Archives par mot-clé : prima parte

LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 180 (Première Partie) CANZONIERE – CLXXX –

*

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 180

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 180
CLXXX

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

180/263

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Po, ben puo’ tu portartene la scorza
Ô Pô, tu peux bien si tu veux m’emporter la peau
di me con tue possenti et rapide onde,
Par tes puissantes et rapides vagues,
 ma lo spirto ch’iv’entro si nasconde
mais mon esprit caché dans mon corps
non cura né di tua né d’altrui forza;
ne se soucie ni de ta force ni de nulle autre ;

**

Io qual senz’alternar poggia con orza
qui sans fioriture se dirige
dritto perl’aure al suo desir seconde,
tout droit  soutenu par son désir de Laure,
battendo l’ali verso l’aurea fronde,
battant ses ailes vers les frondaisons d’or,
 l’acqua e ’l vento e la vela e i remi sforza.
maîtrisant l’eau, le vent, les voiles et les rames.


**

Re degli altri, superbo altero fiume,
Roi de tous les autres, ô superbe fleuve altier,
che ’ncontri ’l sol quando e’ne mena ’l giorno,
qui part vers le soleil nous portant le jour,
e ’n ponente abandoni un piú bel lume,
et l’abandonne au couchant pour une belle lumière,

**

tu te ne vai col mio mortal sul corno;
tu portes mon corps sur tes ondes ;
l’altro coverto d’amorose piume
mais l’esprit recouvert de si tendres plumes
 torna volando al suo dolce soggiorno.
repart en volant à son si doux séjour.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 180
le chansonnier Pétrarque Sonnet 180
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

*

LES BLESSURES DE L’AMOUR – LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 216 (Première Partie) CANZONIERE – CCXVI -Tutto ’l dí piango

*

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 216

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 216
CCXVI

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

216/263

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Tutto ’l dí piango; et poi la notte, quando
Tout le jour je pleure ; et puis la nuit, quand
prendon riposo i miseri mortali,
les pauvres mortels se reposent,
trovomi in pianto, et raddoppiansi i mali:
je me retrouve toujours à pleurer et mes maux sont d’autant amplifiés :
cosí spendo ’l mio tempo lagrimando.
ainsi je passe mon temps à pleurer.

**

In tristo humor vo li occhi comsumando,
Dans une triste humeur, se consument mes yeux,
 e ’l cor in doglia; et son fra li animali
et mon cœur s’endolorit ; et je suis parmi tous les animaux
 l’ultimo, sí che li amorosi strali
le dernier, car les blessures de l’amour
mi tengon ad ogni or di pace in bando.
me tiennent loin de toute paix.

**


**

Lasso, che pur da l’un a l’altro sole,
Hélas, car d’un soleil à l’autre,
 et da l’una ombra a l’altra, ò già ’l piú corso
et d’une ombre à l’autre, j’ai traversé déjà le plus clair
di questa morte, che si chiama vita.
de cette mort, qui s’appelle la vie.

**

P iú l’altrui fallo che ’l mi’ mal mi dole:
Je souffre plus d’autrui que de mon propre mal :
 ché Pietà viva, e ’l mio fido soccorso,
car la vivante Piété, mon fidèle secours,
vèdem’ arder nel foco, et non m’aita.
me voit plonger au feu mais jamais ne me vient en aide.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 216
le chansonnier Pétrarque Sonnet 216
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

*

LES SENS & LA RAISON – LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 211 (Première Partie) CANZONIERE – CCXI

*

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 211

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 211
CCXI

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

211/263

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Voglia mi sprona, Amor mi guida et scorge,
Envie m’éperonne, Amour me guide et me dirige,
 Piacer mi tira, Usanza mi trasporta,
Plaisir me tire, Coutume me transporte,
Speranza mi lusinga et riconforta
Espérance me flatte et me réconforte
et la man destra al cor già stanco porge;
et donne sa main droite à mon cœur déjà fatigué ;

**

e’l misero la prende, et non s’accorge
et le malheureux la prend, et sans remarquer
di nostra cieca et disleale scorta:
notre escorte aveugle et déloyale :
regnano i sensi, et la ragion è morta;
les sens règnent et la raison est morte ;
de l’un vago desio l’altro risorge.
d’un vague désir un autre se lève.

