Archives par mot-clé : neptune

LA PROPHÉTIE DE PROTÉE – OS LUSIADAS VI-36 – LES LUSIADES – Luís de Camões -Bem quisera primeiro ali Proteu

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-36 LES LUSIADES VI-36

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

********************



Bem quisera primeiro ali Proteu
Dans ce concert, d’abord Protée voulait
Dizer neste negócio o que sentia,
Dire alors ce qu’il ressentait,
E segundo o que a todos pareceu,
Et il parut à tout ce monde
Era alguma profunda profecia.
Qu’il énonçait une prophétie profonde.
Porém tanto o tumulto se moveu
Mais la tourmente s’éleva
Súbito na divina companhia,
Soudainement de cette divine société ,
Que Tethys indignada lhe bradou:
Indignée, Téthys lui cria :
« Netuno sabe bem o que mandou ».
« Neptune sait ce qu’il a décrété ! ».


*****************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

LA COLÈRE DES DIEUX DE LA MER- OS LUSIADAS VI-35 – LES LUSIADES – Luís de Camões – A ira com que súbito alterado

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-35 LES LUSIADES VI-35

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

***************


A ira com que súbito alterado
La colère s’insinua alors soudainement
O coração dos Deuses foi num ponto,
Dans tous les cœurs des Dieux en cet instant,
Não sofreu mais conselho bem cuidado,
Ne souffrant ni conseils ni quelconque délicatesse,
Nem dilação, nem outro algum desconto.
Ni report ni autre détournement.
Ao grande Eolo mandam já recado
Le grand Éole a déjà reçu un message
Da parte de Netuno, que sem conto
De la part de Neptune, qui sans délai
Solte as fúrias dos ventos repugnantes,
Doit déchaîner les furies de vents effrayants,
Que não haja no mar mais navegantes.
Afin qu’il n’y ait plus de marins en mer.



***************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

NEPTUNE & BACCHUS, DIEUX & DÉESSES RÉUNIS – OS LUSIADAS VI-25 – LES LUSIADES – Luís de Camões -Já finalmente todos assentados

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-25 LES LUSIADES VI-25

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

*********

Já finalmente todos assentados
Finalement, tous furent installés
Na grande sala, nobre e divinal;
Dans la grande salle, noble et divine ;
As Deusas em riquíssimos estrados,
Les Déesses sur de très riches estrades,
Os Deuses em cadeiras de cristal,
Les Dieux dans des chaises en cristal,
Foram todos do Padre agasalhados,
Ils ont tous été accueillis par Neptune, le Père,
Que com o Tebano tinha assento igual.
Qui, comme Bacchus, avait le même siège.
De fumos enche a casa a rica massa
La riche ambre emplissait la maison de fumée
Que no mar nasce, e Arábia em cheiro passa.
Qui naît dans la mer, et surpasse les fragrances d’Arabie.


*************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

GLAUCUS, fils de Neptune et de Naïs – OS LUSIADAS VI-24 – LES LUSIADES – Luís de Camões -E o Deus que foi num tempo corpo humano

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-24 LES LUSIADES VI-24

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

*********


E o Deus que foi num tempo corpo humano,
Et arriva le Dieu qui jadis avait un corps humain,
E por virtude da erva poderosa
Glaucus, qui par la puissante herbe
Foi convertido em peixe, e deste dano
Fut converti en poisson, et, par ces péripéties,
Lhe resultou deidade gloriosa,
Devint une divinité glorieuse,
Inda vinha chorando o feio engano
Et qui pleurait toujours le maudit stratagème
Que Circe tinha usado com a formosa
Que Circé utilisa avec la belle
Cila, que ele ama, desta sendo amado,
Scylla, qu’il aimait, et en était aimé,
Que a mais obriga amor mal empregado.
Que le plus terrible arrive toujours d’un amour méprisé.


*************

GLAUCUS
DANS LA PREMIÈRE ENCYCLOPÉDIE

Jaucourt
L’Encyclopédie
Première Edition
1757
Tome 7

GLAUCUS, s. m. (Mythologie.) dans la Fable, c’est un dieu marin fils de Neptune & de Naïs, selon Evante, & selon Athénée d’Eubée & de Polybe, fils de Mercure. Dans l’histoire, Glaucus n’était qu’un habile pêcheur de la ville d’Anthédon en Béotie : il savait si bien plonger, qu’il alloit souvent sous l’eau aborder dans des lieux écartés, pour s’y cacher quelque temps ; & lorsqu’il était de retour, il se vantait d’avoir passé tout ce temps là dans la compagnie de Thétis, de Neptune, d’Amphitrite, de Nérée, des Néréïdes, & des Tritons : cependant il eut le malheur de se noyer, ou peut-être d’être dévoré par quelque poisson ; mais cet événement servit à l’immortaliser. On publia dans tout le pays, qu’il avait été changé en dieu de la mer ; & cette merveille fut consacrée d’âge en âge.

