Archives par mot-clé : sonetto 180

LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 365 (2ème Partie) CANZONIERE – CCCLXV – I’ vo piangendo i miei passati tempi

*

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 365

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 365
CCCLXV
Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

SECONDA PARTE
Deuxième Partie

365/366

I’ vo piangendo i miei passati tempi
Je pleure sur mes jours jadis
i quai posi in amar cosa mortale,
que je passai à aimer chose mortelle,
 senza levarmi a volo, abbiend’io l’ale,
sans m’envoler mais en battant les ailes,
per dar forse di me non bassi exempi.
afin de ne pas donner de moi un exemple pitoyable.

**

Tu che vedi i miei mali indegni et empi,
Toi qui vois mes maux indignes et impies,
Re del cielo invisibile immortale,
immortel et invisible Roi du ciel,
 soccorri a l’alma disvïata et frale,
secours mon âme déviante et frêle,
 e ’l suo defecto di tua gratia adempi:
et remplis son vide de ta grâce :


**

sí che, s’io vissi in guerra et in tempesta,
si j’ai vécu dans la guerre et la tempête,
mora in pace et in porto; et se la stanza
que je meurs en paix et dans le port ; et si le chemin
fu vana, almen sia la partita honesta.
fut vain, qu’au moins le départ fut honorable.

**

A quel poco di viver che m’avanza
Pour ce petit peu de vie qui reste
et al morir, degni esser Tua man presta:
et pour ma mort, daigne me tendre Ta main preste :
Tu sai ben che ’n altrui non ò speranza.
Tu sais bien que d’autrui je n’ai nul espoir.

Pétrarque CANZONIERE Petrarca LE CHANSONNIER (Sommaire)

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 365
le chansonnier Pétrarque Sonnet 365
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

*

LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 180 (Première Partie) CANZONIERE – CLXXX – Po, ben puo’ tu portartene la scorza

*

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 180

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 180
CLXXX

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

180/263

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Po, ben puo’ tu portartene la scorza
Ô Pô, tu peux bien si tu veux m’emporter la peau
di me con tue possenti et rapide onde,
Par tes puissantes et rapides vagues,
 ma lo spirto ch’iv’entro si nasconde
mais mon esprit caché dans mon corps
non cura né di tua né d’altrui forza;
ne se soucie ni de ta force ni de nulle autre ;

**

Io qual senz’alternar poggia con orza
qui sans fioriture se dirige
dritto perl’aure al suo desir seconde,
tout droit  soutenu par son désir de Laure,
battendo l’ali verso l’aurea fronde,
battant ses ailes vers les frondaisons d’or,
 l’acqua e ’l vento e la vela e i remi sforza.
maîtrisant l’eau, le vent, les voiles et les rames.


**

Re degli altri, superbo altero fiume,
Roi de tous les autres, ô superbe fleuve altier,
che ’ncontri ’l sol quando e’ne mena ’l giorno,
qui part vers le soleil nous portant le jour,
e ’n ponente abandoni un piú bel lume,
et l’abandonne au couchant pour une belle lumière,

**

tu te ne vai col mio mortal sul corno;
tu portes mon corps sur tes ondes ;
l’altro coverto d’amorose piume
mais l’esprit recouvert de si tendres plumes
 torna volando al suo dolce soggiorno.
repart en volant à son si doux séjour.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 180
le chansonnier Pétrarque Sonnet 180
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

*