Archives par mot-clé : verset 75

LE RÉVEIL DE MANUEL Ier – OS LUSIADAS IV-75 – LES LUSIADES – LUIS DE CAMOES – Não disse mais o rio ilustre e santo

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO IV
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS IV-75 LES LUSIADES IV-75
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

**

MANUEL Ier de Portugal
Emmanuel Ier

« Le Ventureux »
31 mai 1469 Alcochete – 13 décembre 1521 Lisbonne
Succède à Jean II le 27 octobre 1495

*******************


« Não disse mais o rio ilustre e santo,
« Il n’en dit pas plus l’illustre et saint fleuve,
Mas ambos desaparecem num momento.
Car les deux disparurent en un instant.
Acorda Emanuel c’um novo espanto
Manuel se réveilla dans une grande excitation
E grande alteração de pensamento.
Et avec de profonds bouleversements dans sa pensée.
Estendeu nisto Febo o claro manto
C’est alors que Phébus étendit son manteau clair
Pelo escuro Hemisfério sonolento;
Sur l’obscure Hémisphère somnolent ;
Veio a manhã no céu pintando as cores
Le matin venait dans le ciel peindre les couleurs
De pudibunda rosa e roxas flores.
De la pudique rose et des exubérantes violettes.


************************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

LUIS DE CAMOES OS LUSIADAS III-75 LES LUSIADES – Porque levasse avante seu desejo

*Luís de Camões Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-75 LES LUSIADES III-75
LITTERATURE PORTUGAISE









Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue








Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES III-75








OS LUSIADAS III-75

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT III
Canto Terceiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 75
Strophe 75

III-75

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******








Luís de Camões Os Lusiadas
OS LUSIADAS III-75
LES LUSIADES III-75

 *****

Sancho Primeiro
Sanche Ier
Succède à son père Alphonse Ier sur le trône, devenant ainsi le second Roi du Portugal
Règne de 1185 – 1211
Sancho I de Portugal, quarto filho de Afonso Henriques
Sucedeu o seu pai no trono, tornando-se assim no segundo Rei de Portugal

******

« Porque levasse avante seu desejo,
« Pour parachever son dessein,
Ao forte filho manda o lasso velho
Le vieux roi las demande à son vigoureux fils
Que às terras se passasse d’Alentejo,
De battre campagne dans les terres d’Alentejo,
Com gente e co’o belígero aparelho.
Accompagné par ses guerriers aguerris.
Sancho, d’esforço o d’ânimo sobejo,
  Sanche, plein de fougue et de vigueur,
Avante passa, e faz correr vermelho
Passe à l’attaque et fait rougir
O rio que Sevilha vai regando,
Les flots de la rivière de Séville,
Co’o sangue Mauro, bárbaro e nefando. 
  Du sang Maure, barbare et odieux. 

*******

Précisions historiques
et
Retour sur les versets précédents



Sonnet 73 : suite du sonnet 72 et des victoires de Pompée sur Mithridate. Pour la Chaîne du Taurus Scythique, la Scythie où habitait les Scythes s’étendait de l’Ukraine à l’Altaï. Les Monts Taurus est une chaîne montagneuse au sud-est du plateau de l’Anatolie. « Taurus, (Geog. anc.) nom commun à quelques montagnes ; mais la principale de ce nom est le Taurus d’Asie, & c’est la plus grande montagne que nous connoissons, d’où vient aussi qu’on l’a nommée Taurus, car la coutume des Grecs étoit d’appeller ταῦροι, tauri, ce qui étoit d’une grandeur démesurée. Le plus grand nombre des auteurs, entr’autres Strabon, Pline & Pomponius Mela font commencer cette montagne au promontoire Sacrum ou Chelidonium, quoiqu’elle traverse toute la Carie jusqu’à la Perée, mais ses branches de ce côté-là n’ont pas semblé mériter le nom de Taurus. » (L’Encyclopédie, Première édition 1751-Tome 15). L’Imathie se trouve dans l’actuelle Macédoine-Centrale.
Le Sonnet 74 termine la séquence des batailles d’Alphonse avec la bataille de Santarém et le retour des reliques du martyr Vincent. La retraite n’a pas encore sonnée définitivement puisque nous le retrouverons au Sonnet 80, suivi par les Sonnets 81, 82 et 83, venant en aide à son fils Sanche en difficulté.
Sonnet 75 : cette nouvelle séquence concerne la passation de pouvoir d’Alphonse Ier à son fils Sanche, dit le Laboureur, le Fondateur, le Colonisateur, le Populaire. et qui deviendra Sanche Ier ou Sancho Primeiro, second roi du Portugal à la mort d’Alphonse en 1185.

