Archives par mot-clé : Benjamin

LE PROPHETE JEREMIE A LA CATHEDRALE SAINT JEAN DE LYON

**
PROPHETE JEREMIE

Jérémie Photo Jacky Lavauzelle

FRANCE – LYON

CATHEDRALE SAINT-JEAN
La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne
1175-1480
Prophète Jérémie Photo Jacky Lavauzelle Cathédrale Saint-Jean

  


Photo Jacky Lavauzelle Cathédrale Saint-Jean Lyon PHOTOS JACKY LAVAUZELLE

*************************

 

LYON

LA CATHEDRALE SAINT-JEAN
La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne
LE PROHETE JEREMIE

Cathédrale Saint-Jean
Cinquième arrondissement de Lyon
Place Saint-Jean, 69005 Lyon

*****

« Jérémie est le plus grand prophète après Isaïe ; il vivait presque en même temps qu’Isaïe, un peu plus tard cependant, car il commençait à être connu quand Isaïe finissait ses prédications. Jérémie commença à prophétiser à l’âge de quatorze ans ; il prédit la prise et la ruine de Jérusalem et de sa patrie, l’esclavage des Juifs, la reconstruction des murs de Jérusalem, de son temple, et le retour des Juifs du royaume de Juda. »

Comtesse de Ségur
La Bible d’une grand’mère
L. Hachette et Cie

    Jérémie Photo Jacky Lavauzelle

LA BIBLE
Jérémie
CHAPITRES I & II

Chapitre 1

1
Paroles de Jérémie, fils d’Helcias, un des prêtres qui habitaient à Anathoth, au pays de Benjamin.
2
La parole de Yahweh lui fut adressée aux jours de Josias, fils d’Amon, roi de Juda, la treizième année de son règne ;
3
et elle le fut aux jours de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, jusqu’à la fin de la onzième année de Sédécias, fils de Josias, roi de Juda, jusqu’à la déportation de Jérusalem au cinquième mois.
4
La parole de Yahweh me fut adressée en ces termes :
5
 » Avant de te former dans le ventre de ta mère, je t’ai connu, et avant que tu sortisses de son sein, je t’ai consacré ; je t’ai établi prophète pour les nations.  »
6
Et je dis :  » Ah  ! Seigneur Yahweh, je ne sais point parler, car je suis un enfant !  »
7
Et Yahweh me dit :  » Ne dis pas : Je suis un enfant, car tu iras vers tous ceux à qui je t’enverrai, et tu diras tout ce que je t’ordonnerai.
8
Sois sans crainte devant eux, car je suis avec toi pour te délivrer, — oracle de Yahweh.  »
9
Puis Yahweh étendit sa main et toucha ma bouche ; et Yahweh me dit :  » Voici que je mets mes paroles dans ta bouche ;
10
vois, je t’établis en ce jour sur les nations et sur les royaumes, pour arracher et pour abattre, et pour perdre et pour détruire, et pour planter et pour bâtir.  »
11
Et la parole de Yahweh me fut adressée en ces termes :  » Que vois-tu, Jérémie ?  » Et je dis :  » Je vois une branche d’amandier.  »
12
Et Yahweh me dit :  » Tu as bien vu, car je veille sur ma parole pour l’accomplir.  »
13
Et la parole de Yahweh me fut adressée une seconde fois en ces termes :  » Que vois-tu ?  » Et je dis :  » Je vois une chaudière qui bout, et elle vient du côté du septentrion.  »
14
Et Yahweh me dit :  » C’est du septentrion que le malheur se répandra sur tous les habitants du pays.
15
Car me voici qui appelle toutes les familles des royaumes du septentrion, — oracle de Yahweh. Et elles viendront, et ils placeront chacun leur trône à l’entrée des portes de Jérusalem, devant toutes ses murailles à l’entour, et devant toutes les villes de Juda.
16
Et je prononcerai mes sentences contre eux, pour toute leur méchanceté, parce qu’ils m’ont abandonné, qu’ils ont offert de l’encens à d’autres dieux et adoré l’ouvrage de leurs mains.
17
Et toi, ceins tes reins, lève-toi et dis-leur tout ce que je t’ordonnerai. Ne tremble pas devant eux, de peur que je ne te laisse trembler devant eux.
18
Et moi, voici que je t’établis en ce jour comme une ville forte, une colonne de fer et une muraille d’airain, devant tout le pays, devant les rois de Juda, devant ses princes, devant ses prêtres et devant le peuple.
19
Ils te feront la guerre, mais ils ne pourront rien sur toi, car je suis avec toi pour te délivrer, — oracle de Yahweh. « 

