Archives par mot-clé : 2016

曾春年 Cheng Tchouan Nian 叫你一声老婆 Lyrics 歌词 BESOIN D’UN SIGNE

*曾春年
Cheng Tchouan Nian
28 août 1980 à Maoming 茂名,
 province du Guangdong  广东
1980年8月28日生于广东茂名

Chanson – 歌曲
叫你一聲老婆

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

 

叫你一声老婆
作词:张海风
作曲:张海风

 

当我凝神看见你浅浅的微笑
Dāng wǒ níng shén kàn jiàn nǐ qiǎn qiǎn de wéi xiào
Ton souffle au-dessous de moi
这种感觉相当的美好
zhè zhǒng gǎn jué xiāng dāng dì měi hǎo
Quel doux sentiment merveilleux
每个心跳跃动得很奇妙
měi ge xīn tiào yuè dòng dé hěn qí miào
Entendre chaque battement de coeur si fort si intense
是否这就是甜蜜的预告
shì fǒu zhè jiù shì tián mì de yù gào
Qu’elle est douce cette voix
这一刻的心情你知不知道
zhè yī kè de xīn qíng nǐ zhī bù zhī dào
Qu’il est magique ce moment
无限爱火在心底燃烧
wú xiàn ài huǒ zài xīn dǐ rán shāo
Un feu brûlant d’amour illumine mon cœur
我也不管世界多么糟糕
wǒ yě bù guǎn shì jiè duō me zāo gāo
Je ne me soucie plus du monde
也要给你最温暖的拥抱
Yě yào gěi nǐ zuì wēn nuǎn de yǒng bào
Je rêve de l’étreinte la plus chaude
我叫你一声老婆答应我好不好
wǒ jiào nǐ yī shēng lǎo pó dā yìng wǒ hǎo bù hǎo
Je n’attends qu’une promesse
从此以后我和你一起天荒地老
cóng cǐ yǐ hòu wǒ hé nǐ yī qǐ tiān huāng dì lǎo
Pour que toi et moi soyons ensemble pour toujours
你有多重要只有我心里知道
nǐ yǒu duō chóng yào zhǐyǒu wǒ xīnlǐ zhīdào
Sais-tu à quel point
为你就算多累也很骄傲
wèi nǐ jiùsuàn duō lèi yě hěn jiāo’ào
Cette recherche m’épuise
我叫你一声老婆答应我好不好
wǒ jiào nǐ yīshēng lǎopó dāyìng wǒ hǎobù hǎo
Mais j’attends ta promesse
从此以后我给你最幸福的依靠
cóngcǐ yǐhòu wǒ gěi nǐ zuì xìngfú de yīkào
Alors mon bonheur s’épanouira
赋予的承诺我都会统统做到
fùyǔ de chéngnuò wǒ dūhuì tǒngtǒng zuò dào
Et nous marcherons ensemble
只需要你的一个点头好不好
zhǐ xūyào nǐ de yī gè diǎn tóu hǎo bù hǎo
J’ai juste besoin d’un signe

