Archives par mot-clé : campo grande

Rafael Bordalo Pinheiro : Les caricatures et les dessins – Caricaturas e desenhos

 Rafael Bordalo Pinheiro
ou
Rafael Bordallo Pinheiro
LISBOA – LISBONNE





Rafael Bordalo Pinheiro

**

Photo  Jacky Lavauzelle

**

MUSEE BORDALO PINHEIRO
MUSEU
Campo Grande – Lisboa
(Musée créé en 1916)

 




 LES CARICATURES &
LES DESSINS DE
RAFAEL BORDALO PINHEIRO
(ou BORDALLO)
Caricaturas e desenhos de Rafael Bordalo Pinheiro
*

**

Toma lá da cá
Toma lá que é nosso
Prenez-là, c’est la nôtre !
Sem data – Sans date

*

A Manteiga do Jacob
Société fermière des beurres d’Isigny Léon Jacob

« Guerra aos inglezes, gritamos por toda a parte. Mas vamos usando a manteiga que elles fabricam, Deus sabe de quel Manteiga para vender en Portugal, imagine-se.
Aqui teem a manteiga d’Isigny, que é esplendida, que é barata, que tem emfim todas as qualidades requeridas para substituir a ingleza. Já que naõ podemos fabricar manteiga que faça concorrencia à dos nossos amigos, ao menos compremol-a franceza que…sempre é manteiga da raça latina. »
« Guerre avec les Anglais, avons-nous crié partout !
Mais nous consommons le beurre qu’ils fabriquent ! Dieu sait quel beurre ils vendent au Portugal ;  imaginez !
Voici le beurre d’Isigny, il est merveilleux, bon marché, et possède en effet toutes les qualités requises pour remplacer celui des Anglais. Puisque nous ne pouvons pas faire du beurre qui rivalise avec nos amis, au moins consommons le français, ce sera toujours du beurre de race latine. »

*

António Maria
Folha humoristica
Feuille humoristique
Lisboa – 17 de Julho de 1879
Lisbonne, le 17 juillet 1879

*

Entre a Cruz e a Caldeirinha
Zé Povinho sempre o mesmo
Zé Povinho toujours le même
Publicado O Mosquito
Publié dans la revue Le Moustique
8 de abril de 1876
Du 8 avril 1876

*

FABRICA INTERNACIONAL
Fabrique Internationale
Conservas alimentícias
Conserves alimentaires
Nec plus ultra

*

TIPOS DE LISBOA
Na rua – A ovarina
Freguez olá, freguez
Um pescada que nem um fidalgo

*

CALENDARIO PORTUGUES
Calendrier Portugais

*

FOLHINHA DO BESOURO para 1878
La feuille du Coléoptère du 2 mars 1878
Publicado : O Besouro
Publié dans Le Coléoptère

*
O ANTONIO DAS CALDEIRADAS
19 de Julho de 1883
19 juillet 1883

*

Confeitaria Portuhuesa
Confiserie Portugaise F. J. Cascaes à Porto

*

Eleições
Elections

Caldo apurado – Le bouillon complet

*

O orgia dos reis
L’orgie des rois
Les Rois se partagent la Péninsule (Península – représentée par Zé Povinho) avec la mort en maître de cérémonie

*

O Carro do Estado
Le Char de l’Etat
Carro allegórico para o Carnaval
Char allégorique pour le Carnaval
Mesa de orçamento – La table du budget portant à gauche la Dette (A Divida) et à droite le Déficit et au centre supporte la Politique entrepreneuriale (politicia de negócios).
Le char est tiré par des haleurs de barges ensanglantés.
Un homme en dessous représente les Principes (Princípios) vomissant par tant de gabegies.

*
Inauguração do Centro Regenerador-Liberal
Inauguration du Centre Régénérateur-Libéral
Abertura do Caseo
Aviso : Hoje ! Abertura !
Attention : Aujourd’hui ! Ouverture !
Que triaga ! Quel trio ! Que veneno ! Quel poison ! Que zurrapa ! Quelle fessée ! Que mixordia ! Quel gâchis !

