Archives par mot-clé : 1938

YEATS POEMS – Poetry of Yeats – La Poésie de Yeats

*

YEATS POEMS

William Butler Yeats
Irish poet – Poète Irlandais

Traduction – Texte Bilingue




Traduction Jacky Lavauzelle

YEATS
1865-1939
Poetry of Yeats La Poésie de Yeats William_Butler_Yeats_by_John_Singer_Sargent_1908 

 








YEATS POEMS
La Poésie de Yeats

 

Poetry of Yeats

A Faery Song – Une Chanson de Fée [The Rose- 1893]
An Acre of Grass – Un Acre d’Herbe [New Poems -1938]
Down by the Salley Gardens – Par les Jardins de Saules – [The Wanderings of Oisin and Other Poems-  1889]
He bids his beloved be at peace – Il demande à sa bien-aimée d’être en paix [The Wind Among The Reeds –  1899]
He remembers forgotten- Il se souvient de la beauté oubliée [The Wind among the Reeds – 1899]
He wishes for the cloths of Heaven – Les Toiles du Ciel [The Wind Among The Reeds – 1899]
Into the Twilight – Dans le Crépuscule [The Wind Among The Reeds –  1899]




Leda and the Swan – Leda et le cygne
Lines written in Dejection – Lignes écrites dans l’Abattement [The Wild Swans at Coole – 1919]




No Second Troy – Pas de deuxième Troie

SAILING TO BYZANTIUM
LA TRAVERSEE VERS BYZANCE

The Cold Heaven – Le Ciel Glacé [Responsibilities – 1914]




The Everlasting Voices – Les Voix Eternelles [The Wind Among The Reeds – 1899]
The Fiddler of Dooney – Le Violoniste de Dooney [The Wind Among The Reeds – 1899]
The Folly of Being Comforted – La Folie d’être réconforté – Version 1902 & Version 1933 [In The Seven Woods – 1904]
The Magi – Les Mages [Responsibilities-1914]
The Man and The Echo – L’Homme et L’Echo
The Mountain Tomb – Le Tombeau de la Montagne [Responsibilities – 1914]
The Rose of The World- La Rose du Monde [The Rose – 1893]




The Scholars – Les Hommes d’Etude [The Wild Swans at Coole – 1919]
The Song of Wandering Aengus – La Chanson d’Aengus l’Errant [The Wind Among the Reeds – 1899]
The Sorrow of Love – La Douleur d’Aimer
I- To a Child dancing in the Wind – A un enfant dansant dans le vent [Responsibilities – 1914]




The Wheel – La Roue [The Tower -1928]
II- Two Years Later – Deux ans plus tard [Responsibilities – 1914]
The Unappeasable Host – L’Implacable Hôte [The Wind Among the Reeds – 1899]




The Wheel – La Boue [The Tower – 1928]
To his Heart, bidding it have no fear – A son cœur, il lui somme d’être sans crainte [The Wind Among The Reeds -1899]
When You Are Old – Quand vous serez vieille [The Rose -1893]




Why does my heart beat so ? – Pourquoi mon cœur bât-il ainsi [The Dreaming of the Bones – 1921]

********

Poetry of Yeats La Poésie de Yeats William_Butler_Yeats_by_John_Singer_Sargent_1908