Chapitre 2

1
La parole de Yahweh me fut adressée en ces termes :
2
Va et crie aux oreilles de Jérusalem en ces termes : Ainsi parle Yahweh : Je me suis souvenu de la piété de ta jeunesse, de l’amour de tes fiançailles, alors que tu me suivais au désert, au pays qu’on n’ensemence pas.

3
Israël était la chose consacré à Yahweh, les prémices de son revenu ; quiconque en mangeait se rendait coupable ; le malheur fondait sur lui, — oracle de Yahweh.
4
Écoutez la parole de Yahweh, maison de Jacob, et vous toutes, familles de la maison d’Israël :
5 Ainsi parle Yahweh : Quelle iniquité vos pères ont-ils trouvé en moi, pour s’éloigner de moi, pour suivre la vanité et devenir eux-mêmes vanité ?
6
Ils n’ont pas dit :  » Où est Yahweh, qui nous a fait monter du pays d’Égypte, qui nous a guidés dans le désert, dans le pays aride et crevassé, dans le pays de sécheresse et d’ombre de mort, dans le pays où nul homme ne passe, et où personne n’habite ?  »
7
Et je vous ai fait venir dans un pays semblable à un verger, pour en manger les fruits et les biens, et, une fois entrés, vous avez souillé mon pays, et fait de mon héritage une abomination.
8
Les prêtres n’ont pas dit :  » Où est Yahweh ?  » Les dépositaires de la loi ne m’ont pas connu ; les pasteurs m’ont été infidèles, et les prophètes ont prophétisé par Baal ; et ils ont suivi ceux qui ne sont d’aucun secours.
9
Aussi je veux encore plaider contre vous, — oracle de Yahweh, et je plaiderai contre les enfants de vos enfants.
10
Passez donc aux îles de Céthim et regardez ; envoyez à Cédar et observez bien ; et voyez s’il y a là rien de semblable.
11
Une nation change-t-elle de dieux ? — Et encore ce ne sont pas des dieux !… Et mon peuple a changé sa gloire contre ce qui ne sert à rien !
12
Cieux, étonnez-vous-en, frémissez d’horreur et soyez stupéfaits, oracle de Yahweh !
13
Car mon peuple a fait double mal : ils m’ont abandonné, moi, la source des eaux vives, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, qui ne retiennent pas l’eau.
14
Israël est-il un esclave, est-il né d’un esclave dans la maison ? Pourquoi donc est-il traité comme un butin ?
15
Contre lui les lionceaux rugissent, poussent leurs cris, et ils mettent son pays en dévastation. Ses villes sont incendiées, sans d’habitants.
16
Même les fils de Noph et de Taphnès te tondent le crâne !
17
Cela ne t’arrive-t-il pas parce que tu as abandonné Yahweh, ton Dieu, au temps où il te dirigeait dans la voie ?
18
Et maintenant qu’as-tu à faire sur la route de l’Égypte, pour aller boire l’eau du Nil, et qu’as-tu à faire sur la route de l’Assyrie, pour aller boire l’eau du fleuve ?
19
Ton impiété te châtie et tes rébellions te punissent ! Sache donc et vois combien il est mauvais et amer d’avoir abandonné Yahweh, ton Dieu, et de n’avoir de moi aucune crainte, — oracle du Seigneur Yahweh des armées.
20
