Archives par mot-clé : L’Amour

TRADUCTION RUSSE Jacky Lavauzelle Французский перевод текстов на русском языке

**************************
Traduction Russe Jacky Lavauzelle
Жаки Лавозель
ARTGITATO
Французский перевод текстов на русском языке
**************************





Traductions Artgitato Français Portugais Latin Tchèque Allemand Espagnol

*******




TRADUCTION RUSSE

Французский перевод текстов на русском языке

*******

**

 Анна Ахматова
Anna Akhmatova

**

Alexandre Blok
Алекса́ндр Алекса́ндрович Блок

В море – En Mer (1898)
Девушка пела в церковном хоре – Elle chante dans le chœur de l’Eglise (1905)
По берегу – Sur le Rive (1903)
скифы – les Scythes (1918)

**

 Prince Alexandre Chakhovskoy

Le Cosaque poète
Saint-Pétersbourg – 1812

**

Sergueï Essénine
Сергей Александрович Есенин

LA POESIE de Sergueï Essénine
поэзия есенина  

**


ZINAÏDA HIPPIUS
Зинаи́да Никола́евна Ги́ппиус

Poésie de Zinaïda Hippius
Поэзия Зинаиды Гиппиус

**

Ivan Krylov

le Magasin à la mode

**

Mikhaïl Lermontov
Михаил Юрьевич Лермонтов

La Poésie de Lermontov
Стихи Лермонтова

**

Mirra Lokhvitskaïa
Мирра Лохвицкая

Poésie de Mirra Lokhvitskaïa
Поэзия Мирры Лохвицкой

**

Vladimir Maïakovski
Владимир Владимирович Маяковский

Poèmes
Поэмы

**

Ossip Mandelstam
О́сип Эми́льевич Мандельшта́м

Poésie de Ossip Mandelstam
Поэзии Осип Мандельштам





**

B Okoudjava & V Kikabidze

  LES PEPINS DE RAISIN
Виноградную косточку

**

Sophia Parnok
Поэзия офии Парнок

**

Alexandre Pouchkine
Александр Сергеевич Пушкин

Poésie – Поэзия А. С. Пушкина
poemes-de-alexandre-pouchkine-artgitatopushkin-alexander

**

 Anton Tchekhov
Антон Павлович Чехов

Les pièces de Théâtre – Театр

**

Fiodor Tiouttchev
Федор Тютчев

La poésie de Fiodor Tiouttchev
стихи федор тютчев

Fiodor Tiouttchev Poèmes Poésie Artgitato Les poèmes de Fiodor Tiouttchev

**

Ivan Tourgueniev
Иван Сергеевич Тургенев

Собака – Mon Chien (février 1878)
русский язык – La Langue Russe (juin 1882)