Philostrate est presque le seul qui mette Glaucus au nombre des Tritons, & qui se plaise à le peindre sous cette dernière forme. « Sa barbe, dit-il, est humide & blanche ; ses cheveux lui flottent sur les épaules ; ses sourcils épais se touchent & paraissent n’en faire qu’un seul : ses bras sont en manière de nageoires ; sa poitrine est couverte d’herbes marines : tout le reste de son corps se termine en poisson, dont la queue se recourbe jusqu’aux reins, & les alcyons volent sans cesse autour de lui. »

Cependant la ville d’Anthédon plaça Glaucus au nombre des dieux marins, lui bâtit un temple, & lui offrit des sacrifices. Ce temple rendit des oracles qui furent consultés par les matelots ; & l’endroit même où Glaucus périt, devint si célèbre, que Pausanias raconte que de son temps on montrait encore le saut de Glaucus, c’est-à-dire le rocher du haut duquel il se jetait dans la mer.

Tant de renommée engagea les Poètes & quelques autres auteurs, à débiter sur Glaucus un grand nombre de fables toutes merveilleuses. Euripide assure que ce dieu était l’interprète de Nérée, & qu’il prédisait l’avenir avec les Néréides ; c’est de lui-même, ajoute Nicander, qu’Apollon apprit l’art de prophétiser : ce fut lui, selon Apollonius, qui sortit du fond des eaux sous la figure d’un dieu marin, pour annoncer aux Argonautes que le destin s’opposait au voyage d’Hercule dans la Colchide, & qu’il avait bien fait de l’abandonner. Ovide ne pouvant enchérir sur le don de prophétie dont on avait honoré Glaucus, se mit à broder l’histoire de sa métamorphose : il nous dit à ce sujet que ce fameux pêcheur ayant pris un jour quelques poissons, il les posa sur le rivage, & s’aperçut que l’attouchement d’une certaine herbe leur redonnait leur première vigueur, & les faisait sauter dans la mer : curieux de tenter sur lui-même l’expérience de cette herbe, il en eut à peine mâché, qu’il sentit un si grand désir de changer de nature, que ne pouvant y résister, il se précipita sur le champ au fond des eaux. L’Océan & Thétis le voyant arriver, le dépouillèrent de tout ce qu’il avait de mortel, & l’admirent au nombre des dieux marins.

Après tout ce détail, on ne peut plus confondre notre Glaucus, dieu marin dans la fable, & surnommé glorieusement dans l’Histoire, Glaucus le Pontique, avec les autres Glaucus dont nous ne parlerons pas ici, quelle qu’ait été leur célébrité : on le distinguera donc sans peine de Glaucus fils de Minos, second roi de Crete ; de Glaucus le Généreux, petit-fils de Bellérophon, qu’Enée vit dans les enfers parmi les fameux guerriers ; de Glaucus, fils de Démyle, qui s’acquit tant d’honneur par ses victoires dans les jeux gymniques ; de Glaucus, fils d’Hyppolite, étouffé dans un tonneau de miel & ressuscité par Esculape ; & enfin de Glaucus l’argonaute, fils de Sysiphe, qui fut déchiré, selon la fable, par ses jumens qu’il nourrissait de chair humaine ; ce que Paléphate explique de ses dépenses excessives en chevaux, qui le mirent à la mendicité ; folie qui fut l’occasion du proverbe latin, Glaucus alter, qu’on a depuis lors appliqué à tous ceux qui se ruinent en ce genre de magnificence. (D. J.)


***********************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

TÉTHYS, ÉPOUSE DE NEPTUNE, FILLE DU CIEL & DE VESTA- OS LUSIADAS VI-21 – LES LUSIADES – Luís de Camões -Vinha por outra parte a linda esposa

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-21 LES LUSIADES VI-21

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

********


Vinha por outra parte a linda esposa
Arrivait d’autre part Téthys, la belle épouse
De Netuno, de Celo e Vesta filha,
De Neptune, fille du Ciel et de Vesta,
Grave e Ieda no gesto, e tão formosa
Grave et Vénérable dans la démarche, et si belle
Que se amansava o mar de maravilha.
Que la mer d’émerveillement se calmait.
Vestida uma camisa preciosa
Sa précieuse tunique qui la revêtait,
Trazia de delgada beatilha,
Fermée d’une fine ceinture,
Que o corpo cristalino deixa ver-se,
Laissait apparaître son corps cristallin,
Que tanto bem não é para esconder-se.
D’une beauté si parfaite, qui ne doit être caché.


