Archives par mot-clé : sonnet 39

SHAKESPEARE SONNET 39 COMMENT CHANTER TES MERITES ! O! how thy worth with manners may I sing

SONNETS SHAKESPEARE THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE




**

SONNET 39

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE
O! how thy worth with manners may I sing

COMMENT CHANTER TES MERITES

1598 

**

*

O! how thy worth with manners may I sing,
O! Comment chanter tes mérites avec justesse,
When thou art all the better part of me?
Quand tu es la meilleure partie de moi ?
What can mine own praise to mine own self bring?
Comment faire sa propre louange ?
And what is’t but mine own when I praise thee?
N’est-ce pas faire la mienne quand je fais la tienne ?

*

*

Even for this, let us divided live,
Pour cela, vivons séparément,
And our dear love lose name of single one,
Et que notre cher amour perde ce nom unique,
That by this separation I may give
Que, par la séparation, je puisse te donner
That due to thee which thou deserv’st alone.
Tout ce qui t’est dû et tu mérites par toi-même.




*

*

O absence! what a torment wouldst thou prove,
Ô absence ! quel tourment tu serais
Were it not thy sour leisure gave sweet leave,
Si tes aigres loisirs ne m’offraient pas la possibilité
To entertain the time with thoughts of love,
De divertir le temps avec des pensées d’amour,




*

Which time and thoughts so sweetly doth deceive,
et de suavement tromper et le temps et les pensées,
And that thou teachest how to make one twain,
Et si tu ne m’enseignais pas comment faire deux d’un seul,
By praising him here who doth hence remain.
Enfin d’en toujours louer un quand l’autre n’est pas là.




 

*****************

SHAKESPEARE SONNET 39

LES SONNETS DE SHAKESPEARE THE SONNETS

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 39-CANZONIERE PETRARCA SONETTO 39

CANZONIERE POET
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 39
LITTERATURE ITALIENNE

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

——–


Canzoniere Petrarca Sonetto 39

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 39

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

39/366

Io temo sí de’ begli occhi l’assalto
J’ai si peur de l’assaut de ces beaux yeux,
ne’ quali Amore et la mia morte alberga,
dans lesquels Amour et ma mort hébergent,
ch’i’ fuggo lor come fanciul la verga,
Que je fuis comme un enfant le fouet,
 et gran tempo è ch’i’ presi il primier salto.
et depuis bien longtemps j’ai fait mon premier saut.

*

Da ora inanzi faticoso od alto
Dès maintenant si pentu et si haut
loco non fia, dove ’l voler non s’erga
pas de lieu où le vouloir ne puisse s’aventurer
per no scontrar chî miei sensi disperga
pour ne pas rencontrer qui mes sens confondraient
 lassando come suol me freddo smalto.
me laissant glacé et durci.

*

Dunque s’a veder voi tardo mi volsi
Donc, si vous voir j’ai tardé à me retourner
per non ravvicinarmi a chi mi strugge,
pour ne pas être trop proche de ce qui me consumerait,
fallir forse non fu di scusa indegno.
faillira peut-être de ne pas avoir été excusé.

*

Piú dico, che ’l tornare a quel ch’uom fugge,
Je dirai même qu’il revient à l’homme ce qu’il veut fuir,
e ’l cor che di paura tanta sciolsi,
et libérer le cœur qui de peur est tellement lié,
fur de la fede mia non leggier pegno.
de ma foi n’est pas qu’un simple engagement .

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

canzoniere Petrarca sonetto 39
le chansonnier Pétrarque sonnet 39
canzoniere poet