Archives par mot-clé : Musée Calouste-Gulbenkian

FRANCISCO FRANCO A LISBONNE – Esculturas de Francisco Franco em Lisboa

FRANCISCO FRANCO
LISBOA – LISBONNE





Francisco Franco

**

Photo Jacky Lavauzelle

 




 FRANCISCO FRANCO A LISBONNE

Esculturas de Francisco Franco em Lisboa
*

Francisco Franco
Funchal, 9 de Outubro de 1885 — Lisboa, 15 de Fevereiro de 1955
9 octobre 1885 – 15 février 1955

**
SUR LE PEINTRE MANUEL JARDIM

Peintre Portugais
Pintor português
6 novembre 1884 – 7 juin 1923
6 de novembro de 1884 — Lisboa, 7 de junho de 1923

Manuel Jardim – 1906
Manuel Jardim – Autorretrato – Autoportrait
Busto de Manuel Jardim
1921
bronze
44 x 32,5 x 26 cm
Museu do Chiado
Musée du Chiado
Manuel Jardim par Francisco Franco Musée du Chiado Lisbonne
Manuel Jardim par F.  Franco Musée du Chiado Lisbonne
Manuel Jardim par F. Franco Musée du Chiado Lisbonne

**

O Gil
1923
Gesso patinado – plâtre patiné
Museu do Chiado
Musée du Chiado
O Gil – F. Franco – Musée du Chiado
O Gil – Francisco Franco – Musée du Chiado

**

Cabeça de rapaz
Tête d’enfant
Museu Calouste-Gulbenkian
Musée Calouste-Gulbenkian
Cabeça de rapaz Tête d’enfant Museu Calouste-Gulbenkian

**

Rapariga francesa
Française
1923
Museu do Chiado
Musée du Chiado
Rapariga francesa F Franco Musée du Chiado
Rapariga francesa F Franco Musée du Chiado

**

A Polaca
La Polonaise
1921
Museu Calouste-Gulbenkian
A Polaca La Polonaise 1921 Museu Calouste-Gulbenkian

**

Torso de mulher
Torse de femme
1922
bronze
115 x 56 x 43 cm
Museu do Chiado
& Museu Calouste-Gulbenkian
Torse de femme – Francisco Franco – Musée du Chiado
Torse de femme – F.  Franco – Musée du Chiado
Torse de femme – F.  Franco – Musée du Chiado
Torse de femme – F.  Franco – Musée du Chiado
Torso de mulher Torse de femme Museu Calouste-Gulbenkian
**
Cabeça de rapariga
Tête de jeune fille
Não datado – Non daté
Museu do Chiado
Musée du Chiado
Cabeça de rapariga – F.  Franco – Musée du Chiado
Cabeça de rapariga – Francisco Franco Musée du Chiado

**

Monumento ao Cristo Rei
Monument au Christ Roi
Monumento ao Cristo Rei Christ Roi F.  Franco Lisbonne
Monumento ao Cristo Rei Christ Roi F.  Franco Lisbonne

**

FRANCISCO FRANCO
LISBOA – LISBONNE





Francisco Franco

AMEDEO DE SOUZA CARDOSO entre virtuosité moderniste et tradition – – MUSEU CALOUSTE-GULBENKIAN

LISBOA – LISBONNE

AMEDEO DE SOUZA CARDOSO

 MUSEU CALOUSTE-GULBENKIAN
MUSEE CALOUSTE-GULBENKIAN

AMEDEO DE SOUZA CARDOSOPhoto Jacky Lavauzelle

 




AMEDEO DE SOUZA CARDOSOAMEDEO DE SOUZA CARDOSO

Entre virtuosité moderniste
et
tradition

8
Nous sommes sur le promontoire extrême
des siècles !… À quoi bon regarder derrière nous, du moment qu’il nous faut défoncer les vantaux mystérieux de l’impossible ? Le Temps et l’Espace sont morts hier. Nous vivons déjà dans l’absolu, puisque nous avons déjà créé l’éternelle vitesse omniprésente.
Manifeste du Futurisme

4
Nous déclarons que la splendeur du monde s’est enrichie d’une beauté nouvelle ; la beauté de la vitesse. Une automobile de course avec son coffre orné de gros tuyaux tels des serpents à l’haleine explosive… une automobile rugissante, qui a l’air de courir sur de la mitraille, est plus belle que la
Victoire de Samothrace.
Manifeste du Futurisme 5
Nous voulons chanter l’homme qui tient le volant, dont la tige idéale traverse la terre lancée elle-même sur le circuit de son orbite.

Manifeste du Futurisme




7
Il n’y a plus de beauté que dans la lutte. Pas de chef-d’œuvre sans un caractère agressif. La poésie doit être un assaut violent contre les forces inconnues, pour les sommer de se coucher devant l’homme.