*

Cúmulo da opposição
Sommet de l’opposition
PIM PAM POUM


*

Política de negócios
La Politique commerciale
O cabaz das compras
Le panier des courses
Dans sa main droite : les banques (Banco do Portugal – Banco Comercial Português – Banco Lusitano – Banco Lisboa & Açores)
Dans sa main gauche : Companhia dos Telefones, Companhia do Principe, Companhia Real, Companhia do Gaz, Companhia de Tabacos de Portugal,  etc.)

*

O Reino da Bolha
Revista

Menus e Mesa
Les Menus

*

Dîner du 19 janvier 1881
Menu do 19 de Janeiro de 1881

*

Dîner du 1er octobre 1885
Menu do 1 de Outubro de 1885

O banquete offerecido pela Sociedade de Geographia
No Restaurant do Jardim Zoologico aos exploradores Hermenegildo Capelo e Roberto Ivens
Le banquet offert par la Société de géographie
Dans le restaurant du jardin zoologique aux explorateurs Hermenegildo Carlos de Brito Capelo (1841-1917) et Roberto Ivens
(1850  Ponta Delgada – 28 janvier 1898 à Oeiras)

*

Dîner du 7 août 1898
7 de Agosto de 1898

*

Dîner du 15 novembre 1890
Menu do 15 de Novembro de 1890

*

Dîner du 24 décembre 1890
Menu do 24 de Dezembro de 1890
Banquete offerancido ao conselheiro Mariano de Carvalho pelos seus amigos e admiradores
Banquet offert au conseiller  (Conselho Superior de Instrução Pública) Mariano Cirilo de Carvalho (1836-1905) par ses amis et admirateurs

*

Dîner du 12 septembre 1892
Menu do 12 de Setembro de 1892
Menu du souper offert à Don Antonio Vico
(1847-1929)
Antonio Vico occupera la nonciature de Lisbonne de 1893 à 1897

*

Autres menus
Outros menus

*

Jantar offerecido aos jornalistas estrangeiros vindo a Lisboa por ocasião da exposição da arte ornemental e decorativa
Dîner offert aux journalistes étrangers venant à Lisbonne à l’occasion de l’exposition d’art ornemental et décoratif

****

  Rafael Bordalo Pinheiro
ou
Rafael Bordallo Pinheiro
LISBOA – LISBONNE





Rafael Bordalo Pinheiro

Rafael Bordalo Pinheiro : Les céramiques – cerâmica

  Rafael Bordalo Pinheiro
ou
Rafael Bordallo Pinheiro
LISBOA – LISBONNE





Rafael Bordalo Pinheiro

**

Photo  Jacky Lavauzelle

**

MUSEE BORDALO PINHEIRO
MUSEU
Campo Grande – Lisboa
(Musée créé en 1916)

 

 




 LES CERAMIQUES DE
RAFAEL BORDALO PINHEIRO
(ou BORDALLO)
A cerâmica de Rafael Bordalo Pinheiro
*

 

**

Placa « Zé Povinho »
Plaque « Zé Povinho »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho pintado com tintas cerâmicas e esmaltado
1883

**

 

Placa « Rafael »
Plaque « Rafael »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho pintado com tintas cerâmicas e esmaltado
1883

**

Mealheiro « Agiota »
Tirelire
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) esmaltado (émaillé) e vidrado
1888

**

Prato dedicado ao Dr. Manuel Bordalo Pinheiro
Plat dédicacé au frère de l’artiste
Ao Dr. Manoel Bordallo Pinheiro, meu querido irmão, lembraça do bem que me espremeu
Au Dr. Manuel Bordallo Pinheiro, mon cher frère
Nas Caldas, 23 de Janeiro 1889
A Caldas, le 23 janvier 1889

Pó-de-Pedra policromo vidrado
Primeira fornada 9 deJaneiro 1889
Premier lot le 9 janvier 1889

**

Lagartixas – Les lézards
Prato para suspensão
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Fabrique de faïence de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) esmaltado (émaillé) e vidrado
1890

**

Caixa « Macaco com nêspera »
boîte « Macaque avec des nèfles »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) e Barro branco (Argile blanche) esmaltado (émaillé) e vidrado
1890

**

Máscaras e florões
Masques et fleurs
jarra – pot
Barro branco (Argile blanche) pintado (peinte) e vidrado (émaillée)
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
1890

