Archives par mot-clé : Sītā

LE PHRA LAK PHRA LAM (ép. 9) VICTOIRE & PAIX

Le Phra Lak Phra Lam
ພຣະລັກພຣະຣາມ

Le Ballet Royal de Luang Prabang

Le Phra Lak Phra Lam Luang Prabang Ballet Royal Artgitato

Episode 9
Les amis récompensés

Victoire
&
Paix

Le déroulé du dernier épisode est le suivant :

Phra Lam a réinstallé Nang Sida sur le trône. L’épouse désavouée a retrouvé son rang. Nang Sida possède souvent un visage blanc à l’image de Sitâ. Laksmana dans de nombreux rites hindous a lui aussi le visage clair contrairement à son frère Râma qui lui a une face noire.

Dans Les Rites des deux-fois-nés, Margaret Sinclair Stevenson évoque en ces termes les mariages hindous qui ne sont jamais sous la protection de Râma et de Sîta : «  Il est intéressant de noter que pas une ne leur souhaite le bonheur de Râma et de Sîta ; en effet, la pauvre Sîta éprouva une terrible infortune causée par la méfiance de son mari, et certains disent aussi que Râma, étant le dieu appelé au moment de la mort, il serait malchanceux d’invoquer son nom à un mariage. » (Chapitre IV, Le mariage, éd. Le Soleil Noir)

Le roi étant bien en place et le couple de nouveau réuni, il est temps de répartir les royaumes et d’accorder des cadeaux aux sujets les plus méritants. La victoire est d’autant plus belle qu’elle récompense les fidélités et les loyautés. « Mieux vaut la paix certaine que la victoire espérée » écrivait Tite-Live ; Phra Lam a été victorieux et il a établi la paix dans son royaume. La plus belle des victoires reste celle que Phra Lam a gagné sur lui-même au chapitre précédent.

Le général des armées de singes, le gardien qui protège des fantômes, fils du Dieu du vent qui rivalise de vitesse avec Garuda, le grand Hanumân, se voit attribuer le royaume d’Ayothaya (à ne pas confondre avec Ayuttaya). Mais celui-ci est heureux de ses victoires et ne demande qu’à construire un nouveau royaume où sa flèche tombera au coeur de la jungle. Il ne souhaite rien prendre qui appartienne déjà à son roi adoré. Ce qui fut accepté par Phra Lam.

Le frère du roi, le valeureux Phra Lak devient le roi de Lomphat.

L’île de Lanka est attribué à Phipek.

La réunification et les nouveaux partages sont enfin fêtés comme il se doit. Tout est bien qui finit bien.

ARTGITATO

 ————————————————————–

 

Le Phra Lak Phra Lam est la version laotienne du Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama)
(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Les principaux personnages de notre épopée sont :

Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Rāma, le frère de Laksmana, devient Phra Lam (ou Phra Ram ພຣະຣາມ)
Hanoumân, « pourvu de grandes mâchoires », le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman

LE PHRA LAK PHRA LAM (ép 8) : LE COMBAT D’UNE FEMME SEULE AU MONDE

Le Phralak Phralam
ພຣະລັກພຣະຣາມ
Episode 8
Nang Sida choisit
l’ordalie par le feu

0

 Le Combat
d’une femme
seule au monde

Le huitième et avant-dernier épisode de l’épopée nous montre le combat de la princesse. Elle est seule au monde. Méprisée et rejetée par son mari. Incomprise de son peuple. Même le frère, Phra Lak, la rejette. Elle décide donc de passer par une épreuve redoutable : l’ordalie. Cette seule épreuve lui permettra de retrouver sa place au cœur de son mari, de son peuple et de son royaume.

Le déroulé de cette partie est le suivant :

Après la crise de jalousie de Phra Lam, Nang Sida se retrouve seule, atterrée. Elle cherche alors le soutien de son frère Phra Lak, qui le lui refuse. Désespérée, elle décide de se soumettre au jugement de dieu, l’ordalie par le feu. Ainsi pourrait-elle par cette épreuve montrer à toutes et à tous son innocence.

Ainsi monta-t-on un bûcher à proximité du palais.  

