Archives par mot-clé : gérard de nerval

LES TOURS PETRONAS KUALA LUMPUR MENARA PETRONAS PETRONAS TWIN Towers

Pelancongan di Malaysia
Voyage en Malaisie
PHOTO JACKY LAVAUZELLE

 




 Petronas Towers

 Visiter Kuala Lumpur
Meneroka kota Kuala Lumpur
Melawat Kuala Lumpur
吉隆坡
Куала-Лумпур

*








LES TOURS PETRONAS
MENARA PETRONAS
Petronas Twin Towers
双子塔
Symphony Lake
英语 – 马来语

KLCC Park – Suria KLCC

***

EXTERIEURS DES TOURS

« Je me jette courageusement dans l’empire immense du vide, mon vol est rapide comme la lumière… Voici que m’apparaissent de nouveaux nuages, un nouvel univers et des terres et des fleuves… » (Johann Wolfgang von Goethe  La Grandeur du Monde Poésies allemandes Traduction par Gérard de Nerval
Faust et le Second Faust suivi d’un choix de Poésies allemandes, Garnier frères, 1877)

« Tout à coup, dans un chemin solitaire, un pèlerin vient à moi : « Arrête, voyageur, où vas-tu ? — Je marche aux limites du monde, là où l’on cesse de respirer, où Dieu a posé les bornes de la création ! » (Johann Wolfgang von Goethe  La Grandeur du Monde Poésies allemandes Traduction par Gérard de Nerval
Faust et le Second Faust suivi d’un choix de Poésies allemandes, Garnier frères, 1877)

« Il n’y a que deux vertus. Ah ! plût au ciel que toujours elles fussent réunies, que la bonté fût toujours grande, et la grandeur toujours bonne ! »

Friedrich Schiller
Poésies -Traduction par Adolphe Régnier – Hachette, 1859

***

LES TOURS ILLUMINEES

« Je vois déjà de près les étoiles dans tout l’éclat de leur jeunesse, je les vois poursuivre leur course millénaire à travers le firmament, pour atteindre au but qui leur est assigné ; je m’élance plus haut… Il n’y a plus d’étoiles ! » (Johann Wolfgang von Goethe  La Grandeur du Monde Poésies allemandes Traduction par Gérard de Nerval
Faust et le Second Faust suivi d’un choix de Poésies allemandes, Garnier frères, 1877)

« Je veux parcourir avec l’aile des vents tout ce que l’Éternel a tiré du chaos ; jusqu’à ce que j’atteigne aux limites de cette mer immense et que je jette l’ancre là où l’on cesse de respirer, où Dieu a posé les bornes de la création ! »  (Johann Wolfgang von Goethe  La Grandeur du Monde – Poésies allemandes Traduction par Gérard de Nerval
Faust et le Second Faust suivi d’un choix de Poésies allemandes, Garnier frères, 1877 )

***

LA VUE DU HAUT DES TOURS PETRONAS

***

**
LA PASSERELLE QUI RELIE LES 41 et 42èmes étages

**
INTERIEURS DES TOURS

***

PETRONAS TWIN TOWERS
LES MAQUETTES DES TOURS

***

Symphony Lake

**

KLCC PARK

**

SURIA KLCC

*************************

LES TOURS PETRONAS
MENARA PETRONAS
Petronas Twin Towers
双子塔
Symphony Lake

KLCC Park – Suria KLCC

LE DEMON LERMONTOV II-13 Демон Михаил Лермонтов

стихотворение Лермонтова
Демон Михаил Лермонтов
LE DEMON LERMONTOV
Poème de Mikhaïl Lermontov

1841

русский поэт- Poète Russe
русская литература
Littérature Russe
Михаил Лермонтов
Poésie Poème de Lermontov

стихотворение  – Poésie

 

 

Михаил Юрьевич Лермонтов
Mikhaïl Lermontov

1814-1841

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE
стихотворение Лермонтова

 

LA POESIE DE LERMONTOV
Poème de Mikhaïl Lermontov

Демон
LE DEMON
1841

**

LE DEMON LERMONTOV
Михаил Лермонтов
ЧАСТЬ II
SECONDE PARTIE
стихотворение Лермонтова

II-13

Как пери спящая мила,
Comme une péri* qui doucement sommeille,
Она в гробу своём лежала,
Elle repose dans son cercueil,
Белей и чище покрывала
Son étincelant linceul
Был томный цвет её чела.
A la même tinte que son front pur.
Навек опущены ресницы…
Ses cils pour toujours se touchent…
Но кто б, о небо! не сказал,
Mais il semble, ô ciel !
Что взор под ними лишь дремал
Que ces yeux assoupis
И, чудный, только ожидал
Et merveilleux, semblent seulement attendre
Иль поцелуя, иль денницы?
Ou un baiser, ou le lever du jour ?
Но бесполезно луч дневной
Un rayon de la lumière, inutilement,
Скользил по ним струёй златой,
Tente de s’y immiscer tel un jet d’or ;
Напрасно их в немой печали
En vain, dans une silencieuse douleur,
Уста родные целовали…
Sa famille vient embrasser ses lèvres…
Нет! смерти вечную печать
Non ! la mort, éternel sceau,
Ничто не в силах уж сорвать!
Ne laisse rien pénétrer !