*

现实的生活中各种的烦恼
Xiàn shí de shēng huó zhōng gè zhǒng de fán nǎo
Je vis dans un océan de troubles
更多更详尽歌词 在
gèng duō gèng xián gjìn gē cí zài
Dans un océan de mots
有你多好就像是解药
yǒu nǐ duō hǎo jiù xiàng shì jiě yào
Tu es mon antidote
再多郁闷也给你融化掉
zài duō yù mèn yě gěi nǐ róng huà diào
Tu fais fondre ma déprime
让我确定爱的人已找到
ràng wǒ què dìng ài de rén yǐ zhǎo dào
J’ai trouvé l’amour
我叫你一声老婆答应我好不好
wǒ jiào nǐ yīshēng lǎopó dāyìng wǒ hǎobù hǎo
Je n’attend qu’une promesse
从此以后我和你一起天荒地老
cóng cǐ yǐ hòu wǒ hé nǐ yī qǐ tiān huāng dì lǎo
Pour que toi et moi soyons ensemble pour toujours
你有多重要只有我心里知道
nǐ yǒu duō chóng yào zhǐ yǒu wǒ xīn lǐ zhī dào
Sais-tu à quel point
  为你就算多累也很骄傲
wèi nǐ jiù suàn duō lèi yě hěn jiāo’ào
Cette entreprise m’épuise
我叫你一声老婆答应我好不好
wǒ jiào nǐ yī shēng lǎo pó dā yìng wǒ hǎo bù hǎo
Je n’attends qu’une promesse
从此以后我给你最幸福的依靠
cóng cǐ yǐ hòu wǒ gěi nǐ zuì xìng fú de yī kào
Mon bonheur en dépendra
赋予的承诺我都会统统做到
fù yǔ de chéng nuò wǒ dū huì tǒng tǒng zuò dào
Je respecterai mes engagements
 只需要你的一个点头
zhǐ xū yào nǐ de yī gè diǎn tóu
Seulement un signe de la tête
我叫你一声老婆答应我好不好
wǒ jiào nǐ yī shēng lǎo pó dā yìng wǒ hǎo bù hǎo
Pour me faire ta promesse
从此以后我和你一起天荒地老
Cóng cǐ yǐ hòu wǒ hé nǐ yī qǐ tiān huāng dì lǎo
Pour que toi et moi soyons ensemble pour toujours
你有多重要只有我心里知道
nǐ yǒu duō chóng yào zhǐ yǒu wǒ xīn lǐ zhī dào
Sais-tu à quel point
为你就算多累也很骄傲
wèi nǐ jiù suàn duō lèi yě hěn jiāo’ào
Cette recherche m’épuise
我叫你一声老婆答应我好不好
wǒ jiào nǐ yī shēng lǎo pó dā yìng wǒ hǎo bù hǎo
 Mais j’attends ta promesse
从此以后我给你最幸福的依靠
cóng cǐ yǐ hòu wǒ gěi nǐ zuì xìng fú de yī kào
Alors mon bonheur s’épanouira
赋予的承诺我都会统统做到
fù yǔ de chéng nuò wǒ dū huì tǒng tǒng zuò dào
Et nous marcherons ensemble
只需要你的一个点头好不好
zhǐ xūyào nǐ de yī gè diǎn tóu hǎo bù hǎo
J’ai juste besoin d’un signe

唐古 女人的苦你知道多少 TANG GOU Paroles La douleur d’une femme Lyrics 歌词

女人的苦你知道多少
Nǚ rén de kǔ nǐ zhī dào duō shǎo
La douleur d’une femme
唐古
TANG GOU

1986年12月25日出生于河南
Née le 25 décembre 1986 dans le Henan

*****

Traduction Française Jacky Lavauzelle

*****




CHANSON de 2016

************





 

 

女人的苦       你知道多少
Nǚ rén de kǔ nǐ zhī dào duō shǎo
Connaissez-vous la douleur d’une femme
付出一切 有谁能明了
Fù chū yī qiè yǒu shéi néng míng liǎo
Qui peut la comprendre ?
面对孩子和家的重要
Miàn duì hái zi hé jiā de zhòng yào
Le poids de la famille, des enfants
她们承受太多辛劳
Tā men chéng shòu tài duō xīn láo
Elle les porte sur ses épaules
女人的苦       你知道多少
Nǚ rén de kǔ nǐ zhī dào duō shǎo
Connaissez-vous la douleur d’une femme ?
心里的痛有谁能闲聊
Xīn lǐ de tòng yǒu shéi néng xián liáo
Qui peut adoucir la douleur du cœur ?
面对生活和爱的味道
Miàn duì shēnghuó hé ài de wèidào
Les visages de la vie et de l’amour
她们始终如意欢笑
Tā men shǐ zhōng rú yì huān xiào




Se montrent toujours dans la joie
因为女人只想要
Yīn wèi nǚ rén zhǐ xiǎng yào
Car une femme veut seulement
一个温暖的拥抱
Yīgè wēn nuǎn de yǒng bào
Une étreinte chaleureuse
累了倦了的时候
Lèi le juàn le de shí hòu
Fatiguée, fatiguée du temps
躺在你怀里撒娇
Tǎng zài nǐ huái lǐ sā jiāo
Porté dans les bras comme un bébé
因为女人只想要
yīn wèi nǚ rén zhǐ xiǎng yào
Car une femme veut seulement
一个温暖的拥抱
yī gè wēn nuǎn de yǒng bào
Une étreinte chaleureuse
简单幸福的一生
jiǎn dān xìng fú de yī shēng