La version de Luang Prabang parle de Nang Sida pénétrant le bûcher en flamme. Les trois sages qui suivent l’épreuve attendent que les flammes cessent au milieu d’une foule émue et trouvent au milieu du brasier Nang Sida intacte et sans aucunes brûlures.

Une autre version parle de l’intervention du Dieu du Feu. Celui-ci intervient en éteignant par une pluie soudaine le feu du bûcher.

Nang Sida sort donc victorieuse de l’épreuve du feu : elle est innocente. Toute la foule, impressionnée par sa force morale, est désormais derrière elle et la soutient.

Phra Lam, rassuré sur les actions de sa femme, se jette à ses pieds et la positionne à ses côtés sur le trône.

ARTGITATO

——————————————————————

 Le Phra Lak Phra Lam est la version laotienne du Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama).
(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Les Principaux Personnages de l’épopée :

Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Rāma, le frère de Laksmana, devient Phra Lam (ou Phra Ram ພຣະຣາມ)
Hanoumân, « pourvu de grandes mâchoires », le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman

LE PHRA LAK PHRA LAM (ép. 7) LES BLESSURES INTERIEURES

Le Phralak Phralam
ພຣະລັກພຣະຣາມ

Episode 7
Le retour de Nang Sida
au Palais d’Hanoumân

Les Blessures

intérieures

Ballet Royal Phra Lak Phra Lam Ramayana Laos Artgitato

« La jalousie est un monstre qui s’engendre lui-même et naît de ses propres entrailles » (William Shakespeare). Le roi Hanoumân n’a pas besoin d’Iago. La jalousie monte tout le long de l’épisode pour atteindre son paroxysme avec l’arrivée de la princesse dans son palais. Le doute s’installe rapidement dans son esprit. La guerre terminée décrite dans l’épisode précédent se déroule désormais dans la tête du roi. Elle sera presqu’aussi violente. Mais pour le moment pas de pont entre Nang Sida et Hanoumân. Ce dernier l’a détruit ponton après ponton.

  Voici le déroulé du septième épisode :

Ballet Royal Phra Lak Phra Lam Ramayana Laos Artgitato 1Thotsokan (Rāvaṇa dans le Ramayana, Hapkhanasuan ou Phimmachak au Laos), roi des Rakshasas, est donc terrassé sur son île de Lanka. Il est remplacé par Phipek par le roi Phra Lam.

Nang Sida bien que libérée est restée sur Lanka. Par l’entremise du général Hanoumân, Phra Lam apprend que celle-ci se morfond. Il demande alors à Phipek de la ramener dans son palais. Plus rien ne doit entraver son bonheur. La route est libre et le pays en paix.

Nang Sida heureuse de retrouver son mari, prépare son voyage et s’empresse de partir avec Phipek sur son palanquin princier.

Ballet Royal Phra Lak Phra Lam Ramayana Laos Artgitato 2

Cependant, la jalousie rongeait Phra Lam. Pendant la longue absence et la captivité, Nang Sida avait pu le tromper. Il en était persuadé maintenant. Et comme le disait de Miguel De Unamuno : «  la jalousie est mille fois plus terrible que la faim, car c’est une faim spirituelle. » Et cette faim s’accroissait  de jour en jour, prenant l’effet d’une maladie.

Le flot du poison se déverse sur Nang Sida dès son arrivée au Palais de Phra Lam. Comme un fou, et en plein désespoir, Phra Lam ne peut plus se contenir. Si bien que la foule présente pour fêter triomphalement son entrée, se retire, mal à l’aise.

Le couple seul sur le champ de gloire devenu champ de bataille est à terre. L’heure de la reconstruction et du rapprochement n’a pas encore sonné.