Car depuis longtemps tu as brisé ton joug, tu as rompu tes liens et tu as dit :  » Je ne servirai plus !  » Car sur toute colline élevée et sous ton arbre vert tu t’es étendue, comme une courtisane.
21
Et moi, je t’avais plantée comme une vigne excellente, tout entière d’une souche franche. Comment t’es-tu changée pour moi en sarments bâtards d’une vigne étrangère ?
22
Oui, quand tu te laverais à la soude, et que tu prodiguerais la potasse, ton iniquité ferait tache devant moi, — oracle du Seigneur Yahweh.
23
Comment dis-tu :  » Je ne me suis point souillée ; je ne suis point allée après les Baals ?  » Vois les traces de tes pas dans la Vallée ; reconnais ce que tu as fait !
Chamelle légère, croisant ses pas en tout sens,
24
onagre habituée au désert, dans l’ardeur de sa passion, elle aspire l’air : qui l’empêchera de satisfaire son désir ? Nul de ceux qui la recherchent n’a à se fatiguer ; ils la trouvent en son mois.
25
Prends garde que ton pied ne se trouve à nu, et que ton gosier ne se dessèche ! Mais tu dis :  » Inutile ! Non, car j’aime les étrangers et j’irai après eux !  »
26
Comme un voleur pris sur le fait est couvert de honte, ainsi ont été confondus la maison d’Israël, eux, leurs rois, leurs chefs, leurs prêtres et leurs prophètes,
27
qui disent au bois :  » Tu es mon père,  » et à la pierre :  » Tu m’as mis au monde.  »
Car ils m’ont tourné le dos, et non la face, et au temps de leur malheur ils disent :  » Lève-toi et sauve-nous !  »
28
Où sont donc les dieux que tu t’es faits ? Qu’ils se lèvent, s’ils peuvent te sauver au temps de ton malheur ! Car aussi nombreux que tes villes sont tes dieux, ô Juda.
29 Pourquoi plaidez-vous contre moi ? Vous m’avez tous été infidèles, — oracle de Yahweh.
30
C’est en vain que j’ai frappé vos fils ; ils n’en ont pas retiré d’instruction ; votre épée a dévoré vos prophètes, comme un lion destructeur.
31
Quelle race vous êtes ! Considérez la parole de Yahweh : Ai-je été pour Israël un désert, un pays d’épaisses ténèbres ? Pourquoi mon peuple a-t-il dit :  » Nous sommes libres, nous ne reviendrons pas à vous ?  »
32
Une vierge oublie-t-elle sa parure, une fiancée sa ceinture ? Et mon peuple m’a oublié depuis des jours sans nombre !
33
Que tu sais bien disposer tes voies pour chercher l’amour ! Pour cela, même avec le crime tu familiarises tes voies !
34
Jusque sur les pans de tes vêtements, on trouve le sang des pauvres innocents ; tu ne les avais pas surpris en délit d’effraction, mais tu les as tués pour toutes ces choses.
35
Et tu dis :  » Oui, je suis innocente ; certainement sa colère s’est détournée de moi.  » Me voici pour te faire le procès sur ce que tu dis :  » Je n’ai pas péché !  »
36
Quelle hâte tu mets à changer ta voie ! Tu seras rendue confuse par l’Égypte, comme tu l’as été par l’Assyrie.
37
De là aussi tu reviendras, les mains sur la tête ; car Yahweh a rejeté ceux en qui tu mets ta confiance, et tu ne réussiras pas avec eux.