Une vie simple et heureuse
 其实没什么计较
Qí shí méi shén me jì jiào
En fait, pas de mots inutiles
你应该对她好
nǐ yīng gāi duì tā hǎo
Vous devriez être tendre avec elle
女人的苦你知道多少
nǚ rén de kǔ nǐ zhī dào duō shǎo
Connaissez-vous la douleur d’une femme ?
    更多更详尽歌词 在




gèng duō gèng xiángjìn gēcí zài
Pas de mots inutiles
心里的痛有谁能闲聊
xīnlǐ de tòng yǒu shéi néng xiánliáo
Qui peut comprendre des peines du cœur ?
面对生活和爱的味道
miàn duì shēng huó hé ài de wèi dào 
Les saveurs de la vie et de l’amour
她们始终如意欢笑
Tā men shǐ zhōng rú yì huān xiào
Se montrent toujours dans la joie
 因为女人只想要
yīn wèi nǚ rén zhǐ xiǎng yào
Car une femme veut seulement
一个温暖的拥抱
yī gè wēn nuǎn de yǒng bào
Une étreinte chaleureuse
累了倦了的时候
lèi le juàn le de shí hòu
Fatiguée, fatiguée du temps
躺在你怀里撒娇
tǎng zài nǐ huái lǐ sā jiāo
A porter dans leurs bras comme un bébé
因为女人只想要




yīn wèi nǚ rén zhǐ xiǎng yào
Car une femme veut seulement
一个温暖的拥抱
yī gè wēn nuǎn de yǒng bào
Une étreinte chaleureuse
 简单幸福的一生
jiǎn dān xìng fú de yī shēng
Une vie simple et heureuse
其实没什么计较
qí shí méi shén me jì jiào
En fait, pas de mots inutiles
你应该对她好
nǐ yīng gāi duì tā hǎo 
Vous devriez être plus tendre avec elle
因为女人只想要
Yīn wèi nǚ rén zhǐ xiǎng yào
Car une femme veut seulement
一个温暖的拥抱
yī gè wēn nuǎn de yǒng bào
Une étreinte chaleureuse
简单幸福的一生
jiǎn dān xìng fú de yī shēng
Une vie simple et heureuse
其实没什么计较
qí shí méi shén me jì jiào
En fait, pas de mots inutiles
你应该对她好
nǐ yīng gāi duì tā hǎo
Vous devriez être bon pour elle
她是你永远的宝




tā shì nǐ yǒng yuǎn de bǎo
La femme est votre trésor pour toujours
你应该对她好
nǐ yīng gāi duì tā hǎo  
Vous devriez être plus tendre avec elle.

***********************

LYRICS
唐古

*****************

女人Nǚ rén La femme
多少 duō shǎo combien
的苦 de kǔ Amer – douleur
温暖 wēnnuǎn – chaud chaleur
累了 Lèile Fatigué

********

 唐古

**********************************

 

Syed Zamzur Akasah THE FUSION NOWADAYS 2016 (Delai Seni Visual Negara Kuala Lumpur)

Malaysia
Voyage en Malaisie
PHOTO JACKY LAVAUZELLE




 

 

Balai Seni Visual Negara
BSVN
Syed Zamzur Akasah
THE FUSION NOWADAYS
2016


 Visiter Kuala Lumpur
Meneroka kota Kuala Lumpur
Melawat Kuala Lumpur
吉隆坡
Куала-Лумпур

 

*












Balai Seni Visual Negara
LA GALERIE NATIONALE DES ARTS VISUELS DE KUALA LUMPUR
国家视觉艺术画廊在吉隆坡
National Visual Arts Gallery

SYED ZAMZUR AKASAH SYED AHMED JALALUDDIN
THE FUSION NOWADAYS
LA FUSION DE NOS JOURS
2016

**

Syed Zamzur Akasah Syed Ahmad Jalaluddin
Born-Né en 1988
A étudié à la Faculty of Art and Design de Klang (à quelques kilomètres à l’ouest de Kuala Lumpur)

