Archives par mot-clé : verset 91

LA SÉDUCTION DE VÉNUS ET DES NYMPHES – OS LUSIADAS VI-91- LES LUSIADES – Luís de Camões -Desta maneira as outras amansavam

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-91 LES LUSIADES VI-91

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

Desta maneira as outras amansavam
De manière identiques, les autres Nymphes apprivoisèrent
Subitamente os outros amadores;
Soudain tous les autres amants ;
E logo à linda Vénus se entregavam,
Et puis à la belle Vénus, tous se rendirent,
Amansadas as iras e os furores.
Oubliant leurs colères et leurs fureurs.
Ela lhe prometeu, vendo que amavam,
Elle leur promettait, les voyant si amadoués,
Sempiterno favor em seus amores,
Les faveurs éternelles dans leurs amours,
Nas belas mãos tomando-lhe homenagem
Et avec ses belles mains, elle leur rendit hommage
De lhe serem leais esta viagem.
Pour leur fidélité tout au long du voyage.


****************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

LES MÉLINDIENS ADMIRATIFS – OS LUSIADAS V-91 – LES LUSIADES – Luís de Camões Vai recontando o povo, que se admira

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-91 LES LUSIADES V-91
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

******


Vai recontando o povo, que se admira,
Les Mélindiens admiratifs entre eux racontaient
O caso cada qual que mais notou;
Les exploits qui leur semblaient les plus remarquables ;
Nenhum deles da gente os olhos tira,
Aucun d’eux ne quittait du regard
Que tão longos caminhos rodeou.
Ceux qui avaient parcouru de si longs chemins.
Mas já o mancebo Délio as rédeas vira
Mais, déjà, le jeune dieu de Délos tirait les rênes,
Que o irmão de Lampécia mal guiou,
Que Phaéton, le frère de Lampétie, avait si mal guidées,
Por vir a descansar nos Tétios braços;
Pour se reposer dans les bras de Téthys ;
E el-Rei se vai do mar aos nobres paços.
Et le Roi, de la mer, repartit vers ses nobles palais.

*********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

AVENTURE ET AFFECTION – OS LUSIADAS IV-91 – LES LUSIADES – LUIS DE CAMOES – Qual em cabelo…

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO IV
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS IV-91 LES LUSIADES IV-91
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

**

****************


« Qual em cabelo: -« Ó doce e amado esposo,
« Une autre, sans coiffe, répondait : – » Ô doux et bien-aimé mari,
Sem quem não quis Amor que viver possa,
De qui Amour ne voulait pas que je sois séparée,
Por que is aventurar ao mar iroso
Pourquoi aventurer dans la mer en furie
Essa vida que é minha, e não é vossa?
Cette vie qui est la mienne et non la tienne ?
Como por um caminho duvidoso
Combien ce chemin incertain
Vos esquece a afeição tão doce nossa?
Te fait-il oublier cette douce affection ?
Nosso amor, nosso vão contentamento
Notre amour, notre vain contentement
Quereis que com as velas leve o vento? » –
Veux-tu que le vent les emporte avec ces voiles ? « –


***********************

*****

 

MANUEL Ier de Portugal
Emmanuel Ier

« Le Ventureux »
31 mai 1469 Alcochete – 13 décembre 1521 Lisbonne
Succède à Jean II le 27 octobre 1495

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

LUIS DE CAMOES OS LUSIADAS III-91 LES LUSIADES – Morto depois Afonso, lhe sucede

*Luís de Camões Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-91 LES LUSIADES III-91
LITTERATURE PORTUGAISE









Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue








Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES III-91








OS LUSIADAS III-91
A Epopeia Portuguesa

 

CHANT III
Canto Terceiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 91
Strophe 91

III-91

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******








Luís de Camões Os Lusiadas
OS LUSIADAS III-91
LES LUSIADES III-91

 ******

Sancho II de Portugal – « o Capelo » e « o Piedoso »
Sanche II de Portugal, dit le Pieux

« Morto depois Afonso, lhe sucede
« Après la mort d’Alphonse, allait lui succéder
Sancho segundo, manso e descuidado,
  Sanche le second, doux et flegmatique,
Que tanto em seus descuidos se desmede,
Mais il était à ce point apathique,
 
 Que de outrem, quem mandava, era mandado.
Qu’il était commandé par ceux qu’il commandait.
De governar o Reino, que outro pede,
  Il gouvernait le royaume difficilement,
Por causa dos privados foi privado,
  Car il se trouvait dépouillé par tant de favoris,
 
Porque, como por eles se regia,
 Car ceux-ci alors gouvernant
  Em todos os seus vícios consentia.
 Tous les vices étaient consentis.   

