Archives par mot-clé : Erwig

WAMBA Вамба 万巴 – Plaza de Oriente Madrid Мадрид – 马德里

Madrid – Мадрид – 马德里
——

Madrid Blason Artgitato  Madrid L'Ours & L'arbousier Artgitato La estatua del oso y del madroño

Photos Jacky Lavauzelle
*

Madrid Drapeau Artgitato


PLAZA DE ORIENTE
La place de l’Orient
Плаза-де-Ориенте
东方广场

WAMBA
Вамба
万巴
~633-688

Roi Wisigoth d’Hispanie & de Septimanie
Règne de 672 à 680

Plaza de Oriente Place de l'orient Madrid Artgitato Wamba

Chronologie

 672. Les Arabes font la conquête de la Cilicie et de la Lycie. — Wamba succède à Réceswinthe, roi des Visigoths. C’est le premier roi sacré par l’archevêque de Tolède. Adéodat, pape.
673. Guerre de Wamba , roi des Visigoths, contre le duc Paul, qui s’était fait élire roi à Narbonne. Le duc Paul est forcé de se soumettre.
675. Les Arabes tentent un débarquement en Espagne. Leur flotte est vaincue et détruite par Wamba.
680. Wamba, roi des Visigoths, est forcé, par la perfidie d’Ervige et de l’archevêque de Tolède, de se retirer dans un monastère. — Ervige lui succède. 7 e concile œcuménique ou 3 e de C. P. Ce Con- cile, tenu de novembre 680 à septembre S81, condamne les dogmes des Monothélites auxquels renoncent alors une partie des Grecs de l’Egypte, 10 Ap. J.-C.

Marie-Nicolas Bouillet
Bouillet – Atlas universel d’histoire et géographie, 1865 (1865)
1865 -pp. 142-146
VIIe siècle après Jésus-Christ

*****

Les Juifs sous le règne de Wamba

« Sous le règne du roi Wamba (672-680), les Juifs jouirent de nouveau d’une certaine liberté, ils en profitèrent pour publier des écrits de controverse, dans lesquels ils montraient que ce n’était ni par aveuglement ni par folie, comme le prétendaient les conciles et les auteurs chrétiens, qu’ils n’acceptaient pas le baptême, et par lesquels ils s’affermissaient dans la foi juive et y affermissaient en même temps ceux d’entre eux qui appartenaient en apparence au christianisme. Ces œuvres de polémique étaient probablement écrites en latin. On ne connaît qu’un seul point de leur contenu, on sait qu’elles rapportaient une tradition d’après laquelle le Messie n’apparaîtrait que dans le septième millénaire de la création, parce que les six mille années répondaient aux six jours de la création et que le septième millénaire représentait le sabbat universel, le temps messianique. Or, d’après les calculs des Juifs, il ne s’était même pas écoulé quatre mille ans entre la création du monde et l’apparition de Jésus, ce dernier ne pouvait donc pas être le Messie. Cet argument était présenté, selon toute apparence, sous une forme très habile, puisqu’il ébranla maint chrétien dans sa foi.
Les Juifs ne conservèrent pas longtemps cette liberté de culte et de parole. Wamba fut détrôné par un seigneur d’origine byzantine, Erwig, vrai Grec de la décadence, sans foi ni conscience. »

Heinrich Graetz
Histoire des Juifs
Traduction par Lazare Wogue, Moïse Bloch.
A. Lévy, 1888 Tome 3, pp. 297-318
organisation du judaïsme babylonien
époque des gaonim

WAMBA