Archives par mot-clé : sécurité routière

SECURITE ROUTIERE 2018 : la fin des clignotants ?

 

SECURITE ROUTIERE




2018 : la fin des clignotants ?

clignotant-vers-la-fin-du-clignotant-artgitato-securite-routiere

A LA VITESSE D’UNE PANDEMIE
A quoi peut donc servir ces clignotants que de plus en plus d’automobilistes n’utilisent plus, y compris nos policiers. Le phénomène s’accélère si vite qu’il y a urgence en matière de sécurité. A la vitesse d’une pandémie. Dans ce sens, les habitudes s’acquièrent plus vite.
Si rien n’est fait, cette obligation légale deviendra une option pour le conducteur.

LE CAÏMAN AVANT L’ATTAQUE
Il s’agit plus qu’un détail. Mais d’un profond trait d’égoïsme et un coup de canif dans notre vivre ensemble. Il ne s’agit pas que d’une obligation centenaire, anachronique dans notre monde de vitesse. Notre système capitaliste valorise l’individu, le résultat rapide, l’égoïsme. A quoi bon perdre une seconde pour prévenir les autres véhicules de nos intentions. Il faut s’avoir se camoufler comme le caïman avant son attaque.

LE DETAIL & LA DISCIPLINE
Le diable se cache dans les détails. Mais si détail il s’agit, je préfère reprendre le vieux sens militaire de ce mot, aujourd’hui oublié : « se dit dans l’Art militaire, de tout ce qui concerne l’ordre & la police des tems. Ainsi le détail d’une armée ou d’un corps de troupe comprend tout ce qui appartient aux régimens & à la discipline qu’on doit y observer. » (Diderot, Le Blond, Mallet – L’Encyclopédie, 1re éd. – 1751 -Tome 4, p. 900). Nous sommes bien dans la discipline, nous dirions plutôt les règles aujourd’hui, à suivre. Les petits détails participent à notre fluidité. Mieux à notre survie.

VOS PAPIERS !
La vie et le respect de l’autre ne sont sûrement pas un détail. Si le citoyen est de moins en moins capable d’en comprendre la nécessité, que l’Etat, et les moyens de contrôles qui vont avec, s’en charge. Sinon, le clignotant sera un vieux souvenir et comme pour beaucoup d’éléments le nombre de morts et d’accidentés continuera à croître.
« Pour bien juger, il faut conclure,  Même sur les thèses du ciel, Il faut discerner, puis exclure, Le détail de l’essentiel. » (Hippolyte Rodrigues – Midraschim et fabliaux -Imprimerie Vve P. Larousse et Cie, 1880 -pp. 67-69)




DES LIMITES DE L’ESPRIT
Depuis les années 50, les flèches de direction sont rendues obligatoires sur tous les véhicules et, depuis, bien des progrès techniques ont été réalisés. Cependant…

Le progrès technologique a trouvé sa limite dans l’esprit humain.

ET LA LOI ? QU’EST-CE QU’ELLE DIT LA LOI ? M’ENFIN !
« Tout conducteur qui s’apprête à apporter un changement dans la direction de son véhicule ou à en ralentir l’allure doit avertir de son intention les autres usagers, notamment lorsqu’il va se porter à gauche, traverser la chaussée, ou lorsque, après un arrêt ou stationnement, il veut reprendre sa place dans le courant de la circulation.» (art. R412-10 Code de la Route- Actualisation du 2 avril 2003) – Mais aucun contrôle sur aucune route ne vient verbaliser les infractions. A l’image des téléphones portables, des STOP non respectés, etc.
Moins il y a de contrôles policiers ou de gendarmerie, moins les conducteurs appliquent les règles. Les règles ne s’appliquent que s’il y a de grandes probabilités d’avoir une amende : radar de feux ou radar de vitesse. Et encore, avec ce dernier, il s’agit plutôt de savoir comment arriver à la bonne vitesse au bon moment et à ré-accélérer juste après.

