Archives par mot-clé : India

CAMOES OS LUSIADAS II-101 LES LUSIADES

Luís Vaz de Camões Les Lusiades
OS LUSIADAS II-101 LES LUSIADES II-101
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES II-101

OS LUSIADAS II-101

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT II
Canto Segundo

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  101
Strophe 101

II-101

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******

Luís Vaz de Camões Les Lusiades
OS LUSIADAS II-101
LES LUSIADES II-101

 *****

Já no batel entrou do Capitão
Dans le bateau du Capitaine Gama est entré
  O Rei, que nos seus braços o levava;
Le Roi, qui, dans ses bras, le serra ;
 Ele coa cortesia, que a razão
Avec courtoisie, que la raison
 (Por ser Rei) requeria, lhe falava.
(A un roi) requiert, il lui parle.
   C’umas mostras de espanto e admiração,
Avec de la crainte et de l’émerveillement,
  O Mouro o gesto e o modo lhe notava,
Le Maure notait ses gestes et ses manières,
 Como quem em mui grande estima tinha
Puisqu’il tenait dans une très grande estime
Gente que de tão longe à índia vinha.
Ces gens qui, de si loin, partaient pour l’Inde.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Luís Vaz de Camões Les Lusiades
OS LUSIADAS II-101 LES LUSIADES II-101

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LA VIE DE LUIS DE CAMOES
par Charles Magnin

( Extrait )
Par En cherchant à montrer la différence qui sépare la vie aventureuse et active des écrivains portugais, notamment celle de Camoens, de la vie casanière et posée de la plupart de nos gens de lettres, je ne prétends pas élever par-là les œuvres des uns, ni déprimer les productions des autres. Je n’en crois pas les élégies de Camoens plus touchantes parce qu’elles sont datées d’Afrique, de la Chine et de l’Inde ; je n’en estime pas Polyeucte et Cinna moins admirables, parce que le grand Corneille n’a guère fait de plus longues pérégrinations que le voyage de Paris à Rouen. Je ne conseille à personne de louer un cabinet d’étude à Macao ; mais je crois que, généralement, si les ouvrages écrits au milieu des traverses et au feu des périls ne sont pas plus beaux, les vies de leurs auteurs sont plus belles. Indépendamment de la variété des aventures, on y trouve plus d’enseignements. J’admire et j’honore infiniment La Fontaine et Molière, mais j’honore et j’admire encore plus, comme hommes, Cervantès et Camoens. A mérite de rédaction égal, une histoire littéraire du Portugal serait un meilleur et plus beau livre qu’une histoire littéraire de notre dix-septième ou dix-huitième siècle. C’est une chose bonne et sainte que la lecture de ces vies d’épreuves, que ces passions douloureuses des hommes de génie, Je ne sache rien de plus capable de retremper le cœur. C’est pour cela que dans ce temps de souffrances oisives, de désappointements frivoles, de molles contrariétés et de petites douleurs, j’ai cru bon d’écrire l’étude suivante sur la vie de Luiz de Camoens.
….

OS LUSIADAS II-101
Luís Vaz de Camões Les Lusiades

CAMOES OS LUSIADAS II-80 LES LUSIADES

LUIS DE CAMOES
OS LUSIADAS II-80 LES LUSIADES II-80
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES II-80

OS LUSIADAS II-80

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT II
Canto Segundo

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  80
Strophe 80

II-80

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******

LUIS DE CAMOES
OS LUSIADAS II-80
LES LUSIADES II-80

 *****

« Não somos roubadores, que passando
« Nous ne sommes pas des voleurs, qui, passant
Pelas fracas cidades descuidadas,
Devant des faibles villes désarmées,
A ferro e a fogo as gentes vão matando,
Par le fer et par le feu massacrent ces gens,
Por roubar-lhe as fazendas cobiçadas;
Pour dérober des fortunes convoitées ;
Mas da soberba Europa navegando,
Mais de la superbe Europe naviguant,
Imos buscando as terras apartadas
Nous cherchons les terres éloignées
Da Índia grande e rica, por mandado
De l’Inde grande et riche, par ordre
De um Rei que temos, alto e sublimado.
De notre Roi, grand et sublime.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
LUIS DE CAMOES
OS LUSIADAS II-80 LES LUSIADES II-80

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LA VIE DE LUIS DE CAMOES
par Charles Magnin