**


**

Vertute, Honor, Bellezza, atto gentile,
Vertu, Honneur, Beauté, actes bienveillants,
dolci parole ai be’ rami m’àn giunto
les douces paroles m’ont atteint
 ove soavemente il cor s’invesca.
là où mon cœur s’agite doucement.

**

Mille trecento ventisette, a punto
En mille trois cent vingt-sept, à
su l’ora prima, il dí sesto d’aprile,
la première heure, le six avril,
 nel laberinto intrai, né veggio ond’esca.
je pénétrai dans le labyrinthe sans voir aucune issue.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 211
le chansonnier Pétrarque Sonnet 211
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

NOTRE GLOIRE – LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 192 (Première Partie) CANZONIERE – CXCII

*

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 192

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 192
CXCII

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

192/263

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Stiamo, Amor, a veder la gloria nostra,
Nous sommes, Amour, à contempler notre gloire,
cose sopra natura altere et nove:
choses surnaturelles, grandioses et nouvelles :
vedi ben quanta in lei dolcezza piove,
vois combien il pleut de douceur en elle,
vedi lume che ‘l cielo in terra mostra,
vois la lumière que le ciel sur terre nous montre,   

 
**

vedi quant’arte dora e ‘mperla e ‘nostra
vois quel art habille de perles et de pourpre
l’abito electo, et mai non visto altrove,
la robe de l’élu, jamais vu par ailleurs,
che dolcemente i piedi et gli occhi move
qui imperceptiblement anime les pieds et les yeux 
per questa di bei colli ombrosa chiostra.
par les cloîtres ombragés de ces belles collines.   

**

 


**

L’erbetta verde e i fior’ di color’ mille
L’herbe verte et les mille fleurs colorées
sparsi sotto quel’ elce antiqua et negra
dispersés sous ce sombre et antique chêne
pregan pur che ‘l bel pe’ li prema o tocc
prient pour que ce beau pied les presse ou les touche ;  

 

**

e ‘l ciel di vaghe et lucide faville
et le ciel d’étincelles magnifiques et vivaces
 s’accende intorno, e ‘n vista si rallegra
éclaire tout autour, et se réjouit
d’esser fatto seren da si belli occhi.
d’être là si serein par de si beaux yeux. 

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 192
le chansonnier Pétrarque Sonnet 192
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 84-CANZONIERE PETRARCA Sonetto 84

 
CHANSONNIER PETRARQUE

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

 

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 84

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 84

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

84/263

-Occhi piangete: accompagnate il core
– Mes yeux, pleurez ! accompagnez le cœur
che di vostro fallir morte sostene.
qui par votre faute supporte la mort.
 – Cosí sempre facciamo; et ne convene
Ainsi nous faisons, toujours ; et il convient
   lamentar piú l’altrui, che ’l nostro errore.
de nous lamenter plus des autres que de nos erreurs.

**

-Già prima ebbe per voi l’entrata Amore,
Même l’entrée d’Amour commença par vous,
là onde anchor come in suo albergo vène.
là où encore il vient comme dans son auberge.
 – Noi gli aprimmo la via per quella spene
Nous lui avons ouvert la voie par l’espoir
 che mosse d ’entro da colui che more.
venant de l’intérieur de celui qui meurt.


**

-Non son, come a voi par, le ragion’ pari:
Elles ne sont pas, comme cela vous semble, de raisons égales :
ché pur voi foste ne la prima vista
car vous étiez à la première vue
  del vostro et del suo mal cotanto avari.
de vôtre mal et de son mal tellement avare.

