Archives par mot-clé : junon

LES OURSES DANS LES EAUX DE NEPTUNE – OS LUSIADAS V-15 – LES LUSIADES – LUIS DE CAMOES – Assim passando aquelas regiões

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO V
Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS V-15 LES LUSIADES V-15
*

LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

****************


« Assim passando aquelas regiões
« Donc, en passant ces régions
Por onde duas vezes passa Apolo,
Où par deux fois passe Apollon,
Dois invernos fazendo e dois verões,
Portant deux hivers et deux étés,
Enquanto corre dum ao outro Pólo,
Courant d’un Pôle à l’autre,
Por calmas, por tormentas e opressões,
Soit par temps calme, soit sous les tempêtes et les contraintes,
Que sempre faz no mar o irado Eolo,
Que les colères d’Éole provoquent sur la mer,
Vimos as Ursas, apesar de Juno,
Nous avons vu les Ourses, malgré Junon,
Banharem-se nas águas de Netuno.
Se baigner dans les eaux de Neptune.


************

Annibal Carrache
Jupiter et Junon
1597

Quattro Fontane – Le Croisement aux Quatre Fontaines (Via del Quirinale)

LES PLACES DE ROME
ROME – ROMA

Armoirie de Rome

Photos Jacky Lavauzelle

——-

Flag_of_Lazio

Quattro Fontane
Le Croisement aux Quatre Fontaines (Via del Quirinale & Via XX Settembre)

 


LES PLACES DE ROME
LE PIAZZE DI ROMA
L’église St Charles aux Quatre Fontaines
San Carlo alle Quattro Fontane « San Carlino »
L’église est construite de 1638 à 1667 par Francesco Borromini
Francesco Borromini Les Quatres Fontaines artgitato

 

cette église est construite pour les Trinitaires Déchaussés, Ordre Espagnol à l’origine.

Religieuse Ordre Trinitaire déchaussée Espagne XVIIIe siècle

L’allégorie du Tibre
Allegoria del Tevere
(Symbole de Rome)

Le Tibre soutient une corne d’abondance remplie de fruits – La végétation est luxuriante – La louve sur le côté gauche symbolise la naissance de Rome)

Quattro Fontane Les Quatre Fontaines L'allégorie du Tibre allegoria del Tevere Roma Rome artgitato 2

Quattro Fontane Les Quatre Fontaines L'allégorie du Tibre allegoria del Tevere Roma Rome artgitato

L’allégorie de l’Arno
Allegoria dell’Arno
(Symbole de Florence – Firenze)

La végétation est moins luxuriante que pour le Tibre. L’animal représenté est le lion. Le Marzocco (statue représentant le lion et les lys de Florence) symbolise le pouvoir populaire des Florentins – La famille des Médicis était représentée par des Lions symboles de puissance et de richesse).

Quattro Fontane Les Quatre Fontaines L'allégorie de l'Arno allegoria dell'arno Florence Firenze artgitato 2 Quattro Fontane Les Quatre Fontaines L'allégorie de l'Arno allegoria dell'arno Florence Firenze artgitato 1

Junon -Giunone

(Symbole de la Fécondité
Simbolo la Fortezza)

Junon est accompagnée d’ordinaire d’un paon et d’un lion. Mais nous avons ici plutôt une oie – Passage de Tite-Live où les gaulois sont repérés par les oies du Capitole, les oies « sacrées » de Junon qui sauvèrent Rome de leur assaut.

Quattro Fontane Les Quatre Fontaines Giunone Junon artgitato 2 Quattro Fontane Les Quatre Fontaines Giunone Junon artgitato 1

Diane – Diana

(Symbole de la Fidélité
simbolo di Fedeltà)

Fontaine attribuée à Pietro da Cortona

La Déesse du monde sauvage – Un chien, symbole de la fidélité, se retrouve sur sa gauche.

 Quattro Fontane Les Quatre Fontaines Diana Roma Diane Rome artgitato 3Quattro Fontane Les Quatre Fontaines Diana Roma Diane Rome artgitato 1

 

 

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 41-CANZONIERE PETRARCA SONETTO 41

CANZONIERE POET
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 41
LITTERATURE ITALIENNE

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

——–


Canzoniere Petrarca Sonetto 41

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 41

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

41/366

Quando dal proprio sito si rimove
Quand de son propre lieu il part loin
l’arbor ch’amò già Phebo in corpo humano,
l’arbre qu’aima Phébus en son corps humain,
sospira et suda a l’opera Vulcano,
soupire et transpire à son ouvrage Vulcain,
per rinfrescar l’aspre saette a Giove:
pour que reviennent les âpres foudres de Jupiter :

*

il qual or tona, or nevicha et or piove,
lequel ou tonne ou neige ou pleut
senza honorar piú Cesare che Giano;
sans égard pour César ou pour Janus
la terra piange, e ’l sol ci sta lontano,
la terre sanglote et le soleil est loin
che la sua cara amica ved’altrove.
qui voit sa tendre amie dans un autre lieu

*

Allor riprende ardir Saturno et Marte,
Alors reprennent les ardeurs de Saturne et de Mars
crudeli stelle, et Orïone armato
astres cruels et Orion armé
spezza a’ tristi nocchier’ governi et sarte;
de tristes nochers aux gouvernails ;

*

Eolo a Neptuno et a Giunon turbato
Eole à Neptune et à Junon perturbé
fa sentire, et a noi, come si parte
fait sentir, ainsi qu’à nous, le départ
il bel viso dagli angeli aspectato.
du beau visage que les anges attendaient.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

canzoniere Petrarca sonetto 41
le chansonnier Pétrarque sonnet 41
canzoniere poet

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 33-CANZONIERE PETRARCA SONETTO 33

CANZONIERE POET
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 33
LITTERATURE ITALIENNE

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

——–


Canzoniere Petrarca Sonetto 33

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 33

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

33/366

Già fiammeggiava l’amorosa stella
Déjà, flamboyante l’amoureuse étoile
 
per l’orïente, et l’altra che Giunone
par l’Orient, et l’autre pour qui Junon
suol far gelosa nel septentrïone,
fut jalouse dans le septentrion,
rotava i raggi suoi lucente et bella;
roulait par ses rayons, brillante et radieuse ;

*

levata era a filar la vecchiarella,
Elle se levait pour filer la vieille,
discinta et scalza, et desto avea ’l carbone,
échevelée et pieds nus, et éveillée par la braise,
et gli amanti pungea quella stagione
et les amants saisissaient cette saison
che per usanza a lagrimar gli appella:
qui par usage appelait les tourments :

*

quando mia speme già condutta al verde
quand mon espoir déjà éconduit
giunse nel cor, non per l’usata via,
vint dans mon cœur, par un itinéraire inusité,
che ’l sonno tenea chiusa, e ’l dolor molle;
que le sommeil tenait fermée et que la douleur adoucissait ;

*

quanto cangiata, oimè, da quel di pria!
mais qu’elle avait changé, hélas, celle de jadis !
Et parea dir: Perché tuo valor perde?
Et elle semblait dire: Pourquoi perdre votre vigueur ?
Veder quest’occhi anchor non ti si tolle.
Voir ces yeux ne t’est pas encore retiré.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

canzoniere Petrarca sonetto 33
le chansonnier Pétrarque sonnet 33
canzoniere poet