( Extrait )
Par En cherchant à montrer la différence qui sépare la vie aventureuse et active des écrivains portugais, notamment celle de Camoens, de la vie casanière et posée de la plupart de nos gens de lettres, je ne prétends pas élever par-là les œuvres des uns, ni déprimer les productions des autres. Je n’en crois pas les élégies de Camoens plus touchantes parce qu’elles sont datées d’Afrique, de la Chine et de l’Inde ; je n’en estime pas Polyeucte et Cinna moins admirables, parce que le grand Corneille n’a guère fait de plus longues pérégrinations que le voyage de Paris à Rouen. Je ne conseille à personne de louer un cabinet d’étude à Macao ; mais je crois que, généralement, si les ouvrages écrits au milieu des traverses et au feu des périls ne sont pas plus beaux, les vies de leurs auteurs sont plus belles. Indépendamment de la variété des aventures, on y trouve plus d’enseignements. J’admire et j’honore infiniment La Fontaine et Molière, mais j’honore et j’admire encore plus, comme hommes, Cervantès et Camoens. A mérite de rédaction égal, une histoire littéraire du Portugal serait un meilleur et plus beau livre qu’une histoire littéraire de notre dix-septième ou dix-huitième siècle. C’est une chose bonne et sainte que la lecture de ces vies d’épreuves, que ces passions douloureuses des hommes de génie, Je ne sache rien de plus capable de retremper le cœur. C’est pour cela que dans ce temps de souffrances oisives, de désappointements frivoles, de molles contrariétés et de petites douleurs, j’ai cru bon d’écrire l’étude suivante sur la vie de Luiz de Camoens.
….

OS LUSIADAS II-80

CAMOES LES LUSIADES OS LUSIADAS II-70

LUIS DE CAMOES LES LUSIADES OS LUSIADAS
OS LUSIADAS II-69 LES LUSIADES II-69
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES II-69

OS LUSIADAS II-69

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT II
Canto Segundo

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  69
Strophe 69

II-69

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******

LUIS DE CAMOES
LES LUSIADES OS LUSIADAS II-70

 *****

E como o Gama muito desejasse
Et comme Gama attendait ardemment
Piloto para a Índia que buscava,
Un pilote pour cette Inde qu’il recherchait,
 Cuidou que entre estes Mouros o tomasse;
Il pensa le prendre parmi ces Maures ;
Mas não lhe sucedeu como cuidava,
Mais cela ne se déroula pas ainsi,
Que nenhum deles há que lhe ensinasse
Aucun d’entre eux ne pût lui apprendre
  A que parte dos céus a Índia estava;
Au-dessous de quelle partie du ciel l’Inde demeurait ;
Porém dizem-lhe todos, que tem perto
Mais tous dirent qu’a proximité
  Melinde, onde achará piloto certo. 
de Malindi, il trouvera un bon pilote.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
LUIS DE CAMOES
LES LUSIADES
OS LUSIADAS  II-70

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LA VIE DE LUIS DE CAMOES
par Charles Magnin

( Extrait )
Par En cherchant à montrer la différence qui sépare la vie aventureuse et active des écrivains portugais, notamment celle de Camoens, de la vie casanière et posée de la plupart de nos gens de lettres, je ne prétends pas élever par-là les œuvres des uns, ni déprimer les productions des autres. Je n’en crois pas les élégies de Camoens plus touchantes parce qu’elles sont datées d’Afrique, de la Chine et de l’Inde ; je n’en estime pas Polyeucte et Cinna moins admirables, parce que le grand Corneille n’a guère fait de plus longues pérégrinations que le voyage de Paris à Rouen. Je ne conseille à personne de louer un cabinet d’étude à Macao ; mais je crois que, généralement, si les ouvrages écrits au milieu des traverses et au feu des périls ne sont pas plus beaux, les vies de leurs auteurs sont plus belles. Indépendamment de la variété des aventures, on y trouve plus d’enseignements. J’admire et j’honore infiniment La Fontaine et Molière, mais j’honore et j’admire encore plus, comme hommes, Cervantès et Camoens. A mérite de rédaction égal, une histoire littéraire du Portugal serait un meilleur et plus beau livre qu’une histoire littéraire de notre dix-septième ou dix-huitième siècle. C’est une chose bonne et sainte que la lecture de ces vies d’épreuves, que ces passions douloureuses des hommes de génie, Je ne sache rien de plus capable de retremper le cœur. C’est pour cela que dans ce temps de souffrances oisives, de désappointements frivoles, de molles contrariétés et de petites douleurs, j’ai cru bon d’écrire l’étude suivante sur la vie de Luiz de Camoens.
….