**

Caixa ‘Tartaruga e Rã »
Boîte « Tortue & Grenouille »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) e Barro branco (Argile blanche) vidrado
1890

**

Penico « John Bull »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho com engobe, esmaltado (émaillé) e vidrado
1890

**

Pote (Pot) « Lavagantes »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Fabrique de faïence de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) esmaltado (émaillé) e vidrado
1892

**

Talha « Manuelina »
Sculpture « Manuéline »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro branco vidrado
1892-1893

**

Jarra « Joana Hintze Ribeiro »
Pichet
A Exma Senhora  D.Joana Hintze Ribeiro
Lembraça (Souvenir) das Caldas da Rainha
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) esmaltado (émaillé) e vidrado
Junho de 1894- Juin 1894

**

Moringue « Rã »
La Grenouille
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) e barro branco (argile blanche) esmaltado (émaillé) e vidrado
1895

**

   Moldura para relógio « Gomes »
Cadre pour l’horloge « Gomes »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) esmaltado (émaillé) e vidrado
1895

**

Apito « Zé Povinho »
Sifflet « Zé Povinho »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) pintado com pigmentos não cerâmicos e engobe
1895

**

Moringue « Gonzaga Gomes »
A António Luís Gonzaga Gomes
Lembraça affectuosa de seu amigo Rafael Bordallo Pinheiro
Souvenir affectueux de son ami Rafael Bordallo Pinheiro
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) e barro branco (argile blanche) pintado e vidrado
1896

**

Andorinhas – Les hirondelles
Barro vermelho esmaltado (émaillé) e vidrado
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
1897

**

Moringue « Chinês »
Chinois
Barro vermelho vidrado
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
1897

**

Candeeiro (Luminaire) « Justino Guedes »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge)  esmaltado (émaillé) e vidrado
1898

**

Favos de mel – Nid d’abeilles
Prato para suspensão
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) e barro branco (argile blanche) esmaltado (émaillé) e vidrado
1899

**

Busto « Maria Visconti »
Buste de Maria Visconti
Barro vermelho e gesso pintado com tintas nao cerâmicas
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
1899

**

Mísula « Peru »
Le Dindon
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge)  esmaltado (émaillé) e vidrado
1899

**

 O Lobo e o Cegonha
Le Loup et la Cigogne
Grupo escultórico – groupe sculptural
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) e barro branco (argile blanche) esmaltado (émaillé) e vidrado
1900

**

Apito « Polícia »
Sifflet « Police »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) pintado com pigmentos não cerâmicos, esmaltado e vidrado
1900

**

Vaso de Jardim « Cesto de Vime »
Vase de jardin « Panier d’osier »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro branco(Argile blanche) vidrado
1901

**

Manuel Maria Bordalo Pinheiro
Retrato póstumo do Pai de Rafael Bordalo Pinheiro
Portrait posthume du père de Rafael Bordalo Pinheiro
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho
Argile rouge
1902

**

Ananás e nespereira
Ananas et nèfles
Prato para suspensão
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Fabrique de faïence de Caldas da Rainha
Barro vermelho vidrado
Argile rouge
1904

**

Cavalo-marinho
Hippocampe
Escultura de jardim
Sculpture de jardin
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) esmaltado (émaillé) e vidrado
1904

**

Marinha – Marine
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho vidrado
1905

**

Cerâmica não datada
Céramique non datée

**

Jarra « Dança das Rãs
Pichet « La Danse des Grenouilles »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) esmaltado (émaillé)
Sem data – Sans date

**

Centro de mesa « Renascença »
Pièce ‘Renaissance »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge)  esmaltado (émaillé) e vidrado
Sem data- Sans date

**

Mísula « Éolo »
Éole
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge)  esmaltado (émaillé) e vidrado
Sem data- Sans date

**

Mísula « Bacalhaus »
Les Morues
Barro vermelho (Argile rouge)  esmaltado (émaillé) e vidrado
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Sem data – Sans date

**

Fosforeira « Barriga »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) vidrado
Sem data – Sans date

