Archives par mot-clé : alfonso III

LES LUSIADES CHANT 3 CANTO III- LUIS DE CAMOES OS LUSIADAS Canto Terceiro – Verset 95 à Verset 143

*

LES LUSIADES CHANT 3
OS LUSIADAS Canto Terceiro
LES LUSIADES III Luis de Camoes Oeuvres obras ArtgitatoOS LUSIADAS Canto Terceiro
LES LUSIADES III CHANT 3
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
resumo
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades Chant 3

OS LUSIADAS – Les Lusiades 

A Epopeia Portuguesa

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES III

CHANT III
Canto Terceiro
VERSET 95 à VERSET 143

Traduction Jacky Lavauzelle

***************************

LES LUSIADES III
OS LUSIADAS Canto Terceiro

Les Lusiades Chant 3
 óleo de António Carneiro
1927

******

LE RÈGNE D’ALPHONSE III
Cinquième Roi de Portugal
Règne de 1247 à 1279
Afonso III – O Bolonhês

Les Lusiades Chant 3

III-95

« Da terra dos Algarves, que lhe fora
« De la terre de l’Algarve, qui en dot
 Em casamento dada, grande parte
De mariage avait été reçue , en grande partie

**

******

Denis Ier Les Lusiadas Os Lusiadas Canto III

LE RÈGNE DE DENIS Ier
Sixième Roi de Portugal
Règne de 1279 à 1325
DINIS I – O Rei Lavrador

Les Lusiades Chant 3

III-96

« Eis depois vem Dinis, que bem parece
« Denis lui succéda, en qui apparaît déjà
Do bravo Afonso estirpe nobre e dina,
D’Alphonse le Brave cette souche digne et noble,

**

III-97
Création de l’Université de Coimbra

« Fez primeiro em Coimbra exercitar-se
« Il fut le premier à Coimbra à développer
O valeroso ofício de Minerva;
Le Savoir, valeureuse parure de Minerve ;

**

III-98
Denis Ier édificateur & bâtisseur

« Nobres vilas de novo edificou
«De nouvelles et nobles villes sont construites
Fortalezas, castelos mui seguros,
Les forteresses et les châteaux sont mieux protégés,

**

******

LE RÈGNE D’ALPHONSE IV
Septième roi de Portugal
Règne de 1325 à 1357
Afonso, o Bravo

III-99
Les invasions Mauritaniennes

« Este sempre as soberbas Castelhanas
« Face aux toujours superbes Castillans,
 Co’o peito desprezou firme e sereno,
Il conservait un cœur ferme et serein,

**

III-100
Invasions Sarrasines de la Castille

« Nunca com Semirâmis gente tanta
« Jamais tant de guerriers avec Semiramis
Veio os campos idáspicos enchendo,
N’avaient pénétré les rivages de l’Hydaspe,

**

III-101
Alphonse XI de Castille envoie sa femme Marie pour quérir le secours d’Alphonse IV du Portugal

« E vendo o Rei sublime Castelhano
« Le sublime Roi de Castille devant
A força inexpugnábil, grande e forte,
Cette force inexpugnable, imposante et forte,

**

III-102
Marie-Constance ambassadrice

« Entrava a formosíssima Maria
« Elle arrive, la sublime Marie
 Pelos paternais paços sublimados,
Dans les sublimes Palais paternels,

**

III-103
Derrière le grand Roi du Maroc

-« Quantos povos a terra produziu
« Tous les peuples que nourrit
De África toda, gente fera e estranha,
Toute l’Afrique, les soldats féroces et barbares,

**

III-104
La supplique de Marie à son père

-« Aquele que me deste por marido,
« Celui que tu m’as donné en mari,
Por defender sua terra amedrontada,
Pour défendre des terres terrifiées,

**

Les Lusiades Chant 3

**

III-105
L’Ultime requête

-« Portanto, ó Rei, de quem com puro medo
« Ô Roi, toi qui, par la peur que tu engendres,
 O corrente Muluca se congela,
Gèles le cours du Moulouya,