YEATS POEMS

*********************

LA POESIE DE YEATS
VUE
PAR OSCAR WILDE

Les livres de poésie des jeunes écrivains sont d’ordinaire des billets qui ne sont jamais payés.
Néanmoins, on rencontre de temps en temps un volume si supérieur à la moyenne, qu’on résiste à grand’peine à la tentation attrayante de prophétiser étourdîment un bel avenir pour son auteur.
Le livre de M. Yeats : Les Voyages d’Oisin est certainement un de ceux-là.
Ici nous trouvons un noble sujet noblement traité, la délicatesse de l’instinct poétique, et la richesse d’imagination.
Une bonne partie de l’œuvre est inégale, peu soutenue, il faut le reconnaître.
M. Yeats n’essaie pas de dépasser Wordworth en enfance, nous sommes heureux de le dire, mais de temps à autre il réussit à « surpasser Keats en brillant » et il y a, çà et là, dans son livre des choses d’une étrange crudité, des endroits d’une recherche irritante. Mais dans les meilleurs passages, il est excellent.
S’il n’a pas la grandiose simplicité de la facture épique, il a au moins quelque chose de la largeur de vision qui appartient au caractère épique.
Il ne diminue point la stature des grands héros de la mythologie celtique.
Il est très naïf, très primitif et parle de ses géants de l’air d’un enfant.
Voici un passage caractéristique du récit où Oisin revient de l’Île de l’oubli.
  Et je suivis les bords de la mer, où tout est nu et gris,
    sable gris sur le vert des gazons, et sur les arbres imprégnés d’eau,
    qui suintent et penchent du côté de la terre, comme s’ils avaient hâte de partir,
    comme une armée de vieillards soupirant après le repos loin de la
      plainte des mers.
    Les flocons d’écume fuirent longtemps autour de moi ; les vents fuirent loin de l’étendue
    emportant l’oiseau dans leurs plis, et je ne sus point, plongé dans mes
      pensées à l’écart,
    quand ils gelèrent l’étoffe sur mon corps comme une cuirasse fortement rivée,
    Car la Souvenance, dressant sa maigreur, gémit dans les portes de mon cœur,
    jusqu’à ce que chargeant les vents du matin, une odeur de foin fraîchement coupé,
    arriva, mon front s’inclina très bas, et mes larmes tombèrent comme des baies.
    Plus tard ce fut un son, à demi perdu dans le son d’un rivage lointain.
    C’était la grande barnacle qui appelait, et plus tard les bruns vents de la côte.
    Si j’étais comme je fus jadis, les fers d’or écrasant le sable et les coquillages,
venant de la mer, comme le matin avec des lèvres rouges murmurant un chant,
    ne toussant pas, ma tête sur les genoux, et priant, et irrité contre les cloches,
    je ne laisserais à aucun saint sa tête sur son corps, lors même que ses terres seraient grandes et fortes.
     M’éloignant des houles qui s’allumaient, je suivis un sentier de cheval,
    m’étonnant beaucoup de voir de tous côtés, faites de roseaux et de charpentes
    des églises surmontées d’une cloche, et le cairn sacré et la terre sans gardiens,
    et une petite et faible populace courbée, le pic et la bêche à la main.

Dans un ou deux endroits, la mélodie est fautive, la construction est parfois trop embrouillée, et le mot de populace du dernier vers est mal choisi, mais quand tout cela est dit, il est impossible de ne pas sentir dans ces stances la présence du véritable esprit poétique.

Oscar Wilde
Derniers essais de littérature et d’esthétique
Trois Nouveaux Poètes
1913

****************

********
YEATS POEMS

PURIFICATION Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO – Sonetto – PURIFICAZIONE

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

PURIFICATION

Sonnet

 

PURIFICAZIONE

Sonetto

Θάλαττα‚ θάλαττα.
Thalatta! Thalatta!

[Mer ! Mer !- écrit par Xénophon dans son Anabase – Livre IV – Chapitre VII]


  
Ecco i pomi vermigli e succulenti
Voici les pommes vermeilles et succulentes
del cui profumo tu ti profumasti
dont leur parfum t’as parfumé
il sangue. Ecco la fronda che sfrondasti
le sang. Voici la frondaison que tu effeuillas
su’ tuoi giacigli pe’ tuoi sonni lenti.
sur ton divan quand ton sommeil arrivait lentement.

*

 Ecco lo spazio aperto a tutti i vènti
Voici l’espace ouvert à tous les vents
dove tu senza freno spaziasti
où tu vécus sans frein
solo : ecco il Mare dove tu sembrasti
seul : voici la Mer où tu semblas
il più divino de gli Adolescenti.
le plus divin des adolescents.

*

 Ecco l’aroma, ecco il vivace sale
Voici la saveur, voici le vivace sel
che caccerà da la tua carne trista
qui conduira loin de ta triste chair
l’impuro filtro onde sei fatto schiavo.
l‘impur filtre d’où tu devins esclave.

*

 Ecco la voce immensa ed immortale
Voici la voix immense et immortelle
che la gioia dirà de la Conquista
qui dira la joie de la Conquête
nova al tuo cor voluttuoso e ignavo.
nouvelle à ton cœur voluptueux et indolent.

***********************
ARTGITATO

*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

chryséléphantine Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO – Criselefantina – Sonetto

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

chryséléphantine

Sonnet

 

Criselefantina

Sonetto


  
Tutti gli ori che tu senza misura,
Tous les ors que toi, sans mesure,
Autunno, fulvi e rosei diffondi
Automnefauves et roses, tu parsèmes,
ne le chiome de’ boschi moribondi,
seront le feuillage des forêts moribondes,
fanno ricca la sua capellatura.
rendant riche sa chevelure.

*

 E la più delicata e la più pura
Et la plus délicate et la plus pure
qualità de gli avorii un poco biondi
qualité des ivoires un peu blonds
è ne’ pallori vergini e profondi
se trouve dans les pâleurs vierges et profondes
de la misteriosa creatura.
de cette mystérieuse créature.

*

 Snella com’Ebe gioia degli dei,
Elancée comme Hébé, joie des dieux,
senz’ombra alcuna poi ch’è quasi impube,
sans ombre aucune, car elle est presque impubère,
guarda il Mare che lento trascolora.
elle regarde la Mer qui se fane lentement.

*

 Ed ecco sorge a imagine di lei,
Et voici que surgit une image d’elle,
su da l’estremo limite, una Nube
sur la limite extrême, une Nuée
pallida che su ’l vertice s’indora.
pâle qui bronze sur le sommet.

***********************
ARTGITATO

*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

ARGENTEE Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO – Sonetto ARGENTEA

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

Argentée

Sonnet

 

ARGENTEA

Sonetto


 
Quando prona, co ’l ventre ne l’arena,
Lorsqu’inclinée, avec le ventre dans le sable,
offresi nuda al conquistare lento
elle s’offraient nue à la conquête lente
de la marea, non è sotto la piena
de la marée, n’était-elle, sous la pleine
luna una grande statua di argento?
lune, une grande statue d’argent ?

*

 Venere Callipige in una oscena
Venus Callipyge dans une obscène
posa. Scolpiti nel tondeggiamento
pose. Sculptées dans les courbes
de’ lombi stan due solchi; ampia la schiena
de ses reins deux rainures son échine ample
piegasi ad un profondo incavamento.
qu’elle plie, profondément se creuse.

*

 Cresce il flutto e la bagna. Ella si scote
Montent les flots qui la baignent. Elle se secoue,
rabbrividendo al gelido contatto
grelottant à ce froid contact
e di piacer le vibrano le terga.
et de plaisir vibre son dos.

*

 Il flutto su la faccia la percote;
Les flots lui percutent le visage ;
ma impavida rimane ella in quell’atto
mais elle reste inébranlable dans cette posture
fin che l’alta marea non la sommerga.
jusqu’à ce que la marée haute ne la submerge.

ARTGITATO
*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

CUIVREE Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO – Sonetto – CUPREA

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

CUIVREE

Sonnet

 

CUPREA

Sonetto


 
Poi ch’è risorta dal lavacro tutta
Puis elle sortit du bain toute
grondante, chiusa ne le chiome oscure,
trempée, enfermée dans ses cheveux noirs,
fremendo preme su l’arena asciutta
frémissante sur le sable sec
ella i contorni de le membra pure.
qu’elle marqua de ses membres purs.

*

 Or costringe in sua man le vive frutta
Elle comprimait dans sa main le fruit vif
del seno, urgendo le due punte dure;
de son sein, d’où surgissaient deux pointes dures ;
or si volge, e l’arena aspra le brutta
elle se tournait, et l’âpre sable souillait
stranamente la pelle di figure.
étrangement la peau de son visage.