SURFING THE DEATH
Sans la peur du gendarme, bien sûr, le conducteur ne respecte plus les règles, mais au-delà des codes, il ne respecte plus les autres. A quoi bon signaler mon changement de direction, je sais où je vais ; peu importe ceux qui sont derrières, peu importe les risques, je surfe sur la mort, celles des autres, la mienne.

MAIS QUE FAIT L’ETAT ? ou Y A-T-IL ENCORE UN ETAT ?
Dans le cas des clignotants, il faudrait créer un radar dans les lieux où les changements de direction sont incontournables, du genre rond point, sortie de rocade ou embranchements. Mais que fait l’Etat ?

Il ne s’agit pas de respecter une obligation par la peur du gendarme, ni de respecter une tradition ou un usage. Comme le soulignait Guy de Maupassant dans ses Chroniques de 1881 : « Les traditions, – C’est-à-dire ce que nous ont laissé l’ignorance la plus grande, l’étroitesse d’esprit, les préjugés et la sottise de nos ancêtres. » (Le Respect – Les Chroniques – Le Gaulois – 22 avril 1881)



DE LA FRAGILITE DE L’EXISTENCE
Il s’agit de respect l’autre et la vie. Rien que ça. Et ça passe par cette petite lumière qui se coupe et s’allume alternativement, comme pour signaler la fragilité de l’existence.

CHACUN MEPRISE L’AUTRE
Car comme le dit encore Guy de Maupassant dans le même article que celui cité plus haut : « Chacun respecte sa propre opinion, et méprise infiniment celle des autres. » Et si rien n’est fait pour qu’enfin les règles simples de la sécurité routière soient une réalité, on pourra paraphraser Maupassant et dire : « Chacun maintenant respecte sa propre direction et méprise infiniment celle des autres. »

GOUJAT ! CUISTRE ! GREDIN !
Il ne s’agit pas seulement « d’être considéré comme un goujat, ou comme un gredin, ou simplement comme un cuistre. » mais plutôt un inconscient/conscient criminel en puissance.

Maupassant dit en préambule sur le respect : « Le respect est l’hommage dont nous devrions être le plus avares ; c’est au contraire celui que nous prodiguons le plus. Nous respectons à tort et à travers, sans mesure, sans raison, confondant le respect avec la platitude. »

Et là où il est question de vie, il ne peut y avoir de platitude.



LE GROS VS LE PETIT
Sinon, le respect des autres deviendra la loi de la jungle et du plus fort. Nous nous arrêterons devant le véhicule le plus gros, le plus lourd, le plus puissant. Le petit s’inclinera devant le gros. Nous reviendrons à l’usage qu’avait le mot respect pour nos premiers encyclopédistes :  » le respect est l’aveu de la supériorité de quelqu’un : si la supériorité du rang suivoit toujours celle du mérite, ou qu’on n’eût pas prescrit des marques extérieures de respect, son objet seroit personnel, comme celui de l’estime, & il a dû l’être originairement de quelque nature qu’ait été le mérite de mode. » (Jaucourt – L’Encyclopédie, 1re édition – 1751 -Tome 14, p. 181).

 

 

UN PROGRAMME POUR LA FRANCE

UN PROGRAMME POUR LA FRANCE

PROGRAMME
POLITIQUE

INSTITUTIONS SANTE SOCIAL SECURITE ENSEIGNEMENT CULTURE SANTE ECONOMIE EUROPE

De nombreux candidats veulent le pouvoir et avouent en même temps qu’ils ne changeront rien ou si peu (nos partenaires, la mondialisation, l’Europe, etc.).
Les constats sur le déclassement de la France semblent faire l’unanimité tant en ce qui concerne son rayonnement, ses décrochages quant à sa croissance et à son chômage, mais aussi à son économie, sa santé, les secteurs sociaux, sa culture…
Le liste serait trop longue.
Ce qui progresse par contre c’est l’insécurité, l’augmentation des zones de non droit, dévalorisation de la force publique, de l’autorité en général.
Il faut donc aller vite et agir sur tous les domaines.