******

Dans une autre exposition, l’année dernière, en 2016, Syed Zamzur Akasah, avait fait une proposition différente, diamétralement opposée ?, à celle qu’il propose au Balai Seni Visual Negara de Kuala Lumpur.
Il exposait trois céramiques d’une même femme sur des étagères en bois plantée dans un pot, comme une plante. Ces femmes portaient des cornes de bouc (Serve’d #1), des cornes de cervidés (Serve’d #2) ou des oreilles de lapin (Serve’d #3). Ici, ce ne sont plus des humains qui prédominent mais des animaux divers, un véritable bestiaire comme nous les concevions au Moyen Âge.
Syed Zamzur Akasah range ici ses créatures, ses créations inquiétantes, à sa manière, sur des étagères désormais fermées sur les côtés mais munies d’autant de miroirs.
Nous nous retrouvons vers autant d’animaux humanisés. Ou ne serait-ce pas nous qui nous nous animalisons ; la présence répétitive des miroirs améliorent notre perception tout en nous intégrant aussi dans l’œuvre et nous plongeant dans son questionnement.
Il est étonnant aujourd’hui de voir ici combien la représentation animale foisonne dans cette nouvelle création de jeunes artistes malaisiens nés entre 1989 et 1992 : Amy Bakar (né en 1989) avec sa blanche chouette géante dans la nuit (Sang Pungguk Perindu) ou son gorille posant à la manière de l’Olympia d’Eduard Manet, ou encore de son oiseau couronné de fleurs (Si Pecut). Fadhli Ariffin (née en 1989) peint des insectes géants dévorant jusqu’à la toile, ou un mille pattes immense entourant une femme totalement voilée en formant un gigantesque S, dans Crise. Hazul Ahmed, né en 1989, montre des personnages en singes hilarants montant une chèvre dans Babak III. Nous avons déjà évoqué une autre œuvre de Mohd Fazli Othman, Pesta Pisang, elle-même exposée à la Balai Seni Visual Negara (http://artgitato.com/mohd-fazli-othman-pesta-pisang/).  Et la liste de ces jeunes créateurs ne s’arrêtent pas là : Roza Khir (n. en 1990) avec Visite de la ville, 3.85, 1.0, 2.0. Les représentations de loup porteur d’enfant chez Syahbandi Samat (né en 1992).

L’exposition devient une explosion d’une série qui étudie attentivement, comme un musée d’histoire naturelle, leurs expressions. Nous ne savons pas si nous regardons une métamorphose de l’humain ou de l’animal. En tout cas, nous regardons notre création, nous rassurant en pensant qu’elles se trouvent contenues dans des caissons de bois. Ce qui constitue l’animalité, « c’est la faculté d’utiliser un mécanisme à déclenchement pour convertir en actions «explosives» une somme aussi grande que possible d’énergie potentielle accumulée » précisait Henri Bergson dans L’Evolution Créatrice.

Les animaux-humains passent d’une certaine douceur à une agressivité assumée jusqu’à des espèces non reconnaissables. Le cochon ressemble à Hitler avec l’œil dur. Jonathan Swift, dans ses Voyages de Gulliver, soulignait que « puisqu’une créature se prétendant douée de raison puisse commettre de telles abominations, il faut craindre que la corruption de cette faculté ne soit pire que l’ animalité elle-même. »

Syed Zamzur Akasah, entre la force des images, la précision des traits, l’utilisation globalisante des miroirs, comme s’il voulait dire aussi qu’il n’y a rien derrière, que de l’animalité rien que de l’animalité, nous installe devant deux options : « Il y a dans tout homme, à toute heure, deux postulations simultanées, l’une vers Dieu, l’autre vers Satan. L’invocation à Dieu, ou spiritualité, est un désir de monter en grade; celle de Satan, ou animalité, est une joie de descendre. » (Charles Baudelaire, Mon cœur mis à nu – in Journaux intimes -1887)

