Archives par mot-clé : muses

GAMA ET LES MUSES- OS LUSIADAS V-99 – LES LUSIADES – Luís de Camões – As Musas agradeça o nosso Gama

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-99 LES LUSIADES V-99
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

***********


As Musas agradeça o nosso Gama
Que notre Gama remercie les Muses
Muito amor da Pátria, que as obriga
De tant d’amour de la Patrie, qui les oblige
A dar aos seus na lira nome e fama
A évoquer son nom et sa renommée sur la lyre
De toda a ilustro e bélica fadiga:
De toutes ces actions illustres et guerrières :
Que ele, nem quem na estirpe seu se chama,
Car ni lui, ni quiconque dans sa lignée, n’estiment
Calíope não tem por tão amiga,
Assez Calliope comme douce compagne,
Nem as filhas do Tejo, que deixassem
Ni même les filles du Tage, qu’elles délaissent
As telas douro fino, e que o cantassem.
Les toiles d’or fin, pour les louer enfin.



***********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

AUX MUSE Poème de William BLAKE – To The Muses William Blake – Poem

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
To The Muses William Blake

by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807


poèmes – poems

WILLIAM BLAKE
1757-1827

 

To the Muses

Aux Muses

Traduction Jacky Lavauzelle

Whether on Ida’s shady brow,
Que ce soit sur le front ombragé d’Ida,
         Or in the chambers of the East,
         Ou dans les chambres de l’Est,
The chambers of the sun, that now
Les chambres du soleil, que maintenant
From ancient melody have ceas’d;
       La mélodie ancienne a déserté ;

**

Whether in Heav’n ye wander fair,
Que ce soit dans le Ciel où vous erriez,
Or the green corners of the earth,
       Ou dans les coins les plus verts de la terre,
 Or the blue regions of the air,
Ou dans les régions bleues de l’air,
      Where the melodious winds have birth;
        Où les vents mélodieux prennent naissance ;

**

Whether on crystal rocks ye rove,
Que ce soit sur les roches cristallines que vous traversiez,
      Beneath the bosom of the sea
         Au sein de la mer
Wand’ring in many a coral grove,
Errant dans les si nombreux coraux,
Fair Nine, forsaking Poetry!
         Jolie Neuvaine, abandonnant la Poésie!

**

How have you left the ancient love
Comment avez-vous quitté l’ancien amour
That bards of old enjoy’d in you!
         De concert avec les bardes d’autrefois !
The languid strings do scarcely move!
Les cordes langoureuses ne bougent plus guère!
The sound is forc’d, the notes are few!
        Le son est forcé, les notes sont rares !

 

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************
To The Muses William Blake

Ku Musom Jan Kochanowski -Poème Polonais – Aux Muses

Dzieło Jana Kochanowskiego
Œuvre de Jan Kochanowski
Work of Jan Kochanowski

Traduction – Texte Bilingue

 

Poésie Polonaise – Polish poetry
poezja polska

 

LITTERATURE POLONAISE

literatura polska

Jan Kochanowski
1530 – 1584

Traduction Jacky Lavauzelle


Ku Musom

AUX MUSES

——————-

Panny, ktore na wielkim Pannazie mieskacie,
Dames qui sur le grand Parnasse vivez,
A ippokrenska rosa wlosy swe maczacie,
D’une rosée d’hypocras trempez vos cheveux,
Jeslim sie wam zachowal jako zyw statecznie,
Si toute ma vie réclamées vous étiez,
Ani mam wolej z wam roztaczac sie wieczne.
Loin de vous éternelles je ne peux.
Jesli Krolow nie zgorze perel ani zlota,
Si les rois se gangrènent de perles et d’or,
  A milsza mi daleko niz pieniadze cnota,
plus agréable pour moi que l’argent reste la vertu,
Jesli nie chce, zebyscie komu pochlebiaty
Si vous ne voulez que par facilité
 Albo na mie u ludzi niewiedzcznych zekaly ;
Avec l’écriture des ignorants je ne me penche ;
Prosze, niech ze mna za raz me rymy nie gina,
S’il vous plaît, faites que pour une fois mes rimes ne périssent point,
 Ale kiedy ja umre, ony niechaj slyna.
Et qu’après ma mort, elles vivent encore.

**********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO


**********************
Dzieło Jana Kochanowskiego
Œuvre de Jan Kochanowski
Work of Jan Kochanowski