**

Mísula « Lagosta »
La Langouste
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho (Argile rouge) e Barro branco (Argile blanche) vidrado
Sem data – Sans date

**

 Macaco
Le macaque
Objeto decorativo para suspensão
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro branco (Argile blanche)  vidrado
Sem data – Sans date

**

Enguias
Les anguilles
Talha – Sculpture
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho vidrado
Sem data – sans date
**
Escarrador « Agiota »
Fábrica de faiença de Caldas da Rainha
Barro vermelho vidrado
Sem data – sans date

**





Rafael Bordalo Pinheiro

 

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

*

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA Terremoto de 1 de novembro de 1755




LISBOA – LISBONNE
CAMPO GRANDE
MUSEU DA CIDADE
Palácio Pimenta

 Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

Photo Jacky Lavauzelle

 

LE TREMBLEMENT DE TERRE
DU
1er novembre 1755
entre 50 000 et 80 000 victimes

9h36

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755



O TERREMOTO
de 1 de novembro de 1755
entre 50 000 e 80 000 vítimas

*

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

« LISBONNE ETAIT, ELLE N’EST PLUS« 

« Quel crime, quelle faute ont commis ces enfants
Sur le sein maternel écrasés et sanglants ?
Lisbonne, qui n’est plus, eut-elle plus de vices
Que Londres, que Paris, plongés dans les délices :
Lisbonne est abîmée, et l’on danse a Paris. »
Voltaire
Poème sur le désastre de Lisbonne
1756

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

*

25 JOURS DE SECOUSSES SUCCESSIVES
DU 1er NOVEMBRE 9h36 AU 25 NOVEMBRE

« Le 1er novembre 1755. les premières secousses commencèrent à Lisbonne à 9 heures 36 minutes du matin. Elles furent d’abord très-fortes & très-pressées, pendant près de deux minutes. Durant l’espace de 3 à 4 minutes les secousses diminuèrent. Puis elles recommencèrent avec plus de force & durèrent 3 à 4 minutes. Il y eut alors un intervalle de près d’un quart d’heure de repos, pendant lequel on n’aperçut que quelques légères commotions. Il survint après ce tems un troisième tremblement, qui fut moins violent, que les deux précédents, mais qui renversa encore bien des bâtiments ébranlés. Il se fit dans ce moment des fentes à la terre soulevée. D’intervalle en intervalle il revint des secousses plus légères, pendant tout le jour & le lendemain. Le troisième jour, les secousses furent encore moindres. Le 6 & le 7. les secousses furent un peu plus violentes. Le 8 à 5 heures du matin il y eut quelques secousses assez fortes pour renverser encore quelques bâtiments. Il y eut quelques secousses jusqu’au 12. que la terre fut tranquille. Le vent changea : de Nord-Nord-Est, qu’il avait été, il tourna au Nord. Le 13, 14, 15, retour de secousses sur le matin. Le 16, les balancements revinrent sur les trois heures après midi. Les plus violentes commotions, après celles du 1. & du 8 novembre, ont été le 11 & le 15 décembre. Le 21, deux secousses à la même heure que le 1er novembre. Le 25, nouvelles secousses à deux heures du matin. Mon dessein n’est pas de poursuivre ce journal. Ce que j’en ai dit n’est que pour faire voir qu’on ne saurait apercevoir des périodes fixes pour les jours. Seulement un retour plus ordinaire dans les heures de la matinée. »
Élie Bertrand
Mémoires historiques et physiques sur les tremblemens de terre
Les divers phénomènes des tremblemens de Terre

*

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

LE TREMBLEMENT DE TERRE DE LISBONNE
VU PAR VOLTAIRE

« Voilà, monsieur, une physique bien cruelle. On sera bien embarrassé à deviner comment les lois du mouvement opèrent des désastres si effroyables dans le meilleur des mondes possibles ; cent mille fourmis, notre prochain, écrasées tout d’un coup dans notre fourmilière, et la moitié périssant sans doute dans des angoisses inexprimables, au milieu des débris dont on ne peut les tirer, des familles ruinées aux bouts de l’Europe, la fortune de cent commerçants de votre patrie abîmée dans les ruines de Lisbonne. Quel triste jeu de hasard que le jeu de la vie humaine ! Que diront les prédicateurs, surtout si le palais de l’inquisition est resté debout ? Je me flatte qu’au moins les révérends pères inquisiteurs auront été écrasés comme les autres. Cela devrait apprendre aux hommes à ne point persécuter les hommes : car, tandis que quelques sacrés coquins brûlent quelques fanatiques, la terre engloutit les uns et les autres. Je crois que nos montagnes nous sauvent des tremblements de terre. »
Voltaire
Correspondance – année 1755
Editions Garnier
(Œuvres complètes de Voltaire, tome 38, p. 511).