**

Marina Tsvétaïéva
Марина Ивановна Цветаева

Poésie de Marina Tsvétaïéva
Поэзия Марины Чветаевой

**

Vladimir Vyssotski
Владимир Семёнович Высоцкий

Les Coupoles – Купола

**





Boulat Okoudjova
Булат Шалвович Окуджава

Tant que la terre continue de tourner

**

Vladislav Ozerov
Владислав Александрович Озеров

Fingal
Tragédie en trois actes
1805

**

 Denis Fonvizine
Денис Иванович Фонвизин

Le Dadais ou l’Enfant gâté
1782

*****

Французский перевод текстов на русском языке

TRADUCTION RUSSE

***********************

DE L’ART DE TRADUIRE LE RUSSE

Je viens d’indiquer la double valeur des écrits de Pouchkine : l’auteur de Poltava a renouvelé, comme prosateur, la langue russe, en même temps qu’il ouvrait à ses contemporains, comme poète, des sources nouvelles d’inspiration. On sait aussi quel accueil la Russie a fait à cet interprète de la pensée nationale. Quant à l’Europe, il faut le dire, elle est restée trop indifférente au rôle que Pouchkine a joué dans son pays. La France surtout n’a eu longtemps qu’une idée vague de ce grand mouvement littéraire commencé et dirigé par un seul homme. Ici même cependant, une étude biographique sur Pouchkine avait déjà indiqué l’importance de ses travaux. Pendant longtemps, on a pu s’étonner qu’une plume française ne cherchât point à le traduire. Aujourd’hui cette tâche a été abordée ; mais peut-on la regarder comme remplie ? L’auteur de la traduction française de Pouchkine qui vient d’être publiée n’a point paru se douter des difficultés que présentait un pareil travail. Il y avait là des écueils et des obstacles qui imposaient au traducteur un redoublement d’efforts. L’art de traduire, surtout lorsqu’il s’applique à la poésie, suppose une sorte d’initiation qui ne s’achète qu’au prix de veilles laborieuses. Les vulgaires esprits seuls peuvent s’imaginer qu’il suffit, pour traduire un poète, de rendre ses vers dans un autre idiome, sans s’inquiéter d’ailleurs de la physionomie, du mouvement, des nuances infinies de la pensée, des mille finesses du style. Or, ce ne sont point-là des choses qui aient leur vocabulaire écrit et ce sont pourtant des choses qu’il faut traduire, ou du moins indiquer : elles demandent une intelligence vive et délicate pour les saisir, une plume habile et souple pour les rendre. Pour transporter d’ailleurs dans son propre idiome les richesses d’une langue étrangère, il y a une première condition à remplir ; est-il besoin de la rappeler ? C’est la connaissance parfaite de la langue dont on veut révéler à son pays les richesses littéraires. Qu’on y songe, l’idiome russe est le plus difficile des idiomes européens, il est difficile même pour les Russes qui n’en ont pas fait l’objet d’une étude sérieuse. C’est une langue dont le sens positif varie à l’infini et dont le sens poétique varie encore davantage : langue souple et rude, abondante et imagée, dont l’origine, les accidents, l’esprit, l’allure, les procédés, n’offrent aucune analogie avec nos langues d’Occident. Le traducteur français des œuvres de Pouchkine a échoué pour n’avoir point compris les exigences de sa tâche. Il importe qu’on ne l’oublie pas, une traduction de ce poète exige une connaissance intime et approfondie, non-seulement de la grammaire et du vocabulaire russes, mais des finesses et des bizarreries de la langue ; elle exige aussi un long commerce avec ce génie si original, si en dehors de toute tradition européenne. Tant que cette double condition n’aura pas été remplie, notre pays, nous le disons à regret, ne connaîtra qu’imparfaitement la valeur et l’originalité du poète russe.

Pouchkine et le mouvement littéraire en Russie depuis 40 ans
Charles de Saint-Julien
Revue des Deux Mondes
Œuvres choisies de Pouchkine, traduites par M. H. Dupont
T.20 1847

LE PROPHETE IV – The Prophet CHILDREN KHALIL GIBRAN – IV- Les Enfants

Children – Les Enfants – Le Prophète IV
The Prophet Children KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898





جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

 

THE PROPHET IV
CHILDREN
Les Enfants 

1923




Traduction Jacky Lavauzelle

The Prophet
Children Khalil Gibran
Le Prophète IV
CHILDREN
Les Enfants

children-khalil-gibran-les-enfants-jean-baptiste-greuze-lenfant-gate-1765-saint-petersbourg-musee-de-lermitage

Jean-Baptiste Greuze (détail)
L’Enfant gâté -1765 – Saint-Pétersbourg – Musée de l’Ermitage.

*

And a woman who held a babe against her bosom said, « Speak to us of Children. »
Et une femme qui tenait un bébé contre son sein dit : «Parle-nous des enfants.« 

And he said:
Et il a dit alors :

Your children are not your children.
Vos enfants ne sont pas vos enfants.

They are the sons and daughters of Life’s longing for itself.
Ils sont les fils et filles du désir de Vie pour elle-même.

They come through you but not from you,
Ils viennent à travers vous mais non de vous,

And though they are with you, yet they belong not to you.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

You may give them your love but not your thoughts.
Vous pouvez leur donner votre amour, mais pas vos pensées.

For they have their own thoughts.
Car ils ont leurs propres pensées.

You may house their bodies but not their souls,
Vous pouvez héberger leurs corps mais pas leurs âmes,

For their souls dwell in the house of tomorrow, which you cannot visit, not even in your dreams.
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

You may strive to be like them, but seek not to make them like you.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne cherchez pas à les faire comme vous.

For life goes not backward nor tarries with yesterday.
Car la vie va pas en arrière ni ne s’attarde avec hier.

You are the bows from which your children as living arrows are sent forth.
Vous êtes les arcs desquels vos enfants, comme des flèches vivantes, sont envoyés.