 ARTGITATO

 —————————————

Le Phra Lak Phra Lam est la version laotienne du Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama)
(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Ballet Royal Phra Lak Phra Lam Ramayana Laos Artgitato 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Phra Lak Phra Lam Le Ballet Royal Luang Prabang Laos ARTGITATO

Les Principaux Personnages de l’épopée sont :

Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Rāma, le frère de Laksmana, devient Phra Lam (ou Phra Ram ພຣະຣາມ)
Hanoumân, « pourvu de grandes mâchoires », le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman

Ballet Royal Phra Lak Phra Lam Ramayana Laos Artgitato 5

LE PHRA LAK PHRA LAM (ép. 6) LE CŒUR ANEANTI & LE CŒUR LIBERE

Le Phralak Phralam
ພຣະລັກພຣະຣາມ

Episode 6
LA LIBERATION DE NANG SIDA

 Le Cœur anéanti
&
Le Cœur libéré

Le Phralak Phralam Luang Prabang Artgitato 1

Le sixième épisode se structure sur ce parallèle qui deviendra une opposition : les deux cœurs des protagonistes Hanoumân et Thotsokan sont exilés. Celui du premier est celui de l’amour, de l’altruisme. Son cœur n’est autre que la princesse Nang Sida, si proche de lui, mais éloigné par ce combat qui va se livrer. Les deux cœurs se retrouveront. Ils seront désormais unis. L’autre, celui de Thotsokan, est éloigné dans une grotte. Il est sans cœur. Il est l’égoïsme pur qui a provoqué cette guerre pour son unique plaisir personnel. Il retrouvera son cœur disloqué et anéanti. Il en mourra.

 Voici le déroulé de ce sixième épisode :

Thotsokan (Rāvaṇa dans le Ramayana, Hapkhanasuan ou Phimmachak au Laos), roi des Rakshasas, le roi des Géants est sur le pied de guerre. Il attend Phra Lam, le général Hanoumân et la horde de singes lancée sur le pont qui relie enfin le continent et l’île de Lanka.

Thotsokan attend confiant le début du combat. D’une part parce que ses soldats sont des géants assoiffés de sang et qu’il est au sens propre comme au sens figuré, sans cœur. Celui-ci a été déposé au fond d’une grotte dans l’île. Il est donc immortel. Le combat promet d’être impitoyable. Il s’en réjouit déjà.
Cependant, Hanoumân qui n’est pas naît de la dernière pluie, connaît son histoire et, avant de livrer le combat, part à la recherche de la cachette. Il parvient enfin à le trouver et le ramène devant ses troupes.
Avant de commencer les hostilités, Hanoumân montre le cœur à Thotsokan et le brise devant lui. Celui-ci, marqué par cet événement, se lance toutefois totalement dans le combat. Celui-ci, le cœur brisé, ne semblant pas défaillir, Phra Lam lance une flèche sur le cœur à terre. La flèche qui atteint sa cible a pour résultat directement l’effondrement de Thotsokan. La victoire est là. Phra Lam et Hanoumân ressortent victorieux.

Phra Lam est porté triomphalement jusqu’au palais où l’attend Nang Sida. Une Nang Sida, une princesse outragée, une princesse martyrisée mais une princesse libérée.

ARTGITATO

——————-

Le Phra Lak Phra Lam est la version laotienne du Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama).
(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Les Principaux Personnages de l’épopée sont les suivants  :

Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Rāma, le frère de Laksmana, devient Phra Lam (ou Phra Ram ພຣະຣາມ)
Hanoumân, « pourvu de grandes mâchoires », le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman

LE PHRA PLAK PHRA LAM (ép 5) LA SYMBOLIQUE DU PONT

Le Phralak Phralam
ພຣະລັກພຣະຣາມ
Episode 5
La construction du pont

La Symbolique
du pont

Le Phra Lak Phra Lam Argitato Luang Prabang 1

Le pont symbolise ce qui relie. C’est la force d’Hanoumân. Le pont le reliera à la princesse Sida prisonnière. La séduction permettra de relier Hanouman aux filles du roi des mers. Contrairement à Thotsakan qui s’isole dans son île, puis s’isole encore un peu plus en bannissant Phiphek.

Le pont symbolise le passage de deux états ; l’avant, celui de la séparation et de l’emprisonnement et l’après, les retrouvailles et la liberté retrouvée.

Comme chez Freud, le pont représente l’élément mâle et viril. Il est représenté par le général et son armée de singes. La mer, elle, représente l’élément féminin et maternel ; ce sont ici les princesses.