**

III-106
Marie et Alphonse IV – Vénus et Jupiter

« Não de outra sorte a tímida Maria
« La timide Marie ne parlait pas différemment
Falando está, que a triste Vénus, quando
De la triste Vénus devant

**

III-107
Alphonse IV accepte d’aider Alphonse XI de Castille
Regroupement des armées Lusitaniennes sur les plaines d’Évora

« Mas já co’os esquadrões da gente armada
« Mais déjà des escadrons armés
Os Eborenses campos vão coalhados:
S’amassent sur les plaines d’Évora :

**

III-108
Alphonse IV pénètre en Castille

« Entre todos no meio se sublima,
« Là, illumine, au milieu de tous
Das insígnias Reais acompanhado,
Les royaux insignes,

**

III-109
La Bataille de Tarifa (1340)
« Juntos os dous Afonsos finalmente
« Ensemble, les deux Alphonse finalement
Nos campos de Tarifa estão defronte
Se retrouvent dans la pleine de Tarifa devant

**

III-110
La Bataille de Tarifa
Les descendants d’Agar

« Estão de Agar os netos quase rindo
« Ceux qui descendent d’Agar se moquent
Do poder dos Cristãos fraco e pequeno,
Des faibles et chétives forces des Chrétiens,

**

Les Lusiades Chant 3

**

III-111
La Bataille de Tarifa
David contre Goliath

« Qual o membrudo e bárbaro Gigante,
« Tout comme le puissant géant barbare,
Do rei Saul, com causa, tão temido,
Du roi Saül craint et redouté,

**

III-112
La Bataille de Tarifa
Avec l’aide de Dieu

« Desta arte o Mouro pérfido despreza
« De cette façon, le perfide Maure méprise
O poder dos Cristãos, e não entende
Le pouvoir des Chrétiens, sans savoir qu’ils sont sous l’emprise

**

III-113
La Bataille de Tarifa
Au cœur du combat

« Eis as lanças e espadas retiniam
« Voici que les lances et les épées se heurtent
Por cima dos arneses: bravo estrago!
Au-dessus des harnais : dégâts magistraux !

**

III-114
Alphonse IV contre Yusuf Ier de Grenade
Défaite du Río Salado (1)
30 octobre 1340

« Com esforço tamanho estrui e mata
« Avec force, les Lusitaniens déciment
O Luso ao Granadil, que, em pouco espaço,
Ceux de Grenade, qui, en peu de temps,

**

III-115
Alphonse IV contre Yusuf Ier de Grenade
Défaite du Río Salado (2)
30 octobre 1340

« Já se ia o Sol ardente recolhendo
« Déjà le brûlant soleil se rassemblait
Para a casa de Tethys, e inclinado
Dans la maison de Téthys et incliné

**

Les Lusiades Chant 3

**

III-116
Défaite du Río Salado (3)
Les Batailles de Verceil et de Cannes

« Não matou a quarta parte o forte Mário
« Le puissant Marius à Verceil ne tua pas un quart
Dos que morreram neste vencimento,
De ceux qui moururent ici de toutes parts,

**

III-117
Défaite du Río Salado (4)
La destruction de Jérusalem par Titus en 70

« E se tu tantas almas só pudeste
« Et si toi seul tant d’âmes ta conduite
Mandar ao Reino escuro de Cocito,
Pu envoyer dans le sombre Royaume de Cocyte,

**

III-118
Inès de Castro
La Reine Morte (1)

« Passada esta tão próspera vitória,
« Après cette triomphante victoire ,
 
Tornando Afonso à Lusitana terra,
Alphonse retourna en Lusitanie sur ses terres,

**

Les Lusiades Chant 3

**

III-119
Inès de Castro
La Reine Morte (2)

« Tu só, tu, puro Amor, com força crua,
« Toi seul, toi, Amour pur, avec une force cruelle,
Que os corações humanos tanto obriga,
Qui tant oblige les cœurs humains,

