Archives par mot-clé : thomas wyatt

POUR QUI VEUT CHASSER – SIR THOMAS WYATT POEMES (Sonnet) Whoso list to hunt

LITTERATURE ANGLAISE

*******

 

SIR THOMAS WYATT
1503 – 11 octobre 1542
1503 – 11 October 1542

 

Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

 


LES POEMES
DE THOMAS WYATT

Thomas Wyatt’s poems

Whoso list to hunt, I know where is an hind 

 POUR QUI VEUT CHASSER

 

****************

Whoso list to hunt, I know where is an hind,
Pour qui veut chasser, je sais où se trouve la biche,
But as for me, hélas, I may no more.
Mais moi, hélas, je ne peux en faire plus.
The vain travail hath wearied me so sore,
Ce vain labeur m’a fatigué et diminué,
I am of them that farthest cometh behind.
Je suis de ceux qui sont les plus éloignés d’elle.

*

*

Yet may I by no means my wearied mind
Pourtant, je ne puis détacher mon esprit las
Draw from the deer, but as she fleeth afore
De cette biche, mais comme elle se sauve,
Fainting I follow. I leave off therefore,
Amoindri, pourtant je la suis. Mais j’y renonce,
Sithens in a net I seek to hold the wind.
Car autant retenir du vent dans un filet.

*

Who list her hunt, I put him out of doubt,
Qui à sa chasse partira, je tiens à l’informer,
As well as I may spend his time in vain.
Autant que moi passera son temps en vain.
And graven with diamonds in letters plain
Et, gravé avec des diamants ces lettres

*

There is written, her fair neck round about:
Il est écrit autour de son charmant cou :
Noli me tangere, for Caesar’s I am,
Noli moi tangere, pour César je suis,
And wild for to hold, though I seem tame.
Mais sauvage pour tout autre, bien que semblant apprivoisée.

[*  Dicit ei Jesus : Noli me tangere, nondum enim ascendi ad Patrem meum : vade autem ad fratres meos, et dic eis : Ascendo ad Patrem meum, et Patrem vestrum, Deum meum, et Deum vestrum. (Chapitre 20 Evangile selon Jean – Vulgate Clementina)]

*********************

VOIR SONNET DE PETRARQUE ORIGINAL
(cliquer sur le lien)

LE CHANSONNIER PETRARQUE SONNET 190 (Première Partie) CANZONIERE – CXC

*****************

VIE DE THOMAS WYATT

Poète anglais, né en 1503 dans le comté de Kent, m. en 1541, fut très-aimé de Henri VIII, puis tomba dans la disgrâce et fut mis à la Tour de Londres ; il rentra enfin en faveur auprès du roi qui avait reconnu son innocence et fut nommé ambassadeur en Espagne, mais il mourut au moment de s’embarquer. Ses poésies consistent en odes, sonnets, ballades, satires, etc. Ce poëte a donné plus de souplesse et d’harmonie à la langue anglaise, mais ses poésies pèchent par affectation et obscurité. Elles ont été publiées avec celles de Surrey en 1557 et 1812, et à part en 1855, par R. Bell. – Son fils, nommé aussi Thomas Wyatt, zélé protestant, joua un des premiers rôles dans le complot de Suffolk contre la reine Marie, et se vit un instant à la tête de 15 000 hommes ; mais, abandonné des siens, il fut pris et périt de la main du bourreau (1554).

Dictionnaire universel d’histoire
et de géographie Bouillet Chassang
Lettre W
1878

 

**************************

SIR THOMAS WYATT POEMES

LA POESIE DE SIR THOMAS WYATT – SIR THOMAS WYATT’S POEMS

LITTERATURE ANGLAISE

*******

 

SIR THOMAS WYATT
1503 – 11 octobre 1542
1503 – 11 October 1542

 

Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

 


LES POEMES
DE THOMAS WYATT

Thomas Wyatt’s poems

MADAM, WITHOUTEN MANY WORDS
SANS DE TROP LONGS DISCOURS

AND WILT THOU LEAVE ME THUS ?
ME QUITTERAS-TU AINSI ?
**
WHOSO LIST TO HUNT
POUR QUI VEUT CHASSER
*****************

VIE DE THOMAS WYATT

Poète anglais, né en 1503 dans le comté de Kent, m. en 1541, fut très-aimé de Henri VIII, puis tomba dans la disgrâce et fut mis à la Tour de Londres ; il rentra enfin en faveur auprès du roi qui avait reconnu son innocence et fut nommé ambassadeur en Espagne, mais il mourut au moment de s’embarquer. Ses poésies consistent en odes, sonnets, ballades, satires, etc. Ce poëte a donné plus de souplesse et d’harmonie à la langue anglaise, mais ses poésies pèchent par affectation et obscurité. Elles ont été publiées avec celles de Surrey en 1557 et 1812, et à part en 1855, par R. Bell. – Son fils, nommé aussi Thomas Wyatt, zélé protestant, joua un des premiers rôles dans le complot de Suffolk contre la reine Marie, et se vit un instant à la tête de 15 000 hommes ; mais, abandonné des siens, il fut pris et périt de la main du bourreau (1554).

Dictionnaire universel d’histoire
et de géographie Bouillet Chassang
Lettre W
1878

 

**************************

SIR THOMAS WYATT

SIR THOMAS WYATT : AND WILT THOU LEAVE ME THUS ? ME QUITTERAS-TU AINSI ?

LITTERATURE ANGLAISE

*******

 

SIR THOMAS WYATT
1503 – 11 octobre 1542
1503 – 11 October 1542

 

Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

 


LES POEMES
DE THOMAS WYATT

Thomas Wyatt’s poems

AND WILT THOU LEAVE ME THUS ?

 Me quitteras-tu ainsi ?

And wilt thou leave me thus?
Et me quitteras-tu ainsi ?
Say nay, say nay, for shame,
Dis non, dis non, par honte,
To save thee from the blame
Pour t’éviter d’être blâmée
Of all my grief and grame;
De tout mon chagrin, de toute ma souffrance ;
And wilt thou leave me thus?
Et me quitteras-tu ainsi ?
Say nay, say nay!
Dis non, dis non !

*

And wilt thou leave me thus,
Et quitteras-tu ainsi
That hath loved thee so long
Celui qui tant t’as aimée
wealth and woe among?
Dans la richesse et le malheur ?
In And is thy heart so strong
Et ton cœur sera-t-il assez fort
As for to leave me thus?
Pour me laisser ainsi ?
Say nay, say nay!
Dis non, dis non !

*

*

And wilt thou leave me thus,
Et me quitteras-tu ainsi,
That hath given thee my heart
quand je t’ai donné mon coeur
Never for to depart,
Non pour la rupture,
Nother for pain nor smart;
Ni pour la douleur ni pour la ruse ;
And wilt thou leave me thus?
Et me quitteras-tu ainsi ?
Say nay, say nay!
Dis non, dis non !

*

And wilt thou leave me thus
Et me quitteras-tu ainsi
And have no more pity
Et sans aucune pitié
Of him that loveth thee?
Pour celui qui t’aime ?
Hélas, thy cruelty!
Hélas, quelle cruauté !
And wilt thou leave me thus?
Et me quitteras-tu ainsi ?
Say nay, say nay!
Dis non, dis non !

*****************

VIE DE THOMAS WYATT

Poète anglais, né en 1503 dans le comté de Kent, m. en 1541, fut très-aimé de Henri VIII, puis tomba dans la disgrâce et fut mis à la Tour de Londres ; il rentra enfin en faveur auprès du roi qui avait reconnu son innocence et fut nommé ambassadeur en Espagne, mais il mourut au moment de s’embarquer. Ses poésies consistent en odes, sonnets, ballades, satires, etc. Ce poëte a donné plus de souplesse et d’harmonie à la langue anglaise, mais ses poésies pèchent par affectation et obscurité. Elles ont été publiées avec celles de Surrey en 1557 et 1812, et à part en 1855, par R. Bell. – Son fils, nommé aussi Thomas Wyatt, zélé protestant, joua un des premiers rôles dans le complot de Suffolk contre la reine Marie, et se vit un instant à la tête de 15 000 hommes ; mais, abandonné des siens, il fut pris et périt de la main du bourreau (1554).

Dictionnaire universel d’histoire
et de géographie Bouillet Chassang
Lettre W
1878

 

**************************

SIR THOMAS WYATT

SIR THOMAS WYATT – Madam withouten many words – SANS TROP DE LONGS DISCOURS

LITTERATURE ANGLAISE

*******

 

SIR THOMAS WYATT
1503 – 11 octobre 1542
1503 – 11 October 1542

 

 

Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

 


LES POEMES
DE THOMAS WYATT

Thomas Wyatt’s poems

Madam, withouten many words

 Sans de trop longs discours

 

Madam, withouten many words
Madame, sans de trop longs discours
  Once I am sure ye will or no …
Une fois encore voulez-vous ou ne voulez-vous pas …
And if ye will, then leave your bourds
    Et si vous voulez, laissez vos affaires
And use your wit and show it so,
Et utilisez votre sagesse et montrez-la aussi,
And with a beck ye shall me call;
Et faites-moi un geste pour que je vienne ;
And if of one that burneth alway
Et si de celui qui brûle toujours
Ye have any pity at all,
 Vous avez un reste de pitié,
     Answer him fair with & {.} or nay.
 Répondez-lui équitablement.


If it be &, {.} I shall be fain;

Si c’est favorable, j’en serai ravi ;
  If it be nay, friends as before;
Sinon, nous resterons bons amis comme avant ;
Ye shall another man obtain,
Vous obtiendrez un autre homme,
   And I mine own and yours no more.
Et je serai mien et je serai vôtre en plus.
*****************

VIE DE THOMAS WYATT

Poète anglais, né en 1503 dans le comté de Kent, m. en 1541, fut très-aimé de Henri VIII, puis tomba dans la disgrâce et fut mis à la Tour de Londres ; il rentra enfin en faveur auprès du roi qui avait reconnu son innocence et fut nommé ambassadeur en Espagne, mais il mourut au moment de s’embarquer. Ses poésies consistent en odes, sonnets, ballades, satires, etc. Ce poëte a donné plus de souplesse et d’harmonie à la langue anglaise, mais ses poésies pèchent par affectation et obscurité. Elles ont été publiées avec celles de Surrey en 1557 et 1812, et à part en 1855, par R. Bell. – Son fils, nommé aussi Thomas Wyatt, zélé protestant, joua un des premiers rôles dans le complot de Suffolk contre la reine Marie, et se vit un instant à la tête de 15 000 hommes ; mais, abandonné des siens, il fut pris et périt de la main du bourreau (1554).

Dictionnaire universel d’histoire
et de géographie Bouillet Chassang
Lettre W
1878

 

 

**************************

SIR THOMAS WYATT

 

TRADUCTION ANGLAIS JACKY LAVAUZELLE TRANSLATION

**************************
Traduction Anglais Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
**************************





Traductions Artgitato Français Portugais Latin Tchèque Allemand Espagnol

*******
Translation




 

 




TRADUCTION ANGLAIS

TRANSLATION

*******





William Blake

Poems from Poetical Sketches – Poèmes tirés des Poetical Sketches
Poems written in a copy of Poetical Sketches – Poèmes écrits dans un exemplaires des Poetical Sketches
Songs of Innocence – Chants d’Innocence (1789)
Songs of Experience – Chants d’Experience (1794)

**

Emily Brontë

Poems – Poèmes

**




Elizabeth Barrett Browning

Sonnets from the Portuguese  (Elizabeth Barrett Browning) Sonette aus dem Portugiesischen  (RILKE) Sonnets du Portugais (J Lavauzelle)
Elizabeth-Barrett-Browning Sonnets from the Portuguese Elizabeth Barrett Browning Sonette aus dem Portugiesischen RILKE**




SAMUEL TAYLOR COLERIDGE

Kubla Khan

IN Xanadu did Kubla Khan
À  Xanadu, Kubla Khan
A stately pleasure-dome decree:
Fit bâtir un majestueux dôme de plaisir :

**




**

Michael DRAYTON

IDEAS – IDEES
Poems – Poèmes

**

John GAY

THE BEGGAR’S OPERA
L’OPERA DU GUEUX
SONGS – LES CHANSONS

**

 Khalil Gibran

Le Prophète  – The Prophet – 1923le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898

**

Alfred Edward Housman

poèmes – poems

**

D. H. Lawrence

Les Poèmes de DH Lawrence – DH Lawrence’s Poems

**

Thomas Moore

Poèmes de Thomas Moore – Poems by Thomas Moore

**




Matthew Prior

Poems – Poèmes

**

Sir Walter Raleigh

Poems – Poèmes

**




Sir Walter Scott

Poèmes – Poetry

**

William Shakespeare

The Sonnets – Les Sonnets
1609

**

Percy Bysshe Shelley

Poems – Poèmes

**

James Shirley

Poems – Poèmes

**




Oscar Wilde

Œuvre
Poems – Poèmes

**

William Wordsworth

Poems – Poèmes

*

Sir Thomas Wyatt

Poems – Poèmes

**




William Butler Yeats

Poetry of Yeats – La Poésie de Yeats
Poetry of Yeats La Poésie de Yeats William_Butler_Yeats_by_John_Singer_Sargent_1908

Theater of Yeats – Le théâtre de Yeats

******

Traduction Anglais