Archives par mot-clé : astarte

EULALIE Poème d’EDGAR POE (1845)

POEME D’EDGAR POE
LITTERATURE AMERICAINE

Edgar Allan Poe Traduction Jacky Lavauzelle*******

Edgar Poe Poésie Traduction Jacky Lavauzelle Montage

EDGAR ALLAN POE
1809-1849




Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais


****

*********




EULALIE
1845
*

Edgar Allan Poe Van Gogh Trad Jacky Lavauzelle
Van Gogh – Route avec un cyprès et une étoile, 1890 musée Kröller-Müller (Otterlo) – Détail

*****

I dwelt alone
Je demeurais seul
In a world of moan,
Dans un monde de gémissements,
  And my soul was a stagnant tide,
Et mon âme n’était plus qu’une mare stagnante,
Till the fair and gentle Eulalie became my blushing bride-
Jusqu’à ce que la belle et douce Eulalie devienne ma fiancée
   Till the yellow-haired young Eulalie became my smiling bride.
Jusqu’à ce qu’Eulalie, la jeune fille aux cheveux dorés, devienne ma souriante femme.

*

 Ah, less- less bright
Ah ! Elles n’étaient pas moins brillantes
The stars of the night
Les étoiles de la nuit
 Than the eyes of the radiant girl!
Que les yeux de la fille radieuse !
That the vapor can make
Ce que la vapeur peut faire
  With the moon-tints of purple and pearl,
Avec les teintes de lune, de pourpre et de perle,
Can vie with the modest Eulalie’s most unregarded curl-
Ne peut rivaliser avec la plus négligeable tresse d’Eulalie
Can compare with the bright-eyed Eulalie’s most humble and careless curl.
Ne peuvent se comparer en Eulalie les yeux brillants et la plus humble et indifférente de ses tresses.

*

 Now Doubt- now Pain
Maintenant le Doute-maintenant la Douleur
 Come never again,
Ne viennent plus jamais,
For her soul gives me sigh for sigh,
Car son âme me pousse à soupirer,
And all day long
Et toute la journée
     Shines, bright and strong,
Brille et luit intensément
  Astarte within the sky,
Astarté dans le ciel,
While ever to her dear Eulalie upturns her matron eye-
Pendant que la chère Eulalie lève pour toujours son œil vers elle
 While ever to her young Eulalie upturns her violet eye.
Pendant que la jeune Eulalie lève pour toujours son œil pourpre vers elle.

EULALIE

***************

LES PERSONNAGES DE POE
PAR
CHARLES BAUDELAIRE

Les personnages de Poe, ou plutôt le personnage de Poe, l’homme aux facultés suraiguës, l’homme aux nerfs relâchés, l’homme dont la volonté ardente et patiente jette un défi aux difficultés, celui dont le regard est tendu avec la roideur d’une épée sur des objets qui grandissent à mesure qu’il les regarde, — c’est Poe lui-même. — Et ses femmes, toutes lumineuses et malades, mourant de maux bizarres et parlant avec une voix qui ressemble à une musique, c’est encore lui ; ou du moins, par leurs aspirations étranges, par leur savoir, par leur mélancolie inguérissable, elles participent fortement de la nature de leur créateur. Quant à sa femme idéale, à sa Titanide, elle se révèle sous différents portraits éparpillés dans ses poésies trop peu nombreuses, portraits, ou plutôt manières de sentir la beauté, que le tempérament de l’auteur rapproche et confond dans une unité vague mais sensible, et où vit plus délicatement peut-être qu’ailleurs cet amour insatiable du Beau, qui est son grand titre, c’est-à-dire le résumé de ses titres à l’affection et au respect des poëtes.

Charles Baudelaire
Edgar Poe, sa vie et ses œuvres
1856
Histoires extraordinaires
Michel Lévy fr.
*********************************

POEME D’EDGAR POE

Poésie Traduction Jacky Lavauzelle Edgar Allan Poe

LA MORT DU DIEU (Sonnet) Poème de Gabriele d’ANNUNZIO – Poesia & traduzione – La morte del dio (Sonetto)

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
Poesia e traduzione

LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-

Astarté Gabriele d'Annunzio la mort du dieu


LA MORT DU DIEU

La morte del dio

Ἀπώλετο παγὸς Ἄδωνις.

 

« Spargono del più dolce olio aromale
« Elles répandent de l‘huile aromatique douce
  élleno e di lor pianto le supine
et leurs larmes sur les positions couchées
membra del dio. Per ogni effuso crine
des membres du dieu. Par chaque mèche de cheveux
armoniosamente il dolor sale.»
harmonieusement la douleur croît« .

 O antico Sogno di deliziale
Ô ancien Rêve d’une délicieuse
morte, io ti prego che t’avveri al fine,
mort, je t’en prie réalise toi enfin,
se può la morte rendere divine
si la mort peut rendre divin
le mie membra su ’l letto funerale!
mes membres sur le lit funéraire !

«Al ciel vermiglio, ove il dolor si spande
« Au ciel vermillon, où la douleur se répand
solo, tendon le braccia e ne l’ebrezza
seule, elles tendent les bras et dans l’ivresse
lùgubre chiamano a gran voce Astarte.»
lugubre appellant à pleine voix Astarté « .

Così moriva il Giovine, in un grande
Ainsi mourut l’Adolescent, dans un grand
mistero di dolore e di bellezza
mystère de douleur et de beauté
quale già finsero il mio Sogno e l’Arte.
comme déjà le pensèrent et mon Rêve et Art.

 

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.