Archives par mot-clé : relatio curiæ romanæ

Palazzaccio – PALAZZO DI GIUSTIZIA – Palais de Justice – CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE – Cour Suprême de Cassation – PIAZZA DEI TRIBUNALI

ROME – ROMA
La città eterna

Armoirie de Rome

——-

Flag_of_Lazio

PALAZZO DI GIUSTIZIA
Palais de Justice
CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE
Cour Suprême de Cassation
PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma 1 ROMAGNOSI PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio


PIAZZA DEI TRIBUNALI
Place du Tribunal

PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma 10 ROMAGNOSI PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio

Palazzaccio
*************

PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma 5 PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio

INAUGURATION DU BÂTIMENT
11 Janvier 1911
PRESENCE DE VICTOR-EMMANUEL III
VITTORIO EMANUELE III

Victor_Emmanuel_III Victor-Emmanuel III Vittorio Emanuele III

Il Palazzo di Giustizia
edificio giudiziario di Roma
piazza Cavour, nel rione Prati

Piazza Cavour Place Cavour Rome Roma artgitato 92 Palazzo di Giustizia Piazza Cavour Place Cavour Rome Roma artgitato 91 Palazzo di Giustizia Piazza Cavour Place Cavour Rome Roma artgitato 9 Palazzo di Giustizia Piazza Cavour Place Cavour Rome Roma artgitato 12 Monumento a Cavour

VUE GENERALE DE LA COUR SUPRÊME DE CASSATION
Corte suprema di cassazione
Piazza dei Tribunali
Place du Tribunal

PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE Piazza dei Tribunali 3  PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma 1
******************
CICERON
Marcus Tullius Cicero
106 -43 av. J.-C.

PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma CICERON PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio

« Le genre démonstratif comporte toutes les richesses & toute la magnificence de l’art oratoire. Ciceron dit à cet égard que l’orateur, loin de cacher l’art, peut en faire parade, & en étaler toute la pompe ; mais il ajoute en même tems qu’on doit user de réserve & de retenue ; que les ornemens qui sont comme les fleurs & les brillans de la raison, ne doivent pas se montrer par-tout, mais seulement de distance en distance. Je veux, dit-il, que l’orateur place des jours & des lumieres dans son tableau ; mais j’exige aussi qu’il y mette des ombres & des enfoncemens, afin que les couleurs vives en sortent avec plus d’éclat. Habeat igitur illa in dicendo admiratio ac summa laus, umbram aliquam ac recessum, quo magis, id quod erit illuminatum, extare atque eminere videatur. Orat. n°. 38.  »
MALLER, MARMONTEL, BOUCHER D’ARGIS
L’ENCYCLOPEDIE – 1ère édition
Tome 4 – 1751

******************
Salvio Giuliano
Salvius Julianus
115-148
PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma Salvio Giuliano ROMAGNOSI PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio

*******************
CRASSUS
Licinio Grasso
Marcus Licinius Crassus
115-53 av. J.-C.
PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma Crassus licinio Crasso marcus licinius Crassus PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio

« Il y a cependant en cela plutôt matière à louer Nicias qu’à blâmer Crassus. L’un avait l’expérience et faisait le raisonnement d’un prudent capitaine ; et il ne se laissa point séduire par les fausses espérances de ses concitoyens, mais il se refusa, il renonça à conquérir la Sicile. Crassus, en entreprenant la guerre des Parthes, eut tort de la traiter comme œuvre d’une exécution très-facile. Mais il aspirait à un but plein de grandeur. César subjuguait l’Occident, les Celtes, les Germains, la Bretagne ; lui, il s’en allait pousser son cheval vers l’aurore et la mer de l’Inde, et faire la conquête de l’Asie. Pompée avait aspiré à cette conquête, et Lucullus l’avait entreprise : c’était des hommes d’un naturel doux ; ils conservèrent leur bonté envers tout le monde, quoiqu’ils eussent les mêmes projets que Crassus, et que leur but fût le même…
Quant à la mort de l’un et de l’autre, celle de Crassus n’a rien de blâmable. Il ne s’est pas rendu ; il n’a pas été enchaîné, objet des sarcasmes des vainqueurs : il ne fit que céder aux exigences de ses amis, et il périt victime d’ennemis sans foi. Nicias, au contraire, dans l’espoir de conserver une vie honteuse et déshonorée, se rendit aux ennemis, et ajouta ainsi à l’ignominie de sa mort. »
VIES DES HOMMES ILLUSTRES
PLUTARQUE
Traduction Alexis Pierron
Charpentier 1853


