Voglio che senza tregua in un tormento
Je ne veux pas de trêve dans la tourmente
occulto sien le nostre anime assorte;
occultenos âmes sont absorbées ;
e un mare sia presso a le nostre porte,
et qu’une mer se presse à nos portes,
solo, che pianga in un silenzio intento.
seule pleurant en un silence intérieur.

Voglio che sia la torre alta granito,
Je veux que soit de granit la haute tour,
 ed alta sia cosí che nel sereno
et qu’elle s’élève dans les nuages
sembri attingere il grande astro polare.
Qu’elle semble atteindre la grande étoile polaire.

Voglio un letto di porpora, e trovare
Je veux un lit de pourpre, et trouver
in quell’ombra giacendo su quel seno,
dans cette ombre couché sur le sein,
come in fondo a un sepolcro, l’Infinito.
comme au fond d’un tombeau, l’Infini.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

LA MER DE LA PEUR de Luis de GONGORA SONNET 1584 NO ENFRENE TU GALLARDO PENSAMIENTO

Luis de Góngora y Argote
Literatura
española Littérature Espagnole
Siècle d’or espagnol -Siglo de Oro 

 

Luis de Góngora y Argote
1561-1627

Sonetos – Sonnets

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

No enfrene tu gallardo pensamiento
1584

No enfrene tu gallardo pensamiento Luis de Góngora y Argote Artgitato Soneto Sonnet

 

No enfrene tu gallardo pensamiento

Aucun frein à ta gaillarde pensée

A DON LUIS GAYTÁN DE AYALA
SEÑOR DE VILLAFRANCA DE GAYTÁN

No enfrene tu gallardo pensamiento
Aucun frein à ta gaillarde pensée
 del animoso joven mal logrado
d’une fougueuse jeunesse mal maîtrisée
 el loco fin, de cuyo vuelo osado
la folle finde qui le vol osé
fue ilustre tumba el húmido elemento.
fut une illustre tombe dans l’humide élément.

 **

Las dulces alas tiende al blando viento
Les douces ailes caressent le léger vent
  y, sin que el torpe mar del miedo helado
et, avant que l’insaisissable mer de la peur ne glace
tus plumas moje, toca levantado
et ne mouille tes plumes, monte
la encendida región del ardimiento.
vers la chaude région de l’ardeur.

 **

Corona en puntas la dorada esfera
Couronne  en ces sommets la sphère d’or
  do el pájaro real su vista afina,
d’où le véritable oiseau aiguise sa vue,
  y al noble ardor desátese la cera,
et que le noble feu te libère de la cire,

 **

que al mar, do tu sepulcro se destina,
que la mer, d’où ton sépulcre se destine,
gran honra le será, y a su ribera,
t’attende avec les grands honneurs, et à son rivage,
  que le hurte su nombre tu rüina.
que se dérobe son nom par ta ruine.

************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
***********