Archives par mot-clé : verso 97

Création de l’Université de Coimbra – OS LUSIADAS III-97 LES LUSIADES CAMOES

* Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-97 LES LUSIADES III-97
LITTERATURE PORTUGAISE





Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue




Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES III-97




OS LUSIADAS III-97
A Epopeia Portuguesa

 

CHANT III
Canto Terceiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 97
Strophe 97

III-97

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******




Luís de Camões Os Lusiadas
OS LUSIADAS III-97
LES LUSIADES III-97

 ******

« Fez primeiro em Coimbra exercitar-se
« Il fut le premier à Coimbra à développer
O valeroso ofício de Minerva;
Le Savoir, valeureuse parure de Minerve ;
 E de Helicona as Musas fez passar-se

Et il déplaça les Muses de l’Hélicon
A pisar do Monde-o a fértil erva.
Des marches du Monde à cette fertile vallée.
Quanto pode de Atenas desejar-se,
Ce qui pouvait se désirer à Athènes,
 
Tudo o soberbo Apolo aqui reserva.
Par les grâces du superbe Apollon se retrouvait ici.
Aqui as capelas dá tecidas de ouro,
Ici sont tissées des couronnes d’or
 
Do bácaro e do sempre verde louro.
De lauriers et de baies toujours vertes. 

*******

DENIS Ier dit Denis le Laboureur
Dinis I de Portugal

O Rei Lavrador
Roi de Portugal et de l’Algarve par la grâce de dieu

Denis Ier
Enluminure issue de la Généalogie des rois de Portugal
XVIe siècle

****

Alphonse IV Le Brave
( Lisbonne – )
Roi de Portugal et de l’Algarve par la grâce de dieu

Alphonse IV
Alfonso IV
Peinture du XVIIIe siècle

********************

Précisions historiques
et
Retour sur les versets précédents


Sonnet 1 à Sonnet 94 : la naissance du Portugal – Règnes d’Alphonse I, Sanche I, Alponse II et Sanche II. Le sonnet 94 évoque la passation de pouvoir de Sanche II à Alphonse III en 1247, un an avant la mort de Sanche II.
Sonnet 94 : nous partons pour les 32 années de règne d’Alphonse III qui nous conduirons jusqu’en 1279, date du nouveau règne de Denis Ier.
Sonnet 95 : Camoes évoque les prises guerrières d’Alphonse III en Algarve sur les Maures.
Sonnet 96 : le règne de Denis Ier-  Second fils d’Alphonse III. Son règne s’étalera de 1279 à sa mort, le 7 janvier 1325. Il nomme déjà son successeur Alphonse IV Le Brave qui règnera 32 ans de 1325 à 1357. Denis Ier va pacifier son pays – Poète et troubadour, il laissera de nombreux cantigas : cantigas de amor, cantigas de amigo, cantigas de escarnio y maldecir.
Sonnet 97 : création de l’Université de Coimbra sur les bords du Mondego -A Leiria, Denis Ier signera le Scientiae thesaurus mirabilis. L’université de Coimbra est créée en 1290.

Jacky Lavauzelle
Camoes Les Lusiades

****

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Luís Vaz de Camões Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-97 CAMOES LUSIADES III-97
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************


White_Fawn_Drawing Faon Diane

 OS LUSIADAS
LES LUSIADES CAMOES

CAMOES OS LUSIADAS II-97 LES LUSIADES

Luís Vaz de Camões Les Lusiades
OS LUSIADAS II-97 LES LUSIADES II-97
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES II-97

OS LUSIADAS II-97

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT II
Canto Segundo

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  97
Strophe 97

II-97

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******

Luís Vaz de Camões Les Lusiades
OS LUSIADAS II-97
LES LUSIADES II-97

 *****

Não menos guarnecido o Lusitano
Non moins magnifique, le Lusitanien
Nos seus batéis, da frota se partia
Sur ses navires, quitte la flotte
  A receber no mar o Melindano,
Pour une réception en mer de Malindi,
  Com lustrosa e lograda companhia.
Avec une compagnie élégante et de prestige.
Vestido o Gama vem ao modo Hispano,
Gama porte la mode Hispanique,
Mas Francesa era a roupa que vestia,
Mais Français sont les vêtements qu’il porte,
De cetim da Adriática Veneza
D’un satin de la Venise Adriatique
Carmesi, cor que a gente tanto preza:
Cramoisi, couleur tant prisée :

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Luís Vaz de Camões Les Lusiades
OS LUSIADAS II-97 LES LUSIADES II-97

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LA VIE DE LUIS DE CAMOES
par Charles Magnin

( Extrait )
Par En cherchant à montrer la différence qui sépare la vie aventureuse et active des écrivains portugais, notamment celle de Camoens, de la vie casanière et posée de la plupart de nos gens de lettres, je ne prétends pas élever par-là les œuvres des uns, ni déprimer les productions des autres. Je n’en crois pas les élégies de Camoens plus touchantes parce qu’elles sont datées d’Afrique, de la Chine et de l’Inde ; je n’en estime pas Polyeucte et Cinna moins admirables, parce que le grand Corneille n’a guère fait de plus longues pérégrinations que le voyage de Paris à Rouen. Je ne conseille à personne de louer un cabinet d’étude à Macao ; mais je crois que, généralement, si les ouvrages écrits au milieu des traverses et au feu des périls ne sont pas plus beaux, les vies de leurs auteurs sont plus belles. Indépendamment de la variété des aventures, on y trouve plus d’enseignements. J’admire et j’honore infiniment La Fontaine et Molière, mais j’honore et j’admire encore plus, comme hommes, Cervantès et Camoens. A mérite de rédaction égal, une histoire littéraire du Portugal serait un meilleur et plus beau livre qu’une histoire littéraire de notre dix-septième ou dix-huitième siècle. C’est une chose bonne et sainte que la lecture de ces vies d’épreuves, que ces passions douloureuses des hommes de génie, Je ne sache rien de plus capable de retremper le cœur. C’est pour cela que dans ce temps de souffrances oisives, de désappointements frivoles, de molles contrariétés et de petites douleurs, j’ai cru bon d’écrire l’étude suivante sur la vie de Luiz de Camoens.
….

OS LUSIADAS II-97
Luís Vaz de Camões Les Lusiades

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 97- Verso 97

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  97
Strophe 97

I-97

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

Mas o Mouro, instruído nos enganos
Mais le Maure, ayant appris les erreurs
 Que o malévolo Baco lhe ensinara,
Que le maléfique Bacchus lui avait enseignées,
 De morte ou cativeiro novos danos,
La mort ou la captivité, de nouveaux dommages,
Antes que à Índia chegue, lhe prepara:
Avant l’arrivée de l’Inde, il lui préparait :
 Dando razões dos portos Indianos,
Donnant des informations sur les ports indiens,
 Também tudo o que pede lhe declara,
Comme sur tout ce qu’il lui demandait,
  Que, havendo por verdade o que dizia,
Afin qu’il s’alimente d’une parole vraie,
   De nada a forte gente se temia.
Et pour que les farouches guerriers n’aient rien à craindre.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane