Archives par mot-clé : violette

DÉSIR DE SOLEIL – ÉMILE POUVILLON

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.

LITTÉRATURE FRANÇAISE

EMILE POUVILLON

né le 10 octobre 1840 à Montauban et mort le 7 octobre 1906 à Jacob-Bellecombette

DÉSIR DE SOLEIL

Paru dans le le magazine
LISEZ-MOI
N°39- 10 avril 1907

 

_________________

Frileuse, à l’orée du bois, sous la cépée mouillée de brume, la violette s’éveille au premier souffle du matin, frileuse, frissonnante.

La rosée pleure aux branches sans feuilles ; des vapeurs d’un lilas tendre flottent à la pointe de l’herbe ; la violette frissonne… Oh ! ce souffle glacé d’avril ! ce matin si pâle qui tremble, noyé dans les rosées blanches !

La violette frissonne ; elle ose à peine déplier ses pétales :

« Soleil, oh ! viens ! soupire-t-elle ; viens ! chéri, bien-aimé soleil ! »

Il vient le soleil printanier, il monte, il éclate, il jette à poignées ses flèches d’or sur la violette, et sur le bois et sur la prairie ; et le bois se met à reverdir, et la prairie s’émaille de fleurs, et la violette, pâmée, boit à plein calice la pluie, l’ardente pluie d’or.

La lumière croît, la lumière flambe. Déjà, à l’orée du bois, les fleurs, les douces fleurs de l’ombre se penche fatiguées.

Comme un troupeau de vierges cloîtrées qu’a surprises l’interruption du jour, les stellaires inclinent leur tête pudique et, timide amoureuse, la pervenche, trop tendre, cache dans l’herbe le regard de ses yeux bleus.

Et la violette aussi se penche accablée ; sa tige fléchit, ses couleurs se fanent. Oh ! l’heureuse morte d’amour ! Il ne reste d’elle que le parfum, une âme odorante qui monte vers le soleil !

************************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.

EMILY DICKINSON (1858) WHEN ROSES CEASE TO BLOOM – LE VOL SOLENNEL DES BOURBONS

LITTERATURE AMERICAINE

*******

 

EMILY DICKINSON
December 10, 1830 – May 15, 1886
10 décembre 1830 – 15 mai 1886
Amherst, Massachusetts




Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

 






******




WHEN ROSES CEASE TO BLOOM

 




LE VOL SOLENNEL DES BOURBONS

1853

 




When Roses cease to bloom, dear, 
Quand les Roses finiront de fleurir, mon cher,
And Violets are done, 
Et les V
iolettes seront flétries,
When Bumblebees in solemn flight 
Quand les Bourdons dans un vol solennel
Have passed beyond the Sun, 
Passeront au-delà du Soleil,

**

The hand that paused to gather  
La main qui s’arrêta pour cueillir
Upon this Summer’s day 
Ce jour d’été
Will idle lie, in Auburn,— 
Reposera indolente, à Auburn, –
Then take my flowers, pray! 
Alors prenez mes fleurs, je vous prie !

*****************








***************

EMILY DICKINSON

Mientras por competir con tu cabello de GONGORA Texte & Traduction – Pour rivaliser avec ta chevelure

 

Luis de Góngora y Argote
Literatura
española – Littérature Espagnole
Siècle d’or espagnol -Siglo de Oro 

 

Luis de Góngora y Argote
1561-1627

Sonetos – Sonnets

Mientras por competir con tu cabello
1582

Mientras por competir con tu cabello Luis de Góngora y Argote Artgitato Soneto Sonnet

 

Mientras por competir con tu cabello

Pour rivaliser avec ta chevelure

 

 

Mientras por competir con tu cabello,
Pour rivaliser avec ta chevelure
oro bruñido al sol relumbra en vano;
Le soleil d’or bruni brille en vain
mientras con menosprecio en medio el llano
Tandis qu’avec mépris au milieu de la plaine
mira tu blanca frente el lilio bello;
Se confond la blancheur de ton front et la, beauté du lys ;

**

 mientras a cada labio, por cogello,
Tandis que chaque lèvre, pour cueillir,
siguen más ojos que al clavel temprano;
aimantent plus de regards que pour l’œillet précoce,
 y mientras triunfa con desdén lozano
et tandis que triomphe avec dédain
del luciente cristal tu gentil cuello;
ton adorable cou sur le brillant cristal.

**

 goza cuello, cabello, labio y frente,
profite de ce cou, de ces cheveux, de ces lèvres et de ce front
antes que lo que fue en tu edad dorada
avant que ce qui fut en ton âge rayonnant
oro, lilio, clavel, cristal luciente,
or, lys, œillet, cristal brillant,

**

 no sólo en plata o vïola troncada
non seulement en argent ou en violette passée
se vuelva, mas tú y ello juntamente
devienne, toi et eux réunis,
 en tierra, en humo, en polvo, en sombra, en nada.
en terre, en fumée, en poussière, en ombre, en rien.

 

***************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
***************