Archives par mot-clé : Songs of Experience

POESIE ANGLAISE ET AMERICAINE Traduction anglaise Jacky Lavauzelle

POESIE ANGLAISE ET AMERICAINE
LITTERATURE ANGLAISE ET AMERICAINE

Littérature anglaise et américaine Traduction Jacky Lavauzelle

**************************
Traduction Anglais Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
**************************





Traductions Artgitato Français Portugais Latin Tchèque Allemand Espagnol

*******
Translation




 

 




LA POESIE ANGLAISE ET AMERICAINE

 

*******





William BLAKE

Poems from Poetical Sketches – Poèmes tirés des Poetical Sketches
Poems written in a copy of Poetical Sketches – Poèmes écrits dans un exemplaires des Poetical Sketches
Songs of Innocence – Chants d’Innocence (1789)
Songs of Experience – Chants d’Experience (1794)

**

Emily BRONTË

Poems – Poèmes

**




Elizabeth Barrett Browning

Sonnets from the Portuguese  (Elizabeth Barrett Browning) Sonette aus dem Portugiesischen  (RILKE) Sonnets du Portugais (J Lavauzelle)
Elizabeth-Barrett-Browning Sonnets from the Portuguese Elizabeth Barrett Browning Sonette aus dem Portugiesischen RILKE**




SAMUEL TAYLOR COLERIDGE

Kubla Khan

IN Xanadu did Kubla Khan
À  Xanadu, Kubla Khan
A stately pleasure-dome decree:
Fit bâtir un majestueux dôme de plaisir :

LA COMPLAINTE DU VIEUX MARINIER
The Rime of the Ancient Mariner

VI

« But tell me, tell me! speak again,
 Mais dis-moi, dis-moi ! parle encore
« Thy soft response renewing—
 Répète ta douce réponse …

La Complainte du vieux marin Trad Jacky Lavauzelle

**




**

Emily DICKINSON

Poems – Poèmes

Emily Dickinson Traduction Jacky Lavauzelle**

Michael DRAYTON

IDEAS – IDEES
Poems – Poèmes

**

John GAY

THE BEGGAR’S OPERA
L’OPERA DU GUEUX
SONGS – LES CHANSONS

**

 Khalil GIBRAN

Le Prophète  – The Prophet – 1923le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898

**

Alfred Edward HOUSMAN

poèmes – poems

Traduction Jacky Lavauzelle
Photographie d’Emil Otto Hoppé d’Alfred Edward Housman

**

D. H. LAWRENCE

Les Poèmes de DH Lawrence – DH Lawrence’s Poems

**

Thomas MOORE

Poèmes de Thomas Moore – Poems by Thomas Moore

**




Edgar Allan POE

Poems – Poèmes

Edgar Allan Poe Trad Jacky Lavauzelle

**

Matthew PRIOR

Poems – Poèmes

**

Sir Walter RALEIGH

Poems – Poèmes

**




Sir Walter SCOTT

Poèmes – Poetry

**

William SHAKESPEARE

The Sonnets – Les Sonnets
1609

**

Percy Bysshe SHELLEY

Poems – Poèmes

**

James SHIRLEY

Poems – Poèmes

**




Oscar WILDE

Œuvre
Poems – Poèmes

**

William WORDSWORTH

Poems – Poèmes

*

Sir Thomas WYATT

Poems – Poèmes

**




William Butler YEATS

Poetry of Yeats – La Poésie de Yeats
Poetry of Yeats La Poésie de Yeats William_Butler_Yeats_by_John_Singer_Sargent_1908

Theater of Yeats – Le théâtre de Yeats

******

LA POESIE ANGLAISE ET AMERICAINE

****************

La poésie a-t-elle perdu toute son importance à une époque comme la nôtre ? Quoiqu’on l’ait souvent répété, cela ne me semble vrai qu’à demi ; même à notre époque, je crois qu’elle est encore, sinon une grande page de l’histoire des nations, au moins une des meilleures clés pour nous ouvrir leur caractère. Si je veux connaître la raison ou la conscience d’un homme, je ne lui demanderai pas ce qu’il pense sur une question donnée : sa réponse à cet égard pourrait n’être qu’une notion empruntée ou la conséquence de quelque lieu commun entièrement indépendant de sa nature. Je préfère observer les goûts ou les répugnances qu’il témoigne à son insu, les impressions et les jugemens qui lui échappent au contact de tout ce qui le touche ; ils laissent voir bien plus à nu ce qui vit et palpite au fond de son être. Un avantage analogue, j’imagine, s’attache à la poésie des peuples étrangers elle est comme leur confession involontaire. Elle ne nous met pas seulement sous les yeux un produit de leurs facultés, elle nous montre à l’œuvre leurs facultés mêmes ; elle nous dévoile leurs idées générales, celles dont toutes leurs opinions ne sont que des modulations ; elle nous permet enfin de saisir sous leurs idées tous ces mobiles plus mystérieux, tous ces instincts, ces goûts, ces affections, qui jouent un si grand rôle dans les actions des hommes, et qu’on daigne à peine cependant regarder comme des réalités positives, parce qu’ils ne sont pas des conceptions de l’esprit.