**

-Or questo è quel che piú ch’altro n’atrista,
Maintenant, ce qui surtout nous attriste :
che’ perfetti giudicii son sí rari,
les jugements parfaits sont rares,
 et d’altrui colpa altrui biasmo s’acquista.
et pour les fautes des autres, ce sont les autres qui vous blâment.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 84
le chansonnier Pétrarque 84
canzoniere poet

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 83-CANZONIERE PETRARCA Sonetto 83

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 83
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 83

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 83

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

83/263

Se bianche non son prima ambe le tempie
Si mes tempes ne sont point blanchies
ch’a poco a poco par che ’l tempo mischi,
peu à peu, le temps s’immisce
securo non sarò, bench’io m’arrischi
je n’aurai pas de sécurité, bien que je me risque
talor ov’Amor l’arco tira et empie.
des fois où Amour à l’arc tire et se réarme.

**

Non temo già che piú mi strazi o scempie,
Je crains déjà qu’il m’arrache et m’anéantisse,
né mi ritenga perch’anchor m’invischi,
qu’il me tienne, me saisissant un peu plus encore,
 né m’apra il cor perché di fuor l’incischi
qu’il m’ouvre mon cœur, le touchant du dehors
 con sue saette velenose et empie.
avec ses flèches empoisonnées et sans pitié.

**

Lagrime omai da gli occhi uscir non ponno,
Désormais les larmes par mes yeux ne sortent plus,
ma di gire infin là sanno il vïaggio,
mais pour aller vers eux, ils connaissent le voyage,
sí ch’a pena fia mai ch’i’ ’l passo chiuda.
oui, qui à jamais pourra fermer cette issue.

**

Ben mi pò riscaldare il fiero raggio,
Eh bien, je me réchauffe un peu au fier rayon,
  non sí ch’i’ arda; et può turbarmi il sonno,
oui, sans me brûler ; et peut perturber le sommeil,
 ma romper no, l’imagine aspra et cruda.
mais non le rompre, la brute et âpre image

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 83
le chansonnier Pétrarque 83
canzoniere poet

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 82-CANZONIERE PETRARCA Sonetto 82

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 82
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 82

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 82

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

82/263

Io non fu’ d’amar voi lassato unquancho,
Je ne suis pas, de vous aimer, lassé,
madonna, né sarò mentre ch’io viva;
madame, et ne le serai tant que je vivrai ;
ma d’odiar me medesmo giunto a riva,
mais me haïr moi-même, je n’en puis plus,
et del continuo lagrimar so’ stancho;
et pleurant sans cesse, j’en suis fatigué ;

**

Et voglio anzi un sepolcro bello et biancho,
Et veux en effet un beau tombeau et blanc,
che ’l vostro nome a mio danno si scriva
que votre nom soit écrit contre moi
in alcun marmo, ove di spirto priva
en  un quelconque marbre, l’esprit libre
sia la mia carne, che pò star seco ancho.
serait ma chair, qui peut avec lui rester encore.

**

Però, s’un cor pien d’amorosa fede
Cependant, si un cœur plein de foi amoureuse
 può contentarve senza farne stracio,
pouvait vous contenter sans le faire souffrir,
piacciavi omai di questo aver mercede.
désormais qu’il vous plaise d’avoir merci de lui.

**

Se ’n altro modo cerca d’esser sacio,
Si autrement cherchez d’autres façons,
vostro sdegno erra, et non fia quel che crede:
votre dédain errera, et ne doit pas être ce qu’il croit :
di che Amor et me stesso assai ringracio.
de ce qu’à Amour et à moi-même je rends grâce.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 82
le chansonnier Pétrarque 82
canzoniere poet

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 81-CANZONIERE PETRARCA Sonetto 81

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 81
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 81

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 81

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

81/263

Io son sí stanco sotto ‘l fascio antico
Oui je suis fatigué sous cet antique joug
de le mie colpe et de l’usanza ria
de mes fautes et de mon mal
 ch’i’ temo forte di mancar tra via,
que fortement je crains de ne point suivre la route,
et di cader in man del mio nemico.
et tomber dans les mains de mon ennemi. 