La Bible
Traduite par
Augustin Crampon
Édition de 1923

***********

LE PROPHETE JEREMIE
LA CATHEDRALE SAINT-JEAN LYON
La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne

Prophète Jérémie LA CATHEDRALE SAINT-JEAN Photo Jacky Lavauzelle

ABDIAS à LA CATHEDRALE SAINT JEAN DE LYON

**
ABDIAS

FRANCE – LYON

CATHEDRALE SAINT-JEAN
La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne
1175-1480
Photo Jacky Lavauzelle Cathédrale Saint-Jean

  


Photo Jacky Lavauzelle Cathédrale Saint-Jean Lyon PHOTOS JACKY LAVAUZELLE

*************************

 

LYON

LA CATHEDRALE SAINT-JEAN
La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne
ABDIAS

Cathédrale Saint-Jean
Cinquième arrondissement de Lyon
Place Saint-Jean, 69005 Lyon

*****

Adbias Photo Jacky Lavauzelle

Prophétie d’Abdias

Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel, sur Édom :
Nous avons appris une nouvelle de la part de l’Éternel,
et un messager a été envoyé parmi les nations :
Levez-vous, marchons contre Édom pour lui faire la guerre !
Voici, je te rendrai petit parmi les nations,
tu seras l’objet du plus grand mépris.
L’orgueil de ton cœur t’a égaré,
toi qui habites le creux des rochers,
qui t’assieds sur les hauteurs,
et qui dis en toi-même :
Qui me précipitera jusqu’à terre ?
Quand tu placerais ton nid aussi haut que celui de l’aigle,
quand tu le placerais parmi les étoiles,
je t’en précipiterai, dit l’Éternel.
Si des voleurs, des pillards, viennent de nuit chez toi,
comme te voilà dévasté !
Mais enlèvent-ils plus qu’ils ne peuvent ?
Si des vendangeurs viennent chez toi,
ne laissent-ils rien à grappiller ?…
Ah ! comme Ésaü est fouillé !
Comme ses trésors sont découverts !
Tous tes alliés t’ont chassé jusqu’à la frontière,
tes amis t’ont joué, t’ont dominé,
ceux qui mangeaient ton pain t’ont dressé des pièges,
et tu n’as pas su t’en apercevoir !
N’est-ce pas en ce jour, dit l’Éternel,
que je ferai disparaître d’Édom les sages,
et de la montagne d’Ésaü l’intelligence ?
Tes guerriers, ô Théman, seront dans l’épouvante,
car tous ceux de la montagne d’Ésaü périront dans le carnage.
À cause de ta violence contre ton frère Jacob,
tu seras couvert de honte,
et tu seras exterminé pour toujours.
Le jour où tu te tenais en face de lui,
le jour où des étrangers emmenaient captive son armée,
où des étrangers entraient dans ses portes,
et jetaient le sort sur Jérusalem,
toi aussi tu étais comme l’un d’eux.
Ne repais pas ta vue du jour de ton frère, du jour de son malheur,
ne te réjouis pas sur les enfants de Juda au jour de leur ruine,
et n’ouvre pas une grande bouche au jour de la détresse !
N’entre pas dans les portes de mon peuple au jour de sa ruine,
ne repais pas ta vue de son malheur au jour de sa ruine,
et ne porte pas la main sur ses richesses au jour de sa ruine !
Ne te tiens pas au carrefour pour exterminer ses fuyards,
et ne livre pas ses réchappés au jour de la détresse !
Car le jour de l’Éternel est proche, pour toutes les nations ;
il te sera fait comme tu as fait,
tes œuvres retomberont sur ta tête.
Car, comme vous avez bu sur ma montagne sainte,
ainsi toutes les nations boiront sans cesse ;
elles boiront, elles avaleront,
et elles seront comme si elles n’avaient jamais été.
Mais le salut sera sur la montagne de Sion, elle sera sainte,
et la maison de Jacob reprendra ses possessions.
La maison de Jacob sera un feu, et la maison de Joseph une flamme ;
mais la maison d’Ésaü sera du chaume,
qu’elles allumeront et consumeront ;
et il ne restera rien de la maison d’Ésaü,
car l’Éternel a parlé.
Ceux du midi posséderont la montagne d’Ésaü,
et ceux de la plaine le pays des Philistins ;
ils posséderont le territoire d’Éphraïm et celui de Samarie ;
et Benjamin possédera Galaad.
Les captifs de cette armée des enfants d’Israël
posséderont le pays occupé par les Cananéens jusqu’à Sarepta,
et les captifs de Jérusalem qui sont à Sepharad
posséderont les villes du midi.
Des libérateurs monteront sur la montagne de Sion,
pour juger la montagne d’Ésaü ;
et à l’Éternel appartiendra le règne.
Abdias
Ancien Testament
Version Louis Segond – 1910

***********
ABDIAS

 LA CATHEDRALE SAINT-JEAN LYON
La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne

abdias LA CATHEDRALE SAINT-JEAN Photo Jacky Lavauzelle