Jacky Lavauzelle




Ceramic (Stoneware paperclay cone, Mirror glass & synthetic hair)Céramique (cône en grès en argile de papier, miroir en verre et cheveux synthétiques)

 

 

*************

« My experience of living inspired my work. I am interested in the intellectual, emotional and primal relationship between humans and the environment. In respond through observation, by the understanding of the man’s role in the environment changed, and living in an era of what has been called a « great acceleration » developed in a very drastic ways, driving force in behavior changes.
« Mon expérience inspire mon travail. Je suis intéressé par les relations intellectuelles, émotionnelles et primaires entre les humains et l’environnement. La compréhension du rôle de l’homme dans l’environnement a changé, et, à cette époque de «grande accélération», se développe de manière drastique, conduisant à des changements profonds de comportement. »

Stressed this into art, I love to blending the character of animals into human as the combination evoking a statement and stronger sense of relationship and balance-imbalance in the earth. Idea of lifelike fusion in blending of animal character and human raised the sense of understanding visually, emotionally and intellectually and explore such fierceness, instincts, purity and more. These commingle means to understand ourselves as humans where can develop a shocking mannerism.
J’ai mis l’accent sur l’art car j’aime mélanger le caractère des animaux à ceux des humains car la combinaison amène à un questionnement et propose un sens plus fort à cette relation et questionne aussi sur le déséquilibre-équilibre sur notre terre. L’idée d’une fusion réelle dans le mélange du caractère animal et de l’être humain reste une proposition à une compréhension visuelle, émotionnelle et intellectuelle en explorant autant la férocité, l’instinct, la pureté et plus encore. Ce qui rapproche signifie se comprendre plus intensément comme des êtres humains quitte à développer un maniérisme choquant.

I see my work as an exploration on universals form, idea, and tradition as integral components. These explorations lead deeper understanding and experiences interwoven with nature. Clay always impressed me with interaction between fingers and forming clay and creation is done in challenges existing, in paradigms and presumptions which served before and after the kiln door open.
« 
Je vois mon travail comme une exploration sur la forme universelle, sur l’idée et la tradition comme des composants intégrés. Ces explorations mènent à une compréhension et à des expériences plus profondes liées à la nature. L’argile m’a toujours impressionné par l’interaction entre les doigts, la formation d’argile et la création qui se fait dans les défis, dans les paradigmes et les attentes avant et après l’ouverture de la porte du four. »

************************************************

Syed Zamzur Akasah

**********************************************

SHUKRI ELIAS (BALAI SENI VISUAL NEGARA) Les Flamboiements barbares

Malaysia
Voyage en Malaisie
PHOTO JACKY LAVAUZELLE
TEXTE : POEME de Renée Vivien
les Couleurs (WARNA)
& Les Couleurs de la nuit
Evocations, Alphonse Lemerre, éditeur
1903




 

 

Balai Seni Visual Negara
BSVN
SHUKRI ELIAS
les flamboiements barbares


 Visiter Kuala Lumpur
Meneroka kota Kuala Lumpur
Melawat Kuala Lumpur
吉隆坡
Куала-Лумпур

 

*












Balai Seni Visual Negara
LA GALERIE NATIONALE DES ARTS VISUELS DE KUALA LUMPUR
国家视觉艺术画廊在吉隆坡
National Visual Arts Gallery

