Archives par mot-clé : estradas

BEATRIZ – POEME DE ANTERO DE QUENTAL

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

*

traduction Jacky Lavauzelle
LITTERATURE PORTUGAISE
literatura português

Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

Antero de Quental

18 avril 1842 – Ponta Delgada (Les Açores)-  11 septembre 1891 Ponta Delgada
 18 de abril de 1842 – Ponta Delgada, 11 de setembro de 1891

______________________________________ 

Traduction Jacky Lavauzelle

 _______________________________________

BEATRIZ
_______________________________________

Henri Rousseau, Le Douanier Rousseau, Combat de tigre et buffle,1891

************


Bandeirante a sonhar com pedrarias
Bandeirante* rêvant de pierres,
Com tesouros e minas fabulosas,
De trésors et de mines fabuleuses,
Do amor entrei, por ínvias e sombrias
Par amour, je suis entré à travers les sombres
Estradas, as florestas tenebrosas.
Routes, et les forêts ténébreuses.

[* aventurier]

*

Tive sonhos de louco, à Fernão Dias…
J’ai fait des rêves fous, ô Fernão Dias Pais …
Vi tesouros sem conta: entre as umbrosas
J’ai vu d’innombrables trésors : dans d’épaisses
Selvas, o outro encontrei, e o ônix, e as frias
Jungles, où j’ai trouvé entre autres l’onyx, les froides
Turquesas, e esmeraldas luminosas…
Turquoise et les lumineuses émeraudes …

*


E por eles passei. Vivi sete anos
Et je les ai parcourus. J’ai vécu sept ans
Na floresta sem fim. Senti ressábios
Dans ces forêts sans fin. J’ai ressenti des moments
De amarguras, de dor, de desenganos.
D’amertume, de douleur, de déceptions.

*


Mas voltei, afinal, vencendo escolhos,
Mais je suis revenu, après tout, surmontant les obstacles,
Com o rubi palpitante dos seus lábios
Avec le rubis lancinant de tes lèvres
E os dois grandes topázios dos seus olhos!
Et les deux grandes topazes de tes yeux !

********

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.