Archives par mot-clé : cuivrée

CUIVREE Sonnet de GABRIELE D’ANNUNZIO – Sonetto – CUPREA

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

CUIVREE

Sonnet

 

CUPREA

Sonetto


 
Poi ch’è risorta dal lavacro tutta
Puis elle sortit du bain toute
grondante, chiusa ne le chiome oscure,
trempée, enfermée dans ses cheveux noirs,
fremendo preme su l’arena asciutta
frémissante sur le sable sec
ella i contorni de le membra pure.
qu’elle marqua de ses membres purs.

*

 Or costringe in sua man le vive frutta
Elle comprimait dans sa main le fruit vif
del seno, urgendo le due punte dure;
de son sein, d’où surgissaient deux pointes dures ;
or si volge, e l’arena aspra le brutta
elle se tournait, et l’âpre sable souillait
stranamente la pelle di figure.
étrangement la peau de son visage.

*

 Poi, così maculata, ella al lunare
Ensuite, ainsi maculée, elle, aux lunaires
abbraccio si distende su lo strame
étreintes étendue sur la litière
de l’alghe, e resta immota, resupina.
des algues, restait immobile, renversée.

*

 E, di lunge, su ’l cupo fondo appare
Et, de loin, sur ce fond sombre, elle apparaissait
come una grande statua di rame
comme une grande statue de cuivre
corrosa da l’acredine marina.
rongée par l’âcreté de la mer.  

********************
ARTGITATO

*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.