LE
PROGRAMME
POLITIQUE
ARTGITATO

artgitato-un-programme-pour-la-france-programme-politique

 

INSTITUTIONS & GOUVERNANCE

Election Présidentielle – Revenir sur un septennat non renouvelable
Suppression du Sénat
Chambres des Députés : Diviser le nombre de représentants par deux
& égalité stricte entre Hommes – Femmes dans tous les partis représentés avec remplacement par tirage au sort de titulaire par leur suppléant.
indemnité parlementaire calculé au prorata des jours de présence.
Un seul mandat non renouvelable
Interdiction des cumuls des mandats
L’Exemplarité en politique Interdiction à tous les politiques condamnés de se représenter à des élections
Création d’un grand ministère de la Prévention (Regroupement des ministères de l’Environnement et de la Santé  : Recherches médicales et prévention des maladies Prévention Routière, développement des méthodes prophylactiques, prévention sociétale : lutte contre les élitismes et les corporatismes,  simplification administratives, etc. )
Composition du gouvernement : 16 Ministres sans secrétaire d’Etat avec égalité Homme-Femme stricte – (16 ministères dont 2 nouveaux : le ministère de la Prévention et le ministère du Patrimoine et de la Culture)

Obligation d’un service militaire ou du service civique d’un an au choix
Usage du Référendum pour toutes les grands dossiers ou pour sortir de blocages des minorités
Primauté aux Ordonnances dans les 6 premiers mois qui suivent l’élection présidentielle.
Pour plus d’équité et moins d’élitisme : Modification des règles d’entrée pour les accès aux grands corps de l’Etat (Ex ENA primauté des candidats du troisième concours qui s’adresse aux actifs du secteur privé).  Suppression des corps techniques de hauts fonctionnaires (Chantier mené par le ministère de la Prévention)
Vote obligatoire – Reconnaissance du vote informatique
Substitution du Droit du sol par le Droit du sang (comme l’Italie, la Suisse, l’Autriche, etc.)
Fin de la double nationalité
Rétablissement de la double peine pour les étrangers en situation régulière pour toute condamnation à de la prison ferme

Lobbysme : encadrement du lobbysme – interdiction du lobbysme privé. Les lobbys ne pourront s’exprimer que dans le cadre d’audiences publiques avec des invitations à l’ensemble des députés.

Délocalisation de l’Elysée et de Matignon en banlieue parisienne.
Transformation des lieux en musées.



Sécurité

Fin des opérations militaires sur les zones de combats du monde entier (sauf opérations sous l’égide de l’ONU) et redéploiement de nos forces sur nos frontières et sur les zones stratégiques.
Fin des zones de non droit avec réinstallation de postes de police, voire de quartiers militaires. Logements gratuits pour les forces de l’ordre dans les zones difficiles.
Un  grand responsable de toutes polices au ministère de l’intérieur (DRCPN, DCSP, IGPN, DCPAF, DCPJ, RAID, UCLAT, Préfecture de Police de Paris, etc.)
Tâches administratives de la police et de la gendarmerie réalisées en partie par les étudiants en droit (1 an entre le master 1 et le master 2) afin de dégager du temps aux forces de l’ordre sur le terrain
Présomption d’innocence pour les policiers. Légitime défense reconnue pour les policiers en cas de menaces directes.
Accompagnement des peines avec sursis d’un quota d’heures de travail collectif fixé par le  juge de l’application des peines.
Repenser le mode carcéral du tout prison par des peines, pour les détenus le moins dangereux, de travaux collectifs d’intérêt régional ou national.
Créer des centres de travaux forcés pour les détenus les plus dangereux (création de puits, d’écoles, de centres de santé, etc. avec des pays partenaires)
Interdiction absolue de tous les signes ostentatoires religieux (hors lieux de culte)

Economie

  Sortie de Schengen – Objectif : Retrouver sa souveraineté.
Référendum sur la sortie de l’euro
Rétablissement des frontières – Retour immédiat des illégaux hors des frontières nationales.
Fin du regroupement familial avec des exceptions sur certaines professions définies par l’Assemblée nationale
Immigration choisie avec des quotas négociés annuellement par l’Assemblée nationale.
Interdiction d’achat de terres agricoles aux non-nationaux
Impôts supplémentaires sur les achats de biens immobiliers par des non-nationaux
Interdiction d’achats  immobiliers pour les ressortissants de pays ne permettant pas la réciprocité.