Dans le cas de l’Angleterre, la confession me paraît d’ailleurs offrir un intérêt particulier. Les poètes de l’Italie ou de l’Espagne, par exemple, ne nous révéleraient guère qu’un état intellectuel et moral que nous avons déjà traversé nous-mêmes ; ceux de l’Angleterre au contraire, les derniers surtout, attestent, à mon sens, un mouvement d’idées tout nouveau dans l’histoire, et qui est peut-être la seule condition possible de vie pour les nouvelles institutions de nos sociétés. En tout cas, ce qu’ils reflètent est une phase d’esprit dont nous soupçonnons à peine l’existence, et qui ne s’est pas encore produite en France.

L’Europe entière avait traduit et imité Byron ; elle l’avait admiré avec passion, probablement parce qu’elle retrouvait chez lui ses propres sensations ; elle est restée indifférente pour ses successeurs, probablement parce qu’elle ne reconnaissait pas chez eux sa propre manière de voir et d’apprécier les choses. Quoi qu’il en soit des causes, le fait certain, c’est que Byron est encore regardé chez nous comme le dernier mot du génie poétique de l’Angleterre moderne. S’il nous est venu quelques échos des réputations plus récentes, ils étaient assez vagues. On n’a pas cherché, que je sache, à rapprocher l’un de l’autre les représentans de la littérature du jour ; on n’a pas tenté de faire ressortir les liens de parenté qui les unissent entre eux, en les distinguant tous de l’école byronienne, et naturellement ils nous apparaissent un peu comme des copies effacées de Byron, comme des variétés dégénérées de son espèce.

La Poésie anglaise depuis Byron
J. Milsand
La Revue des Deux Mondes
Tome 11
1851

***********

LA POESIE ANGLAISE ET AMERICAINE

Littérature anglaise et américaine Traduction Jacky Lavauzelle

CHANTS D’EXPERIENCE (1794)- Poèmes de William Blake – SONGS OF EXPERIENCE

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience
William Blake


by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807
by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807


poèmes – poems
WILLIAM BLAKE
1757-1827

William Blake signature.svg

 

Chants d’Expérience

Songs of Experience

1794
Traduction Jacky Lavauzelle

Earth’s Answer
La Réponse de la Terre

*

London 
Londres

*

My Pretty Rose Tree
Mon Joli Rosier

*

Nurse’s Song
Chanson de Nourrice

*

The Angel 
L’Ange

*

The Chimney Sweeper
Le Ramoneur

*

The Clod and The Pebble
La Motte et le Caillou

*

The Garden of Love 
Le Jardin d’Amour

*

The Lily 
Le Lys

*

The Little Girl Lost 
La Petite Fille Perdue

*

The Sick Rose
La Rose malade

*

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************
William Blake

LONDRES Poème de William BLAKE – LONDON (1794)

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience
LONDRES William Blake LONDON


SONGS OF EXPERIENCE

by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807
by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807


William Blake

poèmes – poems
1794

WILLIAM BLAKE
1757-1827

William Blake signature.svg

 

LONDON

Londres

Traduction Jacky Lavauzelle

I wander thro’ each charter’d street,
Je me promène dans chaque rue chartrée,
Near where the charter’d Thames does flow.
Près d’où coule la Tamise chartrée.
And mark in every face I meet
Et sur chaque visage que je rencontre je remarque
Marks of weakness, marks of woe.
Des marques de faiblesse et des marques de malheur.

**

In every cry of every Man,
Dans chaque cri de chaque Homme,
In every Infant’s cry of fear,
Dans chaque cri de peur du nourrisson,
In every voice: in every ban,
Dans chaque voix : dans chaque interdiction,
The mind-forg’d manacles I hear.
Les menottes par l’esprit forgées j’entends.  

**

How the Chimney-sweepers cry
Comment le cri des Ramoneurs qui pleurent
Every blackning Church appalls,
Consterne chaque Eglise noircie,
And the hapless Soldiers sigh
Et le soupir des Soldats malheureux
Runs in blood down Palace walls.
Court en gerbe de sang sur les murs du Palais.   