*******************

Giambattista Vico
Giovan Battista Vico
1668-1744
Giovan_Battista_Vico
PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma Giambattista Vico Giovan Battista Vico PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio

« Dans la rapidité du mouvement critique imprimé à la philosophie par Descartes, le public ne pouvait remarquer quiconque restait hors de ce mouvement. Voilà pourquoi le nom de Vico est encore si peu connu en deçà des Alpes. Pendant que la foule suivait ou combattait la réforme cartésienne, un génie solitaire fondait la philosophie de l’histoire. N’accusons pas l’indifférence des contemporains de Vico ; essayons plutôt de l’expliquer, et de montrer que la Science nouvelle n’a été si négligée pendant le dernier siècle que parce qu’elle s’adressait au nôtre…
Ce but dont nous approchons tous les jours, le génie prophétique de Vico nous l’a marqué longtemps d’avance. Son système nous apparaît, au commencement du dernier siècle, comme une admirable protestation de cette partie de l’esprit humain qui se repose sur la sagesse du passé, conservée dans les religions, dans les langues et dans l’histoire, sur cette sagesse vulgaire, mère de la philosophie et trop souvent méconnue d’elle…
Néanmoins on aurait peine à comprendre ce phénomène, si Vico lui-même ne nous avait fait connaître quels travaux préparèrent la conception de son système (Vie de Vico, écrite par lui-même). Les détails que l’on va lire sont tirés de cet inestimable monument ; ceux qui ne pouvaient entrer ici ont été rejetés dans l’appendice du Discours.
Jean-Baptiste Vico, né à Naples, d’un pauvre libraire, en 1668, reçut l’éducation du temps : c’était l’étude des langues anciennes, de la scolastique, de la théologie et de la jurisprudence. Mais il aimait trop les généralités pour s’occuper avec goût de la pratique du droit. Il ne plaida qu’une fois, pour défendre son père, gagna sa cause, et renonça au barreau ; il avait alors seize ans. Peu de temps après, la nécessité l’obligea de se charger d’enseigner le droit aux neveux de l’évêque d’Ischia. Retiré pendant neuf années dans la belle solitude de Vatolla, il suivit en liberté la route que lui traçait son génie, et se partagea entre la poésie, la philosophie, la jurisprudence. Ses maîtres furent les jurisconsultes romains, le divin Platon, et ce Dante avec lequel il avait lui-même tant de rapports par son caractère mélancolique et ardent. On montre encore la petite bibliothèque d’un couvent où il travaillait, et où il conçut peut-être la première idée de la Science nouvelle… »
Discours sur le Système et la Vie de Vico

Giambattista Vico
Œuvres complètes de J. Michelet
Traduction par Jules Michelet
Flammarion – 1894

******************
Giovanni Battista De Luca
1614-1683
Juriste et Cardinal italien
Giurista e Cardinale italiano
Cardinal_De_LucaPALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma Cardinal De Luca PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio

« Luca (Jean-Baptiste), qui devint cardinal, étoit né à Venosa de parens obscurs, & mourut en 1683, âgé de 66 ans. Il a mis au jour une relation de la cour de Rome, relatio curiæ romanæ, où il traite amplement de routes les congrégations, tribunaux & autres jurisdictions de cette cour. »
JAUCOURT
L’ENCYCLOPEDIE
1ère édition
Tome 17 – 1751

******************
GIAN DOMENICO ROMAGNOSI

Description de cette image, également commentée ci-après1761-1835PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma 6 ROMAGNOSI PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio

L’autre influence subie, librement acceptée par Valentino Pasini, fut celle d’un homme qui était un maître pour une grande partie de la jeunesse italienne, Gian-Domenico Romagnosi, l’auteur de la Genèse du droit pénal, de l’Introduction à l’étude du droit public. Romagnosi était un continuateur original de Filangieri et de Beccaria, interprétant les lois à la lumière de la philosophie du XVIIIe siècle, les ramenant à leurs principes humains, M. Ruggiero Bonghi le peint d’un trait juste et peut-être un peu piquant. « Il avait, dit-il, tout ce qui peut frapper des esprits jeunes, — une phrase enveloppée qui, par l’effort même qu’elle impose pour la comprendre, laissé supposer qu’elle en dit beaucoup plus qu’elle n’en a l’air, — une vaste perception embrassant l’ensemble des rapports des choses, une grande et vigoureuse unité de logique, liant toutes les déductions dans une chaîne serrée… » L’ascendant de Romagnosi était en effet considérable en Italie à cette époque. Sa philosophie était incomplète, son esprit était supérieur. Il a toujours a été peu connu en France, et il s’en affligeait avec candeur ; il accusait amèrement Rossi, qui, émigré à Genève, puis à Paris, le dépouillait, disait-il, ou le combattait tour à tour sans le nommer ; « autant mon livre de la Genèse du droit pénal est connu en Allemagne, écrivait-il, autant il est inconnu du public français. Rossi avait là beau jeu pour son génie plagiaire. » Dans cette guerre bizarre. où Romagnosi se plaignait, où Rossi se renfermait dans un silence dédaigneux, les jeunes Italiens étaient du côté de leur maître. Valentino Pasini particulièrement s’inspirait des idées de Romagnosi ; il s’était lié avec le vieux philosophe. Il entrait même en lice contre Rossi, dont il reconnaissait la Supériorité d’esprit, mais dont il n’admettait les théories ni en économie politique ni en droit pénal, et à l’égard duquel il est resté toujours un peu sévère.
CHARLES DE MAZADE
Les Précurseurs Italiens – Valentino Pasini
REVUE DES DEUX MONDES
DEUXIEME PERIODE Tome 69
1867

*******************
Caius Julius Caesar Strabo Vopiscus
protagonistes du dialogue de Cicéron de Oratore

PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE Piazza dei Tribunali 1
**************
Elio Floriano Erennio Modestino
Elius Florianus Herennius Modestinus

PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE Piazza dei Tribunali 4 Elio Floriano Errenio Modestino
*****************
BARTOLE
Bártolo
BARTOLUS DE SAXOFERRATO
1313-1356
Jurisconsulte italien
PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma Bartolo ROMAGNOSI PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio Bartolo_da_sassoferrato

« BARTOLE. s. m. Nom d’homme. Bartolus. Bartole est un grand Jurisconsulte moderne, qui naquit en 1309, & eut pour Précepteur Pierre des Assises, ou Pierre de la Piété. Bartole est, ou a passé pour être fort décisif, comme le dit Alciat dans une épigramme. De là, c’est-à-dire, de ses fréquentes décisions ou résolutions, est venu le proverbe, résolu comme Bartole, plus résolu que Bartole, qui consiste en une équivoque du mot résolu. »
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
Dictionnaire Universel Français et Latin
1771 – 6ème édition – Tome 1

*******************
Aemilius Papinianus
PAPINIEN
Emilio Paolo Papiniano
vers 142- 212
Juriste & Préfet du PrétoirePALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma Papiniano ROMAGNOSI PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio

« PAPINIANISTE, s. m. (Gram. Jurisprud.) on appelloit ainsi autrefois ceux qui faisoient leur étude de droit, parce qu’ils s’occupoient cette année à lire les livres de Papinien. »
L’ENCYCLOPEDIE
1ère édition – Tome 11- 1765

« De même il étoit défendu à un mari d’épouser la sœur de sa femme, lorsque celle-ci étoit encore vivante ; ce qui néanmoins étoit permis avant la prohibition portée par la loi ; comme il paroît par l’exemple de Jacob. Les anciens Romains n’avoient rien dit sur ces mariages ; & Papinien est le premier qui en ait parlé à l’occasion du mariage de Caracalla. Les Jurisconsultes qui vinrent ensuite étendirent si loin les liaisons de l’affinité, qu’ils mirent l’adoption au même point que la nature.  »
L’ENCYCLOPEDIE
1ère édition – Tome 1- 1751

*******************************

PALAZZO DI GIUSTIZIA - Palais de Justice - CORTE SUPREMA DI CASSAZIONE rome Roma Fenêtre PIAZZA DEI TRIBUNALI Palazzaccio