Suppression des 360 taxes qui coûtent plus qu’elles ne rapportent.

Logement

Droit au logement : création de studios neutres en carbone pour tous les SDF nationaux. Contrepartie de 30 heures par mois de travail – travail apprécié par les préfets de région en fonction des aptitudes de chacun.

Travail

Droit du travail : Renforcement des pouvoirs et du nombre d’agents de la DIRECCTE pour lutter contre le travail au noir et les travailleurs sans papiers avec des contrôles terrains multipliés
Possibilité de prendre une disponibilité pour convenance personnelle tous les dix ans à partir de trente ans rémunérée au SMIC par l’Etat avec obligation pour l’entreprise d’embaucher un chômeur.
Âge de la retraite à 60 ans augmenté des années de disponibilités prises.
Retraite : Harmonisation des régimes privés & publics ; fin des régimes spéciaux
Obligation aux magasins ouverts au public d’ouvrir le dimanche en embauchant sur ces périodes des chômeurs ainsi que des cadres chômeurs.

 Création d’une entité de police du Net pour lutter contre les réseaux et le banditisme.



Transport

Economie – Transports : établir un pass Autoroute valable sur toutes les autoroutes (hebdo/mensuel/annuel) avec un tarif faible sur les pass annuels (système mis en place en Tchéquie) afin de favoriser la fluidité.



Sécurité Routière

Economie – Transports : établir un pass Autoroute valable sur toutes les autoroutes (hebdo/mensuel/annuel) avec un tarif faible sur les pass annuels (système mis en place en Tchéquie) afin de favoriser la fluidité.
Sécurité Routière : Test sur un an : Suppression des limitations de vitesse sur la majorité des portions d’autoroute &  Passage d’une limitation de 90 à 70 km/h et en ville de 50 à 30 km/h.  Obligation d’allumer les feux pour  tous les véhicules en journée.  Disparition des panneaux précisant l’installation des radars.  Mettre en place des radars calculant la vitesse moyenne. Obligation pour tous les nouveaux véhicules vendus sur le territoire d’être dotés de capteurs de distance et de système anticollision.
Suppression de l’heure d’hiver

Objectif : descendre en dessous des 2.000 morts par an et des 40.000 blessés.
Compétences et analyses par le Ministère des Préventions.

SECURITE ENVIRONNEMENT
Développement des pistes cyclables inter-cités – Grand Projet de développement – Relier en 5 ans les grandes métropoles avec les villes périphériques.
Prix du Carbone : fixer la tonne à 30€ en 2017 et l’augmenter de 10€ par an.

Santé

Assouplir le numerus clausus avec obligation pour les nouveaux admis de choisir certaines régions déficitaires en médecins.
Une année supplémentaire après la quatrième année de médecine pour renforcer les services hospitaliers dans les tâches administratives.
Mettre des forces de l’ordre devant tous les services d’urgence 24h/24
Faire des maladies d’Alzheimer, Parkinson une priorité nationale.
Transformation d’1/4 des montants versés aux pays africains et les affecter à la lutte contre les maladies endémiques en Afrique (Paludisme, choléra, la lèpre, la tuberculose, etc.) et fournir gratuitement des vaccins.
Visites médicales obligatoires et gratuites de deux jours de 30 à 40 ans et ensuite tous les 5 ans avec contrôle complet : test à l’effort – cardio – dents – dépistage cancers, etc.
légalisation du suicide médicalement assisté  :  droit légitime du patient en fin de vie ou souffrant d’une pathologie irréversible, reposant avant tout sur son consentement éclairé et sa pleine conscience
Cannabis – Réduction de la consommation de Cannabis par une légalisation encadrée – Cannabis non modifié génétiquement et biologique- Etudier la teneur légale en cannabinoïdes.
Développement de la phagothérapie – Création d’une Banque du Phage. Développement de la recherche avec coopération avec les équipes scientifiques de Pologne et de Géorgie notamment.