The archer sees the mark upon the path of the infinite, and He bends you with His might that His arrows may go swift and far.
L’archer voit la cible sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance afin que ses flèches puissent aller vite et loin.

Let your bending in the archer’s hand be for gladness;
Laissez la tension dans la main de l’archer viser la joie ;

For even as he loves the arrow that flies, so He loves also the bow that is stable.
Car, comme il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

*****

Children Khalil Gibran

LE PROPHETE III – The Prophet KHALIL GIBRAN – III – MARRIAGE- LE MARIAGE

Marriage- Le Mariage – Le Prophète III
The Prophet KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898





جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

 

THE PROPHET III
MARRIAGE
LE MARIAGE 

1923




Traduction Jacky Lavauzelle

The Prophet Khalil Gibran
Le Prophète III
MARRIAGE
Le Mariage

marriage-le-mariage-le-prophete-the-prophet-khalil-gibran-silva-porto-artgitato
Tableau de Silva Porto

**

Then Almitra spoke again and said, « And what of Marriage, master? »
Puis Almitra parla de nouveau et dit: «Et que dis-tu du mariage, maître ?« 

And he answered saying:
Et il répondit en disant:

You were born together, and together you shall be forevermore.
Vous êtes nés ensemble, et ensemble vous serez toujours.

You shall be together when white wings of death scatter your days.
Vous serez ensemble quand les ailes blanches de la mort disperseront vos jours.

Aye, you shall be together even in the silent memory of God.
Oui, vous serez ensemble même dans la mémoire silencieuse de Dieu.

But let there be spaces in your togetherness,
Mais qu’il y ait des espaces dans votre unité,

And let the winds of the heavens dance between you.
Et que les vents des cieux dansent entre vous.

Love one another but make not a bond of love:
Aimez-vous mais ne faites pas un lien de l’amour :

Let it rather be a moving sea between the shores of your souls.
Qu’il soit plutôt une mer mouvante entre les rivages de vos âmes.

Fill each other’s cup but drink not from one cup.
Remplissez la coupe de l’autre, mais ne buvez pas dans une seule tasse.

Give one another of your bread but eat not from the same loaf.
Donnez à l’autre de votre pain, mais ne mangez pas du même pain.

Sing and dance together and be joyous, but let each one of you be alone,
Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux, mais laissez chacun de vous être seul,

Even as the strings of a lute are alone though they quiver with the same music.
De même que les cordes d’un luth sont seules quand elles vibrent avec la même musique.

Give your hearts, but not into each other’s keeping.
Donnez vos cœurs, mais pas dans la garde de l’autre.

For only the hand of Life can contain your hearts.
La main de la Vie, seule, peut contenir vos cœurs.

And stand together, yet not too near together:
Et ensemble tenez-vous, mais ne soyez pas trop rapprochées :

For the pillars of the temple stand apart,
Les piliers du temple ne se collent pas,

And the oak tree and the cypress grow not in each other’s shadow.
Et le chêne et le cyprès ne poussent pas dans l’ombre l’un de l’autre.

*******

The Prophet Khalil Gibran

LE PROPHETE II – The Prophet KHALIL GIBRAN – II – L’AMOUR – LOVE

L’Amour – Love – Le Prophète II
KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898





جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET II
L’AMOUR LOVE
1923




Le Prophète II
LOVE
Amour

le-prophete-ii-amour-love-khalil-gibran-artgitato-self-portrait-auto-portrair-1887-1888-vincent-van-gogh

Van Gogh – Self portrait – Auto Portrait – 1887 – 1888

*******

II

Then said Almitra, « Speak to us of Love. »
Ensuite, Almitra demanda  : « Parle-nous de l’amour. »

And he raised his head and looked upon the people, and there fell a stillness upon them. And with a great voice he said:
Et il leva la tête et regarda le peuple, et un silence tomba sur eux. Et d’une voix forte, il dit :

When love beckons to you follow him,
Quand l’amour vous fait signe de le suivre,

Though his ways are hard and steep.
Bien que ses voies soient dures et raides.

And when his wings enfold you yield to him,
Et quand ses ailes vous enveloppent, cédez-lui,

Though the sword hidden among his pinions may wound you.
Même si l’épée cachée parmi ses plumes peut vous blesser.

And when he speaks to you believe in him,
Et quand il vous parle, croyez en lui,

Though his voice may shatter your dreams as the north wind lays waste the garden.
Même si sa voix peut briser vos rêves comme ce vent du nord qui dévaste le jardin.