Le personnage d’Hanoumân prend plus d’épaisseur encore ici avec ce qu’il faut de force et de poigne pour diriger une armée et ce qu’il faut de douceur pour séduire. Comme le dit un proverbe chinois : « la valeur d’un général réside dans sa stratégie, non dans son courage. »

Le Phra Lak Phra Lam Argitato Luang Prabang 2

Voici le déroulé de ce cinquième épisode :

Thotsokan (Rāvaṇa dans le Ramayana, Hapkhanasuan ou Phimmachak au Laos), roi des Rakshasas, le roi des Géants aux ongles venimeux et adorateurs de chairs humaines et de cadavres, roi aux dix têtes et vingt bras, sur son île de Lanka, fait un rêve étrange qu’il ne comprend pas. Il appelle Phiphek pour que celui-ci interprète ses rêves. Comme Cassandre, elle dit la vérité qui offusque notre roi qui la chasse alors de son île.

De l’autre côté, les singes continuent la création du pont qui leur permettra de les relier à Lanka et d’attaquer les Raksharas. Mais la construction fait tellement de bruit, qu’elle dérange dans les profondeurs de l’océan, le roi Sakhala (Nagaraja = Roi des Serpents), roi des médiateurs entre le Ciel et la Terre, les fameux Nâga (नाग « Serpent »), incarnations de Vishnu. Le roi envoie ses filles, dont la princesse Massa, voir ce qui se passe au-dessus de si bruyant. Elle se transforme alors en poisson afin de passer inaperçue.

Les filles détruisirent si bien l’ouvrage que l’avancée du pont s’en trouvait compromise. Hanoumân décide alors de plonger la tête sous l’eau et découvre les « poissons » de Sakala œuvrer énergiquement à la destruction de son ouvrage. Sans lutter et avec sa seule beauté, Hanoumân séduisit les belles nymphes.

L’ouvrage put enfin se terminer. Hanoumân décide alors de faire fondre ses troupes sur Lanka afin de délivrer la belle Nang Sida prisonnière.

ARTGITATO

Le Phra Lak Phra Lam Argitato Luang Prabang 3

————————————————————-

 En quelques mots

Le Phra Lak Phra Lam :

Le Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama) version laotienne.

(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Les Principaux Personnages de l’épopée :

Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Rāma, le frère de Laksmana, devient Phra Lam (ou Phra Ram ພຣະຣາມ)
Hanoumân, « pourvu de grandes mâchoires », le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman

LE PHRA LAK PHRA LAM (ép. 4) LA QUESTION DES LIMITES

Le Phralak Phralam
ພຣະລັກພຣະຣາມ

Episode 4
L’arrivée d’Hanoumân
sur Lanka
& la rencontre
avec Nang Sida

Le Phra Lak Phra Lam Argitato Luang Prabang 2

Le Phra Lak Phra Lam Argitato Luang Prabang

 La Question
des limites

Les limites sont le thème central qui articule cette partie. La limite entre le continent et Lanka. La limite du pouvoir des singes qui sont obligés de construire un pont afin d’aller combattre sur Lanka. Les limites que fixent Nang Sida à Thotsakan, qu’il n’arrive pas à dépasser. Les limites de l’action d’Hanoumân sur la décision de Nang Sida de revenir par les airs. Les limites des gardiens comme les gardiens des mers qui ne gardent pas grand-chose, ni les mers ni le passage vers Lanka.

Le résumé de l’épisode :

Hanoumân s’envole vers l’île de Lanka en laissant ses troupes de singes à terre, toujours affairés à construire le pont qui reliera le continent et Lanka. Il débarque sur l’île de Phixay Longka. Il se fait attaqué par Samouthone, la gardienne des mers. Hanoumân en sort vainqueur après un combat d’une extrême violence ou Samouthone en sort disloqué.

Il arrive alors sur l’île de Lanka et se dirige vers le palais où est retenu Nang Sida. La princesse n’ayant toujours pas cédé aux vives demandes de Thotsakan  (Hapkhanasouane).

Hanoumân réussit à rencontrer la princesse. Il lui livre son intention de la délivrer en lui montrant le bijou prêté par son mari Phra Lam.

La princesse refuse sa proposition et souhaite que son mari vienne lui-même la délivrer. Hanoumân repart donc vers le palais de Phra Lam. En partant de l’île, il en profite pour brûler une partie des bâtiments.

