Archives par mot-clé : seconda parte

BEAUTÉ & HONNÊTETÉ : LES DEUX ENNEMIES – LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 297 (2ème Partie) CANZONIERE – CCXCVII – Bellezza et Honestà

***********

 

*

FRANCESCO PETRARQUE CHANSONNIER

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

Canzoniere Petrarca 
Sonetto 297

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 297
CCXCVII
Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

 

SECONDA PARTE
Deuxième Partie

297/366

 

*




Due gran nemiche inseme erano agiunte,
Deux grandes ennemies ensemble se sont associées,
Bellezza et Honestà, con pace tanta
Beauté et honnêteté, avec tant de paix
che mai rebellïon l’anima santa
que pas une seule rébellion cette âme sainte*
non sentí poi ch’a star seco fur giunte;
ne ressentit tant qu’elles étaient avec elle ;

[*Laure]

*

et or per Morte son sparse et disgiunte:
et maintenant par la mort, elles sont dispersées et disjointes :
l’una è nel ciel, che se ne gloria et vanta;
L’une est au ciel, qui s’en glorifie et s’en vante ;
l’altra sotterra, che ‘ begli occhi amanta,
L’autre est sous terre, qui pare les beaux yeux,
onde uscîr già tant’amorose punte.
d’où tant de flèches amoureuses naquirent.

*

L’atto soave, e ‘l parlar saggio humile
Les douces actions, l’humble discours sage
che movea d’alto loco, e ‘l dolce sguardo
qui arrivait d’un haut lieu, et le doux regard
che piagava il mio core (anchor l’acenna),
qui tourmentait mon cœur (et même encore),

*

sono spariti; et s’al seguir son tardo,
sont partis ; et si je la suis difficilement,
forse averrà che ‘l bel nome gentile
peut-être que ce joli nom gentil
consecrerò con questa stanca penna.
Sera consacré par cette plume lasse.

*************

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 297
le chansonnier Pétrarque Sonnet 297
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE CHANSONNIER

*

LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 330 (2ème Partie) CANZONIERE – CCCXXX -Quel vago, dolce, caro, honesto sguardo

*

FRANCESCO PETRARQUE CHANSONNIER

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 330

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 330
CCCXXX
Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

SECONDA PARTE
Deuxième Partie

330/366

Quel vago, dolce, caro, honesto sguardo
Ce regard vague, doux, cher et honnête
dir parea: – To’ di me quel che tu pôi,
paraît dire : « De moi prends ce que tu peux,
ché mai piú qui non mi vedrai da poi
car ici-bas tu ne me verras plus jamais 
   ch’avrai quinci il pe’ mosso, a mover tardo. –
dès qu’ailleurs tes pas t’auront porté. »

**

Intellecto veloce piú che pardo,
Intellect plus véloce que le léopard,
pigro in antivedere i dolor’ tuoi,
paresseux à anticiper tes douleurs,
 come non vedestú nelli occhi suoi
comment n’as-tu pas vu dans ses yeux
quel che ved’ora, ond’io mi struggo et ardo?
ce que tu vois désormais, qui me touche et me brûle ?


**

Taciti sfavillando oltra lor modo,
Muets étincelants au-delà de leur route,
dicean: – O lumi amici che gran tempo
disaient : « Ô lumières amicales pendant longtemps
con tal dolcezza feste di noi specchi,
avec douceur firent de nous des miroirs,  

**

il ciel n’aspetta: a voi parrà per tempo;
Maintenant ciel nous attend : cela vous semblera prématuré ;
ma chi ne strinse qui, dissolve il nodo,
mais celui qui nous lia, ici dissout le nœud,
  e ‘l vostro per farv’ira, vuol che ‘nvecchi. –
et, pour votre peine, veut que le vôtre vieillisse. »

*****************

Pétrarque CANZONIERE Petrarca LE CHANSONNIER (Sommaire)

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 330
le chansonnier Pétrarque Sonnet 330
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE CHANSONNIER

*

LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 365 (2ème Partie) CANZONIERE – CCCLXV – I’ vo piangendo i miei passati tempi

*

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 365

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 365
CCCLXV
Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

SECONDA PARTE
Deuxième Partie

365/366

I’ vo piangendo i miei passati tempi
Je pleure sur mes jours jadis
i quai posi in amar cosa mortale,
que je passai à aimer chose mortelle,
 senza levarmi a volo, abbiend’io l’ale,
sans m’envoler mais en battant les ailes,
per dar forse di me non bassi exempi.
afin de ne pas donner de moi un exemple pitoyable.

**

Tu che vedi i miei mali indegni et empi,
Toi qui vois mes maux indignes et impies,
Re del cielo invisibile immortale,
immortel et invisible Roi du ciel,
 soccorri a l’alma disvïata et frale,
secours mon âme déviante et frêle,
 e ’l suo defecto di tua gratia adempi:
et remplis son vide de ta grâce :


**

sí che, s’io vissi in guerra et in tempesta,
si j’ai vécu dans la guerre et la tempête,
mora in pace et in porto; et se la stanza
que je meurs en paix et dans le port ; et si le chemin
fu vana, almen sia la partita honesta.
fut vain, qu’au moins le départ fut honorable.

**

A quel poco di viver che m’avanza
Pour ce petit peu de vie qui reste
et al morir, degni esser Tua man presta:
et pour ma mort, daigne me tendre Ta main preste :
Tu sai ben che ’n altrui non ò speranza.
Tu sais bien que d’autrui je n’ai nul espoir.

Pétrarque CANZONIERE Petrarca LE CHANSONNIER (Sommaire)

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 365
le chansonnier Pétrarque Sonnet 365
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE SONNETS

*