**

Ben venne a dilivrarmi un grande amico
Bien venu me délivrer un grand ami 
per somma et ineffabil cortesia;
par grande et ineffable courtoisie ;
 poi volò fuor de la veduta mia,
puis il s’est envolé hors de ma vue,
 sí ch’a mirarlo indarno m’affatico.
oui je m’use en vain à le chercher.

**

Ma la sua voce anchor qua giú rimbomba:
Mais sa voix résonne encore ici :
O voi che travagliate, ecco ‘l camino;
Ô vous qui êtes harassés, voici le chemin ;
  venite a me, se ‘l passo altri non serra.
venez à moi, si un autre pas ne peut être.

 

**

Qual gratia, qual amore, o qual destino
Quelle grâce, quel amour, ô quel destin
mi darà penne in guisa di colomba,
me donnera des plumes en guise de colombe,
    ch’i’ mi riposi, et levimi da terra?
pour que je me repose, et m’exhausse de la terre ?

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 81
le chansonnier Pétrarque 81
canzoniere poet

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 79 -CANZONIERE PETRARCA Sonetto 79

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 79
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 79

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 79

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

79/263

S’al principio risponde il fine e ’l mezzo
Si le début répond à la fin et au milieu
del quartodecimo anno ch’io sospiro,
de cette quatorzième année que je soupire,
piú non mi pò scampar l’aura né ’l rezzo,
ni  l’aura  [Laure] ni l’ombre ne me sauveront ;
sí crescer sento ’l mio ardente desiro.
car je sens croître en moi le désir ardent.

**

Amor, con cui pensier mai non amezzo,
Amour, avec lequel les pensées jamais ne partage,
sotto ’l cui giogo già mai non respiro,
sous le joug duquel jamais je ne respire,
tal mi governa, ch’i’ non son già mezzo,
qui me gouverne, ainsi que je suis diminué de moitié,
per gli occhi ch’al mio mal sí spesso giro.
par mes yeux devant mon mal se tournent.

**

Cosí mancando vo di giorno in giorno,
Ainsi diminuant de jour en jour,
 sí chiusamente, ch’i’ sol me n’accorgo
si sombrement, que seul je perçois
et quella che guardando il cor mi strugge.
et qu’à regarder le cœur me fait fondre.

**

A pena infin a qui l’anima scorgo,
Avec peine jusqu’à maintenant j’ai porté mon âme,
né so quanto fia meco il suo soggiorno,
et je ne sais combien son séjour durera,
ché la morte s’appressa, e ’l viver fugge.
car la mort est proche, et la vie s’enfuit.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 79
le chansonnier Pétrarque 79
canzoniere poet

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 78 -CANZONIERE PETRARCA Sonetto 78

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 78
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 78

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 78

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

78/263

Quando giunse a Simon l’alto concetto
Quand est arrivée à Simon la grande pensée
ch’a mio nome gli pose in man lo stile,
qui, en mon nom, posa dans sa main le style,
s’avesse dato a l’opera gentile
il donna à son agréable travail
colla figura voce ed intellecto,
la figure associée à la voix et à l’intellect,

**

Di sospir’ molti mi sgombrava il petto,
de multiples soupirs, il libéra mon cœur,
 che ciò ch’altri à piú caro, a me fan vile:
ce que, par le monde, nous avons de plus cher, mais à moi semblent vils :
però che ’n vista ella si mostra humile
car en la voyant elle se montre humble
 promettendomi pace ne l’aspetto.
la paix en apparence elle me promet.

**

Ma poi ch’i’ vengo a ragionar co llei,
Mais lorsque je viens raisonner avec elle,
benignamente assai par che m’ascolte,
gentiment elle semble m’écouter,
se risponder savesse a’ detti miei.
et ne saurait répondre à mes mots.

**

Pigmalïon, quanto lodar ti dêi
Pygmalion, combien dois-je te louer
de l’imagine tua, se mille volte
de ton image, car des milliers de fois
n’avesti quel ch’i’ sol una vorrei.
tu as obtenu ce qu’une seule fois j’aurais voulu.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 78
le chansonnier Pétrarque 78
canzoniere poet