LUIS DE CAMOES
LES LUSIADES OS LUSIADAS

OS LUSIADAS II-63 LES LUSIADES

OS LUSIADAS II-63 LES LUSIADES II-63
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES II-63

OS LUSIADAS II-63

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT II
Canto Segundo

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  63
Strophe 63

II-63

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******

LES LUSIADES II-63
OS LUSIADAS II-63

 *****

« Vai-te ao longo da costa discorrendo,
«Va le long de la côte,
  « E outra terra acharás de mais verdade,
Une autre terre tu trouveras, plus vraie,
  Lá quase junto donde o Sol ardendo
 Presqu’à l’Equateur où le brûlant soleil
Iguala o dia e noite em quantidade;
  Où le jour et la nuit sont égaux en temps ;
 Ali tua frota alegre recebendo
  Là, ta flotte sera reçue joyeusement
Um Rei, com muitas obras de amizade,
Par un Roi, avec de moult manifestations d’amitié,
 Gasalhado seguro te daria,
  Il te donnera l’assurance de l’hospitalité,
E, para a Índia, certa e sábia guia. »
  Et pour l’Inde, il t’orientera sagement.

**

os-lusiadas-ii-63-les-lusiades-ii-63-luis-de-camoes-artgitato-mercurius-mercure-hendrick-goltzius-1597Mercure
Hendrick Goltzius
1597

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
LES LUSIADES II-63
OS LUSIADAS II-63

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LA VIE DE LUIS DE CAMOES
par Charles Magnin

( Extrait )
Par En cherchant à montrer la différence qui sépare la vie aventureuse et active des écrivains portugais, notamment celle de Camoens, de la vie casanière et posée de la plupart de nos gens de lettres, je ne prétends pas élever par-là les œuvres des uns, ni déprimer les productions des autres. Je n’en crois pas les élégies de Camoens plus touchantes parce qu’elles sont datées d’Afrique, de la Chine et de l’Inde ; je n’en estime pas Polyeucte et Cinna moins admirables, parce que le grand Corneille n’a guère fait de plus longues pérégrinations que le voyage de Paris à Rouen. Je ne conseille à personne de louer un cabinet d’étude à Macao ; mais je crois que, généralement, si les ouvrages écrits au milieu des traverses et au feu des périls ne sont pas plus beaux, les vies de leurs auteurs sont plus belles. Indépendamment de la variété des aventures, on y trouve plus d’enseignements. J’admire et j’honore infiniment La Fontaine et Molière, mais j’honore et j’admire encore plus, comme hommes, Cervantès et Camoens. A mérite de rédaction égal, une histoire littéraire du Portugal serait un meilleur et plus beau livre qu’une histoire littéraire de notre dix-septième ou dix-huitième siècle. C’est une chose bonne et sainte que la lecture de ces vies d’épreuves, que ces passions douloureuses des hommes de génie, Je ne sache rien de plus capable de retremper le cœur. C’est pour cela que dans ce temps de souffrances oisives, de désappointements frivoles, de molles contrariétés et de petites douleurs, j’ai cru bon d’écrire l’étude suivante sur la vie de Luiz de Camoens.
….

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 96- Verso 96

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  96
Strophe 96

I-96

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

Desta arte despedida a forte armada,
Cette forte armada éventrait,
   As ondas de Anfitrite dividia,
Les vagues d’Amphitrite en les divisant,
Das filhas de Nereu acompanhada,
Par les filles de Nérée accompagnée,
 Fiel, alegre e doce companhia.
Loyale, joyeuse et douce compagnie.