**

*****

LES LUSIADES III
V95-V143

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

LUIS DE CAMOES OS LUSIADAS III-95 LES LUSIADES – Da terra dos Algarves

* Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-95 LES LUSIADES III-95
LITTERATURE PORTUGAISE





Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue




Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES III-95




OS LUSIADAS III-95
A Epopeia Portuguesa

 

CHANT III
Canto Terceiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 95
Strophe 95

III-95

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

 

******




Luís de Camões Os Lusiadas
OS LUSIADAS III-95
LES LUSIADES III-95

 ******

 

« Da terra dos Algarves, que lhe fora
« De la terre de l’Algarve, qui en dot
 Em casamento dada, grande parte
De mariage avait été reçue , en grande partie
Recupera co’o braço, e deita fora
Fut récupérée par son bras guerrier en boutant dehors
O Mouro, mal querido já de Marte.
Le Maure, qui de Mars n’était plus chéri.
Este de todo fez livre e senhora
Ainsi devint souveraine et affranchie
Lusitânia, com força e bélica arte;
La Lusitanie par la force et la stratégie ;
E acabou de oprimir a nação forte,
Et achevant de submerger cette nation aguerrie,
Na terra que aos de Luso coube em sorte.
Qui des terres de Lusus s’était répartie. 

*******

ALPHONSE III
ALFONSO III

Roi de Portugal et des Algarves, comte de Boulogne par la grâce de Dieu

Alphonse III de Portugal
Alphonse le Boulonnais
Alfonso III de Borgoña,
El Boloñés o el Reformador
Coimbra, 5 mai 1210 – Coimbra, 16 février 1279
5 de mayo de 1210 – 16 de febrero de 1279

Roi de Portugal de 1247 à 1279

********************

Précisions historiques
et
Retour sur les versets précédents


Sonnet 1 à Sonnet 94 : la naissance du Portugal – Règnes d’Alphonse I, Sanche I, Alponse II et Sanche II. Le sonnet 94 évoque la passation de pouvoir de Sanche II à Alphonse III en 1247, un an avant la mort de Sanche II.
A partir du Sonnet 94 nous partons pour 32 années de règne qui nous conduirons jusqu’en 1279, date du nouveau règne de Denis Ier.
Sonnet 95 : Camoes évoque les prises guerrières de l’Algarve sur les Maures.

Jacky Lavauzelle
Camoes Les Lusiades

****

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Luís Vaz de Camões Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS III-95 CAMOES LUSIADES III-95
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************


White_Fawn_Drawing Faon Diane

LUIS VAZ DE CAMOES OS LUSIADAS LES LUSIADES

PLAZA DE ORIENTE – MADRID – PLACE DE L’ORIENT -Плаза-де-Ориенте – 东方广场

Madrid – Мадрид – 马德里
Plaza de Oriente Madrid
——

Madrid Blason Artgitato  Madrid L'Ours & L'arbousier Artgitato La estatua del oso y del madroño

Photos Jacky Lavauzelle
*

Madrid Drapeau Artgitato


PLAZA DE ORIENTE
La place de l’Orient
Плаза-де-Ориенте
东方广场

*

Plaza de Oriente Place de l'orient Madrid Artgitato

*

ALPHONSE I des Asturies
 Alphonse le Catholique
Alfonso I de Asturias
Rey de Asturias
ALPHONSE I des Asturies Alfonse I Le catholique Alfonso I de Asturias Artgitati Plaza de Oriente*

ALPHONSE II des Asturies
 Roi des Asturies
 ALFONSO II
 Rey de Asturias
Альфонс II
阿方索二世
ALPHONSE II Alfonso II Rey de Asturias Roi des Asturies Plaza de Oriente Madrid Artgitato

*
ALPHONSE III Le Grand
 Roi des Asturies
 ALFONSO III
 Rey de Asturias
Альфонс III
阿方索三世
Alphonse III des Asturies Afonso III de Asturias Plaza de Oriente artgitato

