CANZONIERE PETRARCA SONETTO 15 – LE CHANSONNIER PETRARQUE SONNET 15

Pétrarque CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 15 canzoniere petrarca sonetto 15 ArtgitatoTraduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE Sonnet 15
LITTERATURE ITALIENNE

letteratura italiana

PETRARQUE


Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

Canzoniere Petrarca Sonetto 15

LE CHANSONNIER PETRARQUE SONNET 15

Rerum vulgarium fragmenta
Fragments composés en vulgaire


PRIMA PARTE
Première Partie

15/366

******

Io mi rivolgo indietro a ciascun passo
Je me retourne à chaque étape
col corpo stancho ch’a gran pena porto,
avec ce corps affligé que je porte à grand peine,
et prendo allor del vostr’aere conforto
et je prends alors de votre souffle réconfort
    che ’l fa gir oltra dicendo: Oimè lasso!
qui le pousse en disant : « Hélas, hélas ! »

*

 Poi ripensando al dolce ben ch’io lasso,
Puis me souvenant du doux bien que je laisse de côté,
   al camin lungo et al mio viver corto,
au long chemin et à ma courte vie,
 fermo le piante sbigottito et smorto,
je me fige stupéfait et abasourdi,
   et gli occhi in terra lagrimando abasso.
et je baisse les yeux  en pleurs à terre.

*

 Talor m’assale in mezzo a’ tristi pianti
Parfois me submerge au milieu de ces larmes tristes
  un dubbio: come posson queste membra
une question : comment ces membres peuvent-ils
   da lo spirito lor viver lontane?
de l’esprit vivre aussi loin?

*

 Ma rispondemi Amor: Non ti rimembra
Mais répondit Amour : Tu ne te souviens donc pas
che questo è privilegio degli amanti,
que c’est le privilège des amants,
  sciolti da tutte qualitati humane?
lâche de toute qualité humaine ?

*************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************

Canzoniere Petrarca sonetto 15
Le Chansonnier Pétrarque sonnet 15