 Le Phra Lak Phra Lam Argitato Luang Prabang 3

Le Phra Lak Phra Lam :

Le Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama) version laotienne.

(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Les Principaux Personnages :

Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Rāma, le frère de Laksmana, devient Phra Lam (ou Phra Ram ພຣະຣາມ)
Hanoumân, « pourvu de grandes mâchoires », le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman.

ARGITATO

LE PHRA LAK PHRA LAM (ép 3) L’INATTEIGNABLE CIBLE

Le Phralak Phralam
ພຣະລັກພຣະຣາມ

Le Phralak Phralam ARTGITATO Luang Prabang 3

Episode 3 :
Hanoumân à la recherche de Nang Sida

 L’Inatteignable
cible

Le troisième épisode est placé sous le signe du ratage. Les stratégies font long feu.

Phra Lam n’arrive toujours pas à retrouver la belle princesse Nang Sida.
Les troupes de singes menées par le brave et valeureux Hanoumân n’arrive pas à atteindre Lanka. Le vieux et sage oiseau bleu rate inlassablement les singes qu’il essaie d’attraper.

Il s’agit d’un ratage généralisé. Et notre Thotsakan, pendant ce temps, profite de son île et de la présence de Nang Sida.

Voici le déroulé du troisième épisode :

Depuis plusieurs mois la princesse Nang Sida a été enlevée par Thotsakan et reste introuvable. Phra Lam demande à Hanoumân et son armée de singe de partir sur l’île de Lanka où elle se trouve captive.

La mer empêche les troupes de continuer et ils se retrouvent dans l’obligation de se reposer dans l’île de l’oiseau rouge, Samphathy, frère de l’oiseau bleu de l’épisode précédent, Sadayou.Le Phralak Phralam ARTGITATO Luang Prabang 2

L’oiseau qui voit son espace envahit attaque les singes, mais fait face aux généraux de, Ongkhot et Somphouphanh. Cependant, Hanoumân cherche à négocier avec l’oiseau rouge en lui contant l’histoire de son frère tué des mains de Thotsakan.

Malgré son grand âge de 60.000 ans, Samphathy accepte pour venger son frère de le guider par les airs sur l’île de Lanka afin d’y retrouver Nang Sida.

……………………………………………….

 Le Pha Lak Phra Ram :

Le Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama) version laotienne.

(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Les principaux personnages :

Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.

Le Phralak Phralam ARTGITATO Luang Prabang 1
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Rāma, le frère de Laksmana, devient Phra Lam (ou Phra Ram ພຣະຣາມ)
Hanoumân, « pourvu de grandes mâchoires », le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman.

 

ARTGITATO

LE PHRA LAK PHRA LAM (ép 2) LA NAÏVETE ABSOLUE DES DIEUX

Le Phralak Phralam
ພຣະລັກພຣະຣາມ
Episode 2
 L’Enlèvement de Nang Sida

 Le Ballet Phra Lak Phra Lam ARTGITATO 2

La Naïveté absolue
des Dieux

Le Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama) version laotienne.
(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Rāma, le frère de Laksmana, devient Phra Lam (ou Phra Ram ພຣະຣາມ)
Hanouman, le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman

 Le Ballet Phra Lak Phra Lam ARTGITATO 1

Le second épisode marque encore la faiblesse de nos dieux. Nous avons les deux frères héros de notre épopée, Phra Lak et Phra Lam qui n’est autre que Rāma lui-même avec en prime Nang Sida, le symbole même de la culture qui oublie qu’elle détient une bague d’invincibilité. Les trois sont émerveillés par un cerf en or et s’éparpillent dans la forêt obscure. Le champ est libre pour les deux frères machiavéliques que sont Thotsakan et Malit. Plus malins que les deux premiers, ils captureront Nang Sida..

Le déroulé de cet épisode :

Le bouillant et truculent Thotsakan, non content d’avoir subtilisé Nang Uma au dieu Phra In, s’entiche de posséder désormais Nang Sida. Il en parle à son frère Malit et évoque le souhait de l’enlever dans la forêt qui jouxte le domaine de Phralam.  Bien entendu, c’est son frère qui s’y colle.