********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

L’APPEL DE TRITON – OS LUSIADAS VI-19 – LES LUSIADES – Luís de Camões -Na mão a grande concha retorcida

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-19 LES LUSIADES VI-19

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

*************


Na mão a grande concha retorcida
Dans sa main,une grande conque torsadée
Que trazia, com força, já tocava;
Il portait, et, avec force, il souffla ;
A voz grande canora foi ouvida
Une forte voix fut entendue
Por todo o mar, que longe retumbava.
Aux confins de la mer et retentit au loin.
Já toda a companhia apercebida
Déjà toute la compagnie
Dos Deuses para os paços caminhava
Des Dieux se dirigeaient aux palais
Do Deus, que fez os muros de Dardânia,
Du Dieu Neptune, qui a fait les murs de Troie, la Dardanienne,
Destruídos depois da Grega insânia.
Détruit par la rage des Grecs.



*********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

TRITON RASSEMBLE LES DIEUX DE LA MER – OS LUSIADAS VI-16 – LES LUSIADES – Luís de Camões -Julgando já Netuno que seria

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-16 LES LUSIADES VI-16

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

***************



Julgando já Netuno que seria
Neptune, jugeant déjà qu’il devait s’agir
Estranho caso aquele, logo manda
D’une bien étrange affaire, envoya
Tritão, que chame os Deuses da água fria,
Triton, pour convoquer les Dieux de l’eau froide,
Que o mar habitam duma e doutra banda.
Que la mer abrite en tous lieux.
Tritão, que de ser filho se gloria
Triton, qui se vantait d’être le fils
Do Rei e de Salácia veneranda,
Du vénérable Roi et de son épouse Salacie,
Era mancebo grande, negro e feio,
Était grand, noir et laid,
Trombeta de seu pai, e seu correio.
Messager et trompette de son père.



*************************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

LES DIEUX DE LA MER SONT CONVOQUÉS AU PALAIS DE NEPTUNE – OS LUSIADAS VI-15 – LES LUSIADES – Luís de Camões – Ó Netuno

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-15 LES LUSIADES VI-15

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

***************


« Ó Netuno, lhe disse, não te espantes
« Ô Neptune, lui dit-il, ne sois pas surpris
De Baco nos teus reinos receberes,
De recevoir Bacchus dans ton royaume,
Porque também com os grandes e possantes
Car autant sur les grands et sur les puissants
Mostra a Fortuna injusta seus poderes.
L’injuste Fortune montre ses pouvoirs.
Manda chamar os Deuses do mar, antes
Appelle dès à présent les Dieux de la mer, avant
Que fale mais, se ouvir-me o mais quiseres;
Que je ne parle plus, si tu veux en savoir plus ;
Verão da desventura grandes modos:
Ils verront de bien grandes misères de toutes sortes :
Ouçam todos o mal, que toca a todos. »
A l’écoute de tout le mal qui nous touche tous. »


**************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

BACCHUS, LE ROI DU VIN, AU ROYAUME DES EAUX DE NEPTUNE – OS LUSIADAS VI-14 – LES LUSIADES – Luís de Camões –

Le Caravage, Bacchus jeune, détail

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-14 LES LUSIADES VI-14

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

************


Pouca tardança faz Lieu irado
Bacchus, tout à coup, irrité, détourna
Na vista destas coisas, mas entrando
Sa vue de ces choses, et entra
Nos paços de Netuno, que avisado
Dans le palais de Neptune ; mis en garde
Da vinda sua, o estava já aguardando,
De sa venue, Neptune l’attendait déjà,
As portas o recebe, acompanhado
Aux portes pour le recevoir, accompagné
Das Ninfas, que se estão maravilhando
Des Nymphes qui s’émerveillaient
De ver que, cometendo tal caminho,
De voir que, s’engageant sur le chemin,
Entre no reino d’água o Rei do vinho.
Entrait alors dans le royaume de l’eau, le Roi du vin.

**********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

TYPHON, Titan des vents forts et des tempêtes, NEPTUNE & MINERVE – OS LUSIADAS VI-13 – LES LUSIADES – Luís de Camões

Typhon, Gustav Klimt, frise Beethoven, (détail)

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-13 LES LUSIADES VI-13

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

**************


Noutra parte esculpida estava a guerra,
Plus loin, une sculpture représentait la guerre,
Que tiveram os Deuses com os Gigantes;
Que les Dieux livrèrent avec les Géants ;
Está Tifeu debaixo da alta serra
C’est Typhon emprisonné sous la haute montagne
De Etna, que as flamas lança crepitantes;
De l’Etna, par ses yeux les flammes crépitent ;
Esculpido se vê ferindo a terra
Se trouve aussi sculpté, frappant la terre,
Netuno, quando as gentes ignorantes
Neptune, quand les ignorants
Dele o cavalo houveram, e a primeira
Reçurent de lui son cheval, et le premier
De Minerva pacífica oliveira.
Olivier de paix de Minerve.


*****************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.