Archives par mot-clé : lys

He remembers forgotten beauty Poème de Yeats (1899)- Il se souvient de la beauté oubliée

ARTGITATO

William Butler Yeats
Irish poet – Poète Irlandais
English literature English poetry
Littérature Anglaise – Poésie Anglaise


HE REMEMBERS FORGOTTEN BEAUTY

 

YEATS
1865-1939

[the wind among the reeds- 1899]


He remembers forgotten beauty
poem
Il se souvient de la beauté oubliée

1899

When my arms wrap you round I press
Lorsque j’enroule mes bras autour de toi, je presse
My heart upon the loveliness
Mon cœur sur la beauté
That has long faded from the world;
Qui depuis longtemps a disparu du monde ;
The jewelled crowns that kings have hurled
Ces joyaux des couronnes que les rois ont jetés
In shadowy pools, when armies fled;
Dans de noirs étangs, quand leurs armées s’enfuyaient ;
The love-tales wrought with silken thread
Ces contes d’amour forgés avec du fil de soie
By dreaming ladies upon cloth
Par des dames rêvant sur des tissus
That has made fat the murderous moth;




Qui ont nourri ensuite la mite meurtrière ;
The roses that of old time were
Ces roses qui autrefois étaient
Woven by ladies in their hair,
Tissées par les ladies dans leurs cheveux,
The dew-cold lilies ladies bore
Ces lys rafraîchis par la rosée que nos ladies portaient
Through many a sacred corridor
À travers de nombreux couloirs sacrés
Where such grey clouds of incense rose
Lorsque de tels nuages gris émanaient de l’encens rose
That only God’s eyes did not close:
Tels que les yeux de Dieu jamais ne se fermaient :
For that pale breast and lingering hand
Pour que cette pâle poitrine et cette main persistante
Come from a more dream-heavy land,
Viennent d’une terre plus pleine de lourds rêves,
A more dream-heavy hour than this;
D’une heure de plus lourds rêves que cela ;
And when you sigh from kiss to kiss
Et lorsque tu soupires de mes baisers
I hear white Beauty sighing, too,
Je l’entends soupirer cette blanche beauté, aussi,




For hours when all must fade like dew,
A ces heures qui vont disparaître comme la rosée,
But flame on flame, and deep on deep,
Mais flamme sur flamme, et profondeur  sur profondeur,




Throne over throne where in half sleep,
Trône sur Trône où, dans un demi-sommeil,
Their swords upon their iron knees,
Leurs épées sur leurs genoux de fer,
Brood her high lonely mysteries.
Pensent ses grands mystères solitaires.

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

He remembers forgotten beauty Yeats 1899

Med en vandlilje IBSEN – Poème Norvégien – Avec un Lys d’eau

Med en vandlilje Ibsen
Henrik Johan Ibsen
oversettelse
-traduction

Traduction – Texte Bilingue
Med en vandlilje Ibsen
Avec un Lys d’eau– Ibsen
Poésie

 

 

LITTERATURE NORVEGIENNE
norsk litteratur
POESIE NORVEGIENNE
norsk poesi

HENRIK IBSEN
1828-1906

norsk poet
poète norvégien

Traduction Jacky Lavauzelle

Med en vandlilje

Avec un Lys d’Eau

Se, min bedste, hvad jeg bringer ;
Vois, ma douce, ce que je t’apporte ;
blomsten  med de hvide vinger.
la fleur avec les blanches ailes.
På de stille strømme båren
Sur les calmes eaux
svam den drømmetung i våren.
elle flottait lourde de rêve au printemps.

*

Vil du den til hjemmet fæste,
Si tu souhaites l’apporter dans ta demeure,
fæst den på dit bryst, min bedste ;
pose-la sur la poitrine, ma douce ;
bag dens blade da sig dølge
sa feuille conserve
vil en dyb og stille bølge.
une vague profonde et silencieuse.

*

Vogt dig, barn, for tjernets strømme.
Enfant sois prudent avec le courant.
Farligt, farligt der at drømme !
Rêver est périlleux !
Nøkken lader som han sover ; –
Les génies de ces eaux jamais ne dorment ;
Liljer leger ovenover.
Les lys joueurs les recouvrent.

*

Barn, din barm er tjernets strømme.
Enfant, de ton sein se déverse l’étang.
Farligt, farligt der at drømme ; –
Rêver est périlleux;
liljer leger ovenover ; –
les lys joueurs les recouvrent ;
nøkken lader som han sover.
Les génies de ces eaux jamais ne dorment .

**************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
**************************

Med en vandlilje Henrik Johan Ibsen- Poème Norvégien
Avec un Lys d’eau Henrik Johan Ibsen

 Henrik Johan Ibsen poesi
poésie de Henrik Johan Ibsen

 

Mientras por competir con tu cabello de GONGORA Texte & Traduction – Pour rivaliser avec ta chevelure

 

Luis de Góngora y Argote
Literatura
española – Littérature Espagnole
Siècle d’or espagnol -Siglo de Oro 

 

Luis de Góngora y Argote
1561-1627

Sonetos – Sonnets

Mientras por competir con tu cabello
1582

Mientras por competir con tu cabello Luis de Góngora y Argote Artgitato Soneto Sonnet

 

Mientras por competir con tu cabello

Pour rivaliser avec ta chevelure

 

 

Mientras por competir con tu cabello,
Pour rivaliser avec ta chevelure
oro bruñido al sol relumbra en vano;
Le soleil d’or bruni brille en vain
mientras con menosprecio en medio el llano
Tandis qu’avec mépris au milieu de la plaine
mira tu blanca frente el lilio bello;
Se confond la blancheur de ton front et la, beauté du lys ;

**

 mientras a cada labio, por cogello,
Tandis que chaque lèvre, pour cueillir,
siguen más ojos que al clavel temprano;
aimantent plus de regards que pour l’œillet précoce,
 y mientras triunfa con desdén lozano
et tandis que triomphe avec dédain
del luciente cristal tu gentil cuello;
ton adorable cou sur le brillant cristal.

**

 goza cuello, cabello, labio y frente,
profite de ce cou, de ces cheveux, de ces lèvres et de ce front
antes que lo que fue en tu edad dorada
avant que ce qui fut en ton âge rayonnant
oro, lilio, clavel, cristal luciente,
or, lys, œillet, cristal brillant,

**

 no sólo en plata o vïola troncada
non seulement en argent ou en violette passée
se vuelva, mas tú y ello juntamente
devienne, toi et eux réunis,
 en tierra, en humo, en polvo, en sombra, en nada.
en terre, en fumée, en poussière, en ombre, en rien.

 

***************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
***************

THE LILY William Blake Texte & Traduction LE LYS

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience
SONGS OF EXPERIENCE
The Lilly William Blake

poèmes – poems
1794

WILLIAM BLAKE
1757-1827

 

The Lily William Blake Le Lys par Thomas Phillips Traduction Artgitato française

THE LILY
Le Lys

The modest Rose puts forth a thorn,
La modeste Rose met en avant une épine,
The humble sheep a threat’ning horn:
L’humble mouton menace de sa corne :
While the Lily white shall in Love delight,
Alors que le Lys blanc est dans le plaisir de l’Amour,
Nor a thorn nor a threat stain her beauty bright.
Ni une épine ni une menace ne teintent sa beauté lumineuse.

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************