Archives par mot-clé : Musique de F. L. Bénéch

BENGALI JOLI CHANSON de Ernest Dumont & Louis Bénéch

SELECTION ARTGITATO

CHANSON FRANCAISE

BENGALI JOLI CHANSON

 

PAROLES de Ernest DUMONT (1877-1941)
MUSIQUE de (Ferdinand) Louis Bénéch(1875-1925)
   

 

 BENGALI JOLI

Paroles de E. Dumont
Musique de F. L. Bénech
 

PREMIER COUPLET
Sur les bords des flots,
Là-bas à Java,
Un bel étranger un soir rencontra
Une jeune indienne,
Mignonne sirène,
Avec des yeux grands comme ça !
Comme elle rougissait en les regardant,
Il s’approcha d’elle en lui souriant
Et sans trop de peine,
Au bout d’une semaine,
Il pouvait chanter gaiement.

REFRAIN
C’est mon petit, petit Bengali !
Mon bel oiseau des pays jolis !
Elle est belle avec pas grand-chose,
Une simple fleur, un ruban rose…
Son tout petit cœur d’oiseau,
Ne rêve pas à de grands chapeaux.
C’est moi qu’elle aime et ça me suffit,
Aussi je l’emmène à Paris.
Mon petit Bengali
Des pays si jolis !

SECOND COUPLET
Dans sa garçonnière, une fois à Paris,
Il la présente à un de ses amis,
Elle était exquise,
Dans sa p’tite chemise,
A la mode de son pays !
Achète-lui au moins un chapeau ou deux,
ça la couvrira toujours un p’tit peu,
Ou ta p’tit’ sauvage
Faut la mettre en cage,
Il lui dit ; ça vaut bien mieux !

REFRAIN
C’est mon petit, petit Bengali !
Un bel oiseau des pays jolis !
Elle est belle avec pas grand-chose,
Une simple fleur, un ruban rose…
Son petit, petit cœur d’oiseau,
N’a pas besoin de vos grands chapeaux.
Je préfère qu’elle reste au logis,
C’est moi qu’elle aime et ça me suffit.
Mon petit Bengali
Des pays si jolis !

TROISIEME COUPLET
La petite Indienne eut un succès fou,
Des amis venaient la voir de partout,
Oh ! la jolie fille,
Comme elle est gentille,
ça rendit l’amant jaloux,
Et quand Bengali lui dit un beau jour
Je veux des bottines une robe de velours
Craignant que son rêve
Bientôt ne s’achève,
Il lui dit avec amour :

REFRAIN
C’est mon petit, petit Bengali !
Mon bel oiseau des pays jolis !
Retournons vite en notre île,
Ici les amours sont fragile
Et ton petit, petit cœur d’oiseau
N’a pas besoin de ces jeux nouveaux
Tu sais que je t’aime pour la vie.
C’est le bonheur et ça suffit.
Mon petit Bengali
Des pays si jolis !

BENGALI JOLI CHANSON de Ernest Dumont & Louis Bénéch

DE NICE A MONTE CARLO Chanson de Ernest Dumont et de Louis Bénéch

SELECTION ARTGITATO
CHANSON FRANCAISE
De Nice à Monte Carlo CHANSON
 

PAROLES de Ernest DUMONT (1877-1941)
MUSIQUE de (Ferdinand) Louis Bénéch(1875-1925)
   

de nice a monte carlo chanson fox trot chanté de Louis Bénéch et Ernest Dumont

 
DE NICE A MONTE-CARLO

 Fox-Trot chanté

1er COUPLET
Petite poupée aux yeux jolis
Le ciel est gris
Et tu t’ennuies
Il nous faut partir vers les plaisirs
Dis, quel pays veux-tu choisir ?
L’Orient nous attend
Mais elle dit :
Mon chéri

REFRAIN
De Nice à Monte-Carlo, les banjos
Arlequin, Colombine et Pierrots
Nous attendent pour chanter la gaîté
Et fêter la douceur d’être aimé !
Sous le beau ciel des folies, on oublie
Et la femme est toujours plus jolie
Quand une fleur est jetée
Un baiser vite est donné
Et l’on chante jusqu’au jour
C’est l’amour !

Second COUPLET
Mais la Riviera, ces mimosas
Toutes ses fleurs
Grisent les cœurs
Ce soir, vient danser, je veux t’aimer
Parle moins haut
Beau Domino
Sans un mot, sans un cri
Ils s’en vont dans la nuit

REFRAIN
De Nice à Monte-Carlo, les banjos
Arlequin, Colombine et Pierrots
Nous attendent pour chanter la gaîté
Et fêter la douceur d’être aimé !
Sous le beau ciel des folies, on oublie
Et la femme est toujours plus jolie
Quand une fleur est jetée
Un baiser vite est donné
Et l’on chante jusqu’au jour
C’est l’amour !

Troisième COUPLET
Mais les mimosas se sont fanés
Et Carnaval
S’en est allé
Petite Poupée, pourquoi pleurer ?
Peut-être bien
Que l’an prochain
Un amant plus charmant
Te dira comme moi

REFRAIN
De Nice à Monte-Carlo, les banjos
Arlequin, Colombine et Pierrots
Nous attendent pour chanter la gaîté
Et fêter la douceur d’être aimé !
Sous le beau ciel des folies, on oublie
Et la femme est toujours plus jolie
Quand une fleur est jetée
Un baiser vite est donné
Et l’on chante jusqu’au jour
C’est l’amour !

*
de nice à monte carlo chanson