Archives par mot-clé : al cielo

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 58- Verso 58

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso 58
Strophe 58

I-58

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

Da Lua os claros raios rutilavam
Les rayons de la Lune rutilaient
Pelas argênteas ondas Neptuninas,
Sur les vagues argentées de Neptune,
As estrelas os Céus acompanhavam,
Les Cieux accompagnaient les étoiles,
Qual campo revestido de boninas;
Comme un champ parsemé de marguerites ;
Os furiosos ventos repousavam
Les vents furieux reposaient
Pelas covas escuras peregrinas;
Dans de sombres fosses ;
Porém da armada a gente vigiava,
Mais des hommes en armes restaient vigilants,
Como por longo tempo costumava.
Accoutumés ainsi depuis longtemps .

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 25-CANZONIERE PETRARCA SONETTO 25

CANZONIERE POET
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 25
LITTERATURE ITALIENNE

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

——–


Canzoniere Petrarca Sonetto 25

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 25

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

25/366

Amor piangeva, et io con lui talvolta,
Amour pleurait, et moi avec lui parfois,
dal qual miei passi non fur mai lontani,
de ce que mes pas jamais n’étaient trop loin de lui,
mirando per gli effecti acerbi et strani
examinant par des effets amers et étranges
l’anima vostra de’ suoi nodi sciolta.
ton âme par ses nœuds défaits.

*

 Or ch’al dritto camin l’à Dio rivolta,
Or dans le droit chemin Dieu l’a redressée,
  col cor levando al cielo ambe le mani
Mon cœur le levant vers le ciel ainsi que mes deux mains
ringratio lui che’ giusti preghi humani
je rends grâce à celui qui, des prières humaines
  benignamente, sua mercede, ascolta.
bienveillantes, par sa récompense, écoute.

*

 Et se tornando a l’amorosa vita,
Et si de retour à la vie amoureuse,
per farvi al bel desio volger le spalle,
que par désir vous retourniez votre dos,
 trovaste per la via fossati o poggi,
vous trouveriez des fossés sur votre route ou des collines,

*

 fu per mostrar quanto è spinoso calle,
c’était dans le but de vous montrer cette épineuse route,
   et quanto alpestra et dura la salita,
et combien alpestre et combien dure est la montée,
  onde al vero valor conven ch’uom poggi.
où la véritable valeur ne peut s’offrir à l’homme qui se repose.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

canzoniere Petrarca sonetto 25
le chansonnier Pétrarque sonnet 25
canzoniere poet