TU ES TOUT MON ART – SONNET DE SHAKESPEARE LXXVIII – SONNET 78 -So oft have I invoked thee for my Muse

SONNET de SHAKESPEARE
THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE




**

SONNET 78
LXXVIII

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE


 

So oft have I invoked thee for my Muse
TU ES TOUT MON ART

 

1598 

**

*

So oft have I invoked thee for my Muse,
Ainsi, je t’ai souvent invoqué pour ma Muse,
And found such fair assistance in my verse
Et j’y ai trouvé une aide la plus précieuse sur ma page,
As every alien pen hath got my use
que chaque autre plume a voulu suivre mon usage
And under thee their poesy disperse.
Et sous ton aura leur poésie se diffuse.

*

Thine eyes, that taught the dumb on high to sing
Tes yeux, qui ont appris au muet à chanter un chant si édifiant
And heavy ignorance aloft to fly,
Et, dans les airs, à cette lourde ignorance à voler,
Have added feathers to the learned’s wing
Ont ajouté des plumes à l’aile du savant
And given grace a double majesty.
Et à la grâce une double majesté.

*

Yet be most proud of that which I compile,
Pourtant, sois le plus fier de ce que je compile,
Whose influence is thine, and born of thee:
Dont l’influence vient de toi et est née de toi :
In others’ works thou dost but mend the style,
Dans les œuvres des autres tu améliores le style,

*

And arts with thy sweet graces graced be;
Et les arts par tes grâces douces tu honores ;
But thou art all my art, and dost advance
Mais tu es pour moi tout mon art, et tu élèves vers la connaissance
As high as learning, my rude ignorance.
Si haut ma grossière ignorance.


*****************

SHAKESPEARE SONNET
SONNET LXXVIII

LES SONNETS DE SHAKESPEARE THE SONNETS