 SHUKRI ELIAS
les flamboiements barbares

**




En mars 2017, Shukri Elias étalait sa palette dans sa rétrospective qui lui était consacrée. Devant les murs blancs, les couleurs se répondaient franches et vives. Un festival de couleurs brutes, un Flamboiement barbares de couleur comme le dirait la poétesse anglaise Renée-Vivian.
Dans la multitude de formes que propose Shukri, il semble visiter ou plutôt revisiter la figuration contemporaine à partir de Picasso et en passant par la figuration libre de Robert Combas ou Max Blumberg, en passant par le pop art de Keith Haring.
Ces formes se retrouvent dans l’introspection de l’artiste qui se met en scène et en se regardant semble plonger dans les couleurs des ténèbres (Renée Vivien), dans les couleurs de l’âme, des milliers de lieues plus loin, dans la méditation subtile des nuits bleues
Shukri fraye au bord de la forme. Son pinceau esquive des gestes larges qui souhaite effacer ce qu’il vient de créer. Le trait se délave et coule, s’effaçant presque. Le désir de couleur est si fort qu’il tend chacune de ses toiles, qu’il tend le fil où se retrouve la rétrospective.
Nous apercevons des notes musicales graphiques de Joan Miró, des envolées de Kandinsky, des fantômes de Marc Chagall. Mais toujours ces yeux grands ouverts qui nous regardent et se regardent. On les suit au dedans de l’âme par les chemins détournées des yeux. Jusqu’à l’invisibilité des choses.
« Brille donc davantage intérieurement, ô céleste lumière ! que toutes les facultés de mon esprit soient pénétrées de tes rayons ; mets des yeux à mon âme ; écarte et disperse tous les brouillards, afin que je puisse voir et dire les choses invisibles aux yeux des Mortels ». ( John Milton- Le Paradis Perdu).
Et il repart comme on repart en quête. « Des yeux sans nombre ont vu l’aurore ;  Ils dorment au fond des tombeaux,  Et le soleil se lève encore. » (Sully Prudhomme  – Les Yeux -Œuvres de Sully Prudhomme, Alphonse Lemerre, éditeur) Mais plein de cette lumière qui trouve – retrouve – les origines – nos origines.
« Félicité précaire,
Ta durée éphémère
Comme une ombre légère
Disparut et s’enfuit ;
Tel un riant mensonge,
Un agréable songe,
Dans l’ivresse nous plonge
Et s’efface la nuit. »
(MÉLANCOLIE – Alexandre Latil )
Jacky Lavauzelle

« Et le regard serein et limpide du Bleu, —
Car mon âme est, ce soir, triste comme un adieu. »
Renée Vivien

« Le Brun des bois anciens, favorable à l’étude,
Sait encadrer mon silence et ma solitude. »
Renée Vivien

« Éloignez de mes yeux les flamboiements barbares
Du Rouge, cri de sang que jettent les fanfares. »
Renée Vivien




 

LA SERIE DES
STATE COLLEGE
2016

« Écartez le sourire invincible du Rose,
Qui jaillit de la fleur ingénument déclose, »
Renée Vivien

« Éteignez la splendeur du Jaune, cri de l’or,
Où le soleil persiste et ressurgit encor. »
Renée Vivien

« Entourez-la du rêve et de la paix du Gris,
Crépuscule de l’âme et des chauves-souris. »
Renée Vivien

SHOOK 08 – CAT MINYAK 2008

PORTRET KUNING 2002

**

SPIRALE 2003

**




TENANG 2005

**

PORTRET DIRI 04
SELF PORTRAIT
AUTO PORTRAIT
2004

**

PUTEH
2002

**

HITAM – KUNING 03
NOIR ET JAUNE
2003

**

SAYU
MELANCOLIE
2006

« Et la douce prière,
Divine messagère,
Sur son aile légère
Portait mes vœux au ciel ;
Et, franchissant la route
De la céleste voûte,
Les déposait, sans doute,
Aux pieds de l’Éternel ! »
Mélancolie – Alexandre Latil

**

TANDA
MARQUE
2007

**

CORET ISTIMEWA
BANDES SPECIALES
2005
**
KL INK
2013

**

TEPAT
DROIT
2013

**

PANJANG
LONG
2013

**

CAWAN
TASSE
2002

**

TOTEM JINGGA
TOTEM ORANGE
2009

**

NYATA
REEL
2008
**
GETAR
2004
**
Minda Rayau Lagi
2008
**
Tutup
Couverture
2013
*************************

les flamboiements barbares

***********************************
RENEE VIVIEN
LES COULEURS
(Poème complet)




LES COULEURS

Éloignez de mes yeux les flamboiements barbares
Du Rouge, cri de sang que jettent les fanfares.

Éteignez la splendeur du Jaune, cri de l’or,
Où le soleil persiste et ressurgit encor.

Écartez le sourire invincible du Rose,
Qui jaillit de la fleur ingénument déclose,

Et le regard serein et limpide du Bleu, —
Car mon âme est, ce soir, triste comme un adieu.