*

 Poi, così maculata, ella al lunare
Ensuite, ainsi maculée, elle, aux lunaires
abbraccio si distende su lo strame
étreintes étendue sur la litière
de l’alghe, e resta immota, resupina.
des algues, restait immobile, renversée.

*

 E, di lunge, su ’l cupo fondo appare
Et, de loin, sur ce fond sombre, elle apparaissait
come una grande statua di rame
comme une grande statue de cuivre
corrosa da l’acredine marina.
rongée par l’âcreté de la mer.  

********************
ARTGITATO

*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

LA FEMME DE LA MER Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO – Sonetto – LA DONNA DEL MARE

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

LA FEMME DE LA MER

Sonnet

 

LA DONNA DEL MARE

Sonetto


 
Ella dormia da tempo. Il divin Mare
Elle dormait depuis longtemps. La divine Mer
proteggeva ne l’acque la divina
protégeait la divine eau
dormente. Era una dubia alba lunare
dormante. Une aube lunaire qui doutait
ne la profondità sottomarina;
se trouvait dans les profondeurs sous-marines ;

*

 ed a l’alba un immenso fluttuare
et de cette aube, il y eut une immense vague
di forme. Si attorceano a lei supina
des formes. Elles s’entortillaient à elle, couchée,
come colubri l’alghe nere e amare;
comme des couleuvres, les algues noires et amères ;
 una ferrigna selva corallina.
une forêt de corail de fer.

*

 ramificava a lei su ’l capo, in miti
se ramifiaient à elle sur sa tête, dans de mythiques
nozze; prolificavan lentamente
mariages ; et proliféraient lentement
i molluschi su ’l nudo mostro umano;
les mollusques sur la nudité du monstre humain ;

*

 ed enormi crostacei stupiti
et d’énormes coquillages surpris
guatavan con l’inerte occhio sporgente,
regardaient avec leurs yeux inertes,
 l’animal novo — così dolce e strano!
l’animal nouveau  si doux et étrange !

*******************
ARTGITATO

*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

LA LUTTE Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO -Sonetto – LA LOTTA

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

LA LUTTE

Sonnet

 

LA LOTTA

Sonetto


 
Ella a l’ebro d’amor lenta si niega;
A celui-là, ivre d’amour, sans se pressée, elle dit non ;
con un perfido invito ella si abbatte.
et c’est avec une invitation perfide qu’elle frappe.
E l’iride nel bianco le si annega
Et l’iris dans le blanc se noie
simile a un fiore glauco nel latte.
comme une fleur glauque dans le lait.

*

 Come vampa la faccia le si piega
Comme un incendie, sa tête se plie
in dietro luminando, e le scarlatte
en arrière, lumineuse, et, écarlates,
labbra feroci mostrano una sega
ses lèvres féroces montrent une scie
di denti acuti a lui che in van combatte.
des dents pointues à celui qui, en vain, combat.

*

 Ma si divincola in un serpentino
Mais elle se trémousse en de serpentins
guizzo e s’allunga e resta irrigidita
frétillements, s’allonge et reste raidie
con un riso terribile ne gli occhi,
avec un terrible rire dans les yeux,

*

 se l’uom, livido in faccia, a capo chino,
si l’homme, visage livide, tête baissée,
ebro d’ira, tenendola a la vita,
ivre de colère, tenant sa taille,
su ’l collo i baci aridi alfin le scocchi.
lui appose des baisers arides enfin sur le cou.

ARTGITATO
*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

PLASTIQUE Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO – Sonetto – Plastice d’Annunzio

Plastice d’Annunzio

Gabriele D’Annunzio

prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

PLASTIQUE

Sonnet

 

PLATICE

Sonetto


 
Ed ancóra de l’arte amo i tormenti.
J’aime encore les tourments de l’art.
Ma un’angoscia mi punge irrequieta
Mais une angoisse me saisie et m’irrite :
se non meglio che i versi evanescenti
mieux que les versets évanescents,
domato avrei co ’l pollice la creta.
aurais-je peut-être apprivoisé l argile avec mes pouces ?