Manifeste du Futurismeamedeo de souza cardoso6
Il faut que le poète se dépense avec chaleur, éclat et prodigalité, pour augmenter la ferveur enthousiaste des éléments primordiaux.

Manifeste du Futurisme amedeo de souza cardoso

1.
Nous voulons chanter l’amour du danger, l’habitude de l’énergie, et de la témérité.
Filippo Tommaso Marinetti
Manifeste du Futurisme

2
Les éléments essentiels de notre poésie seront le courage, l’audace et la révolte.
Manifeste du Futurisme




3
La littérature ayant jusqu’ici magnifié l’immobilité pensive, l’extase et le sommeil, nous voulons exalter le mouvement agressif, l’insomnie fiévreuse, le pas gymnastique, le saut périlleux, la gifle et le coup de poing.
Manifeste du Futurisme amedeo de souza cardoso amedeo de souza cardoso

 

AMEDEO DE SOUZA CARDOSOAMEDEO DE SOUZA CARDOSO

FERNANDO PESSOA Poemas Inconjuntos Poèmes Désassemblés (1913-1915) Alberto Caeiro

 Poème de Fernando Pessoa
Alberto Caeiro
Poemas Inconjuntos
Poèmes Désassemblés





Traduction – Texte Bilingue
tradução – texto bilíngüe

Traduction Jacky Lavauzelle


LITTERATURE PORTUGAISE
POESIE PORTUGAISE

Literatura Português

FERNANDO PESSOA
1888-1935
Fernando Pesso Literatura Português Poesia e Prosa Poésie et Prose Artgitato

 





Poema de Fernando Pessoa
por Alberto Caeiro
Poemas Inconjuntos

Poème de Fernando Pessoa
Alberto Caeiro
POEMES DESASSEMBLES
1913-1914-1915

Entrada
1917
Amadeo de Souza-Cardoso
Musée Calouste-Gulbenkian, Lisbonne

********

Criança desconhecida e suja
Enfant inconnu et sale

Criança desconhecida e suja brincando à minha porta,
Enfant inconnu et sale jouant devant ma porte,
Não te pergunto se me trazes um recado dos símbolos.
Je ne te demande pas si tu m’apportes un message de symboles.

**

Entre o que vejo
Entre ce que je vois

Entre o que vejo de um campo e o que vejo de outro campo
Entre ce que je vois d’un champ et ce que je vois d’un autre champ
    Passa um momento uma figura de homem.
Passe un moment la figure d’un homme.

**

Falas de civilização
Tu parles de civilisation

Falas de civilização, e de não dever ser,
Tu parles de la civilisation, et de ce qui ne devrait pas être,
Ou de não dever ser assim.
Ou ne devrait pas être ainsi.

**

Não basta abrir a janela
Il ne suffit pas d’ouvrir la fenêtre

Não basta abrir a janela
Il ne suffit pas d’ouvrir la fenêtre
 Para ver os campos e o rio.
Pour voir les champs, la rivière.

**

Noite de S. João
Nuit de Saint Jean

Noite de S. João para além do muro do meu quintal.
Nuit de Saint-Jean au-delà du mur de ma cour.
Do lado de cá, eu sem noite de S. João.
  De ce côté, moi, sans nuit de la Saint-Jean.

**

Ontem o pregador
Le Prédicateur

Ontem o pregador de verdades dele
Hier, le prédicateur des vérités qui sont les siennes
Falou outra vez comigo.
Est venu me parler.

**

Pastor do monte
Berger de la montagne

Pastor do monte, tão longe de mim com as tuas ovelhas
Berger de la montagne, loin de moi avec tes moutons
Que felicidade é essa que pareces ter — a tua ou a minha?
Quel bonheur tu sembles avoir- le tien ou le mien ?

**

Quando tornar a vir a Primavera
Quand le Printemps

Quando tornar a vir a Primavera
Quand le printemps sera de nouveau là
  Talvez já não me encontre no mundo.
Peut-être n’appartiendrai-je plus à ce monde.

**

Se depois de eu morrer
Si après ma mort

Se depois de eu morrer, quiserem escrever a minha biografia,
Si après ma mort, je veux écrire ma biographie,
Não há nada mais simples
  Il n’y a rien de plus simple

**

Uma gargalhada de raparigas soa do ar da estrada
Un Rire de Fille

Uma gargalhada de raparigas soa do ar da estrada.
Un rire de fille résonne de l’air de la rue.
Riu do que disse quem não vejo.
 Elle a ri de celui que je ne vois pas.

**

Verdade mentira certeza incerteza
Vérité mensonge certitude incertitude

Verdade, mentira, certeza, incerteza…
Vérité, mensonge, certitude, incertitude …
Aquele cego ali na estrada também conhece estas palavras.
Cet homme aveugle là, sur la route, connaît aussi ces mots.

**********

Poemas Inconjuntos