Jacky Lavauzelle
Camoes Les Lusiades

****

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Luís Vaz de Camões Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-75 CAMOES LUSIADES III-75
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************




White_Fawn_Drawing Faon Diane

LUIS DE CAMOES OS LUSIADAS LES LUSIADES

CAMOES OS LUSIADAS II-75 LES LUSIADES

LUIS DE CAMOES OS CAMOES LES LUSIADES
OS LUSIADAS II-75 LES LUSIADES II-75
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES II-75

OS LUSIADAS II-75

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT II
Canto Segundo

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  75
Strophe 75

II-75

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******

LUIS DE CAMOES
OS LUSIADAS
LES LUSIADES II-75

 *****

O Rei, que já sabia da nobreza
Le roi, qui connaissait la noblesse
Que tanto os Portugueses engrandece,
Qui accompagne les Portugais
Tomarem o seu porto tanto preza,
Proposa amicalement son port,
Quanto a gente fortíssima merece:
Comme le méritent ces puissants marins :
E com verdadeiro ânimo e pureza,
Et avec considération et pureté,
Que os peitos generosos enobrece,
Qui guident les âmes généreuses,
Lhe manda rogar muito que saíssem,
Il les prie de sortir de leurs navires,
Para que de seus reinos se servissem.
Et de se servir avec ce qu’offre son royaume.

*******

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
LUIS DE CAMOES
OS LUSIADAS LES LUSIADES II-75

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LA VIE DE LUIS DE CAMOES
par Charles Magnin

( Extrait )
Par En cherchant à montrer la différence qui sépare la vie aventureuse et active des écrivains portugais, notamment celle de Camoens, de la vie casanière et posée de la plupart de nos gens de lettres, je ne prétends pas élever par-là les œuvres des uns, ni déprimer les productions des autres. Je n’en crois pas les élégies de Camoens plus touchantes parce qu’elles sont datées d’Afrique, de la Chine et de l’Inde ; je n’en estime pas Polyeucte et Cinna moins admirables, parce que le grand Corneille n’a guère fait de plus longues pérégrinations que le voyage de Paris à Rouen. Je ne conseille à personne de louer un cabinet d’étude à Macao ; mais je crois que, généralement, si les ouvrages écrits au milieu des traverses et au feu des périls ne sont pas plus beaux, les vies de leurs auteurs sont plus belles. Indépendamment de la variété des aventures, on y trouve plus d’enseignements. J’admire et j’honore infiniment La Fontaine et Molière, mais j’honore et j’admire encore plus, comme hommes, Cervantès et Camoens. A mérite de rédaction égal, une histoire littéraire du Portugal serait un meilleur et plus beau livre qu’une histoire littéraire de notre dix-septième ou dix-huitième siècle. C’est une chose bonne et sainte que la lecture de ces vies d’épreuves, que ces passions douloureuses des hommes de génie, Je ne sache rien de plus capable de retremper le cœur. C’est pour cela que dans ce temps de souffrances oisives, de désappointements frivoles, de molles contrariétés et de petites douleurs, j’ai cru bon d’écrire l’étude suivante sur la vie de Luiz de Camoens.
….

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 75- Verso 75

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  75
Strophe 75

I-75

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

« Já quiseram os Deuses que tivesse
« Déjà les Dieux voulaient qu’il ait,
O filho de Filipo nesta parte
Le fils de Philippe, dans cette partie,
Tanto poder, que tudo submetesse
Tant de pouvoir que tout fut soumis
Debaixo de seu jugo o fero Marte.
Sous son joug du fier Mars.
Mas há-se de sofrer que o fado desse
Mais se peut-il que le destin donne
  A tão poucos tamanho esforço e arte,
A un peuple si frêle tant d’effort et d’art,
Que eu co’o grão Macedónio, e o Romano,
Que j’ai, après le grand Macédonien [Alexandre] et le Romain [Trajan],
Demos lugar ao nome Lusitano?
Laissé la place au nom Lusitanien ?

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane