Archives par mot-clé : earth

LE COQUELICOT DANS LE NUAGE -EMILY DICKINSON (1877) IT WAS A QUIET SEEMING DAY

POEME D’EMILY DICKINSON
LITTERATURE AMERICAINE

*******

 

EMILY DICKINSON
December 10, 1830 – May 15, 1886
10 décembre 1830 – 15 mai 1886
Amherst, Massachusetts




Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

IT WAS A QUIET SEEMIND DAY

****

****

*********




LE COQUELICOT DANS LE NUAGE

 

*****

1877

********

It was a quiet seeming Day —
C’était un Jour en apparence calme –
There was no harm in earth or sky —
Il n’y avait aucun mal ni sur terre ni dans le ciel –
Till with the closing sun
Jusqu’au coucher du soleil
There strayed an accidental Red
Il y eut alors un Rouge accidentel
  A Strolling Hue, one would have said
Un teinte errante, aurait-on dit
To westward of the Town —
À l’ouest de la Ville –

But when the Earth began to jar
Mais quand la Terre a commencé à s’ébranler
And Houses vanished with a roar
Et que les Maisons disparurent dans un rugissement
And Human Nature hid
Et que la Nature Humaine se terra
  We comprehended by the Awe
Nous avons compris par la Crainte
As those that Dissolution saw
Comme ceux qui virent la Dissolution
The Poppy in the Cloud
Le Coquelicot dans le Nuage




***************

POEME D’EMILY DICKINSON

LA RAISON & LA FOLIE – EMILY DICKINSON (1873) HAD WE OUR SENSES

POEME D’EMILY DICKINSON
LITTERATURE AMERICAINE

*******

 

EMILY DICKINSON
December 10, 1830 – May 15, 1886
10 décembre 1830 – 15 mai 1886
Amherst, Massachusetts




Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

HAD WE OUR SENSES
****

*********




LA RAISON & LA FOLIE
*****

1873

********

Had we our senses
Avons-nous notre raison ?
 
But perhaps ’tis well they’re not at Home
Mais peut-être vaut-il mieux que non
 So intimate with Madness
Elle a tant d’intimité avec la Folie
 He’s liable with them
Les deux sont liées




Had we the eyes without our Head —
Avons-nous les yeux en face des trous ?
How well that we are Blind —
Comme il est bon que nous soyons Aveugles –
We could not look upon the Earth —
Il ne serait pas possible de regarder la Terre –
So utterly unmoved —
Si complètement immobile –

***************

POEME D’EMILY DICKINSON

ON TEACHING KHALIL GIBRAN SUR L’ENSEIGNEMENT

The Prophet
On Teaching
Sur l’Enseignement

The Prophet XVIII
KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898



جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET XVIII
On Teaching
SUR L’ENSEIGNEMENT

 

1923


*

on-teaching-khalil-gibran-sur-lenseignement-artgitato-hippolyte-flandrin-jeune-homme-assisJeune homme nu assis
Hippolyte Flandrin
1855 musée du Louvre

*


Then said a teacher, « Speak to us of Teaching. »
Puis un professeur demanda : « Parle-nous de l’Enseignement. »
And he said:
Et il dit :
No man can reveal to you aught but that which already lies half asleep in the dawning of our knowledge.
Aucun homme ne peut vous révéler autre chose que ce qui est déjà à moitié endormi dans l’aube de notre connaissance.

 The teacher who walks in the shadow of the temple, among his followers, gives not of his wisdom but rather of his faith and his lovingness.
 Le maître qui marche dans l’ombre du temple, parmi ses disciples, ne donne pas de sa sagesse, mais plutôt de sa foi et de son amour.  
  If he is indeed wise he does not bid you enter the house of wisdom, but rather leads you to the threshold of your own mind.
S’il est sage, il ne vous fera pas entrer dans la maison de la sagesse, mais il vous conduira au seuil de votre propre esprit.
The astronomer may speak to you of his understanding of space, but he cannot give you his understanding.
L’astronome peut vous parler de sa compréhension de l’espace, mais il ne peut vous donner sa compréhension elle-même.
The musician may sing to you of the rhythm which is in all space, but he cannot give you the ear which arrests the rhythm nor the voice that echoes it.
  Le musicien peut vous jouer le rythme qui est dans tout espace, mais il ne peut pas vous donner l’oreille qui capte le rythme ni la voix qui lui fait écho.
 And he who is versed in the science of numbers can tell of the regions of weight and measure, but he cannot conduct you thither.
Et celui qui est versé dans la science des nombres peut dire des correspondances des poids et mesures, mais il ne peut vous y conduire.
For the vision of one man lends not its wings to another man.
Car la vision d’un homme ne prête pas ses ailes à un autre homme.
      And even as each one of you stands alone in God’s knowledge, so must each one of you be alone in his knowledge of God and in his understanding of the earth.
Et comme chacun de vous se tient seul dans la connaissance de Dieu, il faut que chacun d’entre vous soit seul dans sa connaissance de Dieu et dans sa compréhension de la terre.  

***

Sur l’Enseignement
Khalil Gibran
On Teaching

CONTRE LES VÊTEMENTS THE PROPHET KHALIL GIBRAN LE PROPHETE X CLOTHES

contre-les-vetements-khalil-gibran-clothes-artgitato-the-prophet-le-propheteCONTRE LES VÊTEMENTS
The Prophet
 CLOTHES
Le Prophète

The Prophet X
KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898





جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET X
CLOTHES
CONTRE LES VÊTEMENTS

1923




*****
The Prophet
Contre les vêtements

contre-les-vetements-khalil-gibran-clothes-artgitato-the-prophet-le-prophete

******

And the weaver said, « Speak to us of Clothes. »
Et le tisserand dit : «Parle-nous des vêtements. »

And he answered:
Et il répondit :

Your clothes conceal much of your beauty, yet they hide not the unbeautiful.
Vos vêtements cachent une grande partie de votre beauté, mais ils ne cachent pas le laid.

And though you seek in garments the freedom of privacy you may find in them a harness and a chain.
Et si vous cherchez dans les vêtements de la liberté de votre intimité, vous pouvez trouver en eux un harnais et une chaîne.

Would that you could meet the sun and the wind with more of your skin and less of your raiment,
Quel plaisir de rencontrer le soleil et le vent avec plus de votre peau et moins de votre vêtement,

For the breath of life is in the sunlight and the hand of life is in the wind.
En effet, le souffle de la vie est dans la lumière du soleil et la main de la vie est dans le vent.

Some of you say, « It is the north wind who has woven the clothes to wear. »
Certains d’entre vous disent: «C’est le vent du nord qui a filé les vêtements que nous portons. »

But shame was his loom, and the softening of the sinews was his thread.
Mais la honte était son métier à tisser, et le ramollissement du nerf son fil.

And when his work was done he laughed in the forest.
Et quand son travail a été fait, il se mit à rire dans la forêt.

Forget not that modesty is for a shield against the eye of the unclean.
N’oubliez pas que la pudeur est un bouclier contre l’œil de l’impur.

And when the unclean shall be no more, what were modesty but a fetter and a fouling of the mind?
Et quand l’impur ne sera plus, que sera la pudeur sinon une entrave et un encrassement de l’esprit ?

And forget not that the earth delights to feel your bare feet and the winds long to play with your hair.
Et n’oubliez pas que la terre se plaît à sentir vos pieds nus et les vents à jouer avec vos cheveux.

**************
Khalil Gibran
Contre les Vêtements

LA REPONSE DE LA TERRE – Poème de William BLAKE – EARTH’S ANSWER (1794)

 LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Songs of Innocence and of Experience
La Réponse de la Terre William Blake


SONGS OF EXPERIENCE

by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807
by Thomas Phillips, oil on canvas, 1807


William Blake

poèmes – poems
1794

WILLIAM BLAKE
1757-1827

William Blake signature.svg

 

EARTH’S ANSWER

La Réponse de la Terre

Traduction Jacky Lavauzelle

Earth raised up her head
La Terre releva la tête
From the darkness dread and drear,
De la noire et terrible obscurité,
Her light fled :
Sa lumière avait fui :
Stony, dread !
Terrible frayeur !
And her locks covered with grey despair.
Et ses cheveux recouverts du gris désespoir.

**

« Prison’d on wat’ry shore,
« Emprisonnée sur la rive,
« Starry jealousy does keep my den :
La jalousie étoilée qui me gardait
« Cold and hoar,
Froide et givrée ;
« Weeping o’er,
 Pleurant sur mon sort,
« I hear the Father of the ancient men.
J’entends le Père des anciens hommes.

« Selfish father of men!
Père égoïste des hommes !
« Cruel, jealous, selfish fear!
Cruelle, jalouse, peur égoïste !
« Can delight,
Le délice peut-il,
 « Chain’d in night,
Enchaîné à la nuit,
The virgins of youth and morning bear ?
Porter les vierges de la jeunesse et du matin ?

« Does spring hide its joy,
Cache-t-il sa joie, le printemps,
 » When buds and blossoms grow?
Lorsque les bourgeons et les fleurs se développent ?
  « Does the sower
Est-ce le semeur
   « Sow by night,
Qui sème la nuit,
 « Or the ploughman in darkness plow ?
Ou le laboureur dans les ténèbres qui laboure ?

« Break this heavy chain,
Brise cette lourde chaîne,
« That does freeze my bones around!
Qui gèle tout autour de mes os !
« Selfish ! vain !
Égoïste ! vaniteux !
  « Eternal bane !
Eternel fléau,
 » That free love with bondage bound. »
Qui lie le libre Amour à la servitude.« 

 

************************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
************************
Earth’s Answer Lost William Blake