*******

Précisions historiques
et
Retour sur les versets précédents



Sonnet 90 : Fin de la séquence avec la mort de Sanche Ier. Nous sommes en mars 1211. Il laisse la place à Alphonse II qui régnera jusqu’en 1223.
Du sonnet 91 au sonnet 94, Camoes aborde le règne du quatrième Roi du Portugal, Sanche II, dit le Pieux (né le 8 septembre 1207 à Coïmbra et mort le 4 janvier 1248 à Tolède). C’est le fils d’Alphonse II et de la reine Urraque de Castille. Il sera roi à la mort de son père en 1223 mais sera écarté par son frère Alphonse III, Alphonse le Hardi un an avant sa mort en 1247.  La passation de pouvoir sera décrite dans le sonnet 94.
Le sonnet 91 insiste sur les faiblesses et l’incompétence à gouverner du nouveau roi Sanche II.

Jacky Lavauzelle
Camoes Les Lusiades

****

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Luís Vaz de Camões Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-91 CAMOES LUSIADES III-91
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************




White_Fawn_Drawing Faon Diane

LUIS VAZ DE CAMOES OS LUSIADAS LES LUSIADES

CAMOES OS LUSIADAS II-91 LES LUSIADES

Luís Vaz de Camões Les Lusiades
OS LUSIADAS II-91 LES LUSIADES II-91
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES II-91

OS LUSIADAS II-91

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT II
Canto Segundo

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  91
Strophe 91

II-91

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******

Luís Vaz de Camões Les Lusiades
OS LUSIADAS II-91
LES LUSIADES II-91

 *****

Respondem-lhe da terra juntamente,
Ils leur répondent de la terre,
Co’o raio volteando, com zunido;
Par des rayons de feu, avec ronronnement ;
Anda em giros no ar a roda ardente,
Passe dans l’air la roue enflammée,
 Estoura o pó sulfúreo escondido.
Crépite la poussière sulfureuse cachée.
 A grita se alevanta ao céu, da gente;
Les cris du peuple se perdent dans le ciel ;
  O mar se via em fogos acendido,
La mer s’illumine de ces feux allumés,
  E não menos a terra; e assim festeja
Tout comme la terre ; et ainsi ils festoyaient
  Um ao outro, a maneira de peleja.
Les uns les autres, à la manière d’un combat.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Luís Vaz de Camões Les Lusiades
OS LUSIADAS II-91 LES LUSIADES II-91

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LA VIE DE LUIS DE CAMOES
par Charles Magnin

( Extrait )
Par En cherchant à montrer la différence qui sépare la vie aventureuse et active des écrivains portugais, notamment celle de Camoens, de la vie casanière et posée de la plupart de nos gens de lettres, je ne prétends pas élever par-là les œuvres des uns, ni déprimer les productions des autres. Je n’en crois pas les élégies de Camoens plus touchantes parce qu’elles sont datées d’Afrique, de la Chine et de l’Inde ; je n’en estime pas Polyeucte et Cinna moins admirables, parce que le grand Corneille n’a guère fait de plus longues pérégrinations que le voyage de Paris à Rouen. Je ne conseille à personne de louer un cabinet d’étude à Macao ; mais je crois que, généralement, si les ouvrages écrits au milieu des traverses et au feu des périls ne sont pas plus beaux, les vies de leurs auteurs sont plus belles. Indépendamment de la variété des aventures, on y trouve plus d’enseignements. J’admire et j’honore infiniment La Fontaine et Molière, mais j’honore et j’admire encore plus, comme hommes, Cervantès et Camoens. A mérite de rédaction égal, une histoire littéraire du Portugal serait un meilleur et plus beau livre qu’une histoire littéraire de notre dix-septième ou dix-huitième siècle. C’est une chose bonne et sainte que la lecture de ces vies d’épreuves, que ces passions douloureuses des hommes de génie, Je ne sache rien de plus capable de retremper le cœur. C’est pour cela que dans ce temps de souffrances oisives, de désappointements frivoles, de molles contrariétés et de petites douleurs, j’ai cru bon d’écrire l’étude suivante sur la vie de Luiz de Camoens.
….

OS LUSIADAS II-91
Luís Vaz de Camões Les Lusiades

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 91- Verso 91

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  91
Strophe 91

I-91

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

Fugindo, a seta o Mouro vai tirando
Le Maure fuyant, sa flèche prend son envol
Sem força, de covarde e de apressado,
Sans force, lâche et hâtive,
    A pedra, o pau, e o canto arremessando;
La pierre et le bois sont projetés ;
 Dá-lhe armas o furor desatinado.
Comme autant d’armes pour sa colère démesurée.
 Já a ilha e todo o mais desemparando,
Déjà l’île et tout le reste sont abandonnés,
A terra firme foge amedrontado;
Vers la terre ferme, il fuit, apeuré ;
Passa e corta do mar o estreito braço,
Il passe et coupe l’étroit bras de mer.
Que a ilha em torno cerca, em pouco espaço
Qui de tous les côtés enveloppe l‘île, en peu d’espace.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane