Archives par mot-clé : sonnet 75

LE PLEIN & LE VIDE – SONNET DE SHAKESPEARE LXXV -So are you to my thoughts as food to life

SONNET de SHAKESPEARE
THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE




**

SONNET 75

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE

So are you to my thoughts as food to life

****

LE PLEIN & LE VIDE
*****

1598 

**

*

So are you to my thoughts as food to life,
Ainsi tu es à mes pensées comme la nourriture à la vie,
Or as sweet-season’d showers are to the ground;
Ou comme les pluies de la saison douce à la terre ;
And for the peace of you I hold such strife
Et pour ta paix, je suis en lutte
As ‘twixt a miser and his wealth is found.
Comme un avare inquiet qui admire ses richesses.

*

Now proud as an enjoyer, and anon
Là, il est fier de le posséder, et ensuite
Doubting the filching age will steal his treasure;
Il redoute les morsures des âges qui lui voleront son trésor ;
Now counting best to be with you alone,
Maintenant, je souhaite profiter seul de ta présence,
Then better’d that the world may see my pleasure:
Puis je préfère que le monde soit témoin de mon plaisir :

*

Sometime all full with feasting on your sight,
Parfois, je suis rassasié de ta vue,
And by and by clean starved for a look;
Et parfois, j’ai faim d’un seul de tes regards ;
Possessing or pursuing no delight
Ne poursuivant et ne cherchant d’autres plaisirs

*

Save what is had, or must from you be took.
Que ceux que j’ai trouvés en toi, ou ceux que je peux encore trouver.
Thus do I pine and surfeit day by day,
Ainsi, je dépéris ou je me repais jour après jour,
Or gluttoning on all, or all away.
Dans une pleine orgie ou dans une complète abstinence.

*****************

*****************

SHAKESPEARE SONNET
SONNET LXXV

LES SONNETS DE SHAKESPEARE THE SONNETS

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 75-CANZONIERE PETRARCA Sonetto 75

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 75
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 75

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 75

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

75/366

I begli occhi ond’i’ fui percosso in guisa
Les beaux yeux dont en guise je fus victime
ch’e’ medesmi porian saldar la piaga,
ceux-là mêmes qui pourraient refermer la plaie,
et non già vertú d’erbe, o d’arte maga,
et non pas des herbes vertueuses ou de la magie,
o di pietra dal mar nostro divisa,
ou une pierre d’une lointaine mer,

**

M’ànno la via sí d’altro amor precisa,
m’ont interdit la route de tout autre amour,
ch’un sol dolce penser l’anima appaga;
qu’une seule douce pensée me satisfait l’âme ;
et se la lingua di seguirlo è vaga,
et si ma langue est vague à la suivre,
la scorta pò, non ella, esser derisa.
celui qui l’escorte, et non elle,  en serait la cause.

**

Questi son que’ begli occhi che l’imprese
Ce sont ces beaux yeux que les entreprises
del mio signor victorïose fanno
de mon seigneur apportent des victoires
in ogni parte, et piú sovra ’l mio fianco;
en chaque part, et plus encore de mon côté ;

**

Questi son que’ begli occhi che mi stanno
ce sont ces beaux yeux qui me sont
sempre nel cor colle faville accese,
toujours dans mon cœur comme des étincelles flamboyantes,
  per ch’io di lor parlando non mi stanco.
qu’ainsi jamais je ne me lasse de les faire parler.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 75
le chansonnier Pétrarque 75
canzoniere poet