Nous voilà  dans la forêt. Malit qui aperçoit un groupe formé de Phralam, Phralak et de Nang Sida, se transforme en un cerf d’or éclatant. Nang Sida est émerveillée par tant de beauté et de grâce qu’elle demande à Phralam de le capturer. Phralam en essayant de le prendre s’enfonce dans la forêt et s’écarte des deux autres.

Un cri inquiétant brise le silence de la forêt, qui inquiète Nang Sida qui pense qu’il s’agit sûrement de Phralam. Avant de la quitter pour porter secours à Phralam, Phralak trace un cercle autour de Nang Sida pour éloigner les mauvais esprits et la protéger. Nang Sida le rassure en lui affirmant qu’elle ne sortira pas du cercle et qu’elle attendra son retour.

Jacky Lavauzelle

Le Ballet Phra Lak Phra Lam ARTGITATO 3

LE PHRA LAK PHRA LAM (ép 1) L’IMPUISSANCE DES SOMMETS

Le Phra Lak Phra Lam
ພຣະລັກພຣະຣາມ

Ballet Royal Phralak Phralam Luang Prabang Artgitato 3

 L’IMPUISSANCE
DES SOMMETS

 Représentation par le Ballet Royal Phralak Phralam de Luang Prabang (Laos)

Le Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama) version laotienne.
(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Ballet Royal Phralak Phralam Luang Prabang Artgitato 1Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Hanouman, le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman

Episode 1 : Le pèlerinage au Mont Meru (मेरु) Destruction et reconstruction

Il est question ici, au milieu de la grandeur des dieux et de la grandeur des lieux, de l’impuissance. Plus que de force et de super pouvoir. Les petits se prennent pour des géants et les dieux se font avoir par les hommes.

L’impuissance règne dans tout le premier épisode de notre Phra Lak Phra Lam. De l’impuissance qu’a le géant à maîtriser sa force devant un lézard si menu, faible et pacifique. L’impuissance du dieu à reconstruire lui-même son temple et sa montagne. L’impuissance du candidat à la reconstruction qui ne peut rien sans l’aide du dieu lui-même. L’impuissance du dieu enfin et encore devant le choix diabolique du candidat qui vient lui prendre sa femme.

Ballet Royal Phralak Phralam Luang Prabang Artgitato 2Derrière la violence est toujours sous-jacente, comme action compensatrice et libératrice.

Voici le déroulé de cet épisode :

Le pèlerinage du géant Virayou au temple Phra In, dieu de la richesse et Roi des dieux, qui se situe au sommet du Mont Meru, lieu haut de 450 000 kilomètres, composé de cinq pics, domaine des dieux. Le géant émerveillé par la beauté du site, se met à prier devant chaque sommet. L’évocation d’une telle splendeur est mal interprétée par un lézard qui pense que de telles louanges lui sont adressées. Gonflé par de si beaux compliments, il interrompt la prière de notre géant ; ce qui a pour conséquence funeste de le mettre dans une énorme colère. En lançant son collier magique, il le rate, mais détruit le temple et le sommet de la montagne. Dépité et honteux, il préfère toutefois fuir plutôt que d’affronter la vengeance impitoyable de Phra In.Ballet Royal Phralak Phralam Luang Prabang Artgitato 4 Celui-ci, en arrivant sur les lieux et en observant un tel désastre, appelle le général  Chitabouth. Une récompense sera offerte à quiconque reconstruira le sommet de la montagne et son temple.

C’est Thotsakan qui se présente, motivé par la récompense de pouvoir exaucer le plus fou ses désirs. Après de nombreux échecs, Phra In lui conseille alors de s’aider des divinités représentants les quatre points cardinaux. Avec ce conseil et les prières qui s’ensuivirent, la reconstruction se réalise.

Il choisit alors pour récompense la femme-même de Phra In, Nang Uma. Malgré les propositions de quatre magnifiques Apsaras, nymphes célestes d’une grande beauté, celles qui glissent sur l’eau et qui sont naît du barattage de la Mer de lait »,  Thosakan reste sur son choix initial au grand désarroi de Phra In.

ARTGITATO