*

Ataulphe
Ataulfo
Athaulf
Plaza de Oriente Place de l'orient Madrid Athaulf Ataulfo Roi des Visigoths

*

EURIC
EURICO
Эйрих
Plaza de Oriente Place de l'orient Madrid Athaulf eURICO

*

Guifred le Velu
 Wifredo el Velloso
 Guifré el Pilós
Guifred le Velu Wilfredo el Velloso Guifre el Pilos Plaza de Oriente Madrid Artgitato

*

LEOVIGILDO
LEOVIGILD
Liubagilds
Леовигильд
Plaza de Oriente Place de l'orient Madrid Leovigildo 572 a 586 Léovigild*

Ordoño II de León
 Roi de Galice
Ордоньо II Леона
Ordoño II de León Plaza de Oriente Madrid Artgitato

*

El Palacio Real de Madrid
 Le Palais Royal
马德里王宫
Королевский дворец в Мадриде
El Palacio Real de Madrid Le Palais Royal de Madrid Artgitato*

DON PELAYO
 PELAGE LE CONQUERANT
 Rei de Asturias
 Premier Roi des Asturies
佩拉约 – Пелайо
don pelayo rey de asturias Plaza de Oriente Artgitato*
MONUMENTO A FILIPPO IV
Monument à Philippe IV
 roi d’Espagne
 Filippo IV di Spagna
Filippo IV d’Asburgo
西班牙菲利普四世
Филипп IV Испании
Philippe IV Philip_IV_of_Spain Plaza de Oriente Place de l'Orient Artgitato 3

*

Ramire Ier d’Oviedo
RAMIRO I de Asturias
Рамиро I
拉米罗我
Ramire Ier d'Oviedo Ramiro I de asturias Roi des Asturies Plaza de Oriente Place de l'Orinet Artgitato
*
Swinthila
𐍃𐍅𐌹𐌽𐌸𐌹𐌻𐌰  Swinþila
SUINTILA
Plaza de Oriente Place de l'orient Madrid Suintila Swinthila Artgitato

*
Le Théâtre Royal
Teatro Real
Королевский театр в Мадриде
皇家剧院在马德里

Plaza de Oriente Place de l'orient Madrid Le Théâtre Royal Teatro Real 2

*
WAMBA
Вамба
万巴

Plaza de Oriente Place de l'orient Madrid Artgitato Wamba

*******

Création de la place de l’orient sous Joseph Bonaparte, Joseph I d’Espagne
Roi d’Espagne de 1808 à 1813
A quitté par deux fois la capitale Madrid

**

Importance du 2 mai 1808 pour la ville de MADRID

« Madrid n’a eu dans le cours de son histoire qu’un jour de véritable initiative, le 2 mai 1808, quand partit de la place du palais, aux premiers indices du complot de Bayonne, ce formidable cri d’insurrection qui devait faire le tour de la Péninsule. Les Madrilègnes venaient de découvrir qu’il s’agissait, cette fois, de l’existence même du trône, et c’est le seul point sur lequel leur politique, d’ailleurs si accommodante, ne saurait transiger. Madrid comprend instinctivement qu’il n’a qu’une vie factice, et que la présence de la cour, les étrangers qu’elle appelle, le luxe qu’elle fomente, peuvent seuls remplacer pour lui les élémens de prospérité dont le déshérite sa position. Le sentiment monarchique, qui tendit constamment chez nous à se réfugier vers les extrémités, a ainsi chez nos voisins sa plus forte raison d’être au centre. N’est-ce pas là ce qui explique en partie comment la royauté espagnole a si énergiquement résisté aux mêmes secousses qui, trois fois, ont renversé la royauté française ? Siégeant au foyer même des révolutions, celle-ci se trouvait d’avance cernée et paralysée, tandis que celle-là, au milieu de sa capitale fidèle, a toujours pu garder la liberté de ses mouvemens. »

Madrid et les Madrilènes
Gustave d’Alaux
Revue des Deux MondesT. 5 1850

CréatC