For even as love crowns you so shall he crucify you. Even as he is for your growth so is he for your pruning.
Car même si l’amour vous couronne, il vous crucifie. De même, il vous grandit mais aussi vous taille.

Even as he ascends to your height and caresses your tenderest branches that quiver in the sun,
De même qu’il monte à votre hauteur et caresse vos branches qui frémissent au soleil,

So shall he descend to your roots and shake them in their clinging to the earth.
Il descend jusqu’à vos racines et les secoue dans leurs attachements à la terre.

Like sheaves of corn he gathers you unto himself.
Comme des gerbes de blé, il vous rassemble à lui.

He threshes you to make you naked.
Il vous bat pour vous mettre à nu.

He sifts you to free you from your husks.
Il vous soulève pour vous libérer de vos écorces.

He grinds you to whiteness.
Il vous broie jusqu’à la blancheur.

He kneads you until you are pliant;
Il vous pétrit jusqu’à ce que vous soyez flexible ;

And then he assigns you to his sacred fire, that you may become sacred bread for God’s sacred feast.
Et puis il vous assigne à son feu sacré, que vous puissiez devenir le pain sacré pour le festin sacré de Dieu.

All these things shall love do unto you that you may know the secrets of your heart, and in that knowledge become a fragment of Life’s heart.
Toutes ces choses sont réalisées par l’amour afin que vous puissiez connaître les secrets de votre cœur, et que la connaissance devienne un fragment de cœur de la Vie.

But if in your fear you would seek only love’s peace and love’s pleasure,
Mais si dans la crainte vous ne cherchiez seulement que la paix de l’amour et le plaisir de l’amour,

Then it is better for you that you cover your nakedness and pass out of love’s threshing-floor,
Alors il vaut mieux pour vous que vous couvriez votre nudité et sortiez de l’aire de l’amour,

Into the seasonless world where you shall laugh, but not all of your laughter, and weep, but not all of your tears.
Dans le monde sans saisons où vous rirez, mais pas tous vos rires, et pleurerez, mais pas de toutes vos larmes.

Love gives naught but itself and takes naught but from itself.
L’amour ne donne et ne prend que de lui-même.

Love possesses not nor would it be possessed;
Ni l’amour ne possède, ni il ne veut être possédé ;

For love is sufficient unto love.
L’amour se suffit à lui-même.

When you love you should not say, « God is in my heart, » but rather, « I am in the heart of God. »
Lorsque vous aimez, vous ne devriez pas dire : «Dieu est dans mon cœur», mais plutôt: «Je suis dans le cœur de Dieu. »

And think not you can direct the course of love, for love, if it finds you worthy, directs your course.
Et ne pensez pas que vous pouvez diriger le cours de l’amour, c’est lui qui vous dirige.

Love has no other desire but to fulfil itself.
l’amour n’a pas d’autre désir que de s’accomplir.

But if you love and must needs have desires, let these be your desires:
L’amour n’a pas d’autre désir que de se remplir.

To melt and be like a running brook that sings its melody to the night.
Mais si vous aimez et que vous deviez avoir des désirs, laissez-les s’exprimer : fondre et être comme un ruisseau qui chante sa mélodie à la nuit.

To know the pain of too much tenderness.
Connaître la douleur de trop de tendresse.

To be wounded by your own understanding of love;
Être blessé par votre propre compréhension de l’amour ;

And to bleed willingly and joyfully.
Et à saigner volontiers et dans la joie.

To wake at dawn with a winged heart and give thanks for another day of loving;
Pour se réveiller à l’aube avec un cœur ailé et rendre grâce pour une autre journée d’amour ;

To rest at the noon hour and meditate love’s ecstasy;
Pour se reposer à l’heure du midi et méditer l’extase de l’amour ;

To return home at eventide with gratitude;
Pour revenir à la maison avec gratitude au crépuscule ;

And then to sleep with a prayer for the beloved in your heart and a song of praise upon your lips.
Et puis dormir avec une prière pour le bien-aimé dans votre cœur et un chant de louange sur vos lèvres.

