Archives par mot-clé : On the idle hill of summer

CHAIR A CANON – HOUSMAN POEMES On the idle hill of summer

LITTÉRATURE ANGLAISE
HOUSMAN POÈME

*******

 

Alfred Edward Housman

26 mars 1859 Bromsgrove – 30 avril 1936 Cambridge

Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais
Traduction Jacky Lavauzelle
Photographie d’Emil Otto Hoppé d’Alfred Edward Housman

 

LES POÈMES
DE Alfred Edward HOUSMAN

Housman’s poems

A SHROPSHIRE LAD
Un Gars du Shropshire
1896

XXXV
CHAIR A CANON

****************

On the idle hill of summer,
Sur la colline plongée dans un soleil d’été,
Sleepy with the flow of streams,
Assoupi par le flux du ruisseaux,
 Far I hear the steady drummer
Au loin, j’entends des battements réguliers
Drumming like a noise in dreams.
Comme venant de mes rêves.

*

Far and near and low and louder
Ils s’approchent pour repartir, ils s’amplifient pour se taire
On the roads of earth go by,
Sur les routes de la Terre,
Dear to friends and food for powder,
Chers aux amis et chairs à canon,
Soldiers marching, all to die.
Les soldats marchent et marchent pour mourir.

*

East and west on fields forgotten
À l’est comme à l’ouest sur les champs oubliés
Bleach the bones of comrades slain,
Blêmes sont les os des camarades tués,
Lovely lads and dead and rotten;
Beaux jeunes hommes morts et putréfiés ;
None that go return again.
Aucun ne reviendra plus jamais.

*

Far the calling bugles hollo,
Au loin l’appel des clairons,
 High the screaming fife replies,
Auquel la flûte répond,
 Gay the files of scarlet follow:
Suivent joyeuses des foulées écarlates sans trêve :
Woman bore me, I will rise.
La femme m’ennuie, je me lève.

*****

**************************

HOUSMAN POÈME
A SHROPSHIRE LAD