Archives par mot-clé : sonnet 61

LE GARDIEN SHAKESPEARE SONNET 61 – Is it thy will, thy image should keep open

SONNET de SHAKESPEARE
SHAKESPEARE SONNET
THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

shakespeare sonnet William Shakespeare Sonnets

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*

William Shakespeare Sonnets


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE

William Shakespeare Sonnet Traduction Jacky Lavauzelle des Sonnets de Shakespeare


**

SONNET 61

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE
***
Is it thy will, thy image should keep open
****

LE GARDIEN
***

1598 

**

*

Is it thy will, thy image should keep open
Est-ce ta volonté que ton image garde ouvertes
My heavy eyelids to the weary night?
Mes lourdes paupières toute la nuit ?
Dost thou desire my slumbers should be broken,
Souhaites-tu que mon sommeil soit ébranlé
While shadows like to thee do mock my sight?
Avec des ombres semblables à toi se moquant ainsi de ma vision ?

*

Is it thy spirit that thou send’st from thee
Est-ce ton esprit que tu envoies
So far from home into my deeds to pry,
Si loin de toi pour épier mes actes,
To find out shames and idle hours in me,
Pour trouver des heures honteuses et oisives,
The scope and tenure of thy jealousy?
Dans le cadre et le mandat de ta jalousie ?

*


*

O, no! thy love, though much, is not so great:
Ô, non ! Quelque soit ton amour, il n’est pas assez grand :
It is my love that keeps mine eye awake:
C’est mon amour qui garde mes yeux éveillés ;
Mine own true love that doth my rest defeat,
C’est mon propre amour véritable qui me détruit,

*

To play the watchman ever for thy sake:
Jouant au gardien à ton intention :
For thee watch I, whilst thou dost wake elsewhere,
Pour toi je veille, tandis que tu vis ailleurs,
From me far off, with others all too near.
Si loin de moi, et pour tant d’autres si proche.

*


 

*****************

SHAKESPEARE SONNETS
SONNET LXI

LES SONNETS DE SHAKESPEARE SONNETS

shakespeare sonnet

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 61-CANZONIERE PETRARCA Sonetto 61

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 61
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 61

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 61

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

61/366

Benedetto sia ’l giorno, e ’l mese, e l’anno,
Béni soit le jour, le mois, et l’année,
e la stagione, e ’l tempo, e l’ora, e ’l punto,
et la saison, et le temps, et l’heure, et l’instant,
e ’l bel paese, e ’l loco ov’io fui giunto
et le beau pays, et l’endroit où je fus captivé
da’ duo begli occhi che legato m’hanno;
par deux beaux yeux qui m’ont lié ;

**

e benedetto il primo dolce affanno
et béni aussi le premier doux supplice
ch’i’ebbi ad esser con Amor congiunto, 
qui avec Amour s’est associé,
e l’arco, e le saette ond’i’ fui punto,
et l’arc et les flèches dont je fus la cible,
e le piaghe che ’nfin al cor mi vanno.
et aussi les blessures qui jusqu’à mon cœur ont pénétré.

**

Benedette le voci tante ch’io
Heureuses sont les nombreuses voix où j’ai
chiamando il nome de mia donna ho sparte, 
crié le nom de ma dame de toutes parts,
e i sospiri, e le lagrime, e ’l desio;
et aussi les soupirs, et les larmes, et le désir ;

**

e benedette sian tutte le carte
et bénies soient toutes les cartes
ov’io fama l’acquisto, e ’l pensier moi,
où j’acquis la gloire, et la pensée de moi,
ch’è sol di lei, sì ch’altra non v’ha parte.
qui n’est que d’elle seulement, où aucune autre n’a part.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 61
le chansonnier Pétrarque 61
canzoniere poet