Archives par mot-clé : Hilma af Klint

L’ULTIME CHANSON – Poème de Miguel Hernández – Canción última – 1938/1939

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Miguel_hernandez.jpg.
Miguel Hernández
(30 octobre 1910 Orihuela, province d’Alicante – 28 mars 1942 Alicante)
(Orihuela, 30 de octubre de 1910-Alicante, 28 de marzo de 1942)
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Miguel_Hernandez_firma.svg_-1024x351.png.

*****

Recueil
El hombre acecha

L’HOMME TRAQUÉ
1938-1939


****

L’ULTIME CHANSON
Canción última


******
TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

Hilma af Klint, Chaos, no 2, 1906


*******

Pintada, no vacía:
Peinte, non vide :
pintada está mi casa
peinte est ma maison
del color de las grandes
au couleur des grandes
pasiones y desgracias.
passions et des grands malheurs.


Regresará del llanto
Elle reviendra des pleurs
adonde fue llevada
où elle était partie
con su desierta mesa
avec sa table déserte
con su ruidosa cama.
avec son lit tonitruant.


Florecerán los besos
Les baisers fleuriront
sobre las almohadas.
sur les oreillers.
Y en torno de los cuerpos
Et autour des corps
elevará la sábana
va soulèvera la feuille
su intensa enredadera
le lierre intense
nocturna, perfumada.
nocturne et parfumé.


El odio se amortigua
La haine s’évapore
detrás de la ventana.
derrière la fenêtre.


Será la garra suave.
La griffe sera douce.


Dejadme la esperanza.
Laisse-moi l’espérance.

****************
POEMES DE MIGUEL HERNANDEZ
POEMAS DE MIGUEL HERNANDEZ

****************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.