Archives par mot-clé : à la lumière

ISMAËL – AUGUSTO SANTO -1889- Musée du Chiado – Museu do Chiado

LISBOA – LISBONNE





 ISMAËL - AUGUSTO SANTO -1889- Musée du Chiado - Museu do Chiado

MUSEU DO CHIADO
Museu de Arte Contemporânea do Chiado

Photo Jacky Lavauzelle

 




*


**

ISMAËL
*
1889
Au Musée du Chiado
de Lisbonne

**

Augusto Santo
1869 – 1907
Escultor Português
Sculpteur Portugais

*

Nous retrouvons dans la cour, une statue qui ne nous est pas étrangère. Elle se pose en pleine lumière dans la cour du Musée du Chiado de Lisbonne. Et nous nous rappelons son alter-ego perdu dans un autre désert, perdu loin d’Agar, sa mère, qui s’était déjà éloignée, pensant : « Je ne verrai pas mourir mon fils. » , avant que l’ange envoyé par Dieu ne lui dise : « Agar, que fais-tu là ? Ne crains pas, car le Seigneur a écouté ta voix et celle de l’enfant. Lève-toi, prends ton fils, parce que je le rendrai père d’un grand peuple. »
Encontramos no pátio uma estátua que não é estranha para nós. É colocado em plena luz no pátio do Museu do Chiado de Lisboa. E nos lembramos de seu alter-ego perdido em outro deserto, perdido longe de sua mãe, Agar, que já havia ido embora, pensando: « Eu não vou ver meu filho morrer. Antes que o anjo enviado por Deus lhe dissesse: « Agar, o que você está fazendo aqui? Não tenha medo, porque o Senhor ouviu a sua voz e a da criança. Levanta-te, toma teu filho, porque o farei pai de um grande povo.
Ce désert où s’était perdu Ismaël se trouvait dans le Museu nacional Soares dos Reis de Porto.
Este deserto onde Ismael se perdeu estava no Museu Nacional Soares dos Reis do Porto.
http://artgitato.com/augusto-santo/
Pourtant, elles semblent si différentes.
No entanto, eles parecem tão diferentes.
Là, dans la cour, la statue vit. Et c’est la lumière qui l’anime. A Porto, l’Ange n’était pas descendu et Ismaël partait vers son créateur. A Lisbonne, nous sentons le passage de l’Ange. Une aile vient de frôler la main du mourant. Déjà nous sentons qu’Agar n’est pas loin. La lumière inonde le corps.
Lá, no pátio, a estátua vive. E é a luz que a anima. No Porto, o Anjo não desceu e Ismael partiu para o seu criador. Em Lisboa, sentimos a passagem do Anjo. Uma asa acabou de roçar a mão do moribundo. Já sentimos que o Agar não está longe. A luz inunda o corpo.
Comme le souligne Anatole France dans son poème À la lumière (Poésie, A. Lemerre, )
Como Anatole France aponta em seu poema À luz :

« Tu nous viens du soleil à travers les doux voiles
Des vapeurs flottantes dans l’air :
La vie alors s’anime et, sous ton frisson clair,
Sourit, ô fille des étoiles ! »
« Você vem do sol através das velas macias
Vapores flutuantes no ar:
A vida então ganha vida e, sob o seu arrepio,
Sorria, garota das estrelas! »

La main vient de bouger emporter par le clair frisson. Agar est là qui sourit.
A mão acabou de se mover com o arrepio claro. Agar está lá quem sorri.

Jacky Lavauzelle

*******

 

ISMAËL – AUGUSTO SANTO -1889- Musée du Chiado – Museu do Chiado
ISMAËL – AUGUSTO SANTO -1889- Musée du Chiado – Museu do Chiado
ISMAËL – AUGUSTO SANTO -1889- Musée du Chiado – Museu do Chiado
ISMAËL – AUGUSTO SANTO -1889- Musée du Chiado – Museu do Chiado
ISMAËL – AUGUSTO SANTO -1889- Musée du Chiado – Museu do Chiado
ISMAËL – AUGUSTO SANTO -1889- Musée du Chiado – Museu do Chiado
ISMAËL – AUGUSTO SANTO -1889- Musée du Chiado – Museu do Chiado

****

LISBOA – LISBONNE





AUGUSTO SANTO Musée du Chiado - Museu do Chiado

JILE MALAISIE 2017 – Les Ressorts du soir

Jile

Les ressorts du soir

MALAISIE 2017

MALACCA – MELAKA
JONKER STREET – JONKER WALK

« Dans l’essaim nébuleux des constellations,
Ô toi qui naquis la première,
Ô nourrice des fleurs et des fruits, ô lumière,
Blanche mère des visions,« 

Anatole France
À la lumière
Poésie, A. Lemerre, 1904

« Tu nous viens du soleil à travers les doux voiles
Des vapeurs flottantes dans l’air :
La vie alors s’anime et, sous ton frisson clair,
Sourit, ô fille des étoiles ! »

Anatole France
À la lumière
Poésie, A. Lemerre, 1904

**

MALACCA – MELAKA
Les quais – dok

« Par toi sont les couleurs et les formes divines,
Par toi, tout ce que nous aimons.
Tu fais briller la neige à la cime des monts,
Tu charmes le bord des ravines.« 

Anatole France
À la lumière
Poésie, A. Lemerre, 1904

« Par toi la mer profonde a de vivantes fleurs
Et de blonds nageurs que tu dores.
Au ciel humide encore et pur tes météores
Prêtent l’éclat des sept couleurs.« 

Anatole France
À la lumière
Poésie, A. Lemerre, 1904

**

JILE

MELAKA – MALACCA
A FAMOSA
Forteresse portugaise construite par Alfonso d’Albuquerque en 1511

**

MELAKA MALACCA
JALAN BUGAN RAYA
Bouteilles et lumière

**
les Trishaw de Malacca
Trishaw Melaka

« Lumière, c’est par toi que les femmes sont belles
Sous ton vêtement glorieux ;
Et tes chères clartés, en passant par leurs yeux,
Versent des délices nouvelles.« 

Anatole France
À la lumière
Poésie, A. Lemerre, 1904

**
Les quais de Malacca

**
La Tour de la ville de Malacca
Menara Taming Sari

**

Tours Petronas
Petronas Twin Towers
Menara Petronas
Les Jardins et le Symphony Lake

« Sois ma force, ô Lumière ! et puissent mes pensées,
Belles et simples comme toi,
Dans la grâce et la paix, dérouler sous ta foi
Leurs formes toujours cadencées !

Donne à mes yeux heureux de voir longtemps encor,
En une volupté sereine,
La Beauté se dressant marcher comme une reine
Sous ta chaste couronne d’or. »

Anatole France
À la lumière
Poésie, A. Lemerre, 1904

« Et, lorsque dans son sein la Nature des choses
Formera mes destins futurs,
Reviens baigner, reviens nourrir de tes flots purs
Mes nouvelles métamorphoses. »

Anatole France
À la lumière
Poésie, A. Lemerre, 1904

 *************

Malaisie 2017
MALAYSIA