Economie

Economie – Grands Travaux – Grande Relance d’une politique du patrimoine avec un ministère dédié – Reconstruction d’édifices prestigieux détruits
Etablir une limite de 10 ans pour tous les grands travaux (aéroports, LGV, etc.) entre la décision initiale et la mise en service.
Multiplier l’apprentissage par 3
Passer de 35h à 37h hebdomadaire avec 2 heures de formations-doublure par semaine à dispenser par semaine par mois ou par an. Avec remise d’un Ticket Formation pour le salarié n’ayant pas suivi la totalité de ses formations ; Ticket qu’il pourrait utiliser à sa guise pour une formation à sa convenance avec du temps libéré par l’entreprise.
Chantiers navals : prise d’une participation majoritaire de l’état des chantiers STX

Fiscalité
Fiscalité plus forte sur les retraites supérieures à 3000€ par individu.
Plafond des retraites fixé à 5000€  – Reversement sur les retraites les plus faibles.
Taxation pour les retraités vivant à l’étranger plus de 6 mois par an.
Impôt sur les sociétés : pour un taux à 25%

Prix du Carbone : fixer la tonne à 30€ en 2017 et l’augmenter de 10€ par an. 

Enseignement

Obligation d’un minimum de 20 heures de cours aux professeurs des Collèges et de Lycées.
Sélection à l’entrée de l’université en fonction des besoins du pays
Tâches administratives de la police et de la gendarmerie réalisées en partie par les étudiants en droit (1 an supplémentaire entre le master 1 et le master 2) afin de dégager du temps aux forces de l’ordre sur le terrain.
Une année supplémentaire après la quatrième année de médecine pour renforcer les services hospitaliers dans les tâches administratives.
Favoriser la mobilité inter-régionale pour les plus de 16 ans.
Développement de la musique classique en primaire et dans le secondaire (cours quotidiens – 30 minutes /jour)
Une 1/2 journée consacrée à la prévention
1 heure par semaine à partir de la sixième sur l’histoire des religions, de la laïcité.
Développement et généralisation de programmes à partir du primaire sur le goût et les odeurs.

Culture

  Fin de l’intermittence
Priorité des fonds de l’état pour la remise en état du patrimoine
Ajouter 1 milliards sur le budget du patrimoine (pris sur le budget Fonctions de soutien et sur Audiovisuelle Public (compensé par la publicité)
Création d’une chaîne scientifique, d’une chaîne internationale (apprentissage des langues), une chaîne universitaire , une chaîne artistique et une chaîne ciné-club gratuite.
Répartition équitable et thématique des œuvres des musées parisiens non présentées au public à de nouveaux musées dans les villes de moins de 100.000 habitants.

Agriculture

Agriculture – Prison Forêt – Patrimoine
Développement de l’agriculture raisonnée et biologique – 100% des repas des écoles en Bio et en circuit court.
Aides aux agriculteurs Bio et à ceux qui choisissent ce modèle
 Utilisation de détenus en fin de peine pour des travaux forestiers (déboisements, aménagements, etc.), pour lutter contre les effets des catastrophes naturelles ou pour toutes les remises en état de notre patrimoine.
Développement de zones vertes et de protection des espèces menacées.
Faire de la lutte contre le frelon asiatique une priorité nationale et plan national pour le développement de l’apiculture
Développement de la présence des Bourdons avec multiplication des élevages
(généralisation dans les productions fruitières et incitations financières pour des ruches à bourdons chez les particuliers)
Interdiction de l’élevage en cages de batterie
Développement de la qualité Bois de Lune dans toutes les régions productrices.

SPORT

Sport :  Financement des activités sportives par le biais de la Française des Jeux avec reversement d’un pourcentage des gains (cf. système anglais).
Création des Jeux Olympiques Séniors ouvert au plus de 70 ans.

***************************

UN PROGRAMME POUR LA FRANCE