Archives par mot-clé : Gyula Benczúr

REFLET – Poème de GOETHE – ABGLANZ

LITTERATURE ALLEMANDE
Goethe Traduction
Deutsch Poesie – Poésie Allemande

Traduction Jacky Lavauzelle

Johann Wolfgang von Goethe
1836 – 1870


Portrait de Joseph Karl Stieler – 1828

__________________________________

REFLET
ABGLANZ

_________________________________________

Gyula Benczúr, 188, Narcisse

********



Ein Spiegel, er ist mir geworden;
Un miroir est devenu mien ;
Ich sehe so gerne hinein,
J’aime regarder à l’intérieur,
Als hinge des Kaisers Orden
Comme si l’ordre de l’Empereur pendait
An mir mit Doppelschein;
A moi d’un double éclat ;
Nicht etwa selbstgefällig
Ce n’est pas par complaisance
Such ich mich überall;
Que je me cherche partout ;
Ich bin so gern gesellig,
J’aime la société,
Und das ist hier der Fall.
Et c’est le cas ici.

*


Wenn ich nun vorm Spiegel stehe
Quand je me tiens devant le miroir
Im stillen Witwerhaus,
Dans ma tranquille maison de veuf,
Gleich guckt, eh ich mich versehe,
Elle arrive sans prévenir
Das Liebchen mit heraus.
Ma bien aimée.
Schnell kehr ich mich um, und wieder
Je me retourne rapidement, et déjà
Verschwand sie, die ich sah;
Elle disparaît, celle que je venais de voir ;
Dann blick ich in meine Lieder,
Ensuite je regarde mes chansons
Gleich ist sie wieder da.
Et la voici à nouveau.

*


Die schreib ich immer schöner
Je les écris toujours plus joliment
Und mehr nach meinem Sinn,
Et plus selon mon esprit,
Trotz Krittler und Verhöhner,
Malgré les critiques et les moqueurs,
Zu täglichem Gewinn.
A mon profit quotidien.
Ihr Bild in reichen Schranken
Son image dans un environnement somptueux
Verherrlichet sich nur,
S’embellit encore,
In goldnen Rosenranken
En vrilles dorées
Und Rähmchen von Lasur.
Dans ce cadre azuré.


********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

O MUNDO DOS SECREDOS – Jacky Lavauzelle – LE MONDE DES SECRETS

O Mundo dos segredos Jacky Lavauzelle
Narcisse- Gyula Benczúr, 1881

*
O MUNDO DOS SEGREDOSO Mundo dos Secredos Jacky Lavauzelle




Jacky Lavauzelle Poema
*

*

****
O MUNDO DOS SECREDOS
LE MONDE DES SECRETS

Poema
**
Eu entrei no mundo dos segredos hoje
Je suis entré aujourd’hui dans le monde des secrets
Onde tudo é tão profundo que meus pés estão afundando
Où tout est si enfoui que mes pieds s’enfonçaient
   Sob montes de terra e montes de poeira
Sous des monceaux de terre et de poussière
Eu entrei
J’y entrai
Armado com uma pobre pá enferrujada com madeira completamente podre
Armé d’une pauvre pelle rouillée au bois complètement pourri
Nas paredes, olhos desviados e fragmentos rasgados
Aux murs, des yeux détournés et des fragments arrachés
Nesse crepúsculo fatal, encontrei uma flor
Dans cette pénombre fatale, j’y trouvai une fleur
Os olhos da flor saíram ondas e vozes mistas
Des yeux de la fleur sortaient des vagues et des voix mêlées
Me envolvendo com tanta confusão
M’enveloppant de tant de confusion
Senti tonto
J’ai eu des vertiges
E eu caí
Et je suis tombé
A porta se fechou violentamente, acredito
La porte s’est fermée violemment, je crois
 Desde, eu estou no escuro com esta única flor
Depuis, je suis dans le noir avec cette unique fleur
Quem fala e quem canta
Qui parle et qui chante
A porta fechada para sempre…
La porte s’est refermée à jamais…
Sou eu
C’est moi
Sou eu quem fechou a porta
C’est moi qui ai refermée la porte
Eu acredito
Je crois

**************

O MUNDO DOS SEGREDOS
LE MONDE DES SECRETS
O Mundo dos Secredos Jacky Lavauzelle