*******

NOTES
*Péri : « Qui donc avait fait ce miracle ? Une déesse rayonnante guidait dans ces nouveaux avatars l’évolution rapide des humains. Il s’établit alors une distinction de races qui, partant de l’ordre des oiseaux, comprenait aussi les bêtes, les poissons et les reptiles : c’étaient les Dives, les Péris, les Ondins et les Salamandres ; chaque fois qu’un de ces êtres mourait, il renaissait aussitôt sous une forme plus belle et chantait la gloire des dieux. — Cependant, l’un des Éloïm eut la pensée de créer une cinquième race, composée des éléments de la terre, et qu’on appela les Afrites. — Ce fut le signal d’une révolution complète parmi les Esprits qui ne voulurent pas reconnaître les nouveaux possesseurs du monde. Je ne sais combien de mille ans durèrent ces combats qui ensanglantèrent le globe… » (Gérard de Nerval – Aurélia -Chapitre VIII)

*******

Poème de Mikhaïl Lermontov
LE DEMON  LERMONTOV
Лермонтов Демон

Лермонтов Демон
стихотворение Лермонтова
Poème de Mikhaïl Lermontov
Михаил Лермонтов

ARC DE CONSTANTIN – ARCO DI COSTANTINO – The Arch of Constantine

ROME – ROMA

Armoirie de Rome

 Photos Jacky Lavauzelle

——-

Flag_of_Lazio

ARCO DI COSTANTINO
L’Arc de Constantin
The Arch of Constantine

Construite en 315 après J.-C.

Flavius Valerius Aurelius Constantinus
CONSTANTIN Ier
272-373
Empereur Romain de 306 à 373

Arco_di_Costantino 1933 Inauguration della via dei Trionfi artgitato

« Ils reviendront, ces dieux que tu pleures toujours !
Le temps va ramener l’ordre des anciens jours ;
La terre a tressailli d’un souffle prophétique…

Cependant la sibylle au visage latin
Est endormie encor sous l’arc de Constantin :
— Et rien n’a dérangé le sévère portique. »

GERARD DE NERVAL
LES FILLES DU FEU

LES CHIMERES – DELFICA
Michel Lévy frères, 1856 

ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 1 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 2 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 3 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 4

« Triomphe, arc de, de Constantin, (Hist. anc. & mod.) je renvoie d’abord le lecteur au mot Arc de triomphe : & j’ajoute ensuite avec l’abbé du Bos au sujet de l’arc de triomphe de Constantin, que ce n’est autre chose que le monument de Trajan déguisé.

Quand le sénat & le peuple romain voulurent ériger à l’honneur de Constantin cet arc de triomphe, il ne se trouva point apparemment dans la capitale de l’empire un sculpteur capable d’entreprendre l’ouvrage. Malgré le respect qu’on avait à Rome pour la mémoire de Trajan, on dépouilla l’arc élevé autrefois à son honneur de ses ornements ; & sans égard à la convenance, on les employa dans la fabrique de l’arc qu’on élevait à Constantin.

Les arcs triomphaux des Romains n’étaient pas, comme les nôtres, des monuments imaginés à plaisir, ni leurs ornements des embellissements arbitraires, qui n’eussent pour règles que les idées de l’architecte. Comme nous ne faisons pas de triomphes réels, & qu’après nos victoires, on ne conduit pas en pompe le triomphateur sur un char précédé de captif ; les sculpteurs modernes peuvent se servir, pour embellir leurs arcs allégoriques, des trophées & des armes qu’ils inventent à leur gré. Les ornements d’un de nos arcs triomphaux peuvent ainsi convenir la plupart à un autre arc ; mais comme les arcs triomphaux des Romains ne se dressaient que pour éterniser la mémoire d’un triomphe réel, les ornements tirés des dépouilles qui avoient paru dans un triomphe, & qui étaient propres pour orner l’arc qu’on dressait, afin d’en perpétuer la mémoire, n’étaient point propres pour embellir l’arc qu’on élevait en mémoire d’un autre triomphe, principalement si la victoire avait été remportée sur un autre peuple, que celui sur qui avait été remportée la victoire, laquelle avait donné lieu au premier triomphe, comme au premier arc. »

JAUCOURT
ENCYCLOPEDIE 1ère Edition
1751 – Tome 16
DEFINITION DE TRIOMPHE

ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 5 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 6 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 7

« On peut voir au Vatican cette grande bataille retracée avec beaucoup de vigueur par le pinceau de Jules Romain. Constantin à cheval y poursuit les fuyards, qu’il pousse dans le Tibre ; la figure du vainqueur semble avoir été inspirée par un bas-relief de l’arc de Constantin.

Cet arc se rattache, aussi bien que la bataille de Saxa rubra, au grand événement qui a changé le monde. Ce fut le jour où il fut dédié à Constantin que l’empereur, faisant acte de chrétien, ne voulut pas permettre aux soldats de monter au Capitole, où ils devaient, selon l’usage, offrir un sacrifice à Jupiter et l’implorer pour le bonheur de l’empire. À défaut d’autre témoignage, cet arc prouverait combien le christianisme de Constantin était imparfait. Dans ce monument, dont il accepta la dédicace, sont encastrés des bas-reliefs empruntés à un arc de Trajan, et parmi les sujets que ces bas-reliefs représentent, il y a des hommages adressés à des divinités païennes ; on y voit Trajan sacrifiant à Mars, à Apollon, au dieu Sylvain. Constantin, qui ne permettait plus à ses soldats l’immolation solennelle du Capitole, n’en était pas encore à se scandaliser des représentations idolâtriques qui figuraient sur son arc de triomphe. »

Jean-Jacques Ampère
L’HISTOIRE ROMAINE A ROME
IX. — Suite de la Décadence. — D’Alexandre Sévère à Constantin

REVUE DES DEUX MONDES

ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 8 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 9

 » Les observations qu’on fait par le moïen des médailles sont confirmées par ce qu’on remarque dans les ouvrages de sculpture dont on connoît le tems et qui subsistent encore. Par exemple, les médailles du grand Constantin qui regnoit cinquante ans après Gallien sont très-mal gravées : elles sont d’un mauvais goût, et nous voïons aussi par l’arc de triomphe élevé à l’honneur de ce prince, qui subsiste encore à Rome aujourd’hui, que sous son regne et cent ans avant que les barbares prissent Rome, la sculpture y étoit redevenuë un art aussi grossier qu’elle pouvoit l’être au commencement de la premiere guerre punique. Quand le sénat et le peuple romain voulurent ériger à l’honneur de Constantin cet arc de triomphe, il ne se trouva point apparemment dans la capitale de l’empire un sculpteur capable d’entreprendre l’ouvrage. Malgré le respect qu’on avoit à Rome pour la mémoire de Trajan, on dépoüilla l’arc élevé autrefois à son honneur de ses ornemens, et sans égard à la convenance on les emploïa dans la fabrique de l’arc qu’on élevoit à Constantin. Les arcs triomphaux des romains n’étoient pas comme les nôtres des monumens imaginez à plaisir, ni leurs ornemens des embelissemens arbitraires qui n’eussent pour regles que les idées de l’architecte. »
Réflexions critiques sur la poésie et la peinture
Deuxième partie
Section 13

 

ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 10 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 11

« Non loin de là est l’ arc de Constantin, embelli de quelques bas-reliefs enlevés au forum de Trajan par les chrétiens, qui voulaient décorer le monument consacré au fondateur du repos ; c’ est ainsi que Constantin fut appelé. Les arts, à cette époque, étaient déjà dans la décadence, et l’ on dépouillait le passé pour honorer de nouveaux exploits. Ces portes triomphales qu’ on voit encore à Rome perpétuaient, autant que les hommes le peuvent, les honneurs rendus à la gloire. Il y avait sur leurs sommets une place destinée aux joueurs de flûte et de trompette, pour que le vainqueur, en passant, fût enivré tout à la fois par la musique et par la louange, et goûtât dans un même moment toutes les émotions les plus exaltées. « 

MADAME DE STAËL
CORINNE OU L’ITALIE
LIVRE IV

ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 100 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 101 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 102

L’arc de Constantin n’échappe pas, pour moi, à l’inconvénient commun à ces sortes de constructions, la lourdeur de l’attique, qui me paraît surtout écraser les portes latérales. La masse relativement plus grande qui surmonte l’arc de Titus ne me semble pas l’accabler autant, bien quil n’ait qu’une seule ouverture, et je crois le préférer aux deux autres, encore qu’il n’ait rien d’égal aux huit colonnes en saillie qui servent de contre-forts à l’arc de Constantin. Clément VIII eut une singulière idée d’en détacher une pour en décorer une chapelle de Saint-Jean de Latran.  »

CHARLES DE REMUSAT
Rome et son nouvel historien
LA REVUE DES DEUX MONDES
TOME 41 – 1862

 

ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 103 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 104 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 105 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 106 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 107 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 108 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 109 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 110 ARCO DI COSTANTINO Arc de Constantin The Arch of Constantine artgitato 111