*

 Questi lunghi esercizii pazienti
Ces exercices de longues patiences
su le fragili pagine di seta
sur les pages de soie fragile
mi sembran vili. Muoiono su i vènti
me semblent vils. Meurent dans les vents
i suoni co’ i fantasmi del poeta.
les sons puis les images du poète.

*

 Oh come in vece nitide e sicure
Ô comme sont nettes et sûres
ne la materia imprimonsi le forme
les formes imprimées dans la matière
per l’ostinata pugna del lavoro!
par la lutte acharnée du travail !

*

 E come al vivo de la fiamma pure
Et avec la vie de la pure flamme
bàlzano poi dal minerale informe
sort ensuite des minerais informes
quelle perfette nudità che adoro!
ces nudités parfaites, que j‘aime!

ARTGITATO
*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

EROTICA-HEROICA (2/2) Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO – Sonetto

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

EROTICA-HEROICA

Sonnet
… dum taedet sui, pigetque.

[in Tranquillitate Animi II- Sur la tranquillité de l’âme II
(écrit entre 47 et 62) de Sénèque

« …parce qu’elle est fatiguée, lasse d’elle-même »]

 

2/2

Sonetto


 
Principe un tempo amai sotto aurorali
Jadis prince, j’aimai sous de crépusculaires
cieli donne possenti in un paese
cieux des femmes puissantes dans un pays
ricco d’antiche selve circomprese
riche en bois anciens entouré
da meandri di fiumi imperiali.
par les méandres de rivières impériales.

*

 E fui pugnace; ed infiniti mali
J’étais querelleur ; et les maux infinis
addussi ai vinti ne le mie contese;
s’abattaient sur les vaincus dans mes combats ;
e più d’un rogo la mia mano accese
et plus d’un brasier ma main alluma
per l’orgia ne le sere trionfali.
pour les orgies des soirées triomphales.

*

 Dove e quando colui che froda e langue
Où et quand la personne qui fraude et languit
 in vili amori, èbbesi de la Terra
en de viles amours, acquit-il de la Terre
una sì fiera vision vermiglia?
une si fière vision vermeille ?

*

 Dove e quando poté, de l’ostil sangue
Où et quand put-ildu sang de l’ennemi
deterso, al letto suo preda di guerra
nettoyé, à son lit, son butin de guerre
trarre, o dio Sole, l’ultima tua figlia?
traîner, ô dieu Soleil, ton ultime fille ?

ARTGITATO
*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

EROTICA-HEROICA (1/2) Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO – Sonetto

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

EROTICA-HEROICA

Sonnet
… dum taedet sui, pigetque.

[in Tranquillitate Animi II- Sur la tranquillité de l’âme II (écrit entre 47 et 62) de Sénèque
« …parce qu’elle est fatiguée, lasse d’elle-même »]

 1/2

Sonetto


 
Talvolta, mentre l’anima asservita
Parfois, tandis que mon âme asservie
 si sprofonda nel tristo suo languore
sombre dans une triste langueur
(a poco a poco fugge ogni vigore
(s’échappe peu à peu toute force
come da un’invisibile ferita),
comme une plaie invisible),

*

 improvviso il ricordo d’una vita
Tout à coup, la mémoire d’une vie
remota, d’una forza anteriore,
distante, d’une force antérieure,
d’un’eroica lotta, d’un amore
d’une lutte héroïque, d’un amour
oltrapossente, m’agita e m’incita.
surpuissant, m’agite et m’enfièvre.

*

 E fastidio e vergogna ho dei malsani
Et l’aversion et la honte des malsains
artifizi e de l’ombra accidiosa
artifices et de l’ombre indolente
in cui si sfa la giovinezza imbelle.
dans lesquels se fane ma jeunesse inerte.

*

 Risollevasi al lampo degli immani
Se reprend à la lumière de ces énormes
fantasmi e ancóra d’una generosa
fantasmes et encore, d’une généreuse
collera freme l’anima ribelle.
rage, frissonne mon âme rebelle.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Gabriele d'annunzio erotica-heroica Le suicide de Sénèque par Manuel Domínguez Sánchez Manuel_Domínguez_Sánchez_-_El_suicidio_de_Séneca

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.