 

*************

Khalil Gibran
The Prophet II
Le Prophète II

LA MUSIQUE – Poème d’ANNA AKHMATOVA – Музыка Ахматова

__________________________________
Poésie d’Anna Akhmatova
Поэзия Анны Ахматовой
__________________________________

anna akhmatova artgitato poésie russe

русский поэт- Poète Russe
русская литература
Littérature Russe

Anna AKHMATOVA
Анна Ахматова

Анна Ахматова
1889-1966

Музыка
стихотворение
La Musique
 Poème

В ней что-то чудотворное горит,
Elle a quelque chose des lumières miraculeuses,
И на глазах ее края гранятся.
Et dans ses yeux de vastes espaces.
Она одна со мною говорит,
Elle se lie avec moi,
Когда другие подойти боятся.
Quand d’autres ont peur de m’approcher.
Когда последний друг отвел глаза,
Lorsque le dernier ami s’en est allé,
Она была со мной одна в могиле
Elle m’accompagne seule dans la tombe
И пела словно первая гроза
Et elle chante comme une première tempête
 Иль будто все цветы заговорили. 
Comme si toutes les fleurs se mettaient à parler.

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
********************

Музыка Анна Ахматова
La Musique Anna Akhmatova

Любовь Ахматова Anna AKHMATOVA Poème – L’AMOUR – 1911


__________________________________
Poésie d’Anna Akhmatova
Поэзия Анны Ахматовой
__________________________________

L'Amour Akhmatova anna akhmatova artgitato poésie russe

русский поэт- Poète Russe
русская литература
Littérature Russe

Anna AKHMATOVA
Анна Ахматова

Anna Akhmatova
Анна Ахматова

11 juin 1889 Odessa – 5 mars 1966 Moscou
11 июня 1889 Одесса – 5 марта 1966, Домодедово, Московская область, СССР

*****

Любовь
стихотворение
L’AMOUR
 Poème
1911

То змейкой, свернувшись клубком,
Ce serpent, enchevêtré,
У самого сердца колдует,
Enroulé contre ton cœur,
То целые дни голубком
Cette colombe en plein jour
На белом окошке воркует,
Roucoule sous la blanche fenêtre,

*

То в инее ярком блеснет,
Cet éclair dans le gel,
Почудится в дреме левкоя…
Le cœur d’une  giroflée
Но верно и тайно ведет
Mais vraiment se dirige secrètement
 От радости и от покоя.
Loin de la joie et de la paix.

*

Умеет так сладко рыдать
Doucement, capable de pleurer
 В молитве тоскующей скрипки,
Dans la prière, la nostalgie du violon,
И страшно ее угадать
Et qu’il est terrible de le deviner
  В еще незнакомой улыбке.
Dans un autre sourire étrange.

*****************
Traduction Jacky Lavauzelle
Artgitato
*******************
Любовь  Любовь Ахматова 1911
L’Amour Anna Akhmatova 1911

__________________________________
Poésie d’Anna Akhmatova
Поэзия Анны Ахматовой
__________________________________

Luís de Camões : L’Amour, ce feu qui ardemment nous brûle

Luis de Camões
Tradução – Traduction
texto bilingue

Luís de
Camões

Luís de Camões d'après François Gérard Amor Amour

Amor é fogo que arde sem se ver,
é ferida que dói, e não se sente;
é um contentamento descontente,
é dor que desatina sem doer.

É um não querer mais que bem querer;
é um andar solitário entre a gente;
é nunca contentar-se de contente;
é um cuidar que ganha em se perder.

É querer estar preso por vontade;
é servir a quem vence, o vencedor;
é ter com quem nos mata, lealdade.

Mas como causar pode seu favor
nos corações humanos amizade,
se tão contrário a si é o mesmo Amor? 

L’Amour, ce feu qui ardemment nous brûle sans aucune flamme
Et qui nous enflamme sans qu’on le sente
Qui nous soulage dans des soupirs
L’Amour, cette douleur sans ce mal qui fait souffrir
 
L’Amour ce n’est pas tant vouloir que de bien vouloir
C’est marcher seul au milieu des autres
Ne jamais se satisfaire d’être seulement satisfait
Et ne jamais oublier que tout ce qui est gagné peut tout se perdre à jamais

L’Amour, c’est vouloir s’emprisonner par la seule volonté
C’est servir le vaincu quand nous sommes vainqueur
Et garder la foi en celui qui nous touche.

Mais comment dans nos cœurs
Une amitié sincère peut éclore
D’un Amour à lui-même si contraire ?

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

luis de camoes literatura português