*

Praça da Patriarchal
Place de la Patriachale

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

*

« Vous êtes, messieurs, trop bons chrétiens, et vous avez malheureusement trop de part à l’aventure de Lisbonne pour n’avoir pas imprimé au plus vite le sermon qui désarmera la vengeance divine, et après lequel il n’y aura jamais de tremblement de terre. Je me flatte que vous aurez eu la bonté d’envoyer les premiers exemplaires au prédicateur ; je vous prie de vouloir bien m’en donner avis, afin que je puisse me vanter à lui d’avoir coopéré à cette œuvre pieuse.
S’il vous manque encore quelque chapitre profane pour compléter certains mélanges, vous n’avez qu’à écrire à un profane, à Monrion, et il sera votre manufacturier. »
Voltaire
Correspondance  : année 1755
Ed. Garnier – Œuvres complètes de Voltaire

*

Igreja de São Paulo
Eglise Saint Paul

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

*

« Depois de muito procurar acha emfim o auctor a egreja de Sancta-Maria d’Alcaçova.–Stylo da architectura nacional perdido.–O terremoto de 1755, o marquez de Pombal e o chafariz do Passeio-publico de Lisboa. »
Almeida Garrett
Viagens na Minha Terra

*

Igreja de São Nicolau
Eglise de Saint Nicolas

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

*

« LISBONNE ETAIT, ELLE N’EST PLUS« 

« « Lisbonne était ; elle n’est plus », dit une lettre qui nous apprit qu’un tremblement de terre arrivé le premier novembre 1755, en avoit fait une seconde Héraclée ; mais puisqu’on espere aujourd’hui de la tirer de ses ruines, & même de lui rendre sa premiere splendeur, nous laisserons un moment le rideau sur l’affreuse perspective qui l’avoit détruite, pour dire un mot de son ancienneté & des diverses révolutions qu’elle a souffertes, jusqu’à la derniere catastrophe, dont on vient d’indiquer l’époque trop mémorable. »
Charles de Jaucourt
Première Edition de L’Encyclopédie

*

Casa da Opera
La Maison de l’Opéra

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

*

UN TREMBLEMENT DE TERRE
QUI DETRUIRA LE PORT DE SETUBAL
à 10 lieues au sud-est de Lisbonne

« Sétubal s’était accrue par la commodité de son port, par la fertilité de son terroir, par la richesse de sa pêche, & par la fécondité de ses salines. Enfin, son commerce florissant avait rendu depuis deux siècles cette ville considérable, lorsqu’elle a été détruite par ce terrible tremblement de terre, du premier novembre 1755, qui a si prodigieusement endommagé Lisbonne. »
Charles de Jaucourt
Première Edition de L’Encyclopédie

*

JOSEPH Ier
fait reconstruire LISBONNE
Après le tremblement de terre de 1755
José I
(Lisboa, 6 de junho de 1714 – Sintra, 24 de fevereiro de 1777)
reconstrói Lisboa após o terremoto