Elle adore le charme atténué du Mauve,
Pareil aux songes purs qui parfument l’alcôve.

Et la mysticité du profond Violet,
Plus grave qu’un chant d’orgue et plus doux qu’un reflet.

Versez-lui l’eau du Vert, qui calme le supplice
Des paupières, fraîcheur des yeux de Béatrice.

Entourez-la du rêve et de la paix du Gris,
Crépuscule de l’âme et des chauves-souris.

Le Brun des bois anciens, favorable à l’étude,
Sait encadrer mon silence et ma solitude.

Venez ensevelir mon ancien désespoir
Sous la neige du Blanc et dans la nuit du Noir.

Renée Vivien
les Couleurs
Evocations, Alphonse Lemerre, éditeur
 1903

***

LES COULEURS DE LA NUIT

Contemple les couleurs des ténèbres. Tes yeux
Sauront, comme les miens, interpréter les cieux.

J’ai vu le violet des nuits graves et douces,
Le vert des nuits de paix, la flamme des nuits rousses.

J’ai vu s’épanouir, rose comme une fleur,
La lune qui sourit aux rêves sans douleur.

J’ai vu s’hypnotiser, à des milliers de lieues,
La méditation subtile des nuits bleues.

En écoutant pleurer les hiboux à l’essor
Mystérieux, j’ai vu ruisseler les nuits d’or.

Renée Vivien
les Couleurs
Evocations, Alphonse Lemerre, éditeur
 1903

******************************************

*********************************

Zulkifli Lee : KONGSI 1 MENARA LA PHILOSOPHIE DE LA CORROSION DANS LES EBATS DU TEMPS

Malaysia
Voyage en Malaisie
PHOTO JACKY LAVAUZELLE




 

 

Balai Seni Visual Negara
BSVN
Zulkifli Lee
KONGSI 1 MENARA

 


Magunatip Orang Kita 2016

 

 Visiter Kuala Lumpur
Meneroka kota Kuala Lumpur
Melawat Kuala Lumpur
吉隆坡
Куала-Лумпур

 

*
















Balai Seni Visual Negara
LA GALERIE NATIONALE DES ARTS VISUELS DE KUALA LUMPUR
国家视觉艺术画廊在吉隆坡
National Visual Arts Gallery

Zulkifli Lee
Konsi 1 Menara
2016

Iron oxide, corrosion patina, steel, Ipad tablet
Oxyde de fer, Patine de corrosion,  acier, tablette Ipad

Variable Dimension
2016

*********

Le travail de Zulkifli Lee est une réflexion autour du temps, des ébats du temps. Le temps de la modernité  transpire dans de nombreuses œuvres, elle flotte au-dessus de nos têtes, comme ici avec l’Ipad qui regarde et transforme le caisson oxydé à sa guise.

La dureté de l’acier, en face, se brise devant la souplesse et la flexibilité du numérique. Le bloc est lourd, impossible à bouger. Il reste là et attend le moment où il tombera. La verticalité ne trompe pas.

Et il tombera. L’outil Ipad sur son fil transforme et semble jouer du bloc, de nous, du musée, voire du monde.

L’œuvre de Zulkifli Lee se concentre sur cette oxydation qui n’est rien d’autre qu’un marquage du temps. Dans la lenteur, certes. Mais il ne s’agit que d’un travail de sape. La loi de la nature reste la plus forte au travers de cette philosophie de la corrosion. Tentang ou Shapeshifter en 2015, Improvisation of Chances Repeating Scars en 2016 reprennent au travers des créations ce lent travail de la corrosion.

Zulkifli Lee questionne au travers des œuvres anciennes, comme celle qui est présentée au Balai Seni Visual Negara de Kuala Lumpur, la place de l’homme. Pas d’images humaines, pas de représentations. Nous passons de l’ère industrielle à l’ère numérique comme si la nature et la technique se passaient de nous. Il nous reste la mémoire des objets que nous avons construits et qui se passent désormais de notre présence.