Néréide sur un taureau marin Sea_thiasos_Nereis
O Capitão, que não caía em nada
Le capitaine, qui n’imaginait pas du tout
 Do enganoso ardil, que o Mouro urdia,
La ruse trompeuse qu’ourdissait le Maure,
Dele mui largamente se informava
Très largement s’informait
  Da Índia toda, e costas que passava.
De l’Inde toute entière, et des côtes qui défilaient.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 70- Verso 70

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  70
Strophe 70

I-70

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

Pilotos lhe pedia o Capitão,
Des pilotes furent demandés par le Capitaine,
Por quem pudesse à Índia ser levado;
Pour qu’ils puissent les conduire vers l’Inde ;
Diz-lhe que o largo prémio levarão
Leur disant qu’il paierait largement
Do trabalho que nisso for tomado.
Le travail de ceux qui seraient pris.
Promete-lhos o Mouro, com tenção
Le Maure lui promit, mais la pression
De peito venenoso, e tão danado,
Du poison se comprimait tellement dans sa poitrine, et si férocement,
Que a morte, se pudesse, neste dia,
Que la mort, s’il avait pu, ce jour-là,
Em lugar de pilotos lhe daria.
Au lieu des pilotes aurait été donnée.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 64- Verso 64

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  64
Strophe 64

I-64

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

Responde o valeroso Capitão
Le valeureux Capitaine répondit
Por um, que a língua escura bem sabia:
A l’aide d’un traducteur qui connaissait cette obscure langue :
  « Dar-te-ei, Senhor ilustre, relação
«Je te donnerai, illustre Seigneur, ce que tu demandes
De mim, da Lei, das armas que trazia.
De moi, sur la Loi, sur les armes que je porte.
    Nem sou da terra, nem da geração
Je ne suis pas du pays, ni du genre
Das gentes enojosas de Turquia:
Des hommes patibulaires de Turquie :
Mas sou da forte Europa belicosa, 
Mais je suis de la forte Europe belliqueuse,
 Busco as terras da Índia tão famosa.
Et je cherche les terres de l’Inde si célèbre.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 52- Verso 52

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 52
Strophe 52

I-52

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

« E por mandado seu, buscando andamos
« Et il nous a envoyés, nous demandant de marcher
 A terra Oriental que o Indo rega;
Sur la terre Orientale qui irrigue l’Indus ;
 Por ele, o mar remoto navegamos,
Pour lui, la mer nous avons navigué,
 Que só dos feios focas se navega.
Que seuls des phoques monstrueux habitaient.
 Mas já razão parece que saibamos,
Mais c’est raison  déjà que nous sachions,
  Se entre vós a verdade não se nega,
Si entre vous la vérité ne niez pas,
Quem sois, que terra é esta que habitais,
Qui vous êtes, quelle est cette terre où vous habitez,
Ou se tendes da Índia alguns sinais? »
Ou si vous connaissez les signes de l’Inde? « 

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 40- Verso 40

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

OS LUSIADAS

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

A Epopeia Portuguesa

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 40
Strophe 40

I-40

« E  tu, Padre de grande fortaleza,
« Et toi, Père, d’une si grande force,
  Da determinação, que tens tomada,
Déterminé, vous avez pris votre décision,
  Não tornes por detrás, pois é fraqueza
Ne reviens pas en arrière, car c’est faiblesse
Desistir-se da cousa começada.
D’abandonner une chose commencée.
Mercúrio, pois excede em ligeireza
Mercure, qui surpasse la légèreté 
 Ao vento leve, e à seta bem talhada,
Du vent, et la flèche la plus aérienne,
Lhe vá mostrar a terra, onde se informe
Qu’il leur montre la terre, où ils s’informeront
Da índia, e onde a gente se reforme. »
De l’Inde, et où ils se régénèreront. »

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

luis de camoes literatura português os lusiadas
les Lusiades

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 32- Verso 32

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

OS LUSIADAS

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

A Epopeia Portuguesa

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 32
Strophe 32

I-32

Le Parnasse de Rafael

Vê que já teve o Indo sojugado,
Il voit que déjà il a subjugué l’Indus,
 E nunca lhe tirou Fortuna, ou caso,
Et jamais la Fortune ne l’a empêché
Por vencedor da Índia ser cantado
En vainqueur de l’Inde d’être chanté
  De quantos bebem a água de Parnaso.
De tous ceux qui boivent l’eau du Parnasse.
  Teme agora que seja sepultado
Maintenant il a peur que soit enterré
  Seu tão célebre nome em negro vaso
Son si célèbre nom dans la vase noire
D’água do esquecimento, se lá chegam
Des eaux de l’oubli s’ils arrivent
Os fortes Portugueses, que navegam.
Ces braves Portugais qui naviguent.

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

luis de camoes literatura português os lusiadas
les Lusiades