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

Joseph Ier de Portugal
dit Le Réformateur
6 juin 1714-24 février 1777

*

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

LA QUESTION DE
L’ORIGINE DU MAL

« Dans le poème sur le Désastre de Lisbonne M. de Voltaire attaque l’opinion que tout est bien, opinion très répandue au commencement de ce siècle, parmi les philosophes d’Angleterre et d’Allemagne. La question de l’origine du mal a été insoluble jusqu’ici, et le sera toujours. En effet le mal, tel qu’il existe à notre égard, est une suite nécessaire de l’ordre du monde ; mais pour savoir si un autre ordre était possible, il faudrait connaître le système entier de celui qui existe. D’ailleurs, en réfléchissant sur la manière dont nous acquérons nos idées, il est aisé de voir que nous ne pouvons en avoir aucune de la possibilité prise en général, puisque notre idée de possibilité, relative à des objets réels, ne se forme que d’après l’observation des faits existants… Il convient d’abord que nous n’avons aucun moyen d’expliquer l’origine du mal ; et il ajoute qu’il ne croit le système de l’optimisme que parce qu’il trouve ce système très consolant, et qu’il pense qu’on doit déduire de l’existence d’un Dieu juste que tout est bien, et non déduire de la perfection de l’ordre du monde l’existence d’un Dieu juste… »
Avertissement pour les poèmes sur la Loi naturelle et sur le Désastre de Lisbonne de Voltaire

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

*

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

« ALLEZ INTERROGER LES RIVAGES DU TAGE« 

« C’est l’orgueil, dites-vous, l’orgueil séditieux,
Qui prétend qu’étant mal, nous pouvions être mieux.
Allez interroger les rivages du Tage ;
Fouillez dans les débris de ce sanglant ravage ;
Demandez aux mourants, dans ce séjour d’effroi,
Si c’est l’orgueil qui crie : « O ciel, secourez-moi !
O ciel, ayez pitié de l’humaine misère ! »
« Tout est bien, dites-vous, et tout est nécessaire. »
Quoi ! l’univers entier, sans ce gouffre infernal,
Sans engloutir Lisbonne, eût-il été plus mal ? »
Voltaire
Poème sur le désastre de Lisbonne
1756

 

*

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755
Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 – LISBOA O Terremoto de 1 de novembro de 1755

****

LE TREMBLEMENT DE TERRE LISBONNE 1755

Tremblement de Terre LISBONNE de 1755 - LISBOA Terremoto de 1 de novembro de 1755



Jardins do Museu da Cidade & Jardim Bordallo Pinheiro – Palácio Pimenta – LISBOA

*

Jardins do Museu de Cidade & Jardim Bordallo Pinheiro - Palácio Pimenta - LISBOA




LISBOA – LISBONNE
CAMPO GRANDE

 

Photo Jacky Lavauzelle

 

Jardins do Museu da Cidade
Jardim Bordallo Pinheiro

Palácio Pimenta

Jardins do Museu da Cidade

« Ora, o realismo dos Srs. Zola e Eça de Queirós, apesar de tudo, ainda não esgotou todos os aspectos da realidade. Ha atos íntimos e ínfimos, vícios ocultos, secreções sociais que não podem ser preteridas nessa exposição de todas as coisas. Se são naturais para que escondê-los? Ocorre-me que Voltaire, cuja eterna mofa é a consolação de bom senso (quando não) transcende o humano limite), a Voltaire se atribui uma resposta, da qual apenas citarei metade: Très naturel aussi, mais je porte des culottes. »

Eça de Queirós: O primo Basilio
por Machado de Assis

« Na redação, porém, ao rever as provas, só lhe acudiram pseudônimos decrépitos e safados, o Independente, o Amigo da Verdade, o Observador — nenhum bastante novo para dignamente firmar poesia tão nova. Disse consigo: — «Acabou-se! Sublimidade não é vergonha. Ponho-lhe o nome!» Mas quando Fradique viu a Revolução de Setembro, ficou lívido e chamou, regeladamente, a Vidigal, «indiscreto, burguês e filisteu»! — E aqui Vidigal parou para me pedir a significação de filisteu. Eu não sabia; mas arquivei gulosamente o termo, como amargo. Recordo até que logo nessa tarde, no Martinho, tratei de filisteu o autor considerável do Ave César! — De modo que — rematou Vidigal — é melhor não lhe falares nas LAPIDÁRIAS! »
Eça de Quieroz – José Maria de Eça de Queirós
Correspondência de Fradique Mendes

António Óscar de Fragoso Carmona
(Lisboa, 24 de Novembro de 1869 — Lisboa, 18 de Abril de 1951)
11e président de la République de 1933 à 1951

*

Jardim Bordallo Pinheiro

Jardins do Museu de Cidade & Jardim Bordallo Pinheiro - Palácio Pimenta - LISBOA