Jacky Lavauzelle

**************************

PROPOS DE ZULKIFLI LEE

« I’m interested in exploring language of materials and concept of personnality in my art making process. The nature and character of the materials inspires me. I’m bulding my narrative and image to suits with the characters and nuances inherit by the materials i choose as my art medium. »
« Je m’intéresse à explorer le langage des matériaux et le concept de personnalité dans mon processus de fabrication artistique. La nature et le caractère des matériaux m’inspirent. Je développe ma narration et l’image avec les caractères et les nuances héritées des matériaux que je choisis comme support artistique. « 

*********************************

Zulkifli Lee : KONGSI 1 MENARA

Hafizzudin Abdul Jaidin – Magunatip Orang Kita (2016) Exposition à Kuala Lumpur

Malaysia
Voyage en Malaisie
PHOTO JACKY LAVAUZELLE




 

 

Balai Seni Visual Negara
BSVN
Hafizzudin Abdul Jaidin

Magunatip Orang Kita 2016

 


 Visiter Kuala Lumpur
Meneroka kota Kuala Lumpur
Melawat Kuala Lumpur
吉隆坡
Куала-Лумпур

 

*
















Balai Seni Visual Negara
LA GALERIE NATIONALE DES ARTS VISUELS DE KUALA LUMPUR
国家视觉艺术画廊在吉隆坡
National Visual Arts Gallery

Hafizzudin Abdul Jaidin – Magunatip Orang Kita
2016

Magunatip Orang Kita
Mixed Media
Variable Dimension
2016

« The ongoing of technology nowadays allows people to preserve their memories in many forms. For me, I want to keep the tradition of my people, the Magunatip Dance of the Murut people, in a more contemporary approach which is through the usage of video and animation. However, as a printmaker too, I want to display how the printmaking media of woodcut incorporated both the physical from of printmaking and digital animation into play. This not only made my artwork have an artist’s personal touch, but it also exists in an interactive from that will captivate the audience through its display of graphic and become a ‘living picture’. »

« La technologie actuelle, de nos jours, nous permet de conserver leurs souvenirs sous de nombreuses formes. Moi, je veux garder la tradition de ma population. Magunatip Dance of the Murut est une approche plus contemporaine, grâce à l’utilisation de la vidéo et de l’animation. Cependant, en tant que graveur, je souhaite afficher la façon dont le support de la gravure sur bois intègre à la fois la gravure physique et l’animation numérique. Cela non seulement pour que mon œuvre d’art ait une touche personnelle d’artiste, mais pour qu’elle existe également dans un cadre interactif qui captivera le public grâce à son affichage graphique et deviendra une « image vivante ». »

 

**************************************************

LA GALERIE NATIONALE DES ARTS VISUELS DE KUALA LUMPUR – Balai Seni Visual Negara

Malaysia
Voyage en Malaisie
PHOTO JACKY LAVAUZELLE




 

 

Balai Seni Visual Negara
BSVN

 Visiter Kuala Lumpur
Meneroka kota Kuala Lumpur
Melawat Kuala Lumpur
吉隆坡
Куала-Лумпур

 

****








Balai Seni Visual Negara
LA GALERIE NATIONALE DES ARTS VISUELS DE KUALA LUMPUR
国家视觉艺术画廊在吉隆坡
National Visual Arts Gallery

‘Pohon Buku (Kitaran)’
‘L’arbre aux Livres (Cycle)
multimedia animation
Ahmad Nur Fikri

**

ALI BEBIT
GLURP…GLURP…GLURP
(CRITICAL CYBER)
2017

**

Haslin Ismail
The Death & The Misery
La Mort & La Misère
LA MORT ILLISIBLE

**

Hafizzudin Abdul Jaidin
Magunatip Orang Kita
2016

**

Syed Zamzur Akasah
THE FUSION NOWADAYS
2016

**

Mohd Fazli Othman
PESTA PISANG
2017
LA NOIRCEUR DES INTENTIONS

**

Collectif PANGROK SULAP
(Ranau – Etat de Sabah)
Sabah Tanah Air-Ku
LA FORCE DE L’ART COMBATTANT 

2017

**

SHUKRI ELIAS
Rétrospective 
Les Flamboiements barbares

**

Zulkifli Lee
KONGSI 1 MENARA
LA PHILOSOPHIE DE LA CORROSION DANS LES EBATS DU TEMPS

**********************************