Archives par mot-clé : sintra

LES ADIEUX A SINTRA ET AU TAGE- OS LUSIADAS V-3 – LES LUSIADES – LUIS DE CAMOES – Já a vista pouco e pouco se desterra

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-3 LES LUSIADES V-3
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

**

*********************


« Já a vista pouco e pouco se desterra
« Déjà la vue peu à peu se détournait
Daqueles pátrios montes que ficavam;
Des montagnes de ce pays ;
Ficava o caro Tejo, e a fresca serra
Sur le cher Tage, et sur la fraîche colline
De Sintra, e nela os olhos se alongavam.
De Sintra, se concentraient nos yeux.
Ficava-nos também na amada terra
Nous laissions aussi sur cette terre bien-aimée
O coração, que as mágoas lá deixavam;
Le cœur que nos peines conservaient ;
E já depois que toda se escondeu,
Et après que tout ça eut disparu,
Não vimos mais enfim que mar e céu.
Rien que la mer et le ciel nous avons vu


***************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

LUIS DE CAMOES OS LUSIADAS III-56 LES LUSIADES

*Luís de Camões Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-56 LES LUSIADES III-56
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES III-56

OS LUSIADAS III-56

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT III
Canto Terceiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 56
Strophe 56

III-56

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******

Luís de Camões Os Lusiadas
OS LUSIADAS III-56
LES LUSIADES III-56

 *****

Précisions historiques

Camoes a évoqué du verset 42 au verset 54 la bataille d’Ourique qui sera gagné par le premier roi de Portugal sous le nom d’Alphonse Ier – Alfonso I – Afonso Henriques (1109 Guimarães /Viseu-1185  Coimbra) –
Alfonso sera couronné roi de Portugal en 1139 après la bataille d’Ourique.
Dans le sonnet, Camoes évoque la séquence suivante à partir de la bataille de Leiria. Cette bataille n’a pas la même portée symbolique d’Ourique qui méritait une dizaine de sonnets, il s’agissait de la Grande Victoire, grão vitória. Nous nous trouvons à 7 kilomètres du Campo de Ourique. Nous sommes ici à la limite entre le nouveau royaume et les possessions des musulmans Almohades. D’où les premiers vers de Camoes sur la conquête récente de la ville par les Mahométans. Paio Guterres da Cunha, un noble portugais, se fera remarquer à plusieurs reprises dans la défense du château de Leiria Nous le retrouverons aussi dans le siège par les maures de Lisbonne.
Les autres villes citées dans le sonnet 55 sont Arronches, petite ville de l’Alentejo, située à proximité de l’actuelle frontière avec l’Espagne et Scabelicastro – nommée Scalabis par les Romains, puis Shantarin par les Maures – s’appelle aujourd’hui Santarém et se trouve au nord de Lisbonne, dans le Ribatejo.
Sonnet 56, Alphonse Ier continue ses conquêtes avec Sintra et Mafra situées à une vingtaine de kilomètres au nord de Lisbonne. Sintra tombe en 1147. Les Monts de Sintra sont nommés les Montagnes de la Lune, serras da Lua ; lien fait entre Sintra et Cynthie. Cynthie est associée à Diane, la déesse de la Lune (Première Encyclopédie – Diderot – 1751 – Tome 4 : CYNTHIUS & CYNTHIA, surnoms d’Apollon & de Diane, ainsi appelés du mont Cynthie situé au milieu de l’île de Délos où ils avoient pris naissance.)

Jacky Lavauzelle
Camoes Les Lusiades

******

« A estas nobres vilas sometidas,
« A ces nobles villes conquises,
Ajunta também Mafra, em pouco espaço,
 Il ajoute aussi Mafra, à proximité,
E nas serras da Lua conhecidas,
Et dans les montagnes de la Lune réputées,
Sojuga a fria Sintra o duro braço;
Son bras rigide subjugue la fraîche Sintra ;
Sintra, onde as Naiades, escondidas
Sintra, où les Naïades, cachées
Nas fontes, vão fugindo ao doce laço,
 Dans les sources, fuyant les douces entraves,
Onde Amor as enreda brandamente,
 Que l’Amour enchevêtre doucement,
Nas águas acendendo fogo ardente.
 Dans les eaux s’embrasent en un feu brûlant.

********

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Luís Vaz de Camões Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-56 CAMOES LUSIADES III-56
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LUIS DE CAMOES OS LUSIADAS LES LUSIADES