Archives par mot-clé : euphrate

LE CHANSONNIER PÉTRARQUE POÉSIE CANZONIERE SONNET 148 (Première Partie) – CXLVIII

*

FRANCESCO PÉTRARQUE POÉSIE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 148

LE CHANSONNIER PÉTRARQUE Sonnet 148
CXLVIII

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

148/263

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

 

Non Tesin, Po, Varo, Adige et Tebro,
Ni Tessin, Po, Var, Adige et Tibre,
Eufrate, Tigre, Nilo, Hermo, Indo et Gange,
Euphrate, Tigre, Nil, Hermos*, Indus et Gange,
Tana, Histro, Alpheo, Garona, e ‘l mar che frange,
Don, Danube*, Alphée, Garonne, et Timave****,
 Rodano, Hibero, Ren, Sena, Albia, Era, Hebro;
Rhône, Ebre, Rhin, Seine, Aube,  Aar, Hébron ;

[* Gediz Nehri fleuve de Turquie – **du grec Ἴστρος – Istros – ***Ρουφιάς / Roufiás (fleuve du Péloponnèse) – ****Reka ou Timave (Slovénie et Italie jusqu’à la mer Adriatique)

**

non edra, abete, pin, faggio, o genebro,
Ni lierre, sapin, pin, hêtre ou genévrier,
poria ‘l foco allentar che ‘l cor tristo ange,
Ne pourraient apaiser le feu qui consume mon triste cœur,
quant’un bel rio ch’ad ognor meco piange,
Comme un beau ruisseau* qui toutes les heures avec moi pleure,
co l’arboscel che ‘n rime orno et celebro.
Comme l’arbuste** qu’avec mes rimes j’orne et je célèbre.

[*La Sorgue – ** le Laurier / Laure]

**


**

Questo un soccorso trovo tra gli assalti
Je ne trouve pas d’autres secours aux assauts
d’Amore, ove conven ch’armato viva
D’Amour, et je dois vivre constamment armé
la vita che trapassa a si gran salti.
Cette vie qui trépasse à grands bonds.

**

Cosi cresca il bel lauro in fresca riva,
Que pousse le beau laurier sur la fraîche rive,
et chi ‘l pianto pensier’ leggiadri et alti
et pour celui qui le planta, de hautes et gracieuse pensées
ne la dolce ombra al suon de l’acque scriva.
Dans la douce ombre écrite au doux bruit de l’eau.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 148
PÉTRARQUE POÉSIE CANZONIERE
le chansonnier Pétrarque Sonnet 148
canzoniere poet

*******

PÉTRARQUE POÉSIE
CANZONIERE

Дон Пушкин LE DON Poème de Pouchkine 1829

Дон Пушкин 1829 
Alexandre Pouchkine
русский поэт- Poète Russe
русская литература
Littérature Russe

poemes-de-alexandre-pouchkine-artgitatopushkin-alexander

ALEXANDRE POUCHKINE 1829
pushkin poems
стихотворение  – Poésie
 Дон Пушкин 

 

 

POUCHKINE – Пу́шкин
Алекса́ндр Серге́евич Пу́шкин
1799-1837

[создатель современного русского литературного языка]

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

le-don-pouchkine-poeme-de-1829-artgitato-cosaques-du-don-timbre-russe-2010Cosaques du Don
Timbre russe
2010

 

LA POESIE DE POUCHKINE

СТИХИ АЛЕКСАНДРА СЕРГЕЕВИЧА ПУШКИНА
Пушкин 


Дон
Le Don
 1829

 

  Дон Пушкин 

Блеща средь полей широких,
Il s’étale sur les larges prairies,
Вон он льётся!.. Здравствуй, Дон!
Là, il coule ! .. Bonjour à toi, Don !
От сынов твоих далёких
Tes fils lointains
Я привёз тебе поклон.
Te portent le salut.

*

Как прославленного брата,
Comme leur illustre frère,
Реки знают тихий Дон;
Les rivières connaissent le calme Don ;
От Аракса и Евфрата
De l’Araxe et de l’Euphrate
Я привёз тебе поклон.
Elles te saluent.

*

Отдохнув от злой погони,
Après les éreintantes chevauchées,
Чуя родину свою,
Sentant leur patrie,
Пьют уже донские кони
Buvez chevaux Du Don
 Арпачайскую струю.
Dans les flots de l’Arpatchaï !

*

Приготовь же, Дон заветный,
Prépare la même chose, Don chéri,
Для наездников лихих
Pour ces fringants cavaliers
Сок кипучий, искрометный
Prépare ce breuvage bouillant et étincelant
Виноградников твоих.
De tes célèbres vignes.

**********

Дон Пушкин POUCHKINE LE DON

********

LES JUGEMENTS DE Tolstoï
SUR LES POEMES DE POUCHKINE

Ayons donc pleine confiance dans le jugement du comte Tolstoï sur les poèmes de Pouchkine, son compatriote ! Croyons-le, encore, quand il nous parle d’écrivains allemands, anglais, et scandinaves : il a les mêmes droits que nous à se tromper sur eux. Mais ne nous trompons pas avec lui sur des œuvres françaises dont le vrai sens, forcément, lui échappe, comme il échappera toujours à quiconque n’a pas, dès l’enfance, l’habitude de penser et de sentir en français ! Je ne connais rien de plus ridicule que l’admiration des jeunes esthètes anglais ou allemands pour tel poète français. Verlaine, par exemple, ou Villiers de l’Isle-Adam. Ces poètes ne peuvent être compris qu’en France, et ceux qui les admirent à l’étranger les admirent sans pouvoir les comprendre. Mais il ne résulte pas de là, comme le croit le comte Tolstoï, qu’ils soient absolument incompréhensibles. Ils ne le sont que pour lui, comme pour nous Lermontof et Pouchkine. Ce sont des artistes : la valeur artistique de leurs œuvres résulte de l’harmonie de la forme et du fond : et si lettré que soit un lecteur russe, si parfaite que soit sa connaissance de la langue française, la forme de cette langue lui échappe toujours.

Léon Tolstoï
Qu’est-ce que l’art ?
Traduction par T. de Wyzewa.
 Perrin, 1918
pp. i-XII

*****

 Дон Пушкин 

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 58-CANZONIERE PETRARCA Sonetto 58

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 58
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 58

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 58

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

58/366

La guancia che fu già piangendo stancha
La joue qui, lasse des pleurs,
riposate su l’un, signor mio caro,
repose sur l’un, cher monsieur,
et siate ormai di voi stesso piú avaro
et soyez maintenant de vous-même plus avare
 a quel crudel che ’ suoi seguaci imbiancha.
avec ce cruel qui stupéfait ses disciples.

*

Coll’altro richiudete da man mancha
Et de l’autre côté fermez
la strada a’ messi suoi ch’indi passaro,
la route à ceux qui y passent,
mostrandovi un d’agosto et di genaro,
vous montrant août comme en janvier,
perch’a la lunga via tempo ne mancha.
car tout au long du chemin, le temps manque.

*

E col terzo bevete un suco d’erba
Et avec le troisième buvez le suc de l’herbe
che purghe ogni pensier che ’l cor afflige,
qui purge toute pensée d’un cœur affligé,
dolce a la fine, et nel principio acerba.
douce à la fin, âpre au commencement .

*

Me riponete ove ’l piacer si serba,
Posez-moi là le plaisir se trouve,
tal ch’i’ non tema del nocchier di Stige,
Que je ne sois pas soumis au batelier du Styx,
se la preghiera mia non è superba.
Si ma prière n’est pas exceptionnelle.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 58
le chansonnier Pétrarque 58
canzoniere poet

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 57-CANZONIERE PETRARCA Sonetto 57

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 57
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 57

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 57

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

57/366

Mie venture al venir son tarde et pigre,
Mes projets sont retardés et paresseux,
la speme incerta, e ’l desir monta et cresce,
l’espoir incertain, et monte le désir et se développe,
onde e ’l lassare et l’aspectar m’incresce;
où de laisser et d’attendre j’en suis désolé ;
 et poi al partir son piú levi che tigre.
et puis partir plus rapide que le tigre.

*

Lasso, le nevi fien tepide et nigre,
Hélas, les neiges deviendront tièdes et noires,
e ’l mar senz’onda, et per l’alpe ogni pesce,
et la mer sans onde, et sur l’alpe seront tous les poissons,
et corcherassi il sol là oltre ond’esce
et le coucher du soleil  là-bas d’où sorte
d’un medesimo fonte Eufrate et Tigre,
la même source de l’Euphrate et du Tigre,

*

prima ch’i’ trovi in ciò pace né triegua,
avant que ne trouve ainsi ni paix ni trêve,
o Amore o madonna altr’uso impari,
ou Amour ou ma dame un autre usage apprennent,
che m’ànno congiurato a torto incontra.
que conjurés à tort contre moi.

*

Et s’i’ ò alcun dolce, è dopo tanti amari,
Et si le doux arrive, après tant d’amertume,
che per disdegno il gusto si dilegua:
que de dédain le goût disparaît :
altro mai di lor gratie non m’incontra.
rien d’autre de leurs bontés jamais ne rencontre.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 57
le chansonnier Pétrarque 57
canzoniere poet