**

But most thro’ midnight streets I hear
Mais surtout dans les rues à minuit, j’entends
How the youthful Harlots curse
Combien les jeunes Prostituées maudites
Blasts the new-born Infants tear,
Frappent les pleurs du Nouveau-Né,
And blights with plagues the Marriage hearse.
Et brûlent profondément le corbillard du Mariage.

 

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************
Earth’s Answer Lost William Blake

LA REPONSE DE LA TERRE – Poème de William BLAKE – EARTH’S ANSWER (1794)

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience
La Réponse de la Terre William Blake


SONGS OF EXPERIENCE

by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807
by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807


William Blake

poèmes – poems
1794

WILLIAM BLAKE
1757-1827

William Blake signature.svg

 

EARTH’S ANSWER

La Réponse de la Terre

Traduction Jacky Lavauzelle

Earth raised up her head
La Terre releva la tête
From the darkness dread and drear,
De la noire et terrible obscurité,
Her light fled :
Sa lumière avait fui :
Stony, dread !
Terrible frayeur !
And her locks covered with grey despair.
Et ses cheveux recouverts du gris désespoir.

**

« Prison’d on wat’ry shore,
« Emprisonnée sur la rive,
« Starry jealousy does keep my den :
La jalousie étoilée qui me gardait
« Cold and hoar,
Froide et givrée ;
« Weeping o’er,
 Pleurant sur mon sort,
« I hear the Father of the ancient men.
J’entends le Père des anciens hommes.

« Selfish father of men!
Père égoïste des hommes !
« Cruel, jealous, selfish fear!
Cruelle, jalouse, peur égoïste !
« Can delight,
Le délice peut-il,
 « Chain’d in night,
Enchaîné à la nuit,
The virgins of youth and morning bear ?
Porter les vierges de la jeunesse et du matin ?

« Does spring hide its joy,
Cache-t-il sa joie, le printemps,
 » When buds and blossoms grow?
Lorsque les bourgeons et les fleurs se développent ?
  « Does the sower
Est-ce le semeur
   « Sow by night,
Qui sème la nuit,
 « Or the ploughman in darkness plow ?
Ou le laboureur dans les ténèbres qui laboure ?

« Break this heavy chain,
Brise cette lourde chaîne,
« That does freeze my bones around!
Qui gèle tout autour de mes os !
« Selfish ! vain !
Égoïste ! vaniteux !
  « Eternal bane !
Eternel fléau,
 » That free love with bondage bound. »
Qui lie le libre Amour à la servitude.« 

 

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************
Earth’s Answer Lost William Blake

LA PETITE FILLE PERDUE William Blake – The Little Girl Lost (1794)

 

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience
Une Petite Fille Perdue William Blake


SONGS OF EXPERIENCE

by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807
by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807


Introduction William Blake

poèmes – poems
1794

WILLIAM BLAKE
1757-1827

William Blake signature.svg

 

A LITTLE GIRL LOST

Une Petite Fille Perdue

Traduction Jacky Lavauzelle

In futurity
Dans l’avenir
I prophetic see
Je le vois prophétiquement :
That the earth from sleep
Que la terre sorte de son sommeil
(Grave the sentence deep)
(Gravez profondément la phrase)

Shall arise and seek
Elle se lèvera, et cherchera
For her Maker meek;
son doux Créateur ;
And the desert wild
Et le sauvage désert
Become a garden mild.
Deviendra un jardin douillet.

In the southern clime,
Dans le climat du sud,
Where the summer’s prime
Où la primeur de l’été
Never fades away,
Ne se fane jamais,
Lovely Lyca lay.
où la Belle Lyca reposait.

Seven summers old
Sept étés
Lovely Lyca told;
portaient la Belle Lyca ;
She had wander’d long
Elle avait longtemps erré
Hearing wild birds’ song.
A l’écoute du chant des oiseaux sauvages.

« Sweet sleep, come to me
« Doux sommeil, viens à moi
 « Underneath this tree.
« Sous cet arbre.
   « Do father, mother, weep?
« Père, mère, pleurez-vous ?
 « Where can Lyca sleep?
«Où peut se coucher Lyca ?

**

« Lost in desert wild
« Perdue dans le désert sauvage
« Is your little child.
« C’est votre petit enfant.
« How can Lyca sleep
« Comment peut dormir Lyca
« If her mother weep?
« Si sa mère pleure ?

**

« If her heart does ache
«Si lourd est son cœur
    « Then let Lyca wake;
« Alors laissez dormir Lyca ;
« If my mother sleep,
«Si ma mère sommeille,
« Lyca shall not weep.
« Lyca ne doit pas pleurer.

**

« Frowning, frowning night,
« Morose, la nuit morose,
« O’er this desert bright,
« Sur ce désert lumineux,
  « Let thy moon arise
«Que ta lune se pose
« While I close my eyes. »
« Alors que je ferme les yeux. »

**

Sleeping Lyca lay
Lyca dormant
While the beasts of prey,
Pendant que les bêtes de proie,
Come from caverns deep,
Venues de profondes cavernes,
  View’d the maid asleep.
Observaient la fillette.

**

The kingly lion stood,
Le roi lion se leva,
And the virgin view’d,
Et observa la vierge,
Then he gamboll’d round
Puis il bondit
O’er the hallow’d ground.
Autour de ce sol sacré.

**

Leopards, tigers, play
Léopards, tigres, jouaient
Round her as she lay,
Autour d’elle alors qu’elle gisait-là,
While the lion old
Tandis que le vieux lion
 Bow’d his mane of gold
Courba sa crinière d’or   

**

And her bosom lick,
Et lécha son sein,
And upon her neck
Et sur son cou
From his eyes of flame
De ses yeux de flamme
Ruby tears there came;
Des rubis en larmes tombèrent ;

**

While the lioness
Arriva la lionne
Loos’d her slender dress,
Froissant sa robe mince,
And naked they convey’d
Et nue, ils l’emportèrent
To caves the sleeping maid.
Dans leur tanière l’endormie.

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************
A Little Girl Lost William Blake

CHANSON DE NOURRICE- Poème Bilingue de William Blake – Poem -1794 – NURSE’S SONG

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience

by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807


SONGS OF EXPERIENCE
Introduction William Blake

poèmes – poems
1794

WILLIAM BLAKE
1757-1827

 

NURSE’S SONG

Chanson de Nourrice

Traduction Jacky Lavauzelle

When the voices of children are heard on the green,
Lorsque les voix des enfants sont entendus dans le pré,
And whisperings are in the dale,
Et des chuchotements dans la vallée,
  The days of my youth rise fresh in my mind,
Les jours de ma jeunesse se réveillent fraichement dans mon esprit,
 My face turns green and pale.
Mon visage devient vert et pâle.

**

Then come home, my children, the sun is gone down,
Rentrons à la maison, mes enfants, le soleil est couché,
And the dews of night arise;
Et la rosée de la nuit se pose ;
Your spring and your day are wasted in play,
Votre printemps et votre journée sont gaspillés dans le jeu,
And your winter and night in disguise.
Et votre hiver et votre nuit dans le déguisement.

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************
Nurse’s Song William Blake

INTRODUCTION – Poème Bilingue de William Blake – Poem -1789

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience

SONGS OF INNOCENCE
Introduction William Blake

poèmes – poems
1789

WILLIAM BLAKE
1757-1827

 

INTRODUCTION

Poème – Poem

Traduction Jacky Lavauzelle

Piping down the valleys wild,
Pipant au fond des vallées sauvages
Piping songs of pleasant glee,
Pipant des chansons agréables de joie
On a cloud I saw a child,
Sur un nuage, je vis un enfant.
And he laughing said to me :
Et il me dit en riant :

**

« Pipe a song about a Lamb ! »
« Pipe une chanson sur un Agneau ! »
So I piped with merry chear,
Donc, je pipais avec un entrain joyeux,
 « Piper, pipe that song again ; »
« Pipeur, pipe cette chanson à nouveau ; »
So I piped : he wept to hear.
Ainsi pipai-je : il pleura à l’entendre.

**

« Drop thy pipe thy happy pipe,
 » Pose ton pipeau, ton si joyeux pipeau,
Sing thy songs of happy chear,
Chante tes chansons de joyeuse manière,
So I sung the same again,
Ainsi chantai-je le même refrain à nouveau,
While he wept with joy to hear.
Pendant qu’il pleurait si joyeux de l’entendre.

**

« Piper, sit thee down and write
« Pipeur, assistoi  et écris
In a book that all may read. »
Dans un livre que tous puissent lire. »
 So he vanish’d from my sight,
Alors, il disparu de ma vue.
And I pluck’d a hollow reed,
Et je pris un roseau creux,

**

And I made a rural pen,
Et j’en fis un stylo grossier,
And I stain’d the water clear,
Et j’en teignis l’eau claire,
 And I wrote my happy songs
Et mes chansons joyeuses j’écrivis
Every child may joy to hear.
Que chaque enfant ait la joie d’entendre.

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************
Introduction William Blake

THE GARDEN OF LOVE Blake Texte Bilingue – LE JARDIN D’AMOUR

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience

SONGS OF EXPERIENCE
THE GARDEN OF LOVE William Blake

poèmes – poems
1794

WILLIAM BLAKE
1757-1827

The Garden of Love Blake Le Jardin d'Amour William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française

THE GARDEN OF LOVE
—–
Le Jardin d’Amour

 

I went to the Garden of Love,
Je suis allé au Jardin d’Amour,
And saw what I never had seen:
Et vu ce que je ne l’avais jamais vue :
A Chapel was built in the midst,
Une chapelle était construite en plein milieu,
Where I used to play on the green.
Où j’avais l’habitude de jouer sur la pelouse.

And the gates of this Chapel were shut,
Et les portes de cette chapelle étaient fermées,
And ‘Thou shalt not’  writ over the door;
Et « Tu ne feras pas« , était écrit sur cette porte ;
So I turn’d to the Garden of Love,
Je me suis tourné alors vers le Jardin d’Amour,
That so many sweet flowers bore.
Que tant de fleurs douces décoraient.

And I saw it was filled with graves,
Et je l’ai vu rempli de tombes,
And tomb-stones where flowers should be:
Et de pierres tombales où les fleurs devaient être:
And Priests in black gowns, were walking their rounds,
Et les prêtres en robe noire, déambulaient dans leurs rondes,
And binding with briars, my joys & desires.
En liant avec des ronces, mes joies & mes désirs.

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************
the garden of love blake

THE ANGEL William Blake Texte & Traduction L’ANGE

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience
SONGS OF EXPERIENCE
The ANGEL William Blake

poèmes – poems
1794

WILLIAM BLAKE
1757-1827

The Angel William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française L'ANGE

THE ANGEL
L’Ange

 I dreamt a dream! What can it mean?
Je rêvais un rêve ! Qu’est-ce que cela signifie ?
And that I was a maiden Queen
Et que j’étais une jeune Reine
   Guarded by an Angel mild:
Gardée par un Ange clément :
Witless woe was ne’er beguil’d!
Malheur stupide ne fut jamais séduit !

And I wept both night and day,
Et je pleurais nuit et jour,
And he wiped my tears away;
Et il a essuyé mes larmes ;
   And I wept both day and night,
Et je pleurais jour et nuit,
 And hid from him my heart’s delight.
Et je lui cachais la joie de mon cœur.

So he took his wings, and fled;
Alors il  ouvrit ses ailes, et fuit ;
 Then the morn blushed rosy red.
Puis le matin rougit de rose rougeur.
 I dried my tears, and armed my fears
Je séchais mes larmes et j’armais mes craintes
With ten-thousand shields and spears.
Avec dixmille boucliers et lances.

Soon my Angel came again;
Bientôt mon Ange fut de retour ;
 I was armed, he came in vain;
J’étais armé, il vint en vain;
 For the time of youth was fled,
le temps de la jeunesse avait disparu,
And grey hairs were on my head.        
Et les cheveux gris recouvraient  ma tête.

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
***********************

THE CHIMNEY SWEEPER William Blake Traduction et Texte anglais LE RAMONEUR

The Chimney Sweeper William Blake Le Ramoneur par Thomas Phillips Traduction Artgitato française

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Experience
The Chimney Sweeper William Blake

poèmes – poems

WILLIAM BLAKE
1757-1827

 

THE CHIMNEY SWEEPER

Le Ramoneur
[1794]

****

A little black thing among the snow,
Une petite chose noire dans la neige,
Crying « ‘weep! ‘weep! » in notes of woe!
Pleure : «Ramoneur ! » Ramoneur! « dans des notes de malheur !
« Where are thy father and mother? Say! »–
« Où sont ton père et ta mère ? Dis ! »
« They are both gone up to the church to pray.
« Ils sont tous les deux montés à l’église pour prier.

« Because I was happy upon the heath,
« Parce que j’étais heureux sur la lande,
  And smiled among the winter’s snow,
 Et que je souriais dans la neige de l’hiver,
 They clothed me in the clothes of death,
Ils m’ont habillé avec les vêtements de la mort,
  And taught me to sing the notes of woe.
 Et m’ont appris à chanter ces notes de malheur.

« And because I am happy and dance and sing,
« Et parce que je suis heureux et que je danse et que je chante,
 They think they have done me no injury,
Ils pensent qu’ils ne m’ont fait aucun mal,
  And are gone to praise God and his priest and king,
 Et sont allés à la louange de Dieu et de son prêtre et de son roi,
 Who make up a heaven of our misery. »
Qui constituent un ciel de notre misère « .

*******************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*******************

1795 The Chimney Sweeper William Blake Le